Lozère

Circuit randonnée Echelles du Cinglegros Depuis La Bourgarie     Lozère

 

Circuit randonnée Echelles du Cinglegros

 

Depuis La Bourgarie     Lozère

 

 

 

Randonnée Pas de l arc, Echelles du Cinglegros, Baous del Biel depuis La Bourgarie, Lozere

 

- 8  h 45  Depuis Rozier Peyreleau, je suis monté jusqu'à La Bourgarie ! Petite route étroite qui monte sévère sur 5 km ... voie Unique ... croisement impossible ! .. sauf aux endroits prévus pour (tous les 300 à 500  m) ! donc marche arrière à prévoir au cas où ... prudence , les autochtones descendent sans hésiter presque sûrs de ne voir personne !  Heureusement en arrivant à proximité de la Bourgarie, je découvre qu'il y a un autre moyen d'accès, la descente s'effectuera par là !

-  Je suis donc sur un petit parking aménagé juste avant le hameau de La Bourgarie, le temps est couvert et brumeux mais il ne pleut pas ! J' ai repéré le départ du sentier sur la gauche quand on regarde le hameau ... je prépare le randonneur !

- 9 h 00  Départ en direction du Pas de L' Arc. Je traverse le hameau et passe devant un gite bien valorisé ! Depuis la Bourgarie, descente transversale sous les falaises par un bon sentier en partie en sous bois. Parvenu à une intersection, je prends sur la droite en direction du Pas de l' Arc. (Le sentier qui va tout droit est le sentier du retour et vient du Baous del Biel). Petite frayeur sur le sentier ... Un vautour impressionnant décolle à 3 mètres de moi et me frôle ... à ses cris, je crois qu'il a été plus effrayé que moi ! Mais à son allure chaotique, je comprend vite qu'il s' agit d'un animal blessé, il ne fait que descendre dans la pente et peine à voler ... Ses cris ne laisse pas de doute sur le fait qu'il soit mal en point, mais je n' y pourrai rien ... il ne se laisse pas approcher ! 

- Le passage sous le Pas de l' Arc est somptueux surtout que, avec le brouillard, il ne se découvre qu' au dernier moment ! Tout de suite après le Pas, le sentier (Gaupillat du nom de son inventeur) repart en transversale sur la gauche sous les falaises. Le sentier est très glissant (conséquence des pluies matinales), et pierres et racines déstabilise facilement le pas ! Le sentier sans doute peu fréquenté n' est pas très entretenu, les branches sont basses, les buis hauts et envahissants ... le tout très chargé d'eau ... ça mouille ... donc sans qu'il pleuve, je suis trempé ! 

- Dans la longue traversée au dessus des gorges du Tarn,  et un peu après être passé à hauteur de Combe Rousse, emporté par mon élan, je me retrouve tout d'un coup à découvert et sur un chemin de descente qui file vers le Tarn et le lieu dit La Sablière ... je comprends vite que j' ai raté une bifurcation ... je fais donc demi tour pour retrouver la sente qui continue toujours en transversale sous les falaises en direction du Cinglegros. Le chemin sera encore long !

- 12 h 30  (3 h 25 de crapahute), je suis au pied du Cinglegros et de ses échelles ! Sur la fin du parcours venant du Pas de l' Arc, le sentier remonte plus haut dans les falaises, je rejoins d'ailleurs le chemin qui rejoint le GR6 et mène à Le Rozier

- La montée au sommet du Cingelgros en aller et retour est annoncée en une heure, il faut donc y monter et redescendre par le même itinéraire pour poursuivre le circuit.  Une pancarte explicite mais tombée à terre avertit le randonneur que les échelles ne sont pas sécurisées ? Il ne pleut pas, mais tout est mouillé et moi même je suis trempé ! Je vais donc "faire fissa" pour découvrir le Cinglegros tout en étant vigilant sur ma progression et l' état du matériel utilisé ! La montée des échelles est assez impressionnante par le vide, la plupart d' entre elles semblent en bon état ? la grimpée se fait de paliers en paliers avec un passage sans échelles  en sentier jusqu'au belvédère final lui situé côté de la vallée du Tarn, donc de loin le plus impressionnant ! La sécurisation du belvédère est assez sommaire (simple rambarde), donc un endroit à ne pas fréquenter avec des enfants à mon avis, sans équipement de sécurité ? 

- Si la montée des échelles est assez aisée, la descente est plus difficile (pente) et nécessite toute l' attention du randonneur ! A mi parcours des échelles, l' une d' entre elle est en partie descellée à ce jour et ne tient plus qu'à un seul ancrage en dehors de son appui naturel; Un mouvement de bascule procure un peu de frayeur à son passage ... sans doute la raison de la pancarte avertissement ! passage dangereux à terme ! 

- La montée au Cinglegros par les échelles (9) est une belle petite aventure à condition d' être vigilant et attentif, d'éviter d' y monter par grand vent et si possible d'éviter ... les groupes ! Le Cinglegros est une propriété privée et les échelles ont été mises en place par son propriétaire.

- 13 h 05  (4 h 05)  Je suis revenu au pied du Cinglegros, que j' ai parcouru en 35 ' . Je poursuis  en direction de Combe Rousse par un sentier qui suit l' itinéraire de l' aller en parallèle mais à mi pente des falaises. Cette fois ci, l' itinéraire s'apparente à un parcours de crête, sans en être un, la vue est dégagée est magnifique sur toute la vallée du Tarn et on ne cesse d'admirer en se retournant le monolithe Cinglegros qui sur l' itinéraire retour, dévoile toute sa splendeur en véritable sentinelle de la vallée ! 

- Je vais d'abord remonter le pas des trois Fondus (barreaux, 3 échelles) passage assez spectaculaire et vertigineux sur les échelles tendues dans le vide (on vérifie si elles tiennent avant de s'engager !! ). On a l' impression d'être dans une via ferrata, le passage mène vers le sentier Martel et le retour vers La Bourgarie.

- Après un long parcours retour au dessus des gorges du Tarn et en compagnie des nombreux vautours qui virevoltent dans le ciel quand ils ne se posent pas en vigile des lieux sur les éperons rocheux, je parviens au Baous Del Biel, magnifique arche naturelle beaucoup plus majestueuse que l'arche du pas de l' Arc avec ses 40 m de hauteur dont 25 m sous voûte sur 25 m de large. Le spectacle visuel est magnifique d' autant plus que l' on a toujours les gorges du tarn et sa sentinelle le Cinglegros en perspective !

- 16 h 00  Retour à La Bourgarie après 7 h 00 de randonnée, 8 km parcourus et 510 m de dénivelé environ ! Encore et encore ... une randonnée en circuit superbe et remarquable ! L' itinéraire par le Pas de l' Arc (Gaupillat), semble peu parcouru donc moins entretenu (?), le sentier par le haut en aller et retour se fait peut être plus facilement, quoique dans ce cas, la descente du Pas des Trois Fondus n'est pas à prendre à la légère !

 

 

Via ferrata de Rousses (2)   à Rousses    Lozére 

 

Via ferrata de Rousses (2)

  à Rousses    Lozére 

 

 ambiance du site de la via ferrata des Rousses (Lozère)

ambiance du site de la via ferrata des Rousses (Lozère)

 

-  Elle est située à l'entrée du  site des gorges du Tapoul juste après la sortie du village et elle est ouverte depuis juillet de cette année.

-   Au bord de la rivière, la via commence par une  montée avec 2 parcours  : un facile, l'autre un peu plus dur avec légers dévers . Les 2 parcours se rejoignent pour aller au départ de la  tyrolienne d'une trentaine de mètres passant au dessus de la rivière, avec retour de l'autre côté sur une grande passerelle. Après une petite descente, la via continue le long de la rive,  2 parcours sont proposés : une partie facile qui remonte à droite sur une dizaine de mètres, et passe au dessus de la falaise, et une autre plus difficile  en vire légèrement montante sur le rocher, avant de remonter et de rejoindre l'autre parcours. La via continue  en suivant le cours d'eau, jusqu'à une une passerelle qui termine le parcours.
-   Retour par un petit sentier remontant jusqu'à la route .
-   PD voire F pour le premier parcours et AD  pour l'autre.10' d 'approche et autant pour le retour.

- la nouveauté 2011 !  : c' est l' obligation de se garer sur le parking public de Rousses car le stationnement est interdit sur deux kilomètres  à partir de Rousses sur la route des gorges du Tapoul. Interdiction mise en place pour juillet et aout. Le parking est bien aménagé (wc publics,café de village)/ Compter 10' pour se rendre à la via ferrata.

 

-   C 'est donc une via ferrata que j' ai déjà faite ! Rapidement j' arrive à la tyrolienne qui à Rousses est en début de parcours. Elle n' est pas difficile par sa pente, arrivée assez souple mais elle est pénible pour enlever la poulie car selon la taille que l' on a , on se retrouve sans appui équilibré pour se tenir vertical, ce qui oblige à mettre en place ou une pédale ou à se longer court sur un barreau en hauteur pour disposer de ses deux mains pour enlever la poulie.

-   Je n' ai pas pu non plus faire les photos de tyrolienne que j' ai voulu car le trépied dont je dispose qui devait permettre de le fixer sur le câble ou sur un barreau, n' a pas fonctionné comme je l' espérais ... dommage ! Pour finir je me suis contenté de refaire les tyroliennes ! Donc visite rapide !

 

panneau explicatif de la via ferrat de rousses (lozère)

ambiance début de la via ferrata de rousses

ambiance début de la via ferrata de rousses

P1140023.jpg

Via ferrata de Rousses, le départ

ambiance du site de la via ferrata des Rousses (Lozère)

ambiance du site de la via ferrata des Rousses (Lozère)

la tyrolienne de Rousses (parcours difficile)

la tyrolienne de Rousses (parcours difficile)

la tyrolienne de Rousses (parcours facile

la tyrolienne de Rousses (parcours facile)

 

 

 

 

 

Randonnée Tour du Grand Déroc Depuis Nasbinals      Lozère

Randonnée Tour du Grand Déroc

 

Depuis Nasbinals      Lozère

 

 

 

Randonnee tour du grand deroc depuis nasbinals aubrac

 

- 10 h 15  Départ du randonneur vers la D 900 (Marjévols), puis le cimetière où je prends un chemin sur la droite, qui coupe dans les près pour rejoindre la route nationale au parking de la cascade du Déroc. Agréable ballade sur un sentier large zigzaguant entre deux murs de pierres sèches, au milieu des parcs et des vaches d' Aubrac . Je continue à croiser des randonneurs pélérins de St Jacques de Compostelle qui arrivent à Nasbinals, je crois que je vais être en leur compagnie toute la journée !

- La cascade du Déroc est remarquable, petit ruisseau ... haute chute d' eau dans un creux niché dans des roches volcaniques aux allures de grand porche souterrain ! A l' approche, son existence est improbable ... le sol se dérobe d' un seul coup à nos pieds et en même temps que l' on entend le vacarme de la chute d' eau, notre regard se porte sur la ferme " La Bessière" juste en dessous et au loin sur la montagne de Cap Combattut. Je traverse le ruisseau et je descends par les près et par la droite vers le pied de la cascade. Le spectacle est encore plus impressionnant, dans l' antre obscure du "porche", la cascade fait admirer la chute d' eau et sa myriade de gouttelettes qui scintillent au soleil ! Jusqu' à présent, j' étais à peu près seul sur la randonnée ... aussi je fus très surpris d' apercevoir des dizaines de silhouettes penchées en haut de la cascade visiblement aussi curieuses sans doute  à la fois de suivre la chute d' eau que d'observer ce que je faisais sous la chute et dans les entrailles du Grand Déroc ! Sans doute un bus arrêté sur le parking de la cascade qui a proposé à ses passagers touristes de jeter un oeil sur la cascade ! 

- 12 h 15  Je repars de la cascade en direction de Montrousset puis de Montgros ... du vent, des nuages ... mais pas de pluie ! De Montgros, où je croise encore et encore des marcheurs de St Jacques de Compostelle, tantôt solitaire tantôt en groupe, je redecends vers le cours d'eau du Bès enjambé par un magnifique pont de pierre. J' atteins ensuite le village de Marchastel et sa magnifique église (hélàs pas visitable), le vent souffle de plus en plus  fort, et j' aurai du mal à trouver un coin abrité pour manger ! Par la route, je rejoins Rieutord d' Aubrac. Un aménagement ,véritable halte de repos (tables, bancs, abri) est fortement animé par les marcheurs de compostelle !  A  la dernière rue du village, je prends à gauche en direction du Rieutortet. Je vais de nouveau croiser des pâturages de vaches d' Aubrac et côtoyer pendant quelques centaines de mètres la noria de camions ou de tracteurs qu sortent de la carrière de sable. Je rejoins alors la D 987 que je vais suivre sur deux kilomètres (il est possible de traverser et de continuer par un sentier passant par Escudiérettes , puis Babouyères, avant de revenir sur la D 987 et de nouveau la traverser en direction du Buron de la Rule et du Hameau du gers). J' ai donc pris l' option de la route pour rejoindre après deux kilomètres la bifurcation à gauche qui mène au hameau du Gers. Je suis de nouveau sur un chemin assez large qui va me ramener à Mont gros puis à Nasbinals. Le chemin est toujours bien gardé par ses deux murets de pierre sèche ! C 'est typique des chemins de l' Aubrac ! 

- Après 6 h 15 de marche, 22 kms parcourus à 4 km/h et 460 m de dénivelé, je rejoins Nasbinals ! Encore un splendide circuit de randonné, pas difficile, avec un spectacle permanent de contrastes de couleurs dans le paysage, propre à l' Aubrac !

 

-

Randonnée en circuit " les corniches du Méjean"  Depuis Le Rozier    Lozère

 

Randonnée en circuit " les corniches du Méjean" 

 

Depuis Le Rozier    Lozère

Randonnee en circuit rocher de capluc abbaye de st pons causse mejean vase de chine et sevres

- 11 h 00  Grand soleil, temps un peu frais, je me mets en route en direction du rocher de Capluc ! Je vais faire une randonnée qui après le rocher va me faire suivre d'abord les gorges du Tarn, puis après une remonté sur le Causse Méjean, je rejoindrai les gorges de la Jonte pour revenir à le Rozier !

- je sors du village du Rozier en prenant la direction du rocher du Capluc. l' itinéraire se fait d' abord dans les rues du village puis je coupe par une sente avant de remonter un long chemin route bétonnée assez raide ! Au bout de cette montée que je fais en compagnie d' un autre randonneur qui m' a rejoint, on se retrouve au pied du Capluc (625 m) qui abrite aussi son hameau, dont une ancienne chapelle romane, l'itinéraire  amène au belvédère sur le sommet du rocher qui fut aménagé en fort au XII°s.de là la vue s' étend sur le village, les gorges du Tarn et de la Jonte et les contreforts des Causses du Méjean qui bordent chacune des gorges. La partie terminale du rocher n' est accessible que par un sentier câblé, équipé d' échelle, le sommet est sécurisé par une bonne rambarde métallique ! Il faudra redescendre par le même itinéraire, il n' y a pas d' autre issue !

- 11 h 45 Parvenu au pied du rocher, je vais jeter un oeil au four à pain du hameau, puis je prends à gauche le sentier qui va me mener aux ruines de l' Ermitage de St Pons. Depuis Capluc, le sentier chemine sous les barres du Méjean et au dessus des gorges du Tarn. La ballade est rassénérante, au calme, sous la frondaison de la végétation  ... je ne vais pas tarder à m' arrêter pour casse crouter ! Attention le temps se couvre  ...

- 13 h 20  Je suis aux ruines de de l' ermitage de St Pons, juste après être passé par un passage en grotte, de part en part sur 50 m de longueur ! 

  • Les ruines de St Pons sont adossées au rocher en pied de falaise, sur  d'environ 120 mètres. Le bâti se composait d'un bâtiment à étage construit sous la voute de la  falaise qui en constituait une toiture naturelle. 
    - Selon Philippe Chambon (archéologue - ethnologue) " l'appellation d'ermitage ne se justifie par aucun texte historique". Les bâtiments seraient les vestiges d'une forteresse du moyen âge, jouxtant un hameau. . Après l'abandon de la forteresse et du hameau, seule l'église a  subsisté jusque vers la fin du 19° siècle.
  • Juste à côté du premier bâtiment et toujours contre la falaise,se trouve une deuxième construction à étages. Ce bâtiment abritait la chapelle.

- j' ai essayé de remonter directement sur le plateau du causse Méjean en poursuivant la trace le long de la falaise à partir de l' Ermitage mais c' est devenu à mon goût un peu trop escarpé et j' ai renoncé rapidement , pour reprendre le sentier initial qui croise peu de temps après un bon sentier remontant qui rejoint le Causse. 

-14 h 10 J' ai rejoint le GR et je prends l' option longue qui traverse le Causse Méjean en direction de Cassagnes  avant de rejoindre les corniches de la Jonte. Belle traversée très plaisante du plateau sur un large chemin forestier, au milieu des résineux, avant de rejoindre le bord des gorges de la Jonte.

- Belle vue sur les gorges de la Jonte au niveau du balcon du vertige !  A partir de là, le sentier serpente en corniche au dessus des gorges et va me ramener à Le Rozier par un itinéraire qui passe au milieu d' un festival minéral de rochers aux formes évocatrices à souhait !

- Le sentier des corniches est assez impressionnant, véritable balcon au dessus du vide des gorges de la Jonte ! Ballet incessant des Vautours qui veillent sur leur territoire ! (d'adoption !)... je trouve qu'il y en un peu ... beaucoup ! Quand ils ne volent pas, ce sont de véritables sentinelles juchées sur les promontoires rocheux ... imperturbables ! Après le balcon du vertige, le sentier s' éloigne un peu du vide pour passer par quelques rochers remarquables ( petit vase,arche,ballon de football ...) avant de parvenir à une descente caractéristique, le pas du Loup. Passage étroit qui conduit à un autre point de vue remarquable entre le Vase de Chine et le Vase de Sèvres.

- 16 h 00  J' ai passé les deux vases et une surprise " m' attendait " au second, des spécialistes de la slackline ont installé une ligne depuis la paroi rocheuse jusqu' au vase de Sêvres ! Malgré le vent assez fort, l' un d'entre eux s' essaie sur la ligne ! Spectacle garanti ! chutes  en prime ... bien retenues par leur longe ! 

- Je poursuis mon chemin en descente pour revenir sur le Rozier, le vent est maintenant assez établi et le jour commence à baisser. Encore pas mal de grimpeurs sur les rochers d' escalade juste avant le Capluc ! Des trailers "bavards" me rejoignent à peine essoufflés et disparaissent dans les nombreux contours du chemin ... je me sens tout d' un coup bien seul ! 

- Cette dernière partie du circuit est vraiment la plus spectaculaire, mais aussi la plus difficile car assez accidentée. J' achève mon circuit randonnée vers 18 h 00 avec le sentiment d' avoir fait un parcours remarquable et super intéressant, à mettre dans les "immanquables" de la randonnée !

- 7 h 00 de rando, 800 m de dénivelé, 11, 3 km !

Balcon du vertige au dessus des gorges de la Jonte

Balcon du vertige au dessus des gorges de la Jonte

 

Randonnée spéléo à la grotte Henri Pujol Meyrueis   Lozère

 

Randonnée spéléo à la grotte Henri Pujol

 

Meyrueis   Lozère

 

 

Randonnee speleo grotte de henri pujol gorges de la jonte meyrueis ardeche

 

- 13 h 00  Je pars depuis Meyrueis en direction des gorges de la Jonte à la recherche de la grotte de Pujol. Quelques kilomètres après Meyrueis  sur la D 996 qui va en direction de Peyreleau, je stationne sur la droite de la route à l' embranchement de l' ancienne route qui mène aux Horts en direction de Hyelzas. Je remonte l' ancienne route sur 200 m et je prends à droite le premier sentier qui monte raide vers la falaise ! ... un chien me rend visite   ... je me croyais seul ! c'est en fait un chien de chasse qui accompagne en éclaireur un habitant du coin qui fait des repérages ! Je poursuis ma montée,  Le sentier est bien apparent et ça monte tout droit !

 

les falaises qui abritent la grotte Henri Pujol dans les gorges de la Jonte

les falaises qui abritent la grotte Henri Pujol dans les gorges de la Jonte

 

La grimpette constitue un bon échauffement (!) avant la grotte et surtout une bonne mise en suée ! L' entrée de la grotte fait deux mètres de haut et est immanquable. Je n' aurai pas besoin d' équipement pour la visiter hormis casque et éclairage .

 

L' entrée de la grotte Henri Pujol

L' entrée de la grotte Henri Pujol

 

Dès l' entrée passée, je me retrouve dans des grands volumes avec beaucoup de blocs effondrés, comme dans un chaos. Pas beaucoup de concrétions  dans le début de cavité, seuls des "macaronis" sans doute récents tapissent par endroit le plafond. Par contre les rochers tombés sont hérissés de début de stalagmites, ce qui prouve que l' eau continue à suinter en abondance. Plus anciennes, de vieilles concrétions ternies garnissent les parois, notamment deux belles "cascades pétrifièes"

- Plus au fond, il reste quelques "alcôves" bien concretionnées avec quelques gours secs. La visite de la grotte se fait en descente permanente, et parvenu au plus bas, les passages se font plus étroits et après l' un d'eux, je pense être parvenu au fond de la grotte ! La petite salle où je me retrouve semble complètement obstruée  par les rochers tombés.

 

Petite

Petite "alcôve "concretionnée

 

- Je fais demi tour, et je remonte vers la surface en faisant l'investigation de tous les recoins et départs possibles, je ferai alors quelques jolies découverte de nouveaux "macaronis" et de quelques statues concrètionnées aux couleurs jaunâtres !

- Cette petite randonnée spéléo m' aura pris une heure trente et à la sortie je retrouve un soleil resplendissant et les couleurs d' or de la végétation qui recouvre la grotte ! 

 

Randonnée gorges du Tapoul depuis Rousses (Lozère)

 

Randonnée gorges du Tapoul depuis Rousses (Lozère)

- 12h45  je suis garé sur la route des gorges du Tapoul à quelques kilomètres de Rousses et à 150m du début des gorges.Je vais faire une reconnaissance à pied des gorges et du départ de la descente en canyoning. Depuis deux années que je viens à Rousses faire la via ferrata ou faire des circuits vélo, je n' étais jamais allé au départ des gorges du Tapoul qui attirent tant de canyonistes l' été venu !

- Depuis le sommet de l'Aigoual, redescendre versant nord, prendre à droite direction Cabrillac et Rousses. Passer le petit village de Massevaques. Se garer à Rousses sur le parking au dessus de l' auberge (gratuit-wc-Parking obligatoire en  juillet-aout).

- Si vous êtes en dehors des mois de juillet et aout, vous pouvez vous garer 50m sous les panneaux d'indication des gorges. Remonter 50m depuis le parking et descendre dans le cours d'eau visible en contrebas à gauche de la route (on traverse une propriété privée) et suivre obligatoirement l'accès indiqué.

- Une courte marche en rivière et on arrive à une échelle de niveau puis au premier rappel qui fait deux cascades autour d'un bloc. Attention, cette cascade est particulièrement dangereuse  .. Le reste de la descente enchaine sans temps mort de nombreux sauts (mais équipés) jusqu'à 10m de haut . Le sentier de retour, bien marqué en rive gauche se situe après une courte marche en rivière après un dernier saut de 8m fait d'une vire rive droite dans une belle vasque.

- Le sentier grimpe fort jusqu'à la route puis au parking situé en remontant.

le minuscule emplacement (?) de parking au dessus du départ des gorges du Tapoul !

pancarte du site des gorges du tapoul

gorges du tapoul : les recommandations !

Autre panneau

- je descends jusqu' au bord du Tapoul et je commence après avoir traversé la torrent à cheminer dans  rochers pour aller le plus loin possible dans les gorges. Un peu de désescalade avec prudence et je découvre l' ambiance et l'univers du début du canyon !

la descente vers le tapoul

le tapoul

début des gorges du Tapoul

début des gorges du Tapoul

dans les gorges

petite cascade gorge du tapoul

petite cascade gorge du tapoul

Vers la suite des gorges du tapoul

- Je ne poursuis pas plus loin la descente, j' en ai suffisamment vu pour satisfaire ma curiosité et me donner l' envie de faire plus tard la descente du canyon avec un encadrement spécialisé ! En repartant vers Rousses, j' essaie de repérer où s'effectue la remontée sur la route.Un heure de "crapahut" intéressant !

Apperçu sur les gorges du tapoul depuis la route

Le Tapoul sorti des ses gorges !

  • Deux vidéos prises sur you tube pour illustrer la descente en canyoning des gorges du tapoul !

 

Circuit vélo Aven Armand/St Enimie/gorges du Tarn Florac (Lozère)

 

Circuit vélo Aven Armand/St Enimie/gorges du Tarn

 

Florac    Lozère

 

- Circuit vélo de 85km depuis Florac.Direction la D16 par le col de Pierre Plate/aven Armand/ puis St Enimie par la D 986 et le col de Coperlac/la D907 bis en direction de Quézac mais remontée par Montbrun sur le Causse Méjean pour rejoindre la D16 qui ramène à Florac.1700m de dénivelé prévus.

circuit-velo-depuis-florac-causse-mejean-st-enimie-gorges-du-tarn-1.png

 

- La montée du col de Pierre Plate se fait sur une route dont la chaussée est un peu déformée, mais elle reste agréable parce que compensée par la beauté du panorama sur Florac et sur les rochers du Rochefort. Je suis monté en "moulinant" et en récupérant dans les lacets car la pente est raide d' entrée !

le début de la montée du col de Pierre Plate au dessus de Florac

Montée de Pierre Plate avec plusieurs lacets en épingle !

je suis à l' ouvrage dès le départ !le sommet du col est en vue !

- Après le col, j' arrive sur le causse Méjean, vaste plateau que je parcours par la D16 jusque la bifurcation à gauche (D63) à la hauteur de l' aérodrome de Florac (vol à voile). C 'est la direction de l' Aven Armand que je vais observer rapidement de l' extérieur. Il n'y a pas trop de monde. Le puits naturel d' accès a été préservé et on peut facilement imaginé la première descente de Armand et Martel les "inventeurs" du gouffre !

sur le plateau du causse Méjean

l' aérodrome de Florac

le vaste plateau du Causse méjean

carrefour avec la D 986 et tout droit la route de l' Aven Armandl' entrée artificielle de l' aven Armand et son appendice commercial !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

l' entrée naturelle de l' aven Armandpanneau d' information

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le puits naturel d'accès de l' Aven Armand

- Après l' aven, direction Ste Enimie par la D 986, bonne route qui rejoint les gorges du Tarn et descend par le col de Coperlac au bord du Tarn. Intense activité nautique dans les gorges du Tarn! A Ste Enimie, je poursuis la descente des gorges du tarn en direction de Florac.

le col de Coperlac

depuis le col de Coperlac, le fond des gorges du tarn

le village de St Chély du Tarn

descente du col de Coperlac

les lacets de la descente du col de Coperlac

Ste Enimie

le Tarn à Ste Enimie

Le village de Castelbouc et son château

- A proximité de Montbrun, je bifurque à droite par une petite route qui me mène au village, puis par une étroite route en lacets, me remonte sur le plateau du Causse Méjean où je ne tarde pas à retrouver la D16 qui va me ramener à Florac !

La remontée vers le village de Montbrun

Remontée vers le causse Méjean au dessus de Montbrun et la vallée du Tarn

un peu à l' arrêt ! pour la photo, dans la remontée au dessus des gorges du Tarnles lacets du col de ...Montbrun (?)

 

 

J 'ai bien dit des lacets !

Je retrouve le causse Méjean !

... et le col de Perreplate dans la descente sur Florac !

- Très bon circuit de vélo avec une grande variété de paysage et deux bons cols à gravir ! 85 km en 4h00 à 21,5 de moyenne pour 1700m de dénivelé. Je referais ce circuit avec plaisir d'une manière plus sportive !

La via ferrata de Florac(via du Rochefort)

 

La  via ferrata de Florac, la via du Rochefort 

 

 Florac    Lozère

 

le site de la via ferrata de Florac vu depuis le parking camping car de Florac (photo prise en hiver)

le site de la via ferrata de Florac vu depuis le parking camping car de Florac (photo prise en hiver)

 

 

  • La via ferrata a été inaugurée le 15 juin 2013. Elle est donc toute récente ! Construite sur les couronnes du causse Méjean au dessus de Florac (Rocher Ron Picard et rocher du Rochefort). C' est un ouvrage commandé par le conseil général de Lozère (6ème infrastructure) et réalisée par l' entreprise Cévennes évasion.
  • On y accède par la D16 au départ de Florac, stationner sur le parking aménagé une fois parvenu au col de Pierre plate et monter aux antennes par la piste aménagée puis suivre la ligne de crête (magnifique vue sur Florac) jusqu' au site de la via ferrat (on y accède donc par le haut !).
  • la via ferrata commence par un passage étroit, le canyon. A sa sortie, le panorama sur Florac est magnifique.  L'itinéraire emprunte passerelle, pont de singe pour ensuite se séparer en deux. Le parcours facile rejoint la grande passerelle alors que le difficile fait un détour par quelques désescalades puis remonte un pilier rocheux pour rejoindre le parcours commun et la grande passerelle. Après cette dernière, l'itinéraire se  se sépare : parcours facile, en traversée ou parcours difficile, par une belle grimpée dans le Ron de Picar. Après l' ascension de la tour par deux itinéraires  différents, mais assez vertigineux, on arrive à la tyrolienne de 50 mètres (facultative). On parvient alors au grand pilier du Rochefort, pour soit une sortie tranquille par un petit canyon  moins aérien soit un passage en vire à mi-hauteur, avec au choix deux sorties assez, très, et extrêmement sportive . Cette via est très aérienne. Ils est possible de sortir à trois endroits pendant le parcours (échappatoires). La durée du parcours a une durée de 4 heures, sur une longueur de plus de 800 m.

 

le site de la via ferrata de Florac vue depuis le bas

le site de la via ferrata de Florac vue depuis le bas

vue d' ensemble des itineraires de la via ferrata (côté Florac)

vue d' ensemble des itineraires de la via ferrata (côté Florac)

rocher de Rochefort

rocher de Rochefort

rocher ron de Picar

rocher ron de Picar

marche d' approche 30'

marche d' approche 30'

montée jusque l' antenne depuis le parking

montée jusque l' antenne depuis le parking

la marche d' approche

montée jusque l' antenne depuis le parking

- 16h00 Du centre de Florac, je monte en direction de l' aven Armand et de l' aérodrome par la D16. Le parking se trouve en haut de la montée près de la pierre plate. IL est très facile de s' orienter, l'antenne nous tend les bras !

-  L' approche du départ de la via ferrata me prendra 35'. Le sentier est magnifique, le long de la crête avec une vue panoramique sur Florac puis sur les rochers de la via ferrata.

le parking

le parking

la pierre plate (photo prise en hiver)

la pierre plate (photo prise en hiver)

Florac vue depuis la crête

Florac vue depuis la crête

le rocher de Rochefort et son surplomb qui attire immédiatement l' attention !

le rocher de Rochefort et son surplomb qui attire immédiatement l' attention !

Le sentier de descente vers la via depuis la crête

Le sentier de descente vers la via depuis la crêtele départ de la via ferrata de Florac

le départ de la via ferrata de Florac

-  La via commence par un parcours commun (via facile et via difficile), dans un petit canyon entre deux rochers et débouche rapidement de l' autre coôté au dessus du vide avec une superbe vue sur Florac. Le passage dans le canyon est en léger dévers cela annonce une via sportive ! En vue de la grande passerelle, la via se différencie : la facile descend vers un curieux franchissement encore jamais vu sur les vias ferratas puis rejoint la grande passerelle.

c

le petit canyon déversant d' entréequi débouche plein vide !

qui débouche plein vide !

petite passerelle à franchir au sortir du canyon

petite passerelle à franchir au sortir du canyon

la grande passerelle en vue !

la grande passerelle en vue !

un franchissement original sur la via facile !

un franchissement original sur la via facile !

-  Le parcours difficile part sur la droite pour ensuite descendre le piler et rejoindre la base des rochers par un chemin câblé. C' est la partie la moins intéressante de la via ferrata, qui devient alors un sentier câblé descendant puis remontant jusqu' au pilier supportant la grande passerelle. On remonte ce dernier intégralement par une quasi verticale sans difficulté.

- Ensuite traversée de la grande passerelle (qui bouge bien ! et encore aujourd'hui il n' y a pas de vent !). A gauche poursuite de la via facile en direction de la tyrolienne, à droite la via difficile remonte l' intégralité du pilier Ron Picar pour rejoindre le plateau sommital.

pont tibetain avant de descendre

pont tibetain avant de descendre

la desente jusqu' au pied des piliers rocheux

la descente jusqu' au pied des piliers rocheux

la via facile au dessus de la grande passerelle

la via facile au dessus de la grande passerelle

le sentier câblé qui ramène au pied du pilier de départ de la grande passerelle

le sentier câblé qui ramène au pied du pilier de départ de la grande passerelle

la remontée jusque la grande passerelle

la remontée jusque la grande passerelle

verticale peu difficile

verticale peu difficile

 En vue de la grande passerelle

verticale peu difficile

la grande passerelle, le parcours difficile part à droite

la grande passerelle, le parcours difficile part à droite

la grande passerelle vue de dessus, à sa gauche le parcours facile

la grande passerelle vue de dessus, à sa gauche le parcours facile

la grande passerelle vue du côté de Florac

la grande passerelle vue du côté de Florac

la remontée du pilier après la grande passerelle

juste après le passage de la passerelle

ambiance dans la difficile en remontant vers le départ de la tyrolienne

ambiance dans la difficile en remontant vers le départ de la tyrolienne

sortie du piler avant le plateau sommital

sortie du piler avant le plateau sommital

- Légère descente ensuite pour rejoindre le départ de la tyrolienne sur une excellente plate forme bien aménagée. Tyrolienne impeccable, arrivée en douceur sur une autre plate forme (poulie speed). La via facile part à gauche,la via difficile part à droite en traversée du pilier, puis descend le pilier du Rochefort avant de la remonter jusque atteindre le départ de la via extrêmement difficile.

la tyrolienne de la via du Rochefort

la tyrolienne de la via du Rochefortla tyrolienne vue depuis l' arrivée

la tyrolienne de Florac vue du haut (photo d' hiver)

la tyrolienne de Florac vue du haut (photo d' hiver)

l' arrivée de la tyrolienne, à gauche la via facile, à droite la suite de la via difficile

l' arrivée de la tyrolienne, à gauche la via facile, à droite la suite de la via difficile

 

- il y a deux tracé de via ED, celle de gauche est redoutable ! l' autre moins difficile contourne le surplomb par la droite. Un panneau indicatif donne des recommandations déterminantes (longe courte, non recommandée à un ferratiste solitaire, prévoir une corde de rappel pour redescendre en cas de necessité !). La voie de gauche est très impressionnante !

ambiance dans la difficile après la tyrolienne

ambiance dans la difficile après la tyrolienne

franchissement du canyon du Rochefort par le bas

franchissement du canyon du Rochefort par le bas

la descente dans le pilier du Rochefort

la descente dans le pilier du Rochefort

sous le surplomb extrêmement difficile de la via de Florac

sous le surplomb extrêmement difficile de la via de Florac

avertissement salutaire !

avertissement salutaire !

le départ de la voie ED

le départ de la voie ED

la voie de droite ED mais plus facile que celle de gauche

la voie de droite ED mais plus facile que celle de gauche

le surplomb de la via ED de Florac

le surplomb de la via ED de Florac

le surplomb de la via ED de Florac (photo prise en hiver depuis le chemin d' accès)

le surplomb de la via ED de Florac (photo prise en hiver depuis le chemin d' accès)

-  Je continue en traversée par la via difficile jusqu'à une première remontée verticale juste en dessous de la première passerelle. Je prends alors à droite la remontée verticale finale et déversante à deux endroits (TD) qui aboutit au plateau sommital du Rochefort.

le site de sortie (D et TD) de la via de Florac

le site de sortie (D et TD) de la via de Florac

une des passerelles du pilier de rochefort

une des passerelles du pilier de rochefort

les deux possibilités de sorties

les deux possibilités de sorties

beau pilier TD de sortie de la via de Florac

beau pilier TD de sortie de la via de Florac

passerelles et belles verticales !Site de sortie de la via de Florac (photo prise en hiver)

passerelles et belles verticales !Site de sortie de la via de Florac (photo prise en hiver)

la verticale TD de sortie de la via de Florac(photo prise pendant la construction)

la verticale TD de sortie de la via de Florac(photo prise pendant la construction)

-  Fin de la via ferrata de Florac ! Superbe réalisation ! L' ensemble du parcours difficile est excellent, sportif,aérien, très varié et ludique ... juste un bémol ... la longue descente et traversée (sentier câblé) en sous bois sous les piliers de la première partie de la via.

- C' est le meilleur spot de via ferrata de Lozère, qui vient conclure (?) un magnifique ensemble de 6 vias ferratas commandité par le Conseil Général.La voie ED est sans doute la plus difficile de France.

- Via ferrata (partie difficile) faite en 2h50 (35' d' approche +1h40 de via +35' de retour.

-  Félicitations à Cévennes Evasion concepteur et réalisateur de ce fantastique terrain de jeu aérien !

future  via ferrata de Florac,non ...ce n' est pas le départ de la tyrolienne !!!

 

 

- La construction de la via ferrata de Florac en hiver 2013

 

 

 

Via ferrata de Malzieu la ville (Lozère)

 

Via ferrata de Malzieu la ville      

 

depuis Malzieu Ville     Lozère

 

vue d' ensemble sur la via ferrata de Malzieu Ville (Lozére)

vue d' ensemble sur la via ferrata de Malzieu Ville (Lozére)

 

 

itineraire via de Malzieu Ville
itineraire via de Malzieu Ville
 
 
- La via ferrata présente 3 parcours, un practice pour apprendre au calme les bases aux novices, un parcours jaune PD/AD et un parcours rouge D+,TD+, répartis en 5 portions dont 3 troncs communs. Un seul échappatoire au  tiers de la via. L'ensemble est  bien équipé.

- 60m dénivelé,altitude maxi : 920m

- Le parcours se déroule dans et au dessus des gorges de la Truyère.
 
- L’itinéraire facile   : 3 murs, 1 pont tibétain, 1 longue passerelle, 3 ponts de singe courts, 1 vire. L’itinéraire  difficile  a en plus 1 pont de singe, des dévers dont 1 surplombant TD et 1 surplomb  TD+ sur la deuxième partie.    La tyrolienne en sortie (poulie speed) est facultative et peut se refaire à volonté par un  sentier. 
- Le sentier de sortie provisoire est pas balisé par des rubans de chantier. Remonter vers les antennes et suivre leles rubans.
- Après le practice la montée est commune sans difficulté, le parcours se divise alors. La "facile" continue à monter en contournant un surplomb puis emprunte une vire. Le "difficile" part sur un mur deversant, puis un pont de sing,e puis une longue montée sur un mur vertical.
- Les 2 itinéraires se rejoignent plus loin (départ d'un échappatoire) pour une descente vers un pont de singe,descend de nouveau puis nouveau pont de singe,précède puis la grande passerelle. Suit ensuite un parcours à plat et de nouveau 2 ponts de singe. Nouvelle séparation des itinéraires .
- Le "facile" (AD) passe par un mur  puis une vire et rejoint le dernier tronçon commun. Le "difficile" par une traversée mène à un premier surplomb (TD) suivi d'un second beaucoup plus technique où il faut anticiper où poser les pieds avant de s'engager (TD+). Les deux parcours rejoignent alors la tyrolienne.
- Le parcours se fait dans le cadre des Gorges de la Truyère , même ambiance que la via ferrata des échelles de la mort à Charquemont de dans les gorges du Doubs.
 
- Office du Tourisme de Malzieu-Ville - Tel: 04 66 31 82 73 - http://www.gevaudan.com
 
 
- 8h45  Tout de suite après Malzieu Ville, en direction de St Lèger  de Malzieu sur la D 47, prendre à gauche un chemin qui mène au lieu dit "le Rang" et se garer 500 m plus loin sur le parking de la via (voie sans issue - panneau via ferrata). Se garer en épis, si possible en marche arrière pour  sortir plus facilement ! Accès à la via en 5', ambiance gorge comme à la via des échelles de la mort à Charquemont (Doubs).
 
parking de la via de Malzieu Villele chemin d' accès via de MalzieuDépart de la via de Malzieule practice de la via de Malzieu
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Malzieu Ville : parking de la via                   le chemin d' accès                     Départ                                                   practice de la via de Malzieu
 
les premiers mètres de la via de Malzieu
les premiers mètres de la via de Malzieu
 
- Après avoir quitté le practice et laissé à droite la section facile, la première section difficile mène par des pas un peu déversants sous  un grand toit que l'on traverse. Suit une descente déversante D+/TD.
 
première partie du tracé difficile (Malzieu Ville)
première partie  du tracé difficile via de Malzieu Ville
le toit à traverserLarges barreaux (adaptation nons voyants ?)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
le toit à traverser                                                                                           Larges barreaux (adaptation nons voyants ?)
le mur préalable
en haut du mur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le mur préalable                                                                                            en haut du mur

première partie du tracé difficile (Malzieu Ville),avant le surplomb

première partie du tracé difficile (Malzieu Ville),avant le surplomb

ça se corse !

ça se corse !

petit pont de singe dans la partie difficile

petit pont de singe dans la partie difficileau dessus du pont de singe

petit pont de singe dans la partie difficile

Belle ambiance au dessus de la Truyère (via de Malzieu

Belle ambiance au dessus de la Truyère (via de Malzieu

les pieds sont sûrs !

les pieds sont sûrs !

Vue depuis les rochers opposés à la via ferrata de Malzieu

Vue depuis les rochers opposés à la via ferrata de Malzieu

En remontant vers le surplombIl y a de l'ambiance !

 

m

 

 

 

 

 

 

                                                       

En remontant vers le surplomb                                                                    Il y a de l' ambiance

le premier surplomb TD via de Malzieu

le premier surplomb TD via de Malzieu

premier surplomb et barreau de pied caché !

premier surplomb et barreau de pied caché !

Belle première ascension ! (via de Malzieu)

premier surplomb et barreau de pied caché !

 

- Sorti de la prémière partie de la via difficile, le tracé fait redescendre avec une partie déversante vers un premier pont de singe suivi d'autres, puis un pont népalais suivi d'une passerelle. On a alors rejoint  la partie facile.

 

La redescente !

La redescente !

petit pont de singe

petit pont de singe

Magnifique vue sur la Truyère et la suite du rocher de la via ferrata de Malzieu

Magnifique vue sur la Truyère et la suite du rocher de la via ferrata de Malzieu

le pont thibetain de la via de Malzieu

le pont thibetain de la via de Malzieu

le pont thibetain de la via de Malzieu

le pont thibetain de la via de Malzieu

pont népalais

pont népalais

la passerelle de la via de Malzieu la Villela passerelle de la via de Malzieu la Ville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la passerelle de la via de Malzieu la Ville

la passerelle de la via de Malzieu la Ville

la passerelle de la via de Malzieu la Ville

Sur la passerelle de Malzieula passerelle de la via de Malzieu la Ville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur la passerelle de Malzieu                                                                        la passerelle de la via de Malzieu la Ville

 

La passerelle franchie, on rejoint alors peu après le second tronçon difficile. Le clou de cette  partie difficile, un devers  surplombant.  pas très long mais  athlétique. Suit un  un toit à franchir, court, mais toujours sportif ! La via se termine facilement jusqu'à la Tyrolienne qui est assez rapide.

 

remontée finale dans la via ferrata de Malzieu

remontée finale dans la via ferrata de Malzieu

les derniers tronçonsAmarrage pour un rappel dans le dernier pilier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

les derniers tronçons                                                                                   Amarrage pour un rappel dans le dernier pilier

Le toit de la dernière partie de la via de Malzieu

Le toit de la dernière partie de la via de Malzieu

La tyrolienne de Malzieu

La tyrolienne de Malzieu

La tyrolienne de MalzieuLa tyrolienne de Malzieu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tyrolienne de Malzieu

La tyrolienne de Malzieu

La tyrolienne de Malzieu

 

La tyrolienne de Malzieu

La tyrolienne de Malzieu

recommandations provisoires ?l' antenne qui permet de repèrer le retour ... provisoire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                      l' antenne qui permet de repèrer le retour ... provisoire !

             

- Très belle via ferrata, le département de la Lozère devient un terrain de référence des vias ferrata ! Belle ambiance de grimpe, bon rocher, parcours ludique avec de nombreux pont de singe. Les deux parcours facile et  difficile (TD) se dédoublent deux fois et se rejoignent à la tyrolienne (elle même évitable, ou à refaire à volonté car le chemin qui rejoint l' arrivée au départ est facile et court ! 

-  Le parcours difficile après la passerelle, dans la partie qui remonte à la tyrolienne possède un passage vertical avec surplomb assez tire bras ! Il faut bien repérer les barreaux sous le rocher avant de s'engager pour y mettre les pieds, sinon c'est sortie sur les genoux assurée !

-  La passerelle et toutes les installations sont très stables car les câbles sont hyper tendus ! Par contre pour la traversée de la passerelle, il faudra peut être prévoir une sangle pour rallonger les longes pour les petites taille ! (1,80 m pour ma part et longes tendues à bloc en milieu de passerelle).

-  La tyrolienne est peu impressionnante au dessus d'un talweg. Attention elle est rapide et l' arrivée peut être brutale (arrêt poulie sur noeud de câble ... et donc avec rétro-réaction ! ... et hop ! c'est reparti !).

-  Via faite en 1 h 30 (photos comprises) et 15' de retour.

chemin de retour style jeu de piste !!

chemin de retour style jeu de piste !!

 

Circuit vélo autour du lac de Naussac depuis Langogne (Lozère)

 

 

Circuit vélo autour du lac de Naussac

 

depuis Langogne     Lozère

plan d' eau de Naussac

plan d' eau de Naussac

 

Circuit vélo de 91 km pour 1200 m de dénivelé avec 4% maxi et 2,4 % moyen/ 41 km de montée sur 91.

Langogne/Chastagnier/Auroux/laval Atger/St Bonnet de Montauroux/Le nouveau monde/La Sauvetat/Barges/St Paul de Tartas/Pradelles/St Etienne de Vigan/Jonchère/barrage de Naussac/Langogne.

 

 

circuit-tout-plan-d-eau-de-naussac-lozere.png

 

-   Départ tranquille en montée, mais pas plus de 4%, on rejoint les village de Rocles et Chastagnier, dans un défilé peu encaissé le long d'un cours d' eau. On est encore à hauteur du lac de Naussac (sans le voir !). Viennent ensuite les villages de Auroux, Ste Colombe de Montauroux,laval Atger le tout sur la D 988.

 

La lac-barrage de Naussac juste après Naussac

La lac-barrage de Naussac juste après Naussac

La D988 au départ de naussac en direction de Chastanier

La D988 au départ de naussac en direction de Chastanier

lac de Naussac

lac de Naussac

lac de Naussac peu après Naussac

lac de Naussac peu après Naussac

le cours d'eau qui accompagne la route de Naussac à laval Atger

le cours d'eau qui accompagne la route de Naussac à laval Atger

p1170816.jpg

 

en direction d'Auroux

en direction d'Auroux

ambiance aquatique dans la brume

ambiance aquatique dans la brume

Auroux

Auroux

Arrivée à Laval-Altger

Arrivée à Laval-Altger

St Bonnet de Montauroux

St Bonnet de Montauroux

 

-   Ensuite on prend à droite toujours par la D 988 en direction de Landos. C' est en montée. De Landos, on vise Barges, par la D 53 en traversant la N 88  puis par la D 500 on rejoint Pradelles.

 

La route après St Bonnet

La route après St Bonnet

la route vers le nouveau monde

la route vers le nouveau monde

un peu plus loin sur la route vers Pradelles

un peu plus loin sur la route vers Pradelles

Pradelles dans la brume

Pradelles dans la brume

 

-   je passe devant les ruines du château de Jonchère sur la commune de Rauret. Les ruines domine le défilé de l' Allier.

 

les ruines du chateau de Jonchères prés de Joncherette 

les ruines du chateau de Jonchères prés de Joncherette

ruine du 11°/12° siècle 

ruine du 11°/12° siècle

 

-  Après Pradelles j' ai emprunté la D 40 qui commence par une longue descente, passe devant les ruines du château décrites ci dessus, franchit l' allier et le chemin de fer après une petite gare perdue et désaffectée, puis le route remonte jusque Saint Etienne du Vigan .Par la D 12 la route remonte ensuite jusque Chaussenilles, Fontanes, et on descend seulement après vers le las de Naussac, puis le barrage de Naussac.

 

le tunnel après les ruines et avant la petite gare

le tunnel après les ruines et avant la petite gare

Le lac de Naussac après Fontanes

le tunnel après les ruines et avant la petite gare

lac de Naussac

lac de Naussac

lac de Naussac

lac de Naussac

 

-   Revenu à Naussac, je reprends la direction de Langogne.

-  15h30  Je suis revenu au parking. Superbe circuit vélo, très varié et pas difficile. J' ai fait le premier tiers avec le vent favorable et un temps assez lumineux malgré le ciel couvert. Le dernier tiers s' est fait dans le brouillard et la bruine jusque le lac de Naussac. J' ai fait au cours du circuit une quinzaine d' arrêt photos !

-  Circuit de 91 km fait en 3 h 56 à 23,2 de moyenne.(75 de cadence et 1200 m de dénivelé). Je suis très satisfait de ma sortie alors que j' avais beaucoup hésité le matin en raison des conditions de temps !

 

 

Autour du mont Lozère (vélo)

 
Circuit vélo Tour du mont Lozère  
 
 
Depuis villefort (Circuit vélo)  (Lozère)
 
 

- 108 km/2400m de dénivelé/1540m altitude maxi au km 40/460m altitude mini au km 78 / 8% maximum / 3,5% en moyenne/61,5km de montée.

- Villefort/Altier/Le Bleymard par la D901/col de Finiels/Le Pont de Montvert par la D20/col de la croix de Berthel/St Maurice de Ventalon/Vialas/col de Valoussière par la D998/Génolhac par la D906/la croix de l' ermite par la D 362/col de pré la Dame/Villefort par la D66.

- col de Finiels (1540m) depuis le Bleymard/10,4km/472m de dénivelé/4,5% moyen/6,9% maxi/

- col de la croix de Berthel (1088m) depuis le pont de Montvert/10,5km/213m de déniv./2% de moyenne/5% maxi

- col de valoussière (501m) depuis La tavernoles/10km/250m de déniv/2,5% moyenne/4%maxi.

- col de pré la Dame (1474m) depuis Génolhac/15km/968m de déniv./6,5% de moyenne/12% maxi.

 

Circuit velo tour du mont lozere depuis villefort circuit velo lozere

 

 

-   Montée du col des Tribes depuis Villefort en direction de Le Blaymard, long mais assez facile (3% de moyenne) ( 26km à 20,8 de moyenne).Je repasse par le lac de Villefort et la via ferrata.

 

lac de villefort (lozère)
lac de villefort (lozère)
 
lac de villefort (lozère)
lac de villefort (lozère)
 
la route depuis castanet
la route depuis castanet
 

-   Aprés le Blaymard, montée vers la station du mont Lozère, puis le col de Finiels. Ce col n' est pas difficile non plus !

 

dernière rampe avant le mont Lozère (48)
dernière rampe avant le mont Lozère (48)
 
mont Lozère, parkings et installations
mont Lozère, parkings et installations
 
après la station mont lozère

 

-   Puis longue descente jusque Pont de Montvert, puis Génolhac.

 

vue depuis le col de finiels
vue depuis le col de finiels
 
dans la descente du col de Finiels vers ... Finiels
dans la descente du col de Finiels vers ... Finiels
 
pêcheur sur le tarn à Le Pont de Montvert (48)
pêcheur sur le tarn à Le Pont de Montvert (48)
 

-   La montée du col de pré la Dame depuis Genolhac est d'une autre envergure. 17 km de montée avec plusieurs passage à 10%, sur une route râpeuse, longue avec des lacets remarquables et surtout un paysage superbe sur les Cévennes  (alpes et ventoux) !

 

lacets col de Pré la Dame depuis Génolhac (lozère)
lacets col de Pré la Dame depuis Génolhac (lozère)
 
lacets col de Pré la Dame depuis Génolhac (lozère)
lacets col de Pré la Dame depuis Génolhac (lozère)
 
belvédère !
 
vue sur Villefort et le lac
vue sur Villefort et le lac
 
col juste avant le mas de la Barque
 
 

-   A la descente du col ... je crève ... de la roue avant ... presque neuve ! ... alors que j' attendais une crevaison de la roue arrière usée... détruite à 99 % ! ...par endroit je suis sur l' armature !... j'avais eu la flemme de la changer avant le départ et j' étais donc parti avec un pneu neuf dans le sac ! ... eh ben non ! elle a tenu jusqu' au bout ... je parle de la chambre à air !!!

-   Circuit vélo sélectif et véritablement de montagne ! je l' ai tout de même fait version cyclo !

-   110 km en 5 h 29 à 20,2 de moyenne pour 2193 m de dénivelé.

 

Corniche des Cévennes (circuit vélo)

 

Circuit vélo Corniche des Cevennes     

 

Depuis Rousses      Lozère

 

- 105 km/Altitude maxi au km 26 : 1045m/MIni 190m au km 64/7% maxi/2,5% moyenne/52km de montée.

- Rousses/Vébron par la D907/St Laurent de Trèves par la D996/col du Rey par la D983/col des Faîsses/col de Solpérière/Le Pompidou/col de l' exil/col de St Pierre/St Jean du Gard par la D9/L' estrécure/St André de Valborgne/Rousses par la D907.

- col du Rey (992m)/

- col des faïsses (1026m) depuis col du Rey/3km/150m de dénivelé/5 % moyen/6% maxi.

- col de Solpérière (1010m) depuis le col du Rey/2km/40m de déniv/2% moyenne/3% maxi

- col de l' exil (704m)

- col de St Pierre (597m)

 

Circuit velo corniche des cevennes

 

-   depuis Rousses, je descends assez facilement sur St Laurent de Trèves, ensuite longue montée ( pas difficile) vers le col de Solpérière et Le Pompidou sur une bonne route relativement fréquentée.

 

circuit vélo corniche des Cevennes :vers le col des Faïsses

circuit vélo corniche des Cevennes :vers le col des Faïsses

circuit vélo corniche des Cevennes :vers le col des Faïsses
circuit vélo corniche des Cevennes :vers le col des Faïsses
 
les lacets du col des faïsses
les lacets du col des faïsses
 
circuit vélo corniche des Cevennes : le col des Faïsses
circuit vélo corniche des Cevennes : le col des Faïsses
 
les cevennes
les cevennes
 
circuit vélo corniche des Cevennes :les Cévennes
circuit vélo corniche des Cevennes :les Cévennes
 

-  Petite montée sèche et facile du col de l' Exil et superbe descente du col de St Pierre, très roulante.Je ne suis pas allé à St Jean du Gard, j' ai repris la D907b en direction de St André de Valborgne. c' est la route du défilé du Gardon

 

 

 

 

col de l' Exil
col de l' Exil
 

circuit vélo corniche des Cevennes : le gard de St Jean

circuit vélo corniche des Cevennes : le gard de St Jean

 

-   Commence alors une longue montée jusqu' au tunnel des Marquaires, puis arrivéee en balcon et en descente sur Rousses.

 

 

 

circuit vélo corniche des Cevennes
circuit vélo corniche des Cevennes
 
circuit vélo corniche des Cevennes : le gard de St Jean
circuit vélo corniche des Cevennes : le gard de St Jean
 
maison ... de campagne après St jean du gard
maison ... de campagne après St jean du gard
 
circuit vélo corniche des Cevennes : les villages de Lozère
maison ... de campagne après St jean du gard
 
circuit vélo corniche des Cevennes :vestige de l' ancien pont
circuit vélo corniche des Cevennes :vestige de l' ancien pont

circuit vélo corniche des Cevennes : épouventail lozèrois !

circuit vélo corniche des Cevennes : épouvantail lozèrois !

circuit vélo corniche des Cevennes : les villages de Lozère

circuit vélo corniche des Cevennes : les villages de Lozère

circuit vélo corniche des Cevennes : les villages de Lozère
circuit vélo corniche des Cevennes : les villages de Lozère
 
en remontant vers Rousses depuis l' estréchure (lozère)
en remontant vers Rousses depuis l' estréchure (lozère)
 
arrêt casse croûte après ST jean du gard
arrêt casse croûte après ST jean du gard
 
village isolé un peu avant le tunnel des Marquaires
village isolé un peu avant le tunnel des Marquaires
 

village isolé un peu avant le tunnel des Marquaires

village isolé un peu avant le tunnel des Marquaire

circuit vélo corniche des Cévennes après St André de Valborgne
circuit vélo corniche des Cévennes après St André de Valborgne
 
tunnel des marquaires - avant Rousses (lozère)
tunnel des marquaires - avant Rousses (lozère)
 

Village des Rousses

Village des Rousses

 

-   Circuit vélo pas très difficile depuis Rousses. La majeure partie est sur le plateau (assez vallonné). On côtoie en permanence le massif des Cévennes, mais l' effet corniche est quasiment absent ( route boisée).

-   99 km en 4h16 à 23,3 de moyenne ( j' ai randonné !). A l' arrivée à Rousses, le parking est "envahi" par les canyonistes ( minibus,voitures, groupes organisés français et étrangers).

 

 

 

 

 

Circuit vélo dans les gorges du Tarn

 

Circuit vélo Les gorges du Tarn   

 

depuis Meyrueis (Circuit vélo)  (Lozère)

 

Montée col de coperlac depuis Ste Enimie

 

 

- 84 km /1010 m de dénivelé/6% maximum/1,8% moyenne/46 km de montée

- Meyrueis/Le Rozier par la D996 / Les Vignes par la D907bis / La Malène par la D907bis / Ste Enimie / col de Coperlac / Hures la Parade par la D986.

- col de Coperlac /603m de haut//6% de moyenne/accès au Causse Méjean

 

Circuit velo les gorges du tarn depuis meyrueis circuit velo lozere
 
 

-   Après avoir quitté Meyrueis, je parcours les gorges  de la Jonte d' abord en montant. Parcours agréable, pas beaucoup de voitures, je prends pas mal de photos.

la route dans les gorges de la Jonte depuis Meyrueis

la route dans les gorges de la Jonte depuis Meyrueis

l' arche dans les gorges de la Jonte depuis Meyrueis

l' arche dans les gorges de la Jonte depuis Meyrueis

la route dans les gorges de la Jonte depuis Meyrueis

la route dans les gorges de la Jonte depuis Meyrueis

Gorges de la Jonte (lozère)

Gorges de la Jonte (lozère)

Gorges de la Jonte (lozère)

Gorges de la Jonte (lozère)

dans les gorges de la Jonte

dans les gorges de la Jonte

-   Passé les Vignes on est dans les gorges du Tarn pour un autre paysage somptueux ! Je continue à faire des photos sans toujours parfaitement identifier les lieux ou villages ! La route est assez bonne, malheureusement je ne vois que très peu de cyclistes et en plus je les croise !

passage sous le rocher(circuit vélo gorges du tarn)

passage sous le rocher(circuit vélo gorges du tarn)

Hameau dans les gorges du tarn

Hameau dans les gorges du tarn

village des gorges du Tarn

village des gorges du Tarn

encore un magnifique village dans les gorges du Tarn

encore un magnifique village dans les gorges du Tarn

canöe dans les gorges du Tarn

canöe dans les gorges du Tarn

les gorges du Tarn

les gorges du Tarn

Le village de Hauterives (circuit vélo gorges du Tarn)
 
le village de hauterives
le village de hauterives
 
hauterives, le télé benne !
hauterives, le télé benne !
 
Hauterives et les ruines de son chateau perché
Hauterives et les ruines de son chateau perché
 

Superbe village dans les gorges du tarn (St Chély du Tarn)

Superbe village dans les gorges du tarn (St Chély du Tarn)

St Chély du tarn

St Chély du tarn

P1130968.jpg

St Chély du tarn

Pont sur le Tarn - Ste Enimie

Pont sur le Tarn - Ste Enimie

Parking Ste Enimie au bord du tarn

Parking Ste Enimie au bord du tarn

St Enimie et le tarn

St Enimie et le tarn

 la petite chapelle nichée dans la falaise au dessus de Ste Enimie

la petite chapelle nichée dans la falaise au dessus de Ste Enimie

 

-   Depuis Ste Enimie je remonte vers Meyrueis en passant par le col de Copelac, ce sera la seule montée vraiment ardue du circuit. Même si le col demande à s ' employer, j' ai profité de la beauté des paysages pour prendre des photos.

 

St Enimie et le tarn

St Enimie et le tarn

Montée col de coperlac depuis Ste Enimie
Montée col de coperlac depuis Ste Enimie
 
 

lacets dans la montée depuis Ste Enimie(col de Copelac)

lacets dans la montée depuis Ste Enimie(col de Copelac)

St Chély du Tarn vu de l' autre versant des gorges du Tarn

St Chély du Tarn vu de l' autre versant des gorges du Tarn

le roc de bouilhères

le roc de bouilhères (via corda,ferrata ?)

Ville de Meyrueis

Ville de Meyrueis

-  Circuit vélo des Gorges du Tarn depuis Meyrueis effectué en 3h24 pour 88,5km à 26 de moyenne. Magnifique circuit à faire et à refaire !

 

Col du Pré la Dame (Villefort)(48)

 

Col  du Pré de la Dame, montée à vélo

 

Depuis Villefort      Lozère

 

- Le col est annoncé à 15,1 kilomètres de montée pour arriver à une altitude de 1474m (894m de dénivelé). 5,9 % pourcentage moyen (8 % maximum).

 

 

-   Parti pour faire le circuit du mont Lozère, je commence donc par la montée du col du Pré de la Dame.Le début du col est parfait, agréable, je compose avec le vent tantôt favorable, tantôt défavorable ! Il fait soleil et le paysage est magnifique.Paysage bien dégagé dans la première partie.

-   Mais le parcours se complique fortement dans les 4 derniers kilomètres car je rencontre d' abord une route gravillonnée rapidement glacée, puis carrément recouverte de glace ! seules les ornières des voitures qui montent à la station de vacances, permettent de rouler d'une manière aléatoire , parce que la glace est écrasée et fondante !! La neige recouvre alors totalement les alentours et arrivé au sommet, je constate que la route est fermée pour poursuivre le circuit, seule la desserte du village de vacances est assurée ! J' arrête donc mon parcours vélo et je redescends à Villefort non sans aller visiter le village de vacances.

 

 col juste avant le mas de la Barque

 

Mas de la Barque

Mas de la Barque sous la neige

 

-   Le col monte jusqu'à la bifurcation avec le mas de la Barque puis redescend ( sauf si neige ! )par une route en partie en forêt sur Génolhac. La route est annoncée calme et considérée comme col dur pour les Cévennes.

-   27 km en 1 h 42 à 15,9 de moyenne. Montée à ma main à 11,7 de moyenne, puis au ralenti sur la glace ! 

 

Via ferrata de Rousses (48 - Lozère)

 

La via ferrata de Rousses     

 

Rousses  (Lozère)

Le site de la via ferrata de Rousses à la sortie des gorges de la Jonte juste avant Rousses

Le site de la via ferrata de Rousses à la sortie des gorges de la Jonte juste avant Rousses 

Le site de la via ferrata de Rousses (Lozère)

Le site de la via ferrata de Rousses (Lozère)

 

-   Elle est située à l'entrée du  site des gorges du Tapoul juste après la sortie du village et elle est ouverte depuis juillet de cette année.

-   Au bord de la rivière, la via commence par une  montée avec 2 parcours  : un facile, l'autre un peu plus dur avec légers dévers . Les 2 parcours se rejoignent pour aller au départ de la  tyrolienne d'une trentaine de mètres passant au dessus de la rivière, avec retour de l'autre côté sur une grande passerelle. Après une petite descente, la via continue le long de la rive,  2 parcours sont proposés : une partie facile qui remonte à droite sur une dizaine de mètres, et passe au dessus de la falaise, et une autre plus difficile  en vire légèrement montante sur le rocher, avant de remonter et de rejoindre l'autre parcours. La via continue  en suivant le cours d'eau, jusqu'à une e passerelle qui termine le parcours.
Retour par un petit sentier remontant jusqu'à la route .

-   PD voire F pour le premier parcours et AD  pour l'autre.10' d 'approche et autant pour le retour.
 

- Attention !  : Obligation de se garer sur le parking public de Rousses car le stationnement est interdit sur deux kilomètres  à partir de Rousses sur la route des gorges du Tapoul. Interdiction mise en place pour juillet et aout. Le parking est bien aménagé (wc publics,café de village)/ Compter 10' pour se rendre à la via ferrata.

 

café resto et wc public au dessous du aprking de la via ferrata de Rousses

café resto et wc public au dessous du aprking de la via ferrata de Rousses

ambiance début de la via ferrata de rousses

ambiance début de la via ferrata de rousses

Le Tapoul 

Le Tapoul

 

La tyrolienne de Rousses

La tyrolienne de Rousses

 

-  " Super via" d' initiation. Idéale pour les familles ! Variée, ludique, rassurante tout en restant spectaculaire ! (deux grandes passerelles, deux tyroliennes. Le cadre est enchanteur avec un torrent très actif même en plein été. Je l 'ai faite comme une superbe ballade au milieu d' un splendide cadre naturel.

 

A l' arrivée de la tyrolienne de Rousses 

A l' arrivée de la tyrolienne de Rousses

Première passerelle, en arrière plan la voiture veille !

Première passerelle, en arrière plan la voiture veille !

Première passerelle, en arrière plan la voiture veille !

Première passerelle, en arrière plan la voiture veille !

la seconde tyrolienne de Rousses (parcours facile)

la seconde tyrolienne de Rousses (parcours facile)

Ambiance via de Rousses (Lozère) 

Ambiance via de Rousses (Lozère)

la seconde passerelle de la via de Rousses (48)

la seconde passerelle de la via de Rousses (48)

 

- Via faite tranquillement en une heure, photos comprises; pas de difficultés à faire cette via ferrata familiale, hors mis la sortie de la première tyrolienne, qui nécessite de se procurer un appui supplémentaire avec une de ses longes pour pouvoir aisément enlever la poulie .