Cols et montées/Hautes Alpes

Col de Vars à vélo Guillestre Hautes Alpes

 

Col de Vars à vélo   

 

Guillestre      Hautes Alpes

 

- Le col  du Vars relie la vallée du Guil (hautes Alpes) à la vallée de l' Ubaye (Alpes de haute Provence). Il est situé entre le Queyras et l' Embrunais

 

- Le versant nord depuis Guillestre est le plus difficile. Il passe par la station de ski du Vars. Débutant à Guillestre (1000m) il monte sur 8 kilomètres à 7,5 % de moyenne, il s' adoucit ensuite jusque Ste Marie de Vars. La partie terminale est longue de 7,5 kilomètres à 6 % de moyenne. Au passage devant le refuge Napoléon et son lac, petit répit, avant d' attaquer les derniers kilomètres dans un superbe paysage naturel de montagne !

- Le versant sud débute au pied du col de Larche à 1300 mètres et monte sur 15 kilomètres à 5,5 % de de pente moyenne et pour 810 mètres de dénivelé 

 

 " Il existe aussi un autre col qui la vallée de l' Ubaye à celle de la Durance, c' est le le col du PARPAILLON .

 Situé à la limite des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes, il culmine à 2637m. Ce col a été ouvert par les troupes du Génie Militaire  avec d' autres ouvrages  dans la Grande Traversée des Alpes entre Thonon et Nice.

Le Parpaillon, s'est trouvé en concurrence avec le col de Vars qui permettait de relier les mêmes vallées mais à une altitude inférieure de 500m, lorsque le goudron a fait son apparition.Le col de Vars a donc été choisi ! Le col du Parpaillon est donc un des derniers témoins de ce que pouvait être un grand col alpin avant l'ère de l'automobile et du goudron.

  Le versant Sud offre depuis Condamine-Châtelard une dénivellation d'environ 1400m sur 18km. Seuls les 6 premiers kilomètres sont goudronnés, le reste est constitué d'une bonne piste  qui s'élève d'abord sous les mélèzes, puis débouche dans un large vallon où se niche la "cabane du Grand Parpaillon" à 2031m d'altitude. Là s'impose une ambiance de haute montagne: alpages, rochers, larges cônes d'éboulis et absence totale d'occupation humaine. La piste s'élève grâce à de majestueux lacets jusqu'au fameux tunnel sommital... Un tunnel muni de portes en bois !). Les puristes pourront franchir le "vrai" col en s'engageant sur un sentier  qui passe la crête au dessus du tunnel à l'altitude de 2780m environ. La vue y est magnifique.

 Sur le versant nord, on ne retrouve pas âme qui vive avant le petit village de la Chalp où le goudron refait son apparition. Ce parcours ne peut pas se faire en vélo de route mais se fera très agréablement avec un vtt."

Montée a velo du col de vars depuis Guillestre

 

-  Descente du col très agréable et rapide jusqu' à ce que ... je crève de la roue arrière ! Chambre à air changée je reprends ma descente jusqu'' au pied du col à Guillestre et là le constate que ... la roue arrière est de nouveau à plat ! Cette fois ci je répare la crevaison et je chasse le caillou incrusté dans le pneu, j' aurais du y penser avant ... c' est la classique des crevaisons à vélo !

- Je monte le col assez prestement et je rattrappe de nombreux cyclistes que j' avais vu lors de ma réparation de crevaison. 

- Je grimpe les 19 kilomètres en 1h20 à 14,3 de moyenne pour 1060 mètres de dénivelé à mon compteur. 

 

Arrivée au col de Vars côté Queyras

Montée a velo du col de vars depuis Guillestre

-  11h30    Réparation définitive des crevaisons faites, je descends à Jauziers au pied du départ du col de la Bonette. Je fais quelques courses et je mange. J' éssaie de faire une sieste en attendant que le plus gros de la chaleur passe ! Mais des nuages inquiétants " se baladent" dans le ciel ... aussi je décide de préparer le cycliste avant un déluge éventuel !

-   15 h00   Je pars faire le col de la Bonette

Col de l'Izoard à vélo Arvieux Hautes Alpes

 

Col de l'Izoard à vélo

 

 Arvieux     Hautes Alpes

 

- Le col de l' Izoard  culmine à 2360m et relie le Briançonnais au Queyras

- La montée depuis Arvieux, donc par son versant sud est la plus réputée et la plus difficile ! La pente est d' abord rectiligne,soutenue à 8 %, 10 % par endroit ! C' est en fait la partie la plus dure (et la plus pénible !) du col.(traversée de la Chalp, Brunissard ...). Après un virage à droite on attaque les lacets soutenus à 8/9 % et qui mènent aux paysages lunaires grandioses de la case déserte (tumulte de roches, de rochers, de pics éffilés, des couleurs contrastées et surprenantes au soleil ... "on en prend plein les mirettes" .Et si on prend la peine de s' arrêter (hors saison !) c' est le silence propice à la contemplation qui règne ! d' autant plus qu'une stèle à la mémoire de Fausto  Coppi et Louison Bobet a été érigèe judicieusement à cet endroit. Ensuite petite descente de 500 m et c' est reparti en lacets à près de 10 % jusqu' au col !

- la montée se faitt normalement depuis Guillestre (31,5 kilomètres pour 1500 m de dénivelé à 4,8 % en moyenne).

- le versant nord se grimpe depuis Briançon sur 19,4 kilomètres à 7/8 % de moyenne.

Montee a velo du col de l' izoard depuis arvieux

- Je monte tranquillement le col sur un petit développement et en "moulinant". A cette heure ci il n' ya pas de cyclistes dans la montée. Je monte donc " confortable" et je suis tout surpris de n' avoir ni mal aux jambes (Galibier ce matin), ni mal au haut du dos !

- Depuis Arvieux j' ai mis 1h04 pour faire les 10,2 kilomètres à 10,5 de moyenne.  ( 811 mètres de dénivelé).Ce fut bien une montée "pépère".

- Le col de l' Izoard monté côté Guilestre est certainement une des plus belles montées de col de France, surtout dans la partie lunaire de la Case déserte !

Arvieux au pied du col de l' Izoard côté Guilestre

col de l' Izoard (case déserte)

Case déserte dans le col d' Izoard - le monument dédié à Bobet et Coppi

col de l' Izoard juste avant le col (versant Guillestre)

 
 

Montée à vélo des cols Télégraphe / Galibier depuis St Martin d' Arc Hautes Alpes

 

Montée à vélo des cols Télégraphe / Galibier   

 

depuis  St Martin d' Arc      Hautes Alpes

 Col du Galibier

Cols du telegraphe et du galibier a velo depuis st martin d arc 1
 
 
- Col du Télégraphe ( 1566 m) depuis St Michel de Maurienne : 12 km pour 860 m de dénivelé / 7% de pente moyenne pour 9,5% maxi.
- Col du Galibier (2642 m) depuis St Michel de Maurienne : 35 km pour 1925 m de dénivelé / 5,5% de pente moyenne pour 10,5% maximum.
- Col du Télégraphe (1566 m) depuis Valloire : 4,8 km pour 165 m de dénivelé / 3,5% de pente moyenne pour 6% maxi. 
Départ depuis le parking de St Martin d'Arc
 
- 9h30  Je pars juste derrière un groupe de cyclistes, cela va me faire de la compagnie ! Mais après 3 km je fais demi - tour car j' ai oublié de prendre mes barres de ravitaillement ! Un peu plus tard je repars donc dans le col avec mes barres et un bidon supplémentaire. De nouveau je monte avec un groupe de cyclistes (quelle chance !), le rhytme est régulier, je monte assez aisément, quand les moins résistants décrochent, je recolle facile au groupe. Après trois kilomètres de montée, je suis en compagnie du meneur du groupe, nous avons lâché les compagnons , mais patatras ! je crève de la roue avant !
- Réparation en changeant la chambre à air mais frayeur car ma pompe ne ... gonfle...plus...guère ! Avec le peu de pression que j' ai pu mettre, je termine le col en espèrant trouver une pompe secourable au sommet !
 
la montée depuis St martin d' Arc
 
les petites Seignières au pied du Télégraphe
 
lacets dans le col du télégraphe 
 
le croisement avec la route qui mène à Valmeiner
 
les dernières rampes du Télégraphe avant le sommet 
 
l' accueil des cyclistes au télégraphe !
 
le col du télégraphe
 
- Au sommet, je demande à un cycliste du nord de me prêter sa pompe et je regonfle mon pneu avant correctement. Je descends ensuite tranquillement le Télégraphe vers Valloire.
 
Valloire
 
- J' attaque la montée sèche qui mène au Verneys, un groupe de cyclistes me talonne ! Un cycliste me dépasse comme une moto, je ne réagis pas ... trop fort !Mais trois kilomètres plus je le vois  ... qui pioche ! et je constate aussitôt que je reviens sur lui. Je continue la montée à ma main jusque Plan Lachat où là la montée finale m' attend ! Beaucoup de groupes cyclistes dans la montée c' est donc assez agréable de faire du vélo, je ne vois pas les kilomètres passer !
 
les Choseaux-les Verneys
 
exposition 2014 sculptures en paille à Valloire
 
exposition 2014 sculptures en paille à Valloire
 
Plan Lachat, montée du Galibier
 
- Montée somptueuse depuis Plan Lachat !  Pas de vent, il fait soleil et pas trop chaud ! Dans la dernière rampe rectiligne après les granges du galibier, je vois que ça pédale dur derrière moi, le groupe de Valloire se rapproche ! Au tunnel je suis pour la première fois de cette montée sur mon dernier développement, j' ai un coup de moins bien ! Je me fais doubler par deux ou trois cyclistes qui se mettent la bourre !
- au sommet du col, je sprinte avec ... le cycliste "à moto" qui m'avait doublé puis que j' avais rattrapé et lâché avant Plan Lachat ...Cette fois c'est à son tour de me rejoindre et de me lâcher ! Tout ça avec le sourire aux lèvres car nous ne pourrons guère échanger, il est hollandais !
 
les lacets au dessus de Plan Lachat
 
les Granges avant la grande montée
 
les Granges vues du haut
 
dans le fond , la montée sans fin depuis les Granges
 
les derniers lacets avant le tunnel
 
dans les derniers lacets avant le tunnel
 
la dernière rampe avant le sommet du galibier
 
le sommet du Galibier
 
- Il y a beaucoup de cyclistes au sommet, ça monte des deux côtés ! Il y a comme une ambiance de kermesse, difficile de prendre le panneau du sommet en photo tant il est convoité !
- J' ai monté les 35 km en 2h45 à 12,5 de moyenne, ça va je n' ai pas encore trop perdu et je suis très content de mon vélo Lapierre avec son pédalier compact.
 
Col du Galibier, il y a de l'effervescence au sommet
 
- Je redescends bien couvert car au sommet, le vent est assez fort et le froid se fait vite ressentir surtout avec la vitesse ! deux kilomètres sous le tunnel ... mon pneu arrière éclate ! Quelle poisse ! En fin pus de peur que de mal, ce n'est pas le pneu qui a éclaté mais la chambre à air ! Deuxième et ultime crevaison, car je n'ai plus rien pour réparer ! Cette foois ci ma pompe fonctionne ! Du coup, je vais faire une descente prudente en évitant creux et cailloux, par crainte de crever une troisième fois et  ... de rentrer ...  à pied !
- 16h00  Je suis revenu au parking de St Martin d' Arc .. ouf ! la poisse m' abandonné ! Bel effort et bel aller retour dans ces cols réputés et magnifiques !
 
au plan Lachat dans la descente, le transfert des moutons sous bonne garde !
 
 

Montée à vélo du Gioberney depuis St Firmin (Hautes Alpes)

Montée à vélo du Gioberney       

depuis St Firmin     Hautes Alpes

 

Montée du Gioberney depuis St Firmin - hotel en vue !

- Cette montée se situe dans la vallée du Valgaudémar et se termine en impasse dans un cirque glaciaire. Toute la montée est animée par le torrent de la Séveraisse et par les multiples cascades qui l' alimente dont la dernière, la cascade du voile de la mariée. J' effectue cette montée depuis St Firmin, ce qui permet d' avoir une mise en route progressive ! La montée proprement dite se situe à partir de La Chapelle en Valgaudémar.

 

-  Le ciel est un peu plus nuageux quand je me prépare à monter au Gioberney, des orages sont annoncés ce soir en montagne ! La première partie de la montée jusque La Chapelle est assez facile, même si par endroit la chaussée est en mauvais état !  Pas de cyclistes en vue pour la montée ... dommage, ça aide !

Départ de St Firmin

Au départ la montée est plutôt tranquille (St Firmin-Gioberney)

Partie agréable de la montée, nous sommes dans les trois premiers kilomètres !

la route longe la séveraisse

La Chapelle en Valgaudémar

La montée finale vers Gioberney - 9 km à 6,7 % de moyenne

- les premiers kilomètres après La Chapelle sont réguliers à 3 %, cela monte un peu plus quand on arrive à la cascade du Casset (4,5 %). Après le hameau du Casset, la pente s' accentue encore (5,5 %), puis après la deuxième cascade et le camping on entre dans le vif du sujet !

- 10 % de moyenne, 14 % sur 400m !  Puis répit sur deux kilomètres avant d' atteindre le pied de la montée qui mène au hameau de Rif du Sap : La montée devient alors irrégulière avec des raidards à 12 % jusqu''aux lacets du Crépon.

- A un kilomètre du sommet à peu près on atteint donc les lacets du Crépon suivi d'une longue ligne droite avec une portion à 13 % ! Arrivé à la cascade du voile de la marièe (on ne pouvait pas donner un autre nom !), on est à moins de 300m du sommet. L' épreuve est finie !

Le Gioberney à vélo

défilé de cascades dans la montée du Gioberney

Montée du Gioberney, à trois km du sommet

la montée du Gioberney à vélo

Montée du Gioberney depuis St Firmin - hotel en vue !

à 500m du Gioberney !

Sommet du Gioberney, le départ des randos vers les Ecrins

l'hotel du Gioberney et la cascade du voile de la mariée

la cascade du voile de la mariée

Descente du Gioberney, on se rend bien compte de la pente !

Une dernière cascade pour le plaisir !

Je n' ai vu personne dans la montée, mais les villages sont bien gardés !

Retour à St Firmin

- Belle montée à vélo au Gioberney, dans un cadre de haute montagne pour la partie finale. Se sont les 6 derniers kilomètres après La Chapelle en Valgaudémar qui  sont les plus durs (entre 9 % et 14 %). Cadre magnifique à l' arrivée avec le vallon du Gioberney sous les Ecrins, hélàs en ce dimanche les voitures ont envahi le site ... et la route ! Montée à faire en semaine en juin ou septembre !

- Au retour, un petit détour est possible en passant rive gauche de la Severaisse après La Chapelle pour rejoindre St Firmin (villages de St Maurice,Le Chaup, St Jacques le tout en Valgaudémar !

- 51km parcourus en 2h20 à un peu plus de 21de moyenne pour 820m de dénivélé (montée tranquille en prenant des photos !). Montée en 1h29 à 17 de moyenne.