Randonnée/Ain

Randonnée dans le haut de la cascade de Charabotte depuis Nantuy (Ain)

 

 

Randonnée dans le  haut de la cascade de Charabotte 

 

depuis Nantuy  (Ain)

 

le site de la cascade de Charabotte ence mois de' ooctobre ... un peu à sec !

le site de la cascade de Charabotte en ce mois de' octobre ... un peu à sec !

 

Petit rappel :

- " L'Albarine" prend sa source à 950 m d'altitude dans le département de l'Ain,  sur la commune de Brénod. Après s'être écoulée sur un plateau du massif du Bugey, elle plonge dans des gorges par une chute de 115 m au niveau la cascade de la Charabotte. Elle traverse alors le canton de Saint-Rambert-en-Bugey avant de rejoindre la rivière d'Ain à 40 km au nord-est de Lyon, à Châtillon-la-Palud à 222 m d'altitude.

- La rivière se perd totalement par infiltration, tous les étés, sur le plateau à l'amont du fait des infiltrations dans le massif karstique. De plus, elle s'assèche aussi sur sa partie aval car elle s'enfonce dans sa nappe et disparaît alors totalement de la surface. L'été 2007 semble, de ce point de vue, être exceptionnel : le débit de la rivière est resté important, même au cœur du mois d'août."

- Histoire du train fantôme...

-  "Le projet date des années 1880, la construction est décidée en 1900 par le Conseil Général de l'Ain et les travaux commencent en 1909. Le projet est contesté par de nombreux Bugistes qui auraient préféré une ligne partant d'Ambérieu et desservant Brénod et Hauteville.

-  Les travaux vont bon train pendant 1 an (1910) puis ils ralentissent ou s'arrêtent par moments, pour reprendre correctement en 1913, si bien qu'en 1914, il ne reste plus qu'à poser 7 à 8 km de voie à partir d' Hauteville. En effet, l'approvisionnement du chantier et donc son cheminement s'effectue par le plateau. En cette même année, les travaux s'arrêtent de nouveau, alors que les tunnels sont presque tous percés et qu'il ne manque que les tabliers des ponts.
-  Cependant, en 1916, les rails stockés sont réquisitionnés par l'armée. En 1919, le projet est relancé. Le dernier tunnel est alors
percé. De 1920 à 1932, le percement connaît de nombreux problèmes d'infiltration et d'éboulement. Les trajectoires des galeries doivent être modifiées à deux reprises. Trois galeries sont donc creusées.La surcharge en déblai oblige les entrepreneurs à acheter d'autres terrains pour y stocker les matériaux. A cette occasion, ils s'aperçoivent que tous les terrains sur lesquels le tram a été construit n'ont pas été payés, d'autres en revanche l'ont été deux fois et d'autres encore l'ont été mais sans aucune utilité pour le chantier.
-  En 1933, la voie est achevée et inaugurée par le passage, sur une partie du tronçon seulement, d'une locomotive et un ou deux wagons occupés par les autorités locales. Par la suite, il est décidé d'électrifier la voie et de mettre des rails plus lourds. Les anciens rails sont démontés, mais le financement pour l'électrification n'a jamais été débloqué.
-  En 1936, le Conseil Général décide l'abandon de la ligne et son déclassement, qui ne sera effectif qu'en 1951. Cette voie n'aura jamais vu passer un train chargé de passagers et elle n'aura jamais servi."

- Détails techniques : 
-  18 tunnels cumulant 2 665 m dont le plus long se situe sur le haut, à proximité de la cascade de la Charabotte et mesure 557 m. "

 

- 17h30  je prends le sentier qui part en sous bois à droite du parking sur la D21 dans le sens de la descente. Rapidement je rejoins un large chemin qui en fait est le parcours de la voie de chemin de fer "du train fantôme" et je comprends vite que je vais arriver en haut de la cascade face au premier tunnel. Je suis un peu déçu car j' espérais en fait trouver un sentier descendant qui m' aurait permis d' aller plus bas sous la première cascade, où je pense qu'il existe un passage pour passer dessous et rejoindre une via ferrata exploitée par des guides de la région (ce sont mes observations réalisée lors de précédentes visites qui m' avait conduit à cette hypothèse). Je fais donc demi tour après avoir pris quelques photos du haut de la cascade.

 

le premier tunnel du train fantôme

le premier tunnel du train fantôme

le haut de la cascade de Charabotte

le haut de la cascade de Charabotte

le haut de la cascade et le premier tunnel (Charabotte)

le haut de la cascade et le premier tunnel (Charabotte)

 

- 18h00  Je suis revenu à la voiture où trois jeunes "vététistes" discutent. Je vais les questionner sur l' existence d' un chemin qui passerait sous la première cascade ... surprise, ils ne parle pas trop le français ... sauf un qui finit par comprendre ce que je demande  et qui à ma grande surprise descend 100m plus bas que le parking et m' indique derrière la murette de protection du virage,  un sentier  discret et entravé par un rubalise, qui descend sous la cascade ! Bingo !

- Je suis la sente indiquée par les jeunes, elle court le long de la falaise puis plonge en sous bois vers la cascade ... elle est assez confortable et en partie aménagée (marches). Je remarque de suite les amarrages en queue de cochon qui permettent de sécuriser la sente quand elle approche de la cascade... puis passe sous la cascade ! Aujourd'hui elle n' est pas très en charge, mais j'imagine que à d' autres époques notamment à la fin du printemps elle doit être autrement impressionnante !

- passé la cascade, la sente devient plus exposée, puis exposée ... je me suis arrêté à ce moment, car contrairement à ma première tentative (haut de la cascade) , je n' ai cette fois ci pris aucun équipement (cordes,harnais,longe...casque !). Je n' ai pas vu si un câble était installé après mais visiblement , il s' agit bien d'un passage retour de la via ferrata sans doute moins  utilisé que le retour par la lucarne dans le tunnel. Ici je n' ai vu aucune information de mise en garde précise (sinon le rubalise arraché en début de sente ?).

 

le sentier de descente vers le bas de la première cascade de Charabotte

le sentier de descente vers le bas de la première cascade de Charabotte

Arrivée sous la première cascade de Charabotte

Arrivée sous la première cascade de Charabotte

sous la cascade (première chute) de Charabotte

sous la cascade (première chute) de Charabotte

vu d'en bas sur la sente qui descend vers la cascade

vu d'en bas sur la sente qui descend vers la cascade

après la cascade la sente se poursuit mais elle devient exposée ! main courante recommandée (à poser).

après la cascade la sente se poursuit mais elle devient exposée ! main courante recommandée (à poser).

fin de la sente, début de la via corda !

fin de la sente, début de la via corda !l' échelle de la via ferrata

l' échelle de la via ferrata

sortie de la via ferrata vers la trappe,du tunnel (Charabotte)

sortie de la via ferrata vers la trappe,du tunnel (Charabotte)

 

- Je fais demi tour, satisfait d' avoir découvert ce passage qui répond à de précédentes interrogations ...mais où va la via ferrata après le tronc d' arbre ?. Malgré le ciel couvert, il fait étonnement bon ! Demain j' essayerai de répondre à d' autres interrogation en explorant le bas de la cascade ...Y a-t-il un accès à la via par le bas ?

 

une des queues de cochon en place pour l' assurage

une des queues de cochon en place pour l' assuragedernier coup d' oeil sur la  fin de la sente  !

dernier coup d' oeil sur la  fin de la sente  

 

Randonnée Cascade ,via ferrata et tunnels de Charabotte Hameau de Charabotte (Ain)


Randonnée Cascade ,via ferrata et tunnels de Charabotte 

Hameau de Charabotte  (Ain)

- 11h 00 Je suis garé sous le hameau de Charabotte, au lieu dit "moulin de Charabotte". Je vais aller faire une randonnée "de prospection" vers le pied de la chute de la cascade de l' Albarine, à la recherche de l' itinéraire de la via ferrata, puis je remonterai vers les tunnels pour essayer de suivre aussi l' itinéraire de la via.

Le moulin de Charabotte (lieu dit)Le moulin de CharabotteLe moulin









le chemin qui mène à la cascade au départ du moulin de Charabotte	 L' Albarine le long du chemin d'accès à la cascade

- Il y a deux chemins d' accès au depart du moulin de la Charabotte, soit le chemin qui longe l' Albarine (chemin des pêcheurs), soit le chemin qui part au dessus du parking au niveau du transformateur. Les deux se rejoignent au niveau du torrent de la cascade des demoiselles.

cascade des demoiselles à traverserbas de la cascade des demoisellessuite du chemin après la cascade des demoiselles

- Il faut environ 45' pour être au pied des cascades. C 'est grandiose, magnifique, l' eau arrive de partout !

la cascadede Chabarotte

la cascadede Chabarotte

Les chutes de la cascade de la Charabotte

le bas du bassin de la cascade de la Charabotte

- J' ai observé le parcours visible de la via ferrata qui apparemment sort par une lucarne dans le tunnel juste à côté de la cascade.La ligne de vie part du pied de la cascade, passe par une échelle inversée et rejoint la lucarne. Au pied de la via, une ligne de vie part sur la droite, passe par un tronc d'arbre couché et passe sans doute ensuite sous une des cascades. Du même endroit une ligne de vie part sur la gauche et doit être accessible par une descente en rappel à partir des tunnels.

le site de la via ferrata et la faille/lucarne d'entré-sortie du tunnel

L' échelle de la via ferrata de la Charabotte

La lucarne de sortie de la via ferrata de la Charabotte

- J' ai essayé depuis les chutes de la cascade de trouver en rive droite et sur la gauche des chutes, donc côté falaise, un chemin d' accès jusqu'au pied des rochers. Je n' en ai pas trouvé d' évident, cela doit passer mais la pente est rude et aujourd'hui très glissante. Je fais donc demi tour pour retourner vers le hameau de Chabarotte et prospecter par les tunnels.

le hameau de Chabarotte depuis la route vers Lacoux

Le hameau de Chabarotte

la fontaine sortie du hameau de Chabarotte

- Je suis de nouveau garé dans la deuxième épingle de la route de Chabarotte à Lacoux, et je reprends le chemin des tunnels pour essayer de découvrir les points de descente en rappel vers la via ferrata. Je ne trouverai pas de chemin, mais des points d'ancrage entre les deux derniers tunnels avant la cascade.Ces points d' ancrage doivent servir à descendre en rappel jusqu' au départ de la via ferrata au pied de la barre rocheuse.

dés le premier tunnel, je vérifie si au delà de cette grotte il n' y a pas un chemin qui suit les falaises ... point de passage évident, sauf pour les chasseurs !

tunnel de Chabarotte

Tunnel de Charabotte

des points d'ancrage pour descendre en rappel vers la via ?(tunnels de Charabotte)

- Revenu à hauteur de la deuxième épingle au dessus du hameau de Charabotte, je poursuis l'ancien chemin ferré en direction de Tenayjusqu' aux deux derniers tunnels (?)... en tout cas le dernier est infranchissable (éboulement à 150m de l' entrée).Des randonneurs croisés à la sortie, arrivent de Tenay en ayant contourné le tunnel par le dessus. Je fais demi tour pour retourner à la deuxième épingle et je croise de nouveau la décharge sauvage en plein sur l' ancien tracé de la ligne du tramway !

Tunnel après le hameau de Charabotte vers Tenay

Le dernier tunnel infranchissable !

infranchissable ...et pour cause ! (tunnel de Charabotte)

Tunnels de Charabotte ... décharge sauvage depuis la route de Charabotte à Lacoux !

- Malgré la pluie, je décide d'aller en reconnaissance d'un chemin éventuel passant en dessous de la barre rocheuse et juste au au dessous des tunnels et au dessus de la partie boisée. Je mets donc le "poncho de pluie" et je prends donc un chemin discret qui part dans la première épingle de la route Chabarotte/Lacoux ... mon intuition fut bonne,car il existe vraiment une trace qui longe la paroi sous les tunnels, passe près d'un abri grotte puis devient "incertain" voire improbable..au pied de la barre mais au dessus du vide ! Je pense qu'il faudrait donc descendre et tenter de passer plus bas ? ...Vu les conditions de pluie, je renonce à cette option et je fais demi tour !

-  Au total 5 heures de "crapahut" our un résultat un peu décevant puisque je n' ai pas réponse à toutes mes questions concernant la via ferrata, mais j' en comprends à présent "l'architecture" . Belle randonnée ferrée pittoresque ! plus que difficile sans doute !

Lire la suite