Ain

  • Via ferrata de de la Guinguette à Hostias - (Ain)

     

    • J' ai toujours grand plaisir à faire cette via ferrata en raison de son parcours aérien et vertigineux au dessus de la vallée de l' Albarine. Cette fois ci, je vais faire la via des grottes et poursuivre par le grand parcours. C' est un itinéraire tout en traversée !

    Lire la suite

  • Randonnée Via ferrata du Fort de l' Ecluse depuis Léaz

     

    • randonnée  autour de Léaz et le long du Rhône en y associant la montée de la via ferrata de Fort l' Ecluse

    Lire la suite

  • Randonnée à la recherche de la via ferrata "fantôme" de Charabotte depuis Charabotte (Ain)

     

    • Ayant découvert l' existence de cette via ferrata "privée",  dans le cadre sublime des chutes de l' Albarine, je me décide aujourd'hui à percer "le mystère de la via ferrata fantôme" !!!  et à en comprendre l' itinéraire !

    Lire la suite

  • Randonnée des Tunnels Hameau de Charabotte/Chaley (Ain)

     

    • Rando du" train fantôme" Hameau de Charabotte (Ain)-  Massif du Bugey . Il faut compter 4 h. Passage à la  cascade de la Charabotte : Attention les bords sont très glissants. Cette cascade chute en 4 marches totalisant plus de 130 mètres de hauteur.  Itinéraire des Tunnels (7). Attention aux éventuelles chutes de pierre. 

    Lire la suite

  • Rando spéléo grotte de Charabotte depuis Charabotte (Ain)

     

    •  La grotte est concrétionnèe mais les concrétions sont vieillissantes car ternies, s'y ajoute sans aussi quelques actes de vandalisme ! La grotte est assez profonde et se poursuit par deux petits lacs, le premier se franchit avec de l' eau à hauteur de botte, le second est plus profond et atteint la ceinture. La grotte mesure 850m de longueur et se termine par un siphon et étroiture de boue.

    Lire la suite

  • Col du grand Colombier à vélo Depuis Artemare Ain

     

    Col du grand Colombier à vélo

     

    Depuis Artemare    Ain

    le massif du Grand Colombier 

    - Le Grand Colombier domine le lac du Bourget et le Rhône qui coule qui coule à ses pieds. La Croix érigée à son sommet (1 534 m) est visible de presque tout le Bugey, dont c'est le point culminant. Je monte le Col du Grand Colombier par Artemare, donc par le Versant Ouest . C'est le côté qui présente les pourcentages les plus impressionnants (19% sur 1,5 km et 12% de moyenne sur 4,5 km) notamment par Virieu-le-Petit . Magnifique panorama sur le Mont Blanc et le lac du Bourget au sommet, avec en plus la mer de nuages .

    - 16h00 Je suis revenu du col. Montée faite en 1h19'23" pour 14,26 km à 10,8 de moyenne. 1005 mètres de dénivelé. 145 pulsations cardiaques en moyenne pour un maxi de 165 et 58/minute cadence pédalage. Les 10 premiers kilomètres par Virieu sont très difficiles (17 à 19% à plusieurs reprises), ensuite c'est plus "cool ! J'ai discuté avec des vosgiens au sommet du col (leur fille habite à Colombey les belles) et des gens du coin qui ont déjà fait le Colombier par toutes ses faces (4), ils m'ont confirmé que j'avais fait le côté le plus dur.

    la croix du Mont Colombier

    col du Grand Colombier, le massif du Mont Blanc

     

  • Circuit vélo/Grand Colombier/col de la biche depuis Culoz (Ain)

     

    Circuit Vélo/Grand Colombier/col de la Biche     

    depuis Culoz    (Ain)

     

     
    Circuit velo cols du grand colombier et col de la biche

     

    -   La première partie de la montée du grand Colombier depuis Culoz est en partie en lacets au dessus de Culoz et de ses vignes, alternée avec quelques rampes. On domine la vallée du Rhône et la vue s' étend jusqu' au lac du Bourget.

     

     

     

     

    le massif du Grand Colombier

    le massif du Grand Colombier

    le début de la montée du Grand Colombier au dessus de Culoz

    le début de la montée du Grand Colombier au dessus de Culoz

     Grand Colombier depuis Culoz, la route devient vite étroite !

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Culoz, la route devient vite étroite !

     

    -   Puis on contourne la falaise par la droite par une succession de rampes pénibles à fort pourcentage. pas de vent contraire heureusement !

     

    les rampes du Gd Colombier depuis Culoz

    les rampes du Gd Colombier depuis Culoz

    depuis la montée du Grand Colombier, le Rhône, le lac du Bourget et Culoz
    depuis la montée du Grand Colombier, le Rhône, le lac du Bourget et Culoz
     

    -  A l' intersection de la  route qui redescend à Seyssel... c' est le coup d' assommoir ... déjà un peu éprouvé par les premiers kilomètres, les panneaux indicateurs annoncent encore 9 kilomètres à gravir ! Toujours avec un pourçentage prononcé... mais comme je monte à ma main, je ne suis tout de même pas trop marqué !

    -   A 6 kilomètres du sommet, je me fais rattraper par un jeune anglais ou néerlandais ... qui semble un peu dans le rouge ... à l' entendre ferrailler avec ses vitesses et se plaindre des changements de pente ! Je vais le suivre à distance et pratiquement terminer avec lui !

     

    col dur !

    col dur !

     le haut du col du Colombier

    le haut du col du Colombier

    col du Grand Colombier, le massif du Mont Blanc

    col du Grand Colombier, le massif du Mont Blanc

     

    -  Je rejoins le compagnon cycliste qui me dit qu'il n ' en pouvait plus car lui avait déjà fait le col de la biche auparavant depuis Seyssel.

    - montée du grand colombier depuis Culoz en 1h26 pour 17,5 km  à 12 de moyenne.(1579 calories,56 de cadence,151/164 de pulsation cardiaque).

    -  Sommet quelque peu dans le brouillard, donc pas grand chose à voir !

    -   Je descends le grand Colombier sur l' autre versant vers Lochieu puis Brénaz et de là je monte le col de la Biche.

    -   La montée est forte en pourçentage également avec une succèssion de rampes à 11% en alternance avec des pentes à 7% . Je suis assez limite !

    -   Au sommet je prends la pluie ( juste après la photo !), elle ne ma lâchera plus jusqu ' au retour à Culoz

     

    P1120900.jpg

    deux km sous le col de la Biche

    deux kilomètres sous le col de la Biche

    dans la descente du col de la Biche vers Seyssel

    dans la descente du col de la Biche vers Seyssel

     

    -  Longue descente sinueuse sur Seyssel (la pluie a diminué), mais vent contraire ! Ce fut pénible car en plus la circulation est dense à partir de Corbonod. Je préconise de redescendre depuis le col de la Biche par Artemare ou alors de remonter  une partie du col du grand Colombier pour rejoindre Culoz.

    - 64 km de vélo en 4 heures, donc 16 de moyenne ! C 'est pas terrible.

     

  • Circuit vélo autour de l' Albarine depuis Tenay (Ain)

     

    Circuit vélo autour de l' Albarine        

     

    depuis Tenay  (Ain)

     

    Vue sur la ville de Tenay (depuis la via ferrta d' Hostias)

    Vue sur la ville de Tenay (depuis la via ferrta d' Hostias)

     

    v

     

     


     

    autour-des-gorges-de-l-albarine-

     


    - Circuit vélo en petites boucles autour de Tenay. Pour commencer montée à Hauteville par la D21 (pas plus de 5% maximum) puis après avoir pris la direction de Brénas toujours sur la D21, on tourne à droite en direction de Lacoux puis descente sur Tenay (première boucle).

    - Direction alors Belley par la D1504 et après 4km environ, tourner à gauche en direction de Hostias (D103), la montée est alors plus sévère (9% maxi) et assez longue, d'autant que cela continue à monter après Hostias. Poursuivre sur la D103 jusqu'à rejoindre la D2 (Tenay/Hauteville/. Descendre alors à gauche en direction de Tenay (2ème boucle).

    - A hauteur de Chaley, remonter sur la droite pour passer dans le village puis remonter jusque Lacoux et poursuivre tout droit jusque retrouver la route qui mène à Aranc puis retour à Tenay en passant à hauteur de Evosges.

     

    - 16h00  Départ de Tenay pour Hauteville. Il fait chaud, mais il y a une légère brise rafraîchissante ! La montée vers Hauteville est facile (5%). Je repasse avec plaisir à hauteur de la cascade de l' Albarine qui à cette époque et contrairement à la photo, est presque à sec ! Un chemin semble descendre juste avant Nantuy, vers le pied de la cascade en rive droite, j' y retournerai prochainement faire un tour pour trouver le chemin qui mène sous une des chutes ! Après Hauteville, je rejoins par une montée la route qui retourne à Tenay et qui passe par Lacoux. Cette dernière se dégrade au fur et à mesure que l'on se rapproche de Tenay, notamment dans la partie descente sur Charabotte et Chaley ! Cette première partie de circuit constitue la première boucle.

     

    la cascade de Chabarotte

    la cascade de Chabarotte
    Hauteville 

    Col de la berche au dessus de Hauteville

    Col de la berche au dessus de Hauteville

    Le village de Lacoux (Ain)

    Le village de Lacoux (Ain)

    Le hameau de Chabarotte

    Le hameau de Chabarotte

     

    - De retour à Tenay, direction Belley et la montée sur Hostias, célèbre aussi pour sa via ferrata (La guinguette). Cette fois ci, sur une route en mauvais état et "peuplée" de cailloux, la montée est raide (10%maxi) et longue puisqu'elle se continue au delà d' Hostias. Passé la partie montante, je redescends vers la bifurcation avec la route empruntée plus tôt (Tenay/Hauteville), pour cette fois ci tourner à gauche et aller jusque Chaley. Fin de la seconde boucle (je suis à 3km de tenay) et début de la troisième et dernière boucle ! Montée sur Charabotte et Lacoux ! 13% par endroit ! ça grimpe dur ! Une partie encore montante mais plus variée va me permettre de rejoindre la  D8 puis Aranc et retourner en passant à proximité de Evosges à Tenay ! Fin du circuit !

     

    Route vers Belley, la falaise de la via ferrata d'Hostias

    Route vers Belley, la falaise de la via ferrata d'Hostias
    montée vers Hostias

    montée vers Hostias

    Hostias

    Hostias

    Le village de Chaley

    Le village de Chaley

    Montée vers Lacoux

    Montée vers Lacoux

     

    - Circuit  réalisé en 4h05 à 22 de moyenne, allure cyclo - touriste avec de nombreux arrêts photos ! L' idéal pour découvrir une région ! Ce circuit est exigeant et pas facile ! Les revêtement de route sont assez abrasifs. Des 3 montées,j'ai trouvé celle d' Hostias plus exigeante que celle de Lacoux, parce que plus longue ! La montée vers Hauteville est la plus facile, c'est pour cela que j' ai commencé par elle !

    -  Les quelques kilomètres entre Tenay et la bifurcation vers Hostias sur la nationale sont à prendre avec précautions, car la circulation "décoiffe" !

    -  Pas beaucoup de cyclistes sur ces routes exigeantes et encore moins dans les montées... dommage ! ! Très beau parcours pour les yeux !  Paysages,chutes de l' Albarine,villages...