Circuit randonnée Echelles du Cinglegros Depuis La Bourgarie     Lozère

 

Circuit randonnée Echelles du Cinglegros

 

Depuis La Bourgarie     Lozère

 

 

 

Randonnée Pas de l arc, Echelles du Cinglegros, Baous del Biel depuis La Bourgarie, Lozere

 

- 8  h 45  Depuis Rozier Peyreleau, je suis monté jusqu'à La Bourgarie ! Petite route étroite qui monte sévère sur 5 km ... voie Unique ... croisement impossible ! .. sauf aux endroits prévus pour (tous les 300 à 500  m) ! donc marche arrière à prévoir au cas où ... prudence , les autochtones descendent sans hésiter presque sûrs de ne voir personne !  Heureusement en arrivant à proximité de la Bourgarie, je découvre qu'il y a un autre moyen d'accès, la descente s'effectuera par là !

-  Je suis donc sur un petit parking aménagé juste avant le hameau de La Bourgarie, le temps est couvert et brumeux mais il ne pleut pas ! J' ai repéré le départ du sentier sur la gauche quand on regarde le hameau ... je prépare le randonneur !

- 9 h 00  Départ en direction du Pas de L' Arc. Je traverse le hameau et passe devant un gite bien valorisé ! Depuis la Bourgarie, descente transversale sous les falaises par un bon sentier en partie en sous bois. Parvenu à une intersection, je prends sur la droite en direction du Pas de l' Arc. (Le sentier qui va tout droit est le sentier du retour et vient du Baous del Biel). Petite frayeur sur le sentier ... Un vautour impressionnant décolle à 3 mètres de moi et me frôle ... à ses cris, je crois qu'il a été plus effrayé que moi ! Mais à son allure chaotique, je comprend vite qu'il s' agit d'un animal blessé, il ne fait que descendre dans la pente et peine à voler ... Ses cris ne laisse pas de doute sur le fait qu'il soit mal en point, mais je n' y pourrai rien ... il ne se laisse pas approcher ! 

- Le passage sous le Pas de l' Arc est somptueux surtout que, avec le brouillard, il ne se découvre qu' au dernier moment ! Tout de suite après le Pas, le sentier (Gaupillat du nom de son inventeur) repart en transversale sur la gauche sous les falaises. Le sentier est très glissant (conséquence des pluies matinales), et pierres et racines déstabilise facilement le pas ! Le sentier sans doute peu fréquenté n' est pas très entretenu, les branches sont basses, les buis hauts et envahissants ... le tout très chargé d'eau ... ça mouille ... donc sans qu'il pleuve, je suis trempé ! 

- Dans la longue traversée au dessus des gorges du Tarn,  et un peu après être passé à hauteur de Combe Rousse, emporté par mon élan, je me retrouve tout d'un coup à découvert et sur un chemin de descente qui file vers le Tarn et le lieu dit La Sablière ... je comprends vite que j' ai raté une bifurcation ... je fais donc demi tour pour retrouver la sente qui continue toujours en transversale sous les falaises en direction du Cinglegros. Le chemin sera encore long !

- 12 h 30  (3 h 25 de crapahute), je suis au pied du Cinglegros et de ses échelles ! Sur la fin du parcours venant du Pas de l' Arc, le sentier remonte plus haut dans les falaises, je rejoins d'ailleurs le chemin qui rejoint le GR6 et mène à Le Rozier

- La montée au sommet du Cingelgros en aller et retour est annoncée en une heure, il faut donc y monter et redescendre par le même itinéraire pour poursuivre le circuit.  Une pancarte explicite mais tombée à terre avertit le randonneur que les échelles ne sont pas sécurisées ? Il ne pleut pas, mais tout est mouillé et moi même je suis trempé ! Je vais donc "faire fissa" pour découvrir le Cinglegros tout en étant vigilant sur ma progression et l' état du matériel utilisé ! La montée des échelles est assez impressionnante par le vide, la plupart d' entre elles semblent en bon état ? la grimpée se fait de paliers en paliers avec un passage sans échelles  en sentier jusqu'au belvédère final lui situé côté de la vallée du Tarn, donc de loin le plus impressionnant ! La sécurisation du belvédère est assez sommaire (simple rambarde), donc un endroit à ne pas fréquenter avec des enfants à mon avis, sans équipement de sécurité ? 

- Si la montée des échelles est assez aisée, la descente est plus difficile (pente) et nécessite toute l' attention du randonneur ! A mi parcours des échelles, l' une d' entre elle est en partie descellée à ce jour et ne tient plus qu'à un seul ancrage en dehors de son appui naturel; Un mouvement de bascule procure un peu de frayeur à son passage ... sans doute la raison de la pancarte avertissement ! passage dangereux à terme ! 

- La montée au Cinglegros par les échelles (9) est une belle petite aventure à condition d' être vigilant et attentif, d'éviter d' y monter par grand vent et si possible d'éviter ... les groupes ! Le Cinglegros est une propriété privée et les échelles ont été mises en place par son propriétaire.

- 13 h 05  (4 h 05)  Je suis revenu au pied du Cinglegros, que j' ai parcouru en 35 ' . Je poursuis  en direction de Combe Rousse par un sentier qui suit l' itinéraire de l' aller en parallèle mais à mi pente des falaises. Cette fois ci, l' itinéraire s'apparente à un parcours de crête, sans en être un, la vue est dégagée est magnifique sur toute la vallée du Tarn et on ne cesse d'admirer en se retournant le monolithe Cinglegros qui sur l' itinéraire retour, dévoile toute sa splendeur en véritable sentinelle de la vallée ! 

- Je vais d'abord remonter le pas des trois Fondus (barreaux, 3 échelles) passage assez spectaculaire et vertigineux sur les échelles tendues dans le vide (on vérifie si elles tiennent avant de s'engager !! ). On a l' impression d'être dans une via ferrata, le passage mène vers le sentier Martel et le retour vers La Bourgarie.

- Après un long parcours retour au dessus des gorges du Tarn et en compagnie des nombreux vautours qui virevoltent dans le ciel quand ils ne se posent pas en vigile des lieux sur les éperons rocheux, je parviens au Baous Del Biel, magnifique arche naturelle beaucoup plus majestueuse que l'arche du pas de l' Arc avec ses 40 m de hauteur dont 25 m sous voûte sur 25 m de large. Le spectacle visuel est magnifique d' autant plus que l' on a toujours les gorges du tarn et sa sentinelle le Cinglegros en perspective !

- 16 h 00  Retour à La Bourgarie après 7 h 00 de randonnée, 8 km parcourus et 510 m de dénivelé environ ! Encore et encore ... une randonnée en circuit superbe et remarquable ! L' itinéraire par le Pas de l' Arc (Gaupillat), semble peu parcouru donc moins entretenu (?), le sentier par le haut en aller et retour se fait peut être plus facilement, quoique dans ce cas, la descente du Pas des Trois Fondus n'est pas à prendre à la légère !

 

 

Randonnée Lozère

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau