Circuit Randonnée Donon et Petit Donon dans les Vosges

Circuit Randonnée Donon et Petit Donon depuis le col du Donon dans les Vosges - Les vestiges Gallo Romains et le sentier des stèles au Petit Donon. Superbe panorama sur les Vosges

 

Circuit Randonnée Donon et Petit Donon  - Les vestiges Gallo Romains et le sentier des stèles au Petit Donon. 

 

Depuis le col du Donon dans les Vosges

 

 

 

Circuit randonnee donon petit donon depuis le col du donon vosges

 

-  le Donon avec ses  1009 m est un des sommets les plus haut des Vosges centrales. Il est bordé par deux cols, le col du Donon et le col d'entre deux Donons. Ces cols constituent un lieu de passage très fréquent entre Lorraine et l'Alsace. Le col du Donon relie Schirmeck à Raon l'Etape par la D 392.
- Le Donon est occupé depuis environ 3000 ans avant JC (vestiges d'enceinte fortifiée d'environ 1000 ans avant JC). Le nom de Donon viendrait de Dun, nom gaulois signifiant " Montagne " ou de Dunos, qui signifierait " enceinte fortifiée ".

- Une source non loin du sommet est vraisemblablement à l'origine d'un culte de l'eau, rendu en ces lieux par les tribus celtes des Triboques, des Médiomatriques et des Leuques. Au sommet du Donon, les anciennes tribus célèbrent le culte au dieu Teutatès, l père du peuple gaulois, mais aussi au dieu Vogesus, dieu local  représentant l'esprit de la montagne, à  Hécate, déesse de la nuit et au dieu Cernunnos .

- Sous la domination des Romains, à partir du 1er siècle, le dieu Mercure remplace Teutatès. Un grand temple lui a été consacré en 103 après JC sous le règne de Trajan. Le sanctuaire est probablement pillé au IV éme siècle mais  la montée du christianisme et la chasse aux anciens dieux, organisé par les moines met fin provisoirement à ce lieu de culte. Le sanctuaire tombe peu à peu dans l'oubli.

-  Ce sont les frères Hyacinthus Alliot, abbé de Moyenmoutier et Petrus Alliot, abbé de Senones qui découvrent au XVIII éme siècle les vestiges des temples. Ils entreprennent les premières fouilles. De nombreuses fouilles archéologiques furent effectuées ensuite. C 'est en 1869, qu' une souscription  fut lancée pour  bâtir le temple à 12 colonnes visibles aujourd'hui sur la plate forme sommitale.

- Plusieurs vestiges  sont actuellement visibles au sommet du Donon (temple d'accueil, source du Donon, voie sacrée, deuxième temple, citerne, temple circulaire en bois, temple sommital ...), ainsi que les copies des stèles votives retrouvées lors des fouilles.

 

- 11 h 15  Je suis stationné au col du Donon à proximité de l' hôtel, je prépare le randonneur pour aller faire un circuit de randonnée qui m' emmènera d' abord au sommet du Donon, puis au sommet du Petit Donon. cela fait déjà plusieurs fois que j' envisage la visite de ses sommets mais lorsque je suis passé en cyclo randonnée, je n' ai pas voulu abandonner vélo et sacoches pour minimum deux heures de temps !

- 11 h 30  Je pars en direction de la maison forestière puis par une route qui dessert une maison particulière avant d' emprunter un court instant la route TDF qui mène au pylône relais de télévision. J' attaque ensuite la montée proprement dite par un sentier pierreux! Le chemin est bon, mais la montée est raide ! Assez intense et accidentée au travers de rochers taillés,aménagés. Il  me faut au moins 45' de montée pour atteindre le pied du pylône TDF ! Pas  grand chose à signaler dans la montée, à part quelques randonneurs croisés où qui me doublent, un rocher menhir dont je ne sais pas s' il a un caractère historique (?), un ou deux bancs bienvenus pour se soulager dans la montée ... et un magnifique escalier ... celui de l' empereur !

-  Belle surprise à l' arrivée (à part le pylône !), le site est remarquable et bien aménagé pour les visiteurs ! Le temple qui trône au sommet du Donon captive l' attention ! Côté vallée, notamment du côté du pylône, belle vue sur le col du Donon, les crêtes vosgiennes et la vallée vers Celles sur Plaine.

-  Je monte ensuite au Temple et au belvédère du Donon tout en m' arrêtant aux nombreux vestiges mis en valeur tout le long de la montée ! En 55' je suis sur le rocher qui accueille le temple, je suis monté  ... à un train de sénateur ... les jambes et les genoux sont encore douloureux de mes efforts de la veille le long du canal des Vosges ! 

-   Au temple, le panorama est remarquable !  Dommage que l' édifice ne soit pas d' époque !  De même la vue est magnifique à la table d' orientation  (à l' opposé du temple), les bancs de brume qui squattent les vallées vosgiennes ajoute un caractère fantasmagorique aux Vosges ! Tout à côté du Donon, le Petit Donon, bien modeste, lui sans temple et sans antenne, m' attend pour me livrer son histoire douloureuse !

- 13 h 30  Je redescends en direction du col entre les deux Donons que j' atteins après 2 h 15 de randonnée. Un abri juste au col permet de se reposer ou de s' abriter ! je poursuis mon itinéraire sur la route forestière et 300 m plus loin, je monte sur la gauche par le sentier des stèles en direction du sommet et des monuments. La montée est moins rude que le Donon.

- 14 h 30 (2 h 45) Je suis au sommet du Petit Donon, au milieu des stèles ... 

 

Lieu mémoriel et émotionnel, ce cimetière de guerre allemand-français interpelle. En plein combat, les militaires allemands donnent une sépulture provisoire à tous les morts combattants. En 1916, Ludwig Gebhardt, sculpteur, est missionné  pour graver à même les roches naturelles des stèles mémorielles en respect des combattants qu'elle que soit leur nationalité.

- Volonté de donner à tout combattant une sépultureLa dureté de la roche les empêche de donner à chacun une sépulture individuelle. La tombe partagée à deux ou à trois avoisine donc la tombe individuelle).

- Le Petiti Donon est l’enjeu des premiers combats d’août 1914, à l’origine de pertes humaines importantes. Cette position explique donc sa configuration rare de cimetière épars allemand-français conservé dans son état originel.

-  Les stèles   sont sur près de 62 ha, dispersées   sur le Petit Donon et sur les flancs  du Donon. 143 stèles sculptées dans le grès sont en place .  Le mémorial naturel (roche en place) coiffe le sommet du Petit Donon.  C’est le seul cimetière du front conservé dans un état proche de son état originel jusqu’à nos jours. 

- Ce site mémoriel  est très émouvant. Randonner en ces lieux suscite  réflexion. C' est une invitation  au silence et au souvenir !

 

- 14 h 45  Après un moment d' émotion; je commence ma descente vers le col en observant le sommet du Donon et le temple tout proche. Le vent se lève et l' air devient tout d' un coup beaucoup plus frais. Des randonneurs allemands arrivent à leur tour au sommet !

- 16 h 00  Je suis revenu au col du Donon après 4 h 30 de randonnée dans des lieux où les hommes ont laissé leurs empreintes depuis 3000 ans avant JC aux années plus récentes et dramatiques du 20 ème siècle ! 

 



 

Randonnée Vosges

Ajouter un commentaire