Randonnée Passerelles de Monteynard Mayres Savel    Isère

 

Randonnée Passerelles de Monteynard

 

Mayres Savel    Isère

 

 

Randonnee les passerelles de monteynard depuis mayres savel isere

 

 

-  10 h 00  A mon départ de Mayres Savel, la neige est tellement abondante que je me demande en quel état seront les passerelles, j' espère qu'elles seront franchissables ! (verglas ?). Par précaution, je prends mes bâtons de randonnée. Le soleil donne, mais le brouillard est dense en fond de vallée. J' ai aussi pris mon petit sac de randonnée avec quelques provisions de bouche !

- Départ tranquille dans le village de Mayres, je n' ai pas aperçu "âme qui vive" ! La route de descente dans le village est encore verglacée ... de loin la passerelle est couverte de neige ! Un jeune couple de randonneurs me précède ... je n' ouvrirai pas le sentier dans une neige immaculée ! Finalement la neige est dense, pas de glace ou de verglas ... le Drac lui par contre à cette heure est en basses eaux, seule la partie centrale de sont lit est immergée !

- Après l' impressionnante passerelle, le sentier bifurque à droite et plonge vers le Drac, avant de remonter progressivement vers le plateau à proximité du village de Villarnet. J' ai rattrapé et dépassé le couple de randonneurs trempés dans leur chaussures de sport, car la neige fond et se transforme par endroit en ruisseau ! Moi je reste bien au sec avec mes chaussures de montagne recouvertes de gore tex ! Après avoir traversé la route qui mène au village, on rejoint la forêt domaniale d' Ebron. Le sentier est couvert de neige, neige fondante ou eau ruisselante ... c'est très humide et ... glissant ! J' ai sorti les bâtons de marche !

- En deux heures 15, je rejoins la seconde passerelle qui franchit l' Ebron. J' ai laissé sur ma gauche le chemin qui file directement vers le pont de Brion, je le prendrai pour le retour tout à l' heure. Le pont de Brion se laisse apercevoir avant que l' on atteigne la passerelle. Cette dernière tout aussi impressionnante est un peu plus courte que la première. D ' autres randonneurs arrivent dans l' autre sens.

- A la sortie de la passerelle, je monte vers le début du sentier du pas de Berlioz, sentier zigzaguant d'abord en sous bois, puis filant en diagonale vers la crête. Des effondrements en ont modifié le tracé, et un parcours aménagé solidement permet de franchir le pas sans encombre ! La croix qui lui succède franchie, je redescends vers la D34 et le pont de Brion qui suit. Une jolie cascade anime le passage du pont !

- 14 h 00   Peu après le pont, je quitte la D34 par une sente qui part à gauche et franchit un petit ruisseau, elle va me ramener au sentier qui va de la passerelle d'Ebron à la passerelle du Drac. Un peu plus loin je m' arrête pour casser la croute ! Le jeune couple de randonneurs du matin arrive seulement ! Il y a à présent pas mal de monde qui emprunte le sentier ... la neige disparaît peu à peu ... les ruisseaux éphémères envahissent le sentier !

- Je rejoins la passerelle du Drac, plus de neige ! Les près blanchis du matin sont verts ! La retenue d' eau sous la passerelle semble se remplir, les berges sont recouvertes ! On ne distingue plus le lit du Drac.

- 15 h 00  Je suis revenu à Mayres - Savel, le vent s' est levé et le ciel se couvre de nouveau ! 5 h 50 d' une belle randonnée en partie en circuit,  14, 6 km parcourus au GPS et 800 m de dénivelé. J 'aurai eu le soleil toute la randonnée !

 

 

 

Randonnée Isère

Ajouter un commentaire