Ain

Randonnée des Tunnels Hameau de Charabotte/Chaley (Ain)

 

 Randonnée des Tunnels     

 

Hameau de Charabotte/Chaley  (Ain)

 

 

tunnels de charabotte

tunnels de charabotte

 

- 15h15  Je suis garé dans la deuxième épingle de la route qui relie le hameau de Charabotte à Lacoux, 50m juste en dessous de l' ancienne ligne de chemin de fer qui devait relier Tenay à Hauteville. J' ai d' ailleurs rapidement la confirmation que je suis au bon endroit, car un groupe de ferratistes accompagnés par des guides redescend des tunnels !

 

un groupe accompagné redescend de la via ferrata de Chabarotte depuis les tunnels

un groupe accompagné redescend de la via ferrata de Chabarotte depuis les tunnels

 

- Rando du" train fantôme" Hameau de Charabotte (Ain)

Massif du Bugey dans l' Ain , Il faut compter 4 h.

- Accès : de Tenay (vallée de l' Albarine, aller en direction de Chaley, puis le hameau de la Charabote .

- Se garer un peu plus loin dans la 2 ème épingle.Dans l'épingle à cheveux, monter 50 mètres par une sente raide, jusqu'à la voie ferrée désaffectée. Si l' on poursuit par la droite (cascade) ou par la gauche, on se trouve sur la voie des tunnels. Comme je souhaite faire un circuit, j' opte pour rejoindre Lacoux le village par la route. J' emprunte donc la voie des tunnels par la droite jusque la route, puis je monte jusque Lacoux.(40 minutes).

 

- A la sortie du village de Lacoux, au niveau d'une croix, prendre la route qui monte à gauche et après le premier virage à gauche, prendre le sentier à droite. Monter jusqu'au carrefour des 4 chemins. Prendre à droite un sentier à plat et descendre à droite un peu plus loin en direction de la Bertinière.

 

- Depuis La Bertinière rejoindre la Ragiaz en suivant la carte. Rejoindre ensuite le village de Nanty

- A Nanty, traverser le village, passer devant l' église et aller jusque la fin de la route. A la fin des maisons continuer tout droit et prendre le sentier de gauche pour rejoindre le bord de la falaise.  

 

- La cascade de la Charabotte : Attention les bords sont très glissants. Cette cascade chute en 4 marches totalisant plus de 130 mètres de hauteur. 

"Chara" signifierait cascade et "Abioth" signifierait blanc

- L'entrée du tunnel se trouve sur votre droite. Ce premier tronçon est le plus important de la partie haute du circuit. 

- Vous traverserez une succession de sept tunnels. Faites attention aux éventuelles chutes de pierre. Quelques minutes après le dernier tunnel, de gros blocs se sont effondrés au milieu du chemin .

- Descendre par la route jusqu'au véhicule ou remonter quelques mètres pour reprendre le tracé de la voie ferrée et descendre par la sente raide du début."

 

 

Circuit randonnee autour des tunnels depuis charabotte

 

- Dès le départ,  cela monte raide ... jusqu'à rejoindre la voie des tunnels. Je retrouve un peu après la route qui vient de Charabotte et je la suis en direction de Lacoux.

 

 

la montée raide vers l' ancienne voie de chemin de fer

la montée raide vers l' ancienne voie de chemin de fer

Lacoux

Lacoux

Lacoux vu de l' opposé de la route

Lacoux vu de l' opposé de la route

 

- A la sortie du village, je prends comme indiqué par le topo plus haut, le sentier qui part à droite après le premier virage. Je me retrouve ensuite sur une route et ... un peu plus loin ... je ne trouve pas le carrefour des 4 chemins, ni la direction de la Bertinière !

- Un peu plus, je questionne une maman avec son fils à mini-moto, qui d' abord me dit qu'elle ne connait pas l' existence des tunnels, mais connait la cascade de la Charabotte puisqu'elle est originaire de Nantuy (ouf !). Elle me dit "vous venez de passer le carrefour des 4 chemins ...!" et elle m' indique de prendre à droite au carrefour en direction de la Bertinière.Sans cette rencontre, j' aurais fait quelques kilomètres de plus ..à l' opposé de la bonne direction !

- Il faut dire que dans ce secteur de l' Ain, il y a peu d' indications écrites, comme si c' était une volonté délibérée (?), par exemple au carrefour des 4 chemins, la direction de la Bertinière n' est pas indiquée ! Le bon côté des choses est que cela permet d' engager le dialogue avec les gens de rencontre ...quant il y en a !!

- Je rebrousse donc chemin après avoir remercié la dame et je prends la direction du village par la route, même si un chemin part sur la droite visiblement en direction de la Bertinière. 

 

à la sortie de Lacoux, prendre à gauche... 

à la sortie de Lacoux, prendre à gauche...

...puis prendre le sentier à droite après le premier virage !

...puis prendre le sentier à droite après le premier virage !    

Le carrefour des 4 chemins 

Enfin une pancarte ! certe dissimulée !!

Enfin une pancarte ! certe dissimulée !!

Chemin/route vers La Bertinière 

Chemin/route vers La BertinièreLa Bertinière

La Bertinière

 

- Passé la Bertinière, toujours en raison de l' absence d' indication, je ne sais quelle route ou chemin prendre ? A l' intuition, je prends à droite, puis je me rends compte que je repars vers Lacoux par la route ! Je fais donc demi tour et je reprends à droite après le village. Je trouve le temps long sur la route ! Un autre randonneur est en train de me rejoindre ... ouf je vais pouvoir m' orienter de nouveau ...Il est encore à 50 m de moi quant j' aperçois la pancarte indiquant La Ragiaz. Bon c' était le bon choix !

- Mon compagnon fortuit de randonnée est de la région lyonnaise et il connait bien le coin !Il va me conduire à Nantuy puisqu'il y passe, cela m" évitera de gamberger aux multiples intersections que l' on va rencontrer, toujours sans pancartes ! C 'est son pays de jeunesse, et il vient en train pour randonner "un peu hors civilisation" dit il !

 

Vers Nantuy

Nantuy

Arrivée à Nantuy

 

- Dans Nantuy, nous questionnons une habitante et son fils sur la direction à prendre pour trouver les tunnels. Nous serons bien renseigné ! Je salue alors mon compagnon de route qui va attendre le bus pour retourner à la gare de Tenay ou Belley, je ne sais plus.

- Je trouverai la direction des tunnels après encore quelques difficultés ...je questionnerai une famille fort aimable à la sortie du village. En fait il faut rester sur la rive droite du torrent passant dans le village (ne pas traverser le pont !) et longer le cours d' eau sur la hauteur.

 

prendre à droite !

Prendre à droite !

C'est tout droit !

C'est tout droit !

 

- C 'est là que je vais faire ma seule grosse erreur de la journée, Je vais bien aller tout droit, mais 150 m plus loin, je vais me laisser "embarquer" dans un chemin évident montant légèrement d' abord sur la droite ! Je vais faire une heure de randonnée sur le plateau dominant la cascade de la Charabotte alors que je voulais aller directement à la chute du torrent de l' Albarine. Belle ballade tout de même, en bord de falaise , au dessus de la cascade que j' entends mais que je ne vois pas ! Superbe vue sur le moulin et le village de  Charabotte. Je croiserai même un chemin qui descend directement de La Ragiaz et qui permet d' éviter Nantuy.

- Je fais donc demi tour et quand je retrouve une faille profonde qui part vers la vallée sur la droite, je décide de l' emprunter car une sente existe ! Après Nantuy, il aurait fallu que je reste à hauteur sous le plateau et que je suive le long de la falaise le cours d' eau (donc sans monter ! le chemin devait arriver en 15' à la chute de l' Albarine.

- j 'entends la cascade de plus en plus distinctement, je dois être dans la bonne direction ? Le sentier descend franchement dans une faille encaissée et après  quelques hésitations, car la pente est forte ...et le bruit de la cascade diminue ? Je poursuis un peu plus la descente qui devient limite car glissante jusqu' à ce que j' aperçoive...ce que j' ai d' abord pris pour une grotte ! ...un tunnel ! Ma persévérance (et mon intuition !) a payé !

 

	l' erreur, j' ai pris à droite au lieu d' aller tout droit !

    l' erreur, j' ai pris à droite au lieu d' aller tout droit !

Belle vue depuis le plateau sur le vallon de l' Albarine

Belle vue depuis le plateau sur le vallon de l' Albarine

le moulin de Charabotte

le moulin de Charabotte

le moulin de Charabotte

 Charabotte

Une grotte, non un tunnel !

Une grotte, non un tunnel !

 

- Apparemment je suis au milieu des tunnels, je choisis donc de remonter vers Nantuy, et dans le 3 ème tunnel (en fait c'est le premier après Nantuy), je découvre la sortie de la via ferrata (que j' appellerai privée) par où le groupe a du sortir tout à l' heure ! Elle se trouve dans un abri de secours du tunnel donnant sur une faille ouverte dans le rocher. Son accès est interdit par une trappe verrouillée ! A ce moment je pense que l' accès à la via ferrata se fait du bas au niveau de la cascade !

 

Un autre tunnel

Un autre tunnel

tunnels de charabotte

tunnels de charabotte

le tunnel de la via ferrata

le tunnel de la via ferrata

certains tunnels obligent à se transformer en spéléo !

certains tunnels obligent à se transformer en spéléo !

l' acès ou la sortie de la via ferrata de la Charabotte

l' acès ou la sortie de la via ferrata de la Charabotte

En fait c'est la sortie de la via ferrata de la Charabotte depuis les tunnels

En fait c'est la sortie de la via ferrata de la Charabotte depuis les tunnels

 

- Je poursuis dans le tunnel jusque sa sortie qui arrive juste en face de la chute -cascade de l'

Albarine. Il y a de l' eau ! La traversée  de l' Albarine est impossible au niveau de l' arrivée du chemin, il faut remonter le cours d' eau sur 50m pour traverser sans trop se mouiller ! On ne voit pratiquement rien de la chute d' eau du côté du tunnel !

 

- " L'Albarine prend sa source à 950 m d'altitude dans le département de l'Ain,  sur la commune de Brénod. Après s'être écoulée sur un plateau du massif du Bugey, elle plonge dans des gorges par une chute de 115 m au niveau la cascade de la Charabotte. Elle traverse alors le canton de Saint-Rambert-en-Bugey avant de rejoindre la rivière d'Ain à 40 km au nord-est de Lyon, à Châtillon-la-Palud à 222 m d'altitude.

-  La rivière se perd totalement par infiltration, tous les étés, sur le plateau à l'amont du fait des infiltrations dans le massif karstique. De plus, elle s'assèche aussi sur sa partie aval car elle s'enfonce dans sa nappe et disparaît alors totalement de la surface. L'été 2007 semble, de ce point de vue, être exceptionnel : le débit de la rivière est resté important, même au cœur du mois d'août."

 

l' Albarine juste avant la chute

l' Albarine juste avant la chute

La chute de l' Albarine

La chute de l' Albarine

Vue depuis le côté tunnel (cascade de Chabarotte)

Vue depuis le côté tunnel (cascade de Chabarotte)

Lire la suite

Col du grand Colombier à vélo Depuis Artemare Ain

 

Col du grand Colombier à vélo

 

Depuis Artemare    Ain

le massif du Grand Colombier 

- Le Grand Colombier domine le lac du Bourget et le Rhône qui coule qui coule à ses pieds. La Croix érigée à son sommet (1 534 m) est visible de presque tout le Bugey, dont c'est le point culminant. Je monte le Col du Grand Colombier par Artemare, donc par le Versant Ouest . C'est le côté qui présente les pourcentages les plus impressionnants (19% sur 1,5 km et 12% de moyenne sur 4,5 km) notamment par Virieu-le-Petit . Magnifique panorama sur le Mont Blanc et le lac du Bourget au sommet, avec en plus la mer de nuages .

- 16h00 Je suis revenu du col. Montée faite en 1h19'23" pour 14,26 km à 10,8 de moyenne. 1005 mètres de dénivelé. 145 pulsations cardiaques en moyenne pour un maxi de 165 et 58/minute cadence pédalage. Les 10 premiers kilomètres par Virieu sont très difficiles (17 à 19% à plusieurs reprises), ensuite c'est plus "cool ! J'ai discuté avec des vosgiens au sommet du col (leur fille habite à Colombey les belles) et des gens du coin qui ont déjà fait le Colombier par toutes ses faces (4), ils m'ont confirmé que j'avais fait le côté le plus dur.

la croix du Mont Colombier

col du Grand Colombier, le massif du Mont Blanc

 

Circuit vélo/Grand Colombier/col de la biche depuis Culoz (Ain)

 

Circuit Vélo/Grand Colombier/col de la Biche     

depuis Culoz    (Ain)

La ville de Culoz depuis la montée du Grand Colombier

La ville de Culoz depuis la montée du Grand Colombier

 

-  Circuit de 64km/1900m de dénivelé.

- Culoz/Grand Colombier par la D120/Lochieu,Brénaz par la D120,col de la biche/Corbonod /Anglefort,Culoz par la D992.

- Col du grand Colombier 1505m) depuis Culoz / 18,3 km/1255m de dénivelé/6,9% de moyenne/14% maxi.- Le Grand Colombier domine le lac du Bourget et le Rhône qui coule qui coule à ses pieds. La Croix érigée à son sommet (1 534 m) est visible de presque tout le Bugey, dont c'est le point culminant. Le du Grand Colombier se monte aussi par Artemare, donc par le Versant Ouest . C'est le côté qui présente les pourcentages les plus impressionnants (19% sur 1,5 km et 12% de moyenne sur 4,5 km) notamment par Virieu-le-Petit . Magnifique panorama sur le mont blanc et le lac du Bourget au sommet, avec en plus la merde nuages .


- Col de la Biche(1325m) depuis Brenaz / 600m de déniv./7 km/ 11% maxi

 

- Il fait partie de la montagne du Grand Colombier. Il est un peu moins haut et un peu moins dur mais il reste un gros col. Il offre de beaux points de vue mais c’est surtout sa difficulté qui fait tout l’intérêt de le monter (7,7% moyen).

 

-  A partir de Seyssel (versant est) il faut grimper 16 kms pour 1150m de dénivelé, avec 1,5 km de descente avant d’arriver au sommet du col. Car il y a en fait deux sommets, la croix de Famban, puis le Col de la Biche après une descente  entre les 12èmes et 13 èmes kilomètres et une remontée de un kilomètre à 7%. Au sommet vue sur le mont blanc. Les pourcentages tournent régulièrement autour de 10%, c’est toujours très pentu (parfois 14%).

 

-  à partir de Gigniez (un peu aprés Seyssel) sur la D91, prendre la D123 direction Brenaz, comptez alors 13,8km pour 958m de dénivelé, 6,9% de moyenne pour un maximum de 11,4 %.

 

-  Le versant ouest est plus long, et il faut partir d’Artemare. Il y a 19 kms plus irréguliers pour 1100m de dénivelé.  

Circuit velo cols du grand colombier et col de la biche

 

 

-   La première partie de la montée du grand Colombier depuis Culoz est en partie en lacets au dessus de Culoz et de ses vignes, alternée avec quelques rampes. On domine la vallée du Rhône et la vue s' étend jusqu' au lac du Bourget.

 

le massif du Grand Colombier

le massif du Grand Colombier

le début de la montée du Grand Colombier au dessus de Culoz

le début de la montée du Grand Colombier au dessus de Culoz

 Grand Colombier depuis Culoz, la route devient vite étroite !

Culoz, la route devient vite étroite !

 

-   Puis on contourne la falaise par la droite par une succession de rampes pénibles à fort pourcentage. pas de vent contraire heureusement !

les rampes du Gd Colombier depuis Culoz

les rampes du Gd Colombier depuis Culoz

depuis la montée du Grand Colombier, le Rhône, le lac du Bourget et Culoz
depuis la montée du Grand Colombier, le Rhône, le lac du Bourget et Culoz
 

-  A l' intersection de la  route qui redescend à Seyssel... c' est le coup d' assommoir ... déjà un peu éprouvé par les premiers kilomètres, les panneaux indicateurs annoncent encore 9 kilomètres à gravir ! Toujours avec un pourçentage prononcé... mais comme je monte à ma main, je ne suis tout de même pas trop marqué !

-   A 6 kilomètres du sommet, je me fais rattraper par un jeune anglais ou néerlandais ... qui semble un peu dans le rouge ... à l' entendre ferrailler avec ses vitesses et se plaindre des changements de pente ! Je vais le suivre à distance et pratiquement terminer avec lui !

 

col dur !

col dur !

 le haut du col du Colombier

le haut du col du Colombier

col du Grand Colombier, le massif du Mont Blanc

col du Grand Colombier, le massif du Mont Blanc

 

-  Je rejoins le compagnon cycliste qui me dit qu'il n ' en pouvait plus car lui avait déjà fait le col de la biche auparavant depuis Seyssel.

- montée du grand colombier depuis Culoz en 1h26 pour 17,5 km  à 12 de moyenne.(1579 calories,56 de cadence,151/164 de pulsation cardiaque).

-  Sommet quelque peu dans le brouillard, donc pas grand chose à voir !

-   Je descends le grand Colombier sur l' autre versant vers Lochieu puis Brénaz et de là je monte le col de la Biche.

-   La montée est forte en pourçentage également avec une succèssion de rampes à 11% en alternance avec des pentes à 7% . Je suis assez limite !

-   Au sommet je prends la pluie ( juste après la photo !), elle ne ma lâchera plus jusqu ' au retour à Culoz

 

P1120900.jpg

deux km sous le col de la Biche

deux kilomètres sous le col de la Biche

dans la descente du col de la Biche vers Seyssel

dans la descente du col de la Biche vers Seyssel

 

-  Longue descente sinueuse sur Seyssel (la pluie a diminué), mais vent contraire ! Ce fut pénible car en plus la circulation est dense à partir de Corbonod. Je préconise de redescendre depuis le col de la Biche par Artemare ou alors de remonter  une partie du col du grand Colombier pour rejoindre Culoz.

- 64 km de vélo en 4 heures, donc 16 de moyenne ! C 'est pas terrible.

 

Via ferrata de de la Guinguette à Hostias - (Ain)

 

Via ferrata de la Guinguette    

 

à Hostias       Ain

 

la falaise de la via ferrata de la guinguette à Hostias vue depuis le bas

la falaise de la via ferrata de la guinguette à Hostias vue depuis le basitinéraire via ferrata de la Guinguette à Hostias

itinéraire via ferrata de la Guinguette à Hostias

 

- Le plus facile pour aller à Hostias est de passer par Tenay en venant D' Ambérieux et poursuivre sur la nationale 504 puis tourner peu après  à gauche et emprunter la D 103 en direction de Hostias. Traverser le village et suivre les panneaux via par un chemin de 2,5 km qui se termine par un parking au bord supérieur de la falaise.

- La via se situe à une altitude de 750 m et comporte un dénivelé de  80 m. La voie de la grotte (assez difficile) mesure 350 m. La voie des buis (difficile +) mesure 700 m.

- Il faut compter 5 à 10' d' approche pour 10 à 15' pour le retour. Via des buis en 2h30 et via de la grotte en 1h30.

- La grotte : par une descente boisée et câblée depuis le haut de la falaise,on accède par une courte traversée à un pont de singe de 6 mètres. Ensuite descente par l' échelle de 4 m du tichodrome, suivi d'une traversée avec poutre qui conduit à une vire confortable.Franchissement ensuite d' un angle et deuxième poutre de 4 m, petit mur de 3 m et belles traversée aériennes avec poutre jusque la sortie dite du perroquet qui présente un mur vertical de 15 m.

- Les buis : on y accède par la vire des buis sans difficultés, mais on peut aussi passer par la voie de la grotte, car le grand parcours  commence à hauteur de la sortie du perroquet.Tout d'abord, le grand parcours commence par un angle à passer et se poursuit par une descente en traversée de 12 m. Traversées aériennes sur des vires horizontales jusqu'à une plateforme suspendue , descente ensuite d' un mur de 4 m menant par des vires rocheuses au surplomb jaune.C' est un mur de 15 m légèrement déversé partant dans le haut en traversée à droite.Ambiance gazeuse assurée ! On atteint des vires étroites, horizontales, plein vide, jusque de nouveau à un angle rocheux qui une fois passé conduit à un petit mur de 4 m qui donne sur les pentes terreuses du "grand jardin". Une large vire rocheuse conduit ensuite à la passerelle du "saute mouton", longue de 15 m.Un mur vertical de 7 m suivi un peu plus haut d' un autre mur légèrement déversé reconduit au plateau et termine la via des buis !

 

- J' ai toujours grand plaisir à faire cette via ferrata en raison de son parcours aérien et vertigineux au dessus de la vallée de l' Albarine. Cette fois ci, je vais faire la via des grottes et poursuivre par le grand parcours. C' est un itinéraire tout en traversée, à l' heure où je commence la via ferrata, je suis sans précédé par des ferratistes, car un véhicule est déjà stationné sur le parking.

 

la superbe table d' orientation au dessus de Tenay

la superbe table d' orientation au dessus de Tenay

départ en bord de falaise de la via de la guinguette

départ en bord de falaise de la via de la guinguettedescente câblée, glissante par temps de pluie vers le dépat réel de la via

descente câblée, glissante par temps de pluie vers le dépat réel de la via

le véritable départ de la via de la grotte à Hostias

le véritable départ de la via de la grotte à Hostiasle pont de singe de la via de la grotte à Hostias

le pont de singe de la via de la grotte à Hostias

Belle ambiance au dessus de la vallée de l' Albarine et de tenay !

Belle ambiance au dessus de la vallée de l' Albarine et de tenay !

l' echelle du tychodrome à Hostias

l' echelle du tychodrome à Hostias

le pas du Lynx (poutre) dans la via ferrata de la Guinguette

le pas du Lynx (poutre) dans la via ferrata de la Guinguette

Belle vire !

Belle vire

vire encore plus impressionnante quand on regarde en arrière !

vire encore plus impressionnante quand on regarde en arrière ! Via ferrata d'Hostias


fin de la via des grottes, sortie du perroquet ...

fin de la via des grottes, sortie du perroquet ...

de l' autre côté de l' Angle, la traversée vertigineuse reprend ! (via de la guinguette à Hostias)

de l' autre côté de l' Angle, la traversée vertigineuse reprend ! (via de la guinguette à Hostias)

Vue sur la ville de Tenay (depuis la via ferrta d' Hostias)

La sortie dite du perroquet, vue depeuis le chemin de retour à la via D'Hostias

je rejoins trois ferratistes qui sont dans le surplomb jaune

je rejoins trois ferratistes qui sont dans le surplomb jaune de la via d' Hostias

Nous y sommes !

Nous y sommes !

ils sont trois !

ils sont trois !

un peu de compagnie dans ce lieu sauvage !

un peu de compagnie dans ce lieu sauvage !

 

- Ce passage précède les "jardins" et la passerelle peu avant la remontée verticale vers la sortie. Derniers instants de domination de la vallée de Tenay, sa route bruyante et son chemin de fer ...Les compagnons ferratistes m' ont laissé passé et j' ai poursuivi en solitaire jusque la sortie.J 'ai parcouru la via en 1h45.

 

la passerelle de la via d' Hostias

la passerelle de la via d' Hostias


dernière verticale avant la sortie de la via de la Guinguette

dernière verticale avant la sortie de la via de la Guinguette


dernière verticale avant la sortie de la via de la Guinguette

dernière verticale avant la sortie de la via de la Guinguette

la sortie de la via d' Hostias

la sortie de la via d' Hostias

lla sortie de la via d'Hostias ...ouf ! terminé! ... je reviendrai !

la sortie de la via d'Hostias ...ouf ! terminé! ... je reviendrai 

Belle ambiance au dessus de la vallée de l' Albarine et de tenay !

Belle ambiance au dessus de la vallée de l' Albarine et de tenay !

 

 

Lire la suite

Circuit vélo autour de l' Albarine depuis Tenay (Ain)

 

Circuit vélo autour de l' Albarine        

 

depuis Tenay  (Ain)

 

Vue sur la ville de Tenay (depuis la via ferrta d' Hostias)

Vue sur la ville de Tenay (depuis la via ferrta d' Hostias)

 

v

 

 


 

autour-des-gorges-de-l-albarine-

 


- Circuit vélo en petites boucles autour de Tenay. Pour commencer montée à Hauteville par la D21 (pas plus de 5% maximum) puis après avoir pris la direction de Brénas toujours sur la D21, on tourne à droite en direction de Lacoux puis descente sur Tenay (première boucle).

- Direction alors Belley par la D1504 et après 4km environ, tourner à gauche en direction de Hostias (D103), la montée est alors plus sévère (9% maxi) et assez longue, d'autant que cela continue à monter après Hostias. Poursuivre sur la D103 jusqu'à rejoindre la D2 (Tenay/Hauteville/. Descendre alors à gauche en direction de Tenay (2ème boucle).

- A hauteur de Chaley, remonter sur la droite pour passer dans le village puis remonter jusque Lacoux et poursuivre tout droit jusque retrouver la route qui mène à Aranc puis retour à Tenay en passant à hauteur de Evosges.

 

- 16h00  Départ de Tenay pour Hauteville. Il fait chaud, mais il y a une légère brise rafraîchissante ! La montée vers Hauteville est facile (5%). Je repasse avec plaisir à hauteur de la cascade de l' Albarine qui à cette époque et contrairement à la photo, est presque à sec ! Un chemin semble descendre juste avant Nantuy, vers le pied de la cascade en rive droite, j' y retournerai prochainement faire un tour pour trouver le chemin qui mène sous une des chutes ! Après Hauteville, je rejoins par une montée la route qui retourne à Tenay et qui passe par Lacoux. Cette dernière se dégrade au fur et à mesure que l'on se rapproche de Tenay, notamment dans la partie descente sur Charabotte et Chaley ! Cette première partie de circuit constitue la première boucle.

 

la cascade de Chabarotte

la cascade de Chabarotte
Hauteville 

Col de la berche au dessus de Hauteville

Col de la berche au dessus de Hauteville

Le village de Lacoux (Ain)

Le village de Lacoux (Ain)

Le hameau de Chabarotte

Le hameau de Chabarotte

 

- De retour à Tenay, direction Belley et la montée sur Hostias, célèbre aussi pour sa via ferrata (La guinguette). Cette fois ci, sur une route en mauvais état et "peuplée" de cailloux, la montée est raide (10%maxi) et longue puisqu'elle se continue au delà d' Hostias. Passé la partie montante, je redescends vers la bifurcation avec la route empruntée plus tôt (Tenay/Hauteville), pour cette fois ci tourner à gauche et aller jusque Chaley. Fin de la seconde boucle (je suis à 3km de tenay) et début de la troisième et dernière boucle ! Montée sur Charabotte et Lacoux ! 13% par endroit ! ça grimpe dur ! Une partie encore montante mais plus variée va me permettre de rejoindre la  D8 puis Aranc et retourner en passant à proximité de Evosges à Tenay ! Fin du circuit !

 

Route vers Belley, la falaise de la via ferrata d'Hostias

Route vers Belley, la falaise de la via ferrata d'Hostias
montée vers Hostias

montée vers Hostias

Hostias

Hostias

Le village de Chaley

Le village de Chaley

Montée vers Lacoux

Montée vers Lacoux

 

- Circuit  réalisé en 4h05 à 22 de moyenne, allure cyclo - touriste avec de nombreux arrêts photos ! L' idéal pour découvrir une région ! Ce circuit est exigeant et pas facile ! Les revêtement de route sont assez abrasifs. Des 3 montées,j'ai trouvé celle d' Hostias plus exigeante que celle de Lacoux, parce que plus longue ! La montée vers Hauteville est la plus facile, c'est pour cela que j' ai commencé par elle !

-  Les quelques kilomètres entre Tenay et la bifurcation vers Hostias sur la nationale sont à prendre avec précautions, car la circulation "décoiffe" !

-  Pas beaucoup de cyclistes sur ces routes exigeantes et encore moins dans les montées... dommage ! ! Très beau parcours pour les yeux !  Paysages,chutes de l' Albarine,villages...