Randonnée grotte de la Baumelle / Arcs de St Pierre St Pierre des tripiers   Lozère

  • Cette randonnée est une immersion protohistorique. Sur l' itinéraire, la Grand Place  et son monolithe de calcaire, la grotte de la Baumelle qui a du servir d' habitat, la grotte de l'homme mort appelé ainsi en raison des squelette humains découverts, le village gallo-romain des Résiniers et enfin les 3 grands arches de Saint Pierre.

Randonnée grotte de la Baumelle / Arcs de St Pierre

St Pierre des tripiers   Lozère

 

 

 

Routeyou randonnee grotte de baumelle et arc de st pierre depuis st pierre de triviers 1

 

-  Cette randonnée est une immersion protohistorique. Sur l' itinéraire, la Grand Place  et son monolithe de calcaire, la grotte de la Baumelle qui a du servir d' habitat, la grotte de l'homme mort appelé ainsi en raison des squelette humains découverts, le village gallo-romain des Résiniers et enfin les 3 grands arches de Saint Pierre.

 

- 10 h 00   Avant de partir en randonnée, petite visite au village de St Pierre des Tripiers née au moyen âge devenue une commune à multiples hameaux . . . La viale, Cassagnes, Le Truel . . . la mairie de St Pierre se trouve d' ailleurs en bas du plateau dans la vallée de la Jonte à Le Truel ! Le village est né beaucoup plus tôt autour d' un prieuré dont il reste l' Eglise Romane de St Pierre.

-  A la sortie du village, je pars en direction du hameau de la Viale en évitant la route pour prendre le sentier qui file sur la gauche, puis je remonte vers le carrefour (parking habituel des randonneurs) pour poursuivre par un large chemin vers "La Grand Place" ! Très belle enceinte circulaire que l' on trouve sur la droite du chemin principal, le détour vaut le coup !  Magnifique travail d' érosion qui laisse découvrir un beau monolithe de 10 m de hauteur, entouré de rochers ruiniformes et d'arches de pierre ! . . . qui ne sont pas celles de St Pierre !!! 

- 11 h 00  J' arrive à la grotte de  la Baumelle, après une petite grimpée, vaste abri sous roche qui a dû  servir de bergerie plus récemment mais a été un  lieu de vie et d' habitat sur le Causse  de nos ancêtres  (Age de cuivre) ( des poteries et quelques pointes de flèches tranchantes y ont été retrouvées).

-  Je retourne ensuite sur mes pas, pour reprendre la direction des Arches de St Pierre et au passage visiter et donc traverser la Grotte de l'Homme Mort . Cette grotte a aussi une histoire pré historique remarquable ! A proximité de cette dernière,  le Docteur Barthélémy Prunières et le Professeur Paul Broca  découvrirent une cinquantaine de squelettes humains datant de l'Age du cuivre (-2 200 à -1 800 ans avant JC.

-  " L'intérêt de ce site, ce sont  des crânes portant des lésions du type trépanation, en voie de cicatrisation. Opérant de manière assez brutale au départ avec un burin de silex, l'os spongieux passé, le "chirurgien" attaquait la table interne de l'os crânien avec davantage de précautions. Cette trépanation rituelle s'opérait sur les adultes mais sa finalité reste floue ".

-  J' arrive ensuite sur  un ancien habitat ancien de résiniers, dont l' origine se situe autour des 1ers et 2ème siècle . Il ne reste reste que des vestiges de  murs en pierres sèches et une petite cavité. Des trous sur certains rochers laissent supposer l' emplacement d' anciennes  poutres soutenant la toiture. Les habitants appelés les "résiniers" en raison de leur activité d' exploitation de la sève (la gemme) des pins. Ces résiniers distillaient  les écorces et branches des pins abattus et exploités pour leur bois (fours des potiers de la vallée). La résine extraite sur place, stockée dans des urnes, servait au calfatage des embarcations (poix).

- Au passage, surprise de la découverte de la Poule de Houdan , rocher ruiniforme émergeant des pins, à la ressemblance remarquable avec la poule dite de  Houdan (Yvelines, Eure et Loir).

-  12 h 00  Je poursuis la randonnée pour enfin arriver aux Arches de St Pierre ! Ces sont les plus belles Arches de pierre du Causse, par leur masse et leur disposition, les deux premières en enfilade ! Constituée de dolomie (roche sédimentaire)  elles résulteraient de la dissolution du calcaire tendre dans un ancien et important réseau souterrain aujourd'hui effondré. Il ne resterait que quelques parties de la voûte, les arches ! Située en pleine forêt, elles ne s' accompagnent d' aucun panorama sur la vallée de la Jonte ! Helàs ! La troisième arche, vu son aménagement aurait servi de bergerie ou d' abri agricole  dans des temps plus récents.

-  12 h 30  Je repars des Arches de St Pierre en rebroussant chemin après une randonnée constituées découvertes successives et spectaculaires sur un itinéraire finalement assez court !  7 km, 100 m de dénivelé. J 'ai bénéficié d' un temps clément, un peu frais mais . . . le soleil s' en est allé !  Retour tranquille sur St Pierre des tripiers après une petite pause casse croûte !

- 13 h 00  Retour au village . . . à peine arrivé, les gouttes tombent . . . il pleut à grosses gouttes . . . gros nuages noirs . . . les randonneurs que je vois arriver à pied, pour l' après midi, sont servis !!!

 

Randonnée Lozère

Ajouter un commentaire