Du JURA à la DROME Avril 2019

Du JURA à la DROME

Randonnées, vélo Route

Via ferrata 

Avril  2019

 

 

Mardi 16 avril 2019

 

- 14 h 15   Départ sous la pluie ! Plusieurs arrêts en route, le premier pour le racheter un GPS Garmin en lieu et place de mon ancien Tom Tom un peu dépassé ! le second pour faire les courses nécessaire à cette vadrouille m' emmenant jusque dans la Drôme !

- 17 h 30 Arrêt au dessus de Moirans  en Montagne dans le Jura avec l' intention de parcourir de nouveau la via ferrata. Ce sera pour demain, je descends me stationner pour la nuit au centre du village en face du cinema.  

 

Mercredi 17 avril 2019

 

- 9 h 00   Je me lève, 6° extérieur et grand soleil ! Déjeuner, courses en  ville, "cabinet d' aisance et ... départ pour la via ferrata !

- 10 h 15  Je suis au Regardoir devant le restaurant, je prépare le ferratiste. Dix minutes pour descendre au départ de la via ferrata et ... grosse déception ! La via ferrata est fermée jusque fin juin ! Les premiers barreaux sont "coffrés" dans une espèce de boite métallique ! Donc pas de via aujourd' hui ! Je suis allé voir de l' autre côté, à l' arrivée de la via (passerelle), l' interdiction est de nouveau rappelée ! 

- 12 h 15  Faute de via, je ferai du vélo... autour du lac de Paladru !

- 15 h 00  Je suis au lac de Paladru, stationné à Charavines, je prépare le cycliste. 

Circuit Vélo tour du Lac de Paladru

 

depuis Charavines    Isère

 

 

Circuit velo tour du lac de paladru depuis charavines isere

 

- Ce circuit se fait autour du cinquième plus grand lac naturel de France, le lac de Paladru. Départ depuis Charavines, ville renommée pour ses vestiges archéologiques des périodes néolithique et médiévale. Beaux panoramas sur le lac aux eaux bleues et la découverte des villages et habitations.

- Avec sa superficie de 390 ha, long de plus de 5 km, le lac de  Paladru est omniprésent tout le long de ce circuit, certes un peu court mais très agréable.Les  eaux du lac se jettent dans l'Isère par la Fure. La couleur turquoise de ses eaux est provoqué par un fond constitué de calcaire. Pendant  toute la période estivale, le lac propose ses plages et permet la pratique des sports nautique, mais aussi  la pêche, le VTT,la randonnée ... 2 sites archéologiques immergés ont été découverts au Sud du Lac, près de Charavines.

- Depuis Charavines, le tour complet du lac à vélo fait seulement une quinzaine de km, pas montées sévères. Le parcours autour du lac  se fait en empruntant des routes départementales où la circulation peut être intense, il faut donc choisir les horaires ou les jours propices. Sur le retour une piste cyclable longe les rives du lac !

 

- 15 h 50  Départ du circuit vélo depuis le centre de Charavines où il y a de nombreux touristes et vacanciers ! Je pars par la D 50 en direction de Paladru, rapidement je me rends compte que le circuit est asez court (15 km), je pensais qu' il était plus long ? il faudrait sans doute y rajouter des visites alentours pour le rendre plus intéressant (château de Virieu au sud Ouest, château de Clermont au sud par exemple). La vue en permanence du lac et ses eaux turquoises compense ma petite déception ! Entre Charavines et Paladru, la circulation est assez intense ! Je croise et je roule avec de nombreux cyclistes, c' est agréable ! Après Paladru, bifurcation à droite pour commencer le contour du lac et revenir vers le point de départ. Agréable surprise, une piste cyclable en site propre a été aménagée sur une partie de l' itinéraire, c' est tout de suite plus agéable ! Je serai vite revenu à Charavines ! 15 kilomètres  / 130 m de dénivelé ! Bon, j' étais venu pour voir le lac, c' est fait ! Pour le vélo il faudrait élargir l' itinéraire !

 

- 18 h 00 Je repars de Charavines en dircetion de Die, je vais improviser ma halte de nuit en cours de route ! 

-  19 h 30  Je suis arrêté pour la nuit à Izeron. 

 

Jeudi 18 avril 2019

 

-  8 h 30  Temps légèrement couvert, 10° extérieur. Depuis hier soir, j' ai précisé mon programme ! Je me dirige vers Pontaix toujours dans le département de la Drôme, je vais gravir le col de la Croix à vélo.

-  11 h 50  Je suis à Pontaix stationné sur un parking tourisme un peu à l' écart et en bout de village. Je mange, puis je prépare le cycliste.

 

 

 

Circuit Vélo Col de la Croix

 

depuis Pontaix   (Drôme)

 

 

 

Circuit velo le col de la croix depuis pontaix dans le drome

 

- 12 h 30  Je suis à Pontaix, stationné au bout  du village après avoir traversé la Drôme, sur un parking terrain vague, un peu réservé aux touristes et promeneurs, tant le stationnement le long de la route principale est restreint ! Je suis dans le pays Diois !

- Sortie du village en retraversant le pont sur la Drôme, puis à gauche en direction de Die, et après 1, 5 km, j' abandonne la vallée en retraversant sur ma gauche toujours, en direction du village de Ste Croix. La route s' élève une première fois mais c' est après trois kilomètres, que la route aborde un faux plat montant jusque St Andéol le tout sur 5 km. Après St Andéol, le col de la Croix débute vraiment !

  - A l' approche du hameau de Lallet la pente se raidit en même temps que le paysage devient montagneux et aérien ! Quelques lacets bien marqués et le col de la croix est atteint ! 4,60 km de montée depuis le croisement D93 et D129 / 6 % de moyenne pour 8% de pente maximum / 270 m de dénivelé. Bonne montée à vélo pour une mise en route ! Paysage varié, rochers, lacets, torrents ! Je m' arrête souvent pour faire de la prise de vue et quelques vidéos, je serai un peu contrarié au sommet du col, deux cyclistes allemands  à vélo électriques s'installent pour pique niquer, pile poil dans l' axe de ma prise de vue ! Je n' ai pas osé leur demander de s' éloigner un peu ! Sur la vidéo, on ne me verra donc que furtivement franchir le col à vélo !

- Je m' engage ensuite dans la longue descente du col en direction de Beaufort sur Gervanne, la route est un peu gravillonneuse. La traversée du village est intéressante, avec son vieux village, ses vestiges et fortifications. Après Beaufort, la D172 a rejoint la D70 puis direction Montclar sur Gervanne et la D 617 qui va me mener par une route au milieu des vignobles de la Clairette de Die jusqu' au col de la Boite. Petit col culminant à 419 m.

- Longue plongée ensuite en direction de Mirabel et Bacons et peu avant Mirabel jonction avec  la D 164, le long de a Drôme et sur la D 93, pour un long retour de 20 km vers Pontaix.

- Sur cette portion, c' est le retour d' une circulation automobile assez soutenue, un bas côté large de 1,50 est tracé pour les cyclistes ce qui tout en étant appréciable, ne protège pas le cycliste ! Les cinq derniers kilomètres avant Pontaix en seront dépourvu et là, quand les flots de voitures doublent ... ça craint !

- Ce long retour quasiment plat le long de la Drôme permet de terminer le circuit pratiquement sans effort, tout en admirant les montagnes sur la droite, notamment Roche Courbe et les trois Becs et les vignes des environs de Magor.

- 17 h 15 Je suis de retour à Pontaix ! 4 h 30 de vélo pour 70 kms parcourus réellement et 1000 m de dénivelé. Joli circuit à refaire en allure sportive, sans la contrainte du reportage photos ! Les difficultés se trouvent dans la première partie du circuit.

 

-  18 h 15  J' ai quitté Pontaix pour Saillans, 11 km à l' ouest, dans l' intention de faire cette fois ci le col de la Chaudière à vélo ! Je suis stationné sur une grande place du village, à proximité d' un camion pizza ! En arrivant j' ai repéré le départ du col de la Chaudière, cela sera plus facile pour m' orienter demain matin. Grosse chaleur sur la Drôme ! 29° en avril, je n' y suis pas habitué !

 

Vendredi 19 avril 2019

 

-  8 h 50  Je me lève, 8° extérieur ... ça a fraîchi !  Quelques courses et je prépare le cycliste. 

 

 

Circuit Vélo Col de la Chaudière

 

depuis Saillans   (Drôme)

 

 

 

Routeyou circuit velo col de la chaudiere

 

-  10 h15  Cycliste parti, je vais faire le circuit vélo dit du "col de la Chaudière" à partir de Saillans sur une idée tirée de la revue " Le cycle".

-  Depuis Saillans, je traverse la Drôme et j' attaque immédiatement la montée du col de la Chaudière, ce sera la plus grosse difficulté du circuit ! Pas de round d' observation ! (11 km / 7 % de moyenne / 1047 m de dénivelé). Jusqu' au hameau des Auberts, le pourcentage atteint 8 % sur trois km, ça attaque fort dans la première partie du col ! Après Les Auberts, ce sera un plus roulant avant de finir autour des cabanes, de nouveau aux alentours de 7 %. 

-  Belle descente ensuite en direction de Bourdeaux, avec de belles succession de lacets et des points de vue remarquables ! Après Bourdeaux, direction Crupies par la Départementale 70 et la vallée du Roubion.

Après Bouvières, j' abandonne la vallée pour prendre à gauche la départementale 355 en direction du col de Lescou  ( Depuis Crupies / 10,5 km de montée / 345 m de dénivellation / 3, 3% pourcentage moyen / 5,5 % maximum ).

-  En haut du col, je suis allé en direction de St Nazaire-le-Désert par la Départementale 202,et par le col de Muse (932 m d' altitude).

-  Puis descente sur   St Nazaire où je prends la Départementale 135 en direction de Pradelle le long de la Roanne et par les gorges de l' Escharis jusque St Benoit-en-Diois puis toujours au-dessus de la Roanne, je rejoins la vallée de la Drôme et Saillans le point de départ.

Magnifique descente et points de vues remarquables même si la végétation de bord de route gêne beaucoup !

- 4 h 30 de vélo, avec de nombreuses pauses photo ! 76 km effectivement parcourus pour 1490 m de dénivelé au compteur ! Encore un joli circuit vélo à refaire plus sportivement, sans contrainte photo ! Possibilité de passer par le col de Pennes à partir de St Nazaire, pour profiter de points de vues encore plus remarquables ! 

 

-  16 h 15  De retour à Saillans, je range vélo et équipement tout en prenant une petite collation, puis tranquillement je remplis mon carnet d' activités du jour ! Je vais ensuite poursuivre mon périple en direction de Die où je passerai la nuit.

-  18 h 15  Je suis stationné sur le parking sous la ville de Die (au pied de la ville !). Je transfère toutes mes photos prises depuis le départ sur mon ordinateur, c' est assez long, mais je suis obligé, mes mémoires téléphone et appareil photo sont saturées. Ensuite préparation du repas du soir où poisson et pâtes seront à la fête ! 

 

Samedi 20 avril 2019

 

-  8 h 45  8° extérieur, je me lève ! Jour de marché à Die, les parkings sont pleins et noir de monde ! ça circule beaucoup ! Petites courses du matin, je vais reprendre la route en direction des rochers du Claps près de Luc en Diois pour faire de nouveau la via ferrata dans un cadre magnifique ! J' ai l' habitude de venir pratiquer cette via que j' ai même déjà faite en hiver en brisant la glace emprisonnant le câble et en franchissant des ponts de glace ! La sortie de via sur le plateau, dans la neige, avait été mémorable !

 

Via ferrata des rochers du Claps

 

Luc en Diois    Drôme

 

 

-  11 h 00  Je suis sur un des parkings de la via ferrata du Claps. Il y a du monde  ... un peu dans la via mais la plupart des visiteurs sont des visiteurs sont des grimpeurs qui défient les pentes du site d' escalade du Pic de Luc. Après avoir préparé le "ferratiste", je pars en direction de la via ferrata et avant de me lancer dans l' itinéraire, je poursuis le chemin en direction du pont SNCF pour rejoindre la passerelle sur la Drôme, histoire de repérer le sentier qui redescend vers Luc en Diois.

 

-  Depuis Luc en Diois, prendre la direction des rochers du Claps. Se garer sur le parking après avoir franchi le pont sur la Drôme. Revenir alors vers le pont et prendre le sentier qui démarre à gauche juste avant ce dernier. compter 5' d'approche.

-  On commence par une verticale de 10 m suivi d'une traversée qui part sur la gauche pour attaquer la verticale principale de la via (30 m environ et très aérienne). Tout le reste de la via va se faire en traversée en passant par les vires du Pin et du Tunnel, ambiance aérienne toujours et magnifique paysage.

-  A la jonction , un échappatoire permet de quitter le parcours. La seconde partie commence par deux traversées exposées entrecoupées d'une petite descente de 4 m. Commence alors une nouvelle montée vers la sortie passant par plusieurs murs. On débouche sur le plateau

-  Le chemin de descente part sur la gauche et ramène au parking en 25'.

-  Via de 650 m de long pour 200 m de dénivelé. Classée Assez difficile +, elle se fait en deux heures.

 

panneau de la via ferrata du Claps

 

-  En 1442, une masse de rochers glissa du flanc sud du Pic de Luc (au-dessus de Luc-en-Diois). Dans sa chute, les rochers vinrent frapper en aval d' autres rochers. L' ensemble éclata  en blocs énormes et barra la Drôme en plusieurs points, créant  en amont le Grand Lac  et en aval, le Petit Lac. D'où l' appellation du site : le Chaos du Claps

 

-  Pour d'éviter le chaos du Claps lors de la construction de la ligne de chemin de fer Valence - Briançon au début du 20 ème siècleun viaduc, long de 244 m et de 44 m de hauteur, avec tablier métallique a été  érigé.

 

-  Cet éboulement catastrophique a donné  aujourd'hui un  site classé , attirant touristes, grimpeurs et ... " ferratistes". 

 

-  11 h 30  Revenu au pied de la via, j' attaque la montée verticale initiale. C' est une via que j' ai déjà faite plusieurs fois et toujours avec un certain plaisir  ... même en hiver !  Les deux murs de départ sont bien là, et mettent tout de suite en ambiance verticale ! C 'est une des  parties physique du parcours, une mise en condition immédiate ! Ce départ peut décontenancer les débutant et faire craindre ... la suite ! cela avait été mon cas la première fois !

-  La suite après les verticales est plus horizontale,  sur de nombreux échelons fichés dans une belle dalle et mène à une  vire confortable !

-  La vire du Pin calme l' effort du départ et rassure immédiatement car elle offre une belle traversée en terre, facile et rassurante. Je laisse d' ailleurs passer une "ferratiste" moins pré-occupée par les prises de vues que moi ... je ne la reverrai plus ! 

-  Vient alors La Vire du Tunnel,  plus étroite,  aérienne, elle domine la voie ferrée et le tunnel d' où elle débouche avant de franchir la Drôme par un magnifique viaduc. Vue remarquable sur le Diois , les éboulis du Chaos du Claps et les grandes parois du Pic de Luc ... et si train passe sur le viaduc !!! .Ce magnifique point de vue me fait  imaginer une belle descente en rappel pour rejoindre en bas le tunnel, mais je ne vois aucun ancrage sécurisé, dommage !

-  Après la vire,Un échappatoire permet de quitter ici le parcours en cas de fatigue ou crainte du vide et de rejoindre le plateau par un itinéraire encore long mais sans réelles difficultés.

-  Après l' échappatoire, l' itinéraire passe en descente pour éviter la végétation, puis traverse la paroi par des successions de déplacements latéraux exposés plein vide et des petites ascensions verticales, c 'est le passage des dalles grises , ambiance aérienne assurée ! Ce n' est pas très physique, mais la concentration est à son maximum en raison du vide ! Curieusement c' est le passage de la via où je me sentirai le plus à l' aise !

-  Depuis les dalles grises, sur la fin, il est possible d'installer un rappel de 30 mètres sur ancrages sécurisés, permettant de rejoindre directement le pied de la falaise !

- La seconde partie de la via, plus longue et spectaculaire mais pas plus difficile que la première partie, précède la sortie par une dernière verticale assez sportive appelée  "L' œil du Claps" . Bien équipée cette dernière difficulté permet de rejoindre le plateau et d' en terminer avec une belle via ferrata parcourant un site exceptionnel !

-  La descente se fait en 20 ' par un sentier bien tracé mais piégeux par endroit car les pierres ... roulent !!

-   J' ai fait la totalité de la via ferrata à l' ombre (matin), en 1 h 30 , en tenant compte de nombreux arrêts photo, toujours autant de plaisir à faire cette via  !

 

-  13 h 45  Je suis revenu au parking et je range mon matériel de via ferrata. Un piloté de Drone me sollicite pour retrouver son appareil égaré sur un des rochers pittoresques du Claps et nécessitant de faire de la varappe ... mais je n' ai pas trop envie de refaire ... le funambule ... tenaillé par la faim ... de toute façon, il ne sait pas trop où l' engin est tombé !? je lui conseille de faire appel aux grimpeurs qui ne vont pas tarder à redescendre du pic.

- 15 h 00  Je redescends sur Die, faire des emplettes au super marché, j' en profite pour acheter le livre de Pascal Sombardier qu'il a écrit sur le Vercors, cela va me donner des idées supplémentaires !

- 18 h 00  je suis stationné pour la nuit à Plan de Baix toujours dans la Drôme, sur une place publique tranquille sous le village. J 'envisage pour demain une randonnée découverte du canyon des Gueulards situé non loin de là.

-  22 h 30  C 'est l' heure du coucher ! Coin hyper calme à présent ! Les jeunes venus faire une partie de pétanque sont à présents remontés au village ... Pas d' éclairage publique après 22 h 00, ceci explique cela ! Plan de Baix, joli village, dominé par un rocher imposant couronné d' une croix qui donne tout de suite l' envie d' y aller faire un tour ! Evidemment dans ce petit village, pas de commerces et connexion internet un peu difficile.

 

 

Dimanche 21 avril 2019

 

-  7 h 45  12° extérieur, temps un peu nuageux.

-  9 h 15  De Plan de Baix je suis allé stationner au moulin de la Pipe (parking), non loin de la cascade de la pissoire, pour aller ensuite en randonnée au canyon des Gueulards. J 'équipe la randonneur aventurier ! (corde de secours, baudrier de fortune, lampe frontale, veste de montagne, nus pieds de marche ... je suis prêt à toutes les éventualités !).  

 

 

 

 

 

 

Circuit randonnée au canyon des Gueulards

 

Moulin de la Pipe    Drôme

 

 

 

Routeyou circuit randonnee canyon des gueulards et gorge d ombleze depuis le moulin de la pipe

 

-  Accès par Olan de Baix et point de départ à partir de la départementale 578 au lieu dit Moulin de la Pipe (parking) ou un peu plus haut (800 m) directement à la cascade de la Pissoire(parking).

 

-  9 h 30   je suis finalement stationné au parking du moulin de la Pipe ( Hotel restaurant auberge). Je monte ensuite en direction de la cascade de la Pisse par la route forestière et le début des gorges d' omblèze,  et peu après (800 m), mis en alerte par deux randonneuses qui me précèdent et qui disparaissent tout d' un coup à ma vue, je comprends que le sentier (peu visible) commence sur la gauche et part  en forêt ! C est le  chemin juste après la  Baume noire qui va me mener plein nord, en montant au dessus de la cascade de la Pisse (traversée du ruisseau un peu plus loin provenant du ravin du Grand Crot et alimentant la cascade) jusqu' à la ferme du Pescher du bas.  (ferme isolée qui  accueille en camping et roulottes les randonneurs). Accueilli par un patou " aboyeur" mais pas décidé " à se bouger" ... tant mieux ... , je passe rapidement ... mon chemin sans du tout perturber ni intéresser le groupe randonneurs arrêté au gite ! Pas de bonjour ... ils n' auront pas de "au revoir" ! Le patou était finalement plus accueillant !!!

- 10 h 20 (50 ')  Je quitte la ferme en abandonnant la piste qui monte tout droit pour une sente sur la gauche, en sous bois, et qui va me mener jusque l' entrée du canyon des Gueulards par une descente quelque peu escarpée !

-  Début ensuite du canyon par le fond déserté par l' eau ! Progression donc sans se mouiller ! Le fond de l' air est frais et l' ambiance humide malgré l' absence d' eau. Beaucoup de végétation moussue par endroit avec sans doute pas mal de "tuf" ! Le parcours impose par endroit l' usage des mains, surtout dans les voies étroites de la première partie, certains passages plus escarpés que d' autres sont équipés d' échelons et de cordes fixes. de petites grottes animent la randonnée et surtout les curieux de spéléologie ... comme moi ! 

-  On retrouve le ruisseau dans la partie supérieure, plus ouverte, et qui finit par s' élargir, invitant par un panneau à emprunter l' itinéraire de droite qui ramène dans des prairies à ambiance bucolique ! Parcours atypique, agréable, un peu mystérieux comme le nom donné au canyon ... le canyon des gueulards !? C 'est un endroit assez sauvage ... quant on est seul ! Le présence de groupes de randonneurs enlève immédiatement la quiétude et perturbe l' ambiance mystérieuse !

- 11 h 30 (2 h)  Je quitte donc le canyon en repartant en sens inverse au dessus de la gorge, d'abord en prairie puis le long du bois du Pescher. Le chemin est large et agréable; il ramène à hauteur de la ferme du Pescher au lieu dit "Le pescher du haut". Je poursuis tout droit en direction des gorges d' Omblèze où on arrive par une descente empierrée avec vue panoramique sur les gorges ! A l' approche des gorges, l'ambiance change de nouveau avec le bruit du torrent ! Au détour d' un virage, je suis surpris de me trouver nez à nez avec des grimpeurs ... et oui, c' est un site d' escalade ! Les gorges sont profondes, gigantesques mais pas super spectaculaires !   Tout de suite après, le sentier rejoint la route des gorges, et je vais passer au pied de la cascade de la Pisse ( magnifique ! ) avant de rejoindre le moulin de la Pipe et le parking ! 

-  12 h 30 (3 h)  Circuit randonnée de 3 h, 300 m de dénivelé, 9,5 km parcourus. C 'est un circuit pittoresque, sportif pour la partie dans la gorge !

 

-  13 h30  Je suis revenu stationner à  Plan de Baix. Je mange, et tout de suite après, je repartirai en randonnée à la Croix Vélan, sommet qui domine le village. Depuis hier à mon arrivée, je lorgne sur ce sommet ! 

-  13 h 45  Je pars en direction de la Croix Véllan !

Circuit randonnée La Croix du Vellan

 

Plan de Baix    Drôme

 

 

 

Routeyou circuit randonnee croix de vellan depuis plan de baix drome

 

-  La Croix de Véllan ,  953 m d'altitude, domine le village de Plan de Baix. Magnifique point de vue ( hauts plateaux du Vercors, Glandasse , le Diois, les Trois Becs ... La croix du Vellan,  a été érigée en 1934,  en fer et mesurant  11 m de hauteur .


-  Du parking, Je remonte  la route principale en direction de l' Eglise pour prendre la rue qui monte à gauche entre les maisons direction Rimon, Bouroul. Au point 795, je prends à droite pour passer sous le Vellan. La suite de la montée dans les rochers amène au plateau du Vellan, puis à la Croix du vellan. La fin du parcours avant d' arriver sur le plateau est surprenante ! Ambiance rocheuse et même canyon ! ça anime cette courte randonnée tranquille !

-  Ce plateau a été habité par les Gaulois. Plus tard au Moyen Âge, une forteresse, protégée d'un fossé et d'un rempart a été édifiée. Il ne reste plus aucune trace aujourd'hui !

-  Depuis la croix (860 m), commence  la contemplation d' un magnifique paysage à 360°, d' abord au pied de la falaise, le village de Plan de Baix,puis les hauts plateaux du Vercors, Glandasse , le Diois, les Trois Becs, la montagne de St Pancrace ...
Une table panoramique a un temps bien renseigné sur le paysage ... aujourd'hui tout est bien défraîchi ! illisible !

- Descente en retournant sur mes pas pour prendre ensuite sous la croix le sentier qui part à gauche et passe au dessus de la grotte des Sarrasins avant d'arriver par les hameaux du Vialeret, et des Perriers à Plan de Baix. 

Randonnée tranquille sur une "tour de guet" rocheuse offrant un panorama magnifique sur Plan de Baix et ses alentours ! 3,6 km / 270 m de dénivelé / 1 h 45. 

 

-  15 h 30  Revenu de la Croix du Vellan, je me change et je me prépare pour le voyage retour ... au bercail !  Avant de partir, je vais d' abord devoir résoudre un problème électrique, je n' ai plus d'alimentation à la prise allume cigare ! Vérification faite, c'est juste un problème de fusible, à force de solliciter la prise pour alimenter mon transfo 220 volts, ça chauffe ... et ça fond ! 

-  16 h 15 Je pars de Plan de Baix, direction la maison ! Semaine de vadrouilles diverses et intenses  avec une météo plutôt favorable, la forme est là et le plaisir des aventures sportives intacte ! J' ai déjà en tête les prochaines vadrouilles !

 


 


 

 


 

 

 

 

Ajouter un commentaire