Via ferrata des Thermes St Gervais

Cette nouvelle via ferrata est très attractive ! Il y a du monde !   L' intégralité du parcours de la via est réservé à des pratiquants expérimentés et bien entraînés aux parcours ... en suspension ! 

Via ferrata des Thermes

 

depuis le parc Thermal de St gervais

 

 

 

-  8 h 40   Je pars en direction de la via ferrata des Thermes depuis le parking des Thermes. Le soleil n' a pas encore pointé le bout de son nez dans le parc encaissé ! Je me rends directement au départ de la via au pied de la cascade juste en dessous de la passerelle. Apparemment je suis seul ! Le cadre est grandiose, "sonorisé" par les "éclats" variés et bruyants de la chute d' eau ! Au détour d'un angle anguleux du rocher, je découvre que je ne suis pas seul ... je suis précédé par un autre ferratiste. Je le prends d'abord pour un contemplatif, pétrifié par la beauté des lieux, ... mais non ! il filme, se filme ... regarde ses rush ... se re-filme ! Il doit sans doute aussi se croire seul ! Bon le parcours sera long, car il répète ses séquences de tournage à chaque spot de la via ferrata ! D' un point de vue, j' ai un bon sujet photo pour mon reportage, de l' autre ma patience aura peut être des limites ! Je finis par le rejoindre ... c'est un sportif italien ... en reportage sur la nouvelle via ferrata ! Ok , je comprends mieux, mais il ne me laissera pas passer pour autant,  et je devrai m' adapter à ses pauses photographiques ... j' en profite aussi !

- Cette première partie classée assez difficile +, est surtout caractérisée par l' ambiance sonore de la cascade l' aspect visuel majestueux du site ! On est vraiment ravi de se trouver dans cet itinéraire ! Les randonneurs, promeneurs qui s' arrêtent sur la passerelle surplombante semblent apprécier aussi le site et ... son animation sportive !

- La deuxième partie (difficile +) qui commence après la passerelle (échappatoire et entrée possibles appelée Mick Bozon) apparaît visuellement immédiatement plus aérienne. Elle est aussi un cran au dessus sur le plan athlétique et la sensation d'itinéraire déversant se fait déjà ressentir !  Après la première partie, toute en verticale, la seconde partie est principalement en traversée. Elle est ponctuée d'un pont de singe, d'une planche poutre qui peut servir de repos en s' asseyant (!) et enfin  d'un pont tibétain de 43 m, assez impressionnant par sa longueur, mais finalement sans trop de difficultés. A mi chemin de cette seconde partie, je vais pouvoir dépasser le compagnon italien et ouvrir seul l' itinéraire. Les dévers  successifs depuis le début de l'itinéraire commencent à être très tire bras à la longue, et il faut essayer de s' économiser. Depuis le pont tibétain j'aperçois  le pont de singe final qui retraverse le torrent avant la sortie, je me crois assez proche de la sortie ! Je vais déchanter, l'impression visuelle ne traduit pas le temps à y passer !

- A l' issue du long pont tibétain, la sortie Maurice Lenoir se présente  ... je recommande aux "ferratistes" déjà éprouvés par les deux premières parties, de garder leurs forces pour emprunter cette échappatoire et d' éviter de se lancer dans la troisième partie ... surtout si les bras n' en peuvent plus ... et que l' on a déjà senti les mains avoir des signes de relâchement !

- La troisième partie (très difficile +) commence alors par la poursuite de la traversée toujours avec cette sensation d'être pendu par les bras (pour ma part, j' essaie de bien descendre sur mes jambes presque en m' accroupissant pour soulager les bras et rester au plus près de la paroi. Une courte descente verticale athlétique de quelques mètres  interrompt la traversée et rejoint après un angle rocheux un pont de singe qui va servir de section de récupération ! Un nouvel angle rocheux masque un passage en traversée très difficile et qui se termine par un passage clé très athlétique avant d' atteindre le pont de singe terminal ! La longe courte est alors de service ! Notamment à chaque passage de longe pour à la fois récupérer et faire la manipulation en toute décontraction ! Je préfère procéder ainsi plutôt que de me retrouver pendu en bout de longes en cas de "lâcher prise" ! Car dans ces situations si vous avez lâché et que  n' avez pas une sangle pour vous en servir de pédale, afin de faciliter la remontée, c' est l' appel aux secours quasiment imparable !

-   L' accès au pont de singe terminal  m' a semblé assez acrobatique !   J'ai du faire un violent effort pour me rétablir ...   la fatigue  est là ! Parvenu sur le pont de singe, c 'est un peu le soulagement d' en avoir fini ! Mais aussi la satisfaction d' avoir fait une superbe via ferrata sportive finalement très exigeante avec sa troisième partie ! Elle mérite largement sa classification très difficile +. Après le pont de singe, une remontée terreuse permet de sortir de l' itinéraire et de rejoindre le chemin de retour. Ouf ! bien éprouvé par cette troisième partie ! ... je marche au ralenti  ... je récupère ... Le compagnon italien de rencontre n' a pas suivi, il est sorti par l' échappatoire Maurice Lenoir.

- Le chemin de retour qui ramène au parc thermal refait par la rive opposée tout le parcours de la via ferrata. Cela permet de bien "revivre" l' itinéraire et aussi d' observer les "ferratistes" en exercice ! Annoncée en 3 h 30, j' ai fait la via en 2 h 35. En cours de descente je rencontre un habitant du coin qui m'interroge ... sur mes sensations et mon appréciation de la via ... avant de me dire que la veille l' hélicoptère de la protection civile était intervenu pour secourir un "ferratiste" en perdition juste avant le pont de singe !

- Plus je me rapproche de la passerelle qui enjambe la cascade de départ, plus le nombre de ferratistes dans les deux premières partie est important ! Cette nouvelle via ferrata semble très attractive ! Il y a du monde !  En conclusion, je dirais que la troisième partie de la via de St Gervais, m' a procuré un peu les mêmes sensations que j' avais éprouvé dans l' itinéraire de l' extension de la via ferrata d' Ornans en version plus courte certes mais aussi intense ! L' intégralité du parcours de la via est réservé à des pratiquants expérimentés et bien entraînés aux parcours ... en suspension. Le retour au parking s' effectue en 20 ' à peu près.

 

Vias ferrata Haute savoie

Ajouter un commentaire