Randonnée gorges du Chassézac, presqu'île de Casteljau depuis Les Borels   Ardèche

 

Randonnée gorges du Chassézac, presqu'île de Casteljau

depuis Les Borels   Ardèche

Gorges du Chassézac

Gorges du Chassézac

Gorges du chassezac presqu ile de casteljau la corniche depuis les borels ardeche

Randonnée gorges du Chassézac   15 km / 7 h 45 / 620 m de dénivelé

- 10 h 00  Grand soleil quand je pars des Borels ! Après une traversée sympathique dans le petit hameau, je rejoins rapidement par la route D452 le camping du Mazet (15 ') et après être passé à sa hauteur, je traverse une première fois le Chassézac qui déjà par ses lumières et couleurs augure bien des magnifiques paysages que je vais rencontrer aujourd'hui ! Je remonte ensuite la route eu surplombant la magnifique rivière qui scintille au milieu des couleurs chaudes automnales. Je vais passer devant le village vacances du Casteljau (château), où j' irai faire une petite visite curieuse en tant qu'utilisateur régulier de l' organisme de vacances propriétaire ! Les oliviers alentours sont encore chargés de leurs fruits et attendent la cueillette (?).

Le hameau des Borels Le Mazet Casteljau

Les Borels                                                      Le mazet                                                          Casteljau

- Parvenu sur le plateau (parking), je redescends sur la gauche de la route, en direction du Chassézac pour aller admirer le site  du cirque d' Endieu avec ses curieuses murailles constituées de strates empilées comme autant de briques " légo" ! Je suis alors de nouveau au bord du Chassézac que je vais suivre un petit moment avant de faire demi tour pour remonter au parking initial  dit parking de l' Agachon (le sentier continue en bordure de la rivière jusque Pontier, Asson mais  quitte les gorges !).

les Actinidias Cirque d' Endieu Cirque d' Endieu

Actinidias                                                        Cirque d' Endieu                                             Cirque d' Endieu

- 11 h 30  Je suis au parking de l' Agachon et je commence à chercher le sentier qui mène à la grotte des Barres  qui me permettra de nouveau de descendre au bord du Chassézac, mais cette fois de l' autre côté  de la presqu'île ! Beaucoup d'effervescence sur le plateau de la presqu'île, car en plus des randonneurs venus en voiture, s'ajoutent de nombreuses classes venues pratiquer l' escalade sur les nombreux affleurements rocheux de la presqu'île ! En descendant, je passe d' ailleurs à côté d'une petite école d' escalade et petite surprise sur le chemin de la grotte des barres, je découvre une autre grotte à visiter, la grotte du renard ! Petite visité rapide, la galerie s' enfonce sous terre sur une quarantaine de mètres pour déboucher en pleine paroi au dessus des gorges du Chassézac ! La descente est possible, mais pas du tout recommandée par les aménageurs du sentier ! Je fais  donc demi tour pour poursuivre ma descente, cette fois ci en bordure des gorges. En route, une lucarne offre  une nouvelle vue sublime sur le Chassézac !

- 13 h 30 J' ai trouvé la grotte des Barres ... au pied des barres ! L' accès se fait par une faille ouverte qui se poursuit en diaclase dans les entrailles de la falaise.Des marches ont été taillées pour en faciliter l' accès , j' apprendrai un peu plus tard en discutant avec les grimpeurs qui utilisent la falaise, que la diaclase débouche dans la barre et que des ancrages ont été mis en place pour redescendre en rappel ! La diaclase très glissante m' empêche toute velléité de poursuivre la visite, compte tenu de mon équipement de randonneur ! 

Site d' escalade Grotte des barres Lucarne sur le Chassézac

site d' escalade des Barres                             Grotte des Barres                                           Lucarne sur le Chassézac

- Je fais donc demi tour et après une petite descente jusque au bord du Chassézac, je remonte de nouveau vers le parking de l' Agachou. (le sentier se poursuit en bordure de la rivière pour rejoindre le pont du camping du Mazet.

- Je suis remonté à hauteur de la petite école d' escalade où il y a toujours le groupe scolaire et j' ai pu m' adonner à une petite séance de recherche de mes ... lunettes ... dans les amoncellements de feuilles mortes ... j' ai eu de la chance car je ne m' étais aperçu de leur perte au moment de ma descente dans ce ressaut étroit qui précède le plateau et c' est en remontant et en constatant leur perte que j' ai supposé les avoir perdue à cet endroit un peu acrobatique !

- 14 h 15  J' en profite pour faire une petite pause casse croûte et pour soulager quelque peu mon mollet droit qui commence à crier grâce ! je ne me suis sans doute pas assez hydraté, car en fait il fait très chaud et je regrette de ne pas être en T shirt et short ! 

- 14 h 30  Je repars et après avoir traversé la route et croisé une autre école en train de faire une parcours vertical  aménagé dans les rochers émergents de l' Agachou, j' attaque ma troisième descente vers le Chassézac cette fois ci sur le versant opposé au sentier dit de la corniche que je rejoindrai un peu plus tard. La descente se fait dans un labyrinthe  de rochers aux formes diverses, la sente étant rendue glissante par les roches polies par les passages ! Toute la falaise est équipée pour la varappe ! ... et ça grimpe ! les funambules sont de sortie ! 

Belle arche Le Chassézac Le funambule

Belle arche                                                      Le Chassézac                                                 Le funambule

- 15 h 30  Je suis repassé sur le pont à hauteur du camping du Mazet et je remonte en direction du bois de Païolive par le sentier de la Corniche qui passe en bordure des falaises de Mazet. Magnifique parcours de corniche au dessus du Chassézac et exactement en face du circuit où j' étais plus tôt ce matin ! 

- Après avoir quitté le bord de la falaise, je marche en direction du carrefour des 3 Seigneurs, au milieu d' une partie du bois de Païolive. Beaucoup de rochers ruiniformes affleurent, dommage qu'ils soient peu à peu masqués par la végétation qui prend le dessus !

- Rejoints par trois vététistes aguerris qui se jouent des obstacles du sentier empierré , je reprends la direction des Borels en suivant une piste qui passe en parallèle de la corniche à travers bois et qui va me faire rejoindre après le Mazet la route D252.  

Le chassézac depuis la corniche Le chassézac depuis la corniche Les rochers ruiniformes de Païolive

Le chassézac depuis la corniche                    Le chassézac depuis la corniche                    Les rochers ruiniformes de Païolive

- 17 h 30  Je suis de retour sur le parking des Borels après 7 h 45 de vadrouille et 620 m de dénivelé pour 14 km parcourus !

-  Les gorges du Chassézac à hauteur de la presqu'île du Casteljau constituent un formidable terrain de randonnée aventure, dont les possibilités sont très nombreuses, le tout dans un décor majestueux ! A faire et à refaire !

 

 

Randonnée Ardèche

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau