Randonnée Mont PECLOZ et Mont d' ARMENAZ Depuis le parking du Couvent   Notre Dame de Bellevaux   Ecole  Savoie

 

Randonnée Mont PECLOZ et Mont d' ARMENAZ

Depuis le parking du Couvent   Notre Dame de Bellevaux   Ecole  Savoie

 

 

 

Randonnee monts pecloz et d armenaz depuis la chapelle de notre dame de bellevaux ecole savoie

 

- 10 h 15  Parti du parking par la route (interdite à la circulation) qui monte vers la Chapelle de Bellevaux. Il y a du monde en stationnement ! Petite visite à la Chapelle et petit détour pour admirer les oeuvres des promeneurs et randonneurs de la Chapelle ... Des cairns élancés, construits avec les cailloux ramassés alentour près du ruisseau ! J' avais déjà vu le même genre de réalisations dans les gorges du verdon (sentier de l' Imbut) !

 

- La chapelle de bellevaux ou la Sainte Fontaine fut construite en 1839 sur l'emplacement de l'ancien prieuré. Ce monastère fondé en 1050 fut occupé par des Bénédictins jusqu'à la Révolution. Les Bénédictins possédaient au début du XVIIIe Siècle le plus riche domaine des Bauges après les Chartreux d'Aillons. La chapelle renferme les restes des Pères de Bellevaux et fait l'objet d'un pélerinage le lundi de Pentecôte.
Accès libre

- Toujours par une bonne piste, je poursuis ma montée vers le Mont pécloz en passant par les ruines du village de la Chapelle.(balisage jaune jaune rouge toute la montée).

 

- De l'ancien village de Bellevaux, il ne reste que des pierres après la destruction par l'armée allemande en 1944. La dernière ruine encore debout est celle de la fruitière qui transformait le lait du village.ce dernier comptait encore 40 personnes à la 2eme guerre mondiale.

 

- Après les ruines du village et sa magnifique fontaine, je poursuis par une piste pastorale ma montée  jusqu' aux Fond des Près. Au chemin succède un sentier pierreux, la montée est maintenant plus raide, parfois sous forme de rampes. Encore en sous bois au début, la sente finit aux déboucher aux confins des alpages. Je passe sous le chalet des Gardes après deux heures de montée, le col est à présent en vue ! La montée est raide presque directe dans la pente, agrémentée de la compagnie des chamois !

- Au col à 2010 m d'altitude, J'abandonne provisoirement le sentier qui part à droite et qui me mènera tout à l' heure vers le Mont D'Armenaz ! Une sente part à gauche en direction des contrefort du Pécloz. Une pancarte indique la fin du sentier de randonnée et annonce une sente plus alpine ! Il faudra mettre les mains par moment, un petit passage nécessitera un peu d' attention, notamment à la descente ... sans plus !

- 13 h30   Après 3 h 10 d'ascension, je suis à la croix du Pécloz (2158 m)   ! Pas de vent ! Vue panoramique dégagée et magnifique ! Je poursuis un peu en direction soit du vrai sommet, soit de l' antecime (?) ... la sente est facile mais aérienne ! Belle sensation ! En dessous la vue porte sur le sentier qui monte en fil d'arête vers le Mont d' Armènaz, le Mont Blanc un peu lointain semble surveiller les nombreux sommets des Bauges, la sambuy, l' Arcalod, l' Arclusaz ...

- La descente sera finalement assez facile et pas glissante ! Seule la faille signalée tout à l' heure nécessite un peu d'attention pour éviter de partir en glissade sur les fesses ... où à plat ventre !

- 14 h 00  (4 h 20)  Je monte vers le Mont D'Armenaz le long de la crête herbeuse avec d'impressionnants couloirs vertigineux sur le gauche. Belle ballade facile sur le fil ! Long arrêt contemplatif au sommet d'Armenaz, surtout sur le Pécloz qui d' ici paraît encore plus sévère et impressionnant ! Les randonneurs croisés à la descente arrivent au sommet. 

- Descente sur l' autre flan de l'Armenaz pour rejoindre les chalets aperçus à la montée (chalet des Gardes). Petite pause casse croûte dans la descente avec une vue idéale sur la vallée de l' Isère, puis par un bon sentier qui passe sous la Pointe des Arses, je rejoins après le chalet le sentier pris à la montée.

- 17 h 15  Retour au parking du Couvent, après 7 h de randonnée, 14 km et 1170 m de dénivelé. Encore un magnifique circuit de randonnée dans les Bauges ! Je regrette de ne pas avoir plus pris mon temps et notamment de ne pas être resté suffisamment longtemps au sommet de Pécloz (il n' y avait pas de vent)... je suis toujours un peu trop pressé ! La montée finale du Pécloz est un peu alpine notamment par le passage dans une faille assez verticale de quelques mètres où la descente peut être ardue pour certains. Itinéraire à fuir s'il y a du monde (chute de pierres) et en temps de pluie ou de brouillard ! 

 

Randonnée Savoie

Ajouter un commentaire