Randonnée Grotte de Rouville Depuis la ferme de Rouville  St Jean du Gard     Gard

 

Randonnée Grotte de Rouville

 

Depuis la ferme de Rouville  St Jean du Gard     Gard

 

 

Randonnee speleo grotte de rouville st jean du gard

 

- 11 h 00  Je suis à présent à proximité du hameau ferme de Rouville au dessus de la grotte de Rouville, juste à l' entrée de la propriété privée. J' ai fait en voiture environ 5 km depuis St Jean du Gard. Je ne sais pas si c 'est parce que j' ai été impressionné par la pancarte propriété privée, mais j' ai décidé de descendre   le long du grillage de la propriété privée dans la pente, en pensant être en direction de la grotte ! Sur la carte iphigénie, un lieu remarquable y était indiqué, sans nom et j' ai pensé un moment que c' était la cavité ! Après être descendu en pente douce et en sous bois et  en croisant quelques ressauts rocheux pouvant dissimuler une entrée de grotte, je suis arrivé en bord de falaise (lieu remarquable) avant de rejoindre le sentier reliant St Jean du Gard et le hameau de Massiès en bordure du Gardon. Ce petit crapahute m' a pris 45 ' pour finalement me retrouver à la hauteur de la ferme de Rouville et reprendre une descente en diagonale au dessus de la vallée du gardon. Parvenu à la hauteur du Dolmen indiqué sur la carte je suis ensuite descendu sur la droite et  dans la pente par un sentier étroit mais bien marqué en direction de la grotte de Rouville !

- Imposant porche d' entrée visible sur la droite au détour du sentier ! Grotte pas difficile à trouver si l' on est sur le bon sentier !  Je m' engouffre rapidement dans la cavité aux volumes remarquables. La progression se fait d'une manière horizontale, pour buter rapidement sur une " barrière" de hautes concrétions constituée de colonnes, et de gours pleins et creux. C 'est assez magnifique de voir des gours "encore vivants, dégoulinant d' eau  ... de l' eau il y en a sur 30 à 40 cm pour continuer la visite ! Immédiatement je réalise mon erreur d' être entré en chaussures de randonnée ... les bottes sont plus adéquates pour ce parcours ... et je ne tiens pas à " baptiser" mes ASOLO toutes neuves ! Dans ma tête se forge déjà l' idée que je vais faire demi tour et aller rechercher mes bottes dans la voiture ! Quant à faire, au vu que la grotte semble se situer à peine à 300 m à vol d'oiseau au dessus de la D 907 qui relie St jean du Gard et Anduze, je vais même redescendre en voiture dans la vallée et tenter de rejoindre la grotte depuis le lieu dit le Lauret.

- Visite écourtée, mais belle découverte ... je remonte donc en direction de la ferme et de la voiture en faisant au passage un petit coucou aux " lamas" (?) qui semblent être élevés dans la propriété . A l' approche de la voiture, je me fais à l' idée de retenter prochainement une deuxième  visite de la grotte de Rouville, en espérant que cette fois ci ... elle sera ... plus approfondie !

- 16 h 00   Le lendemain, comme envisagé, je retente une deuxième visite de la grotte de Rouville, cette fois ci équipé de ma paire de bottes spéléo ! je ne passerai pas par la ferme de Rouvile, Je repars sur la D 907 après St Jean du Gard, et je vais essayer de stationner à hauteur du Lauret. Là j' ai du mal à trouver de la place, d' un côté, une entreprise où toutes les places de parking sont occupées, de l' autre une propriété privée ! Je finis par oser m' engager du côté de la propriété privée et là, chance, une charmante occupante des lieux accepte que je stationne momentanément sous le mur de soutènement de la route !

- Je reprends ma recherche de la grotte de Rouville depuis le bas de la vallée cette fois ci. La montée est très raide par une sente étroite jusque l' entrée de la cavité. Il me faudra un peu plus de 20 minutes pour rejoindre l' entrée. Sur les traces des "camisards" il faut grimper un sentier escarpé pour rejoindre cette grotte, ancien lieu d'assemblées secrètes (protestants), perchée sur la montagne au dessus du Gardon et du petit train cévennol.

- Mes bottes vont me faciliter le cheminement après les gours, sans hésitation je franchis un premier gour géant et plein d 'eau (des pierres empilées et un tronc de jeune arbuste mis en travers permettent de rester à un niveau d'eau non submersible pour les bottes !) Je me retrouve ainsi de l' autre côté de l' obstacle d' eau qui m' avait arrêté ce matin ! Une colonie de chauve souris au repos m' accueille d' une manière très indifférente ! Je les contourne pour ne pas les déranger, mon télé objectif me permettra de les observer tranquillement !

-  La section carrée de la grotte, de 9 m x 7 m environ à l'entrée, est constante pendant une cinquantaine de mètres,ensuite, elle diminue régulièrement et devient impénétrable à 120 m de l'entrée. Je suis un peu déçu, d' en avoir déjà fini, je n' ai pas fait beaucoup plus de chemin qu'hier ! C 'est cependant une belle cavité, certes courte, mais qui est restée presque intacte ! belle visite sans difficulté à part l' eau, à inclure dans un circuit de randonnée ! Je la compléterais par la visite de la grotte de Vallaurie,  située non loin.

 

 

 

Gard spéleologie

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.