VENDEE/CANTAL/ARDECHE/HTE SAVOIE/JURA / Novembre 2017

VENDEE / CANTAL / ARDECHE

HTE SAVOIE / JURA 

Randonnées,vélo de route , Ski de randonnée

Novembre 2017

 

 

 

Dimanche 26  Novembre 2017

 

- 19 h 00   Je me remets en route pour une nouvelle escapade qui va me faire traverser la France de large en long ! Il s' agit d'une " vadrouille " express ! Direction l' ouest du pays, la Vendée et le passage du Gois  ... vieux projet de circuit vélo que j' ai promis de réaliser à quelqu'un qui m' est très cher !

- 21 h 30  Je stationne à Charsonville tout près d'Orléans pour la nuit.

 

Lundi 27 novembre 2017

 

- 7h 30   3° extérieur, je repars par beau temps en direction de Noirmoutiers

- 14 h 00  Je suis après Beauvoir sur Mer au lieu dit La Croix rouge, juste au début du passage du Gois depuis le continent. C 'est marée haute, prochaine marée basse à 17 h 15, ce sera trop tard pour que je tente un circuit vélo avec des chances de finir avant la nuit ! Ce sera pour demain.

Passage du Gois côté continent

Passage du Gois côté continent, marée descendante

passage du Gois côté continent

passage du Gois côté continent, marée descendante

Passage du Gois côté continent

Pont reliant le continent à Noirmoutier,marée descendante

P1030141

passage du Gois côté continent, marée descendante

 

- J' en profite pour faire un peu de tourisme et décourir Noirmoutiers. Mon premier objectif étant d'aller observer l' arrivée du passage du Gois côté Ile. Je me rends compte rapidement que à vélo, il faut passer par les pistes cyclables ou les villages, l' axe principal venat du pont qui relier le continent à Noirmoutiers est interdit aux vélos ! Je repère un parking tranquille pour la nuit au Moulin de la Plaine. Le vent est très fort sur l' île, et le ciel n' est pas très encourageant !

 

Pont reliant le continent à Noirmoutier

Pont reliant le continent à Noirmoutier

Passage du Gois, côté île, marée descendante

Passage du Gois, côté île, marée descendante

Passage du Gois, côté île, marée descendante

Passage du Gois, côté île, marée descendante

 

- 15 h 30 Je quitte l'île pour rejoindre Notre Dame des Monts puis Sion l' Ocean pour jeter un regard nostalgique sur les 5 pineaux rochers en face de l' avenue de la Corniche à Sion l' Océan (vieux souvenir d'une partie de pêche aux crustacés avec un fin connaisseur !). C' est maintenant marée basse j' hésite à descendre dans les rochers  !

Les pineaux, Sion l' Océan,corniche vendéenne

Les pineaux, Sion l' Océan,corniche vendéenne

Les pineaux, Sion l' Océan,corniche vendéenne

Les pineaux, Sion l' Océan,corniche vendéenne

Souvenir d'un séjour !

Souvenir d'un séjour !

 

- 18 h 00 je suis de retour à Noirmoutiers, stationné pour la nuit sur le parking de l' office du Tourisme tout près du départ du passage du Gois

 

 

Lundi 27 novembre 2017

- 6 h 00   Je me lève, il faut que je passe le passage du Gois dans les 1 h30 après la marée basse ! ça va être limite ! Il pleut, il fait encore nuit et ... il fait grand vent ! J' ai des doutes sur la réalisation de mon projet !

Circuit vélo de route île de Noirmoutiers

 

Par le passage du Gois depuis l' office du Tourisme

 

 

- 6 h 15   Avant d'équiper le cycliste, je décide d'aller jusqu'au départ du passage du Gois pour apprécier la faisabilité de mon circuit vélo. Il fait toujours nuit noire, il tombe des cordes, vent violent ... je ne serai plus dans les 1 h 30 après la marée passage pour passer tranquillement en plein jour. Les conditions météo m'amène à renoncer au projet !  Il faut absolument choisir la date du circuit en fonction des horaires de marée pour le réaliser en plein jour et en toute quiétude ! Mal tombé pour moi et surtout pas réfléchi à mon départ ! Partie remise pour une autre fois !

 

Voilà l' itinéraire qui était prévu pour faire les 64 km et 110 m de dénivelé :

 

- Départ de l' office du tourisme et traversée par le passage du Gois jusque La Croix rouge 

- Par la D948 traversée de Beauvoir sur Mer par la droite pour emprunter la D 22 jusque la Barre de Monts - Fromentine

- Traversée par le pont et la piste cyclable jusqu'à rejoindre sur la droite du pont à sa sortie, la voie verte qui me ramène au départ du passage du Gois.

- j' emprunte ensuite la piste cyclable qui longe l'intérieur de l'île en bord de mer jusqu'au port du Bohnomme.

- J' espère ensuite pouvoir emprunter le PR en bordure de mer pour rejoindre la pointe de l' Herbaudière, sinon j' emprunte la D 95 ou la D 5  directement.

- Retour ensuite vers le passage du Gois par la D 96 et la D 95 en traversant tous les petits villages  de la côte côté atlantique.

 

- Je patiente un peu sur le parking pour voir si la météo évolue pour au moins faire un petit circuit vélo sur l'île et faire un peu sa découverte ...

8 h 00 marée montante, trop tard !

8 h 00 marée montante, trop tard !

8 h 00 marée montante, trop tard !

8 h 00 marée montante, trop tard !

 

- 9 h 00  Il pleut toujours et le vent n' a pas faibli ... mon envie n'est pas suffisante ! Je renonce à sortir le vélo pour aujourd' hui !

 

 

- 9h 15  En repartant en voiture vers le continent par le pont, je constate que la piste cyclable est fermée por travaux sur ce dernier, décidément ce n' était pas le moment !  Prochaine étape, Clermont Ferrand ! La route sera longue jusque là, surtout que je ne prends pas l' autoroute. Le temps est toujours exécrable ! 

- A Clermont, j' espère pouvoir gravir en randonnée le Puy de Dôme dans de meilleures conditions que la dernière fois (sous la pluie et dans les nuages ... je n'avais pratiquement rien vu !).

- 17 h 30  je stationne sur le parking du "panoramique" (funiculaire d'accès au sommet) sous le Puy de Dôme. Le trajet fut effectivement long ! Je suis passé par La Roche sur Yon, Niort, Limoges le plus souvent sous la pluie et à l' approche de Clermont ... la neige ! La montée du col de Seyssat où je comptais stationner fut limite ! En conséquence j' ai préféré stationner au pied du Puy de Dome, les parking ayant été déja dégagé de la neige tombée. Déjà je réfléchis à mon programme, car les conditions actuelles ne me laisse pas beaucoup de chance de gravir le Puy de Dôme dans de bonnes conditions de visibilité !

 

Mardi 29 novembre 2017

 

- 8 h 00   0° extérieur, il neige ! J' assiste tout de même à un beau lever de soleil ! Le Puy de Dôme est cependant dans les nuages ! Je vais faire un tour à la gare de départ du "panoramique" ... désert pour l'instant ... un train est cependant en partance avec quelques passagers. Il neige dru ! A mon retour au parking, je repère le départ d'un sentier d'accés au col de Seyssat puis au Puy de Dôme depuis le haut du parking, sans doute faisable en ski de randonnée ! Quelques randonneurs sont au départ ... mais ça ne ma tente pas de grimper sans aucune chance de visibilité au sommet, c'était mon objectif pour compenser ma seule et unique montée dans les nuages et sous la pluie de l' an passé !

Le Train à crémaillère  le panoramic du Puy de Dôme

Le Train à crémaillère  le panoramic du Puy de Dôme

 

- 9 h 15  je reprends mon périple, et tout en renonçant également à répèter la via ferrata du lac des Graves (conditions météo), j' emprunte l' A75 pour circuler je l' espère dans de meilleures conditions vu l' état des chaussées enneigées du département du puy de Dôme ! Le soleil refait son apparition à hauteur d'Issoire ! Je me décide à descendre jusqu'au viaduc de Garabit avec l' idée de faire un circuit vélo dans la vallée de la Haute Truyère.

- 12 h 45  Je suis stationné dans le village de Faverolles dans le département du Cantal. Je suis sur les hauteurs de la vallée de la Truyère, le temps est mitigé, 2° extérieur, pas beaucoup de courage pour faire du vélo (VTC). Bon, il faut tout de même que je me mette en activité sportive  ... je n' ai rien fait depuis mon départ ! Donc je m' équipe en cycliste !

 

 

Vélo de route vallée de la Truyère / Viaduc de Garabit

 

Depuis faverolles    Cantal

 

 

 

Velo de route viaduc de garabit vallee de la truyere depuis faverolles cantal

 

- 13 h 15   Départ du cycliste, toujours 2° de température mais pas de vent ! Le temps est assez couvert et dès la fin de la traversée de Faverolles en direction du pont de Mallet, les près du plateau sont couverts de neige ! Aucune circulation sur cette route à cette heure et en cette saison ! La route descend puis monte, traverse le village d Auriac puis entame une descente jusque la vallée de la truyère, que l' on domine à hauteur de la base de voile  de Mallet. Très belle vue sur le lac et ses îles, même si la lumière n' est transcendante en ce temps de neige ! A partir du pont de Mallet, un circuit vélo est possible au delà en passant par la D40 en direction de St Flour.

- Je fais alors demi tour par la même route pour dépasser Faverolles et cette fois ci aller sous le viaduc de Garabit. Belle descente en ligne droite à partir de Faverolles (gare à la remontée !), puis la route entame des lacets et rejoint les bordures du lac du barrage de Grandval sur la Truyère. Je vais ensuite admirer l'ouvrage d' Eiffel jusqu'à son pied ! Pas de train de passage aujourd'hui ! Dommage ! 

-- Au retour je m' arrête au port - base nautique du Garabit où les pêcheurs sont à pied d' oeuvre ! Ensuite c'est reparti pour la longue remontée jusque Faverolles.

- 26 km parcourus en 1 h 40 à 16 de moyenne (touriste !) pour près de 600 m de dénivelé. Itinéraire intéressant (vue sur le lac et le viaduc à faire d'une manière plus logique en circuit en revenant sur la viaduc par St Flour). J' ai bien supporté le froid et l' altitude car le parcours était à 1000 m ! Je reviendrai surement en été fait le circuit complet.

 

-16 h 45   Revenu à Faverolles, je suis toujours indécis quant à mon programme à venir, d' autant que les conditions atmosphériques ne sont pas des plus convenables ! Vu la proximité de Nasbinals, village où je me suis arrêté à l' occasion d'une randonnée, je décide d'y aller stationner pour la nuit. 

- 18 h 15  Je suis à Nasbinals ... il neige à gros flocon ! Le GPS m' a fait passer par des petites routes de montagnes bien verglacées ! Il fait moins 2 °, la nuit va être fraîche !

 

Jeudi 30 Novembre 2017

 

- 8 h 15   Je me lève, il fait - 4° à l' extérieur ! J' ai bien dormi bien au chaud dans mon duvet et le chauffage est toujours aussi efficace dans la voiture dès que je le mets en route ! 

- 9 h 00  Sur des routes fortement enneigées, je pars à la découverte des stations de ski (petites) de l' Aubrac. Je m' arrête à celle de Brameloup assez développée sur une colline. La station n' est pas ouverte ! J' avais envisagé de partir en ski de randonnée et de redescendre par les pistes, mais le temps est toujours à la neige et les pistes n'ont pas l' air d'être préparées ?  Je décide donc,  de poursuivre ma route et de rejoindre l' A75 dans l' idée de rejoindre les Alpes.

Station de ski de Brameloup   Cantal

Station de ski de Brameloup   Cantal

 

- 12 h 00  Après avoir quitté l' A 75, je traverse Langogne, Pradelles et j' arrive à village de l' Ardèche village de l' Ardèche  depuis lequel j' avais randonné au rocher d'Abraham il y a peu.

- 12 h 50  Je suis arrêté à Mayres et je me décide à tenter une randonnée en face du massif du rocher d'Abraham plus exactement au Serre mouton juste au dessus de Mayres.

 

Randonnée Croix du rocher Girat - Serre Mouton

 

Mayres      Ardèche

 

 

 

Randonnee serre du mouton chaumiene depuis mayres ardedhe

 

- 14 h 00  Après avoir mangé, je me décide donc à aller randonner du côté de Serre Mouton juste en en face du massif du rocher d' Abraham que j' avais crapahuté l' an passé ! Le temps est couvert, il fait froid (3°) et le vent souffle par rafales ! Je pars d'un bon pas, car je n'ai pas beaucoup de temps devant moi si je veux revenir avant la nuit !

- je pars depuis le lieu dit La Roche, le chemin monte rapidement au dessus du village, en direction de la Roche Trouée. En chemin, petite discussion avec des chasseurs qui ont laissé leur pancarte " attention chasse" discrétement derrière le pare brise d 'un 4 x 4 , facile de la rater ! Quant je rencontre un de leur poste, ils ne sont pas décidés à me laisser passer ! ... tout en me disant qu'il y a déjà des randonneurs un peu plus haut ... ils me laissent finalement poursuivre mon chemin ... je ne serai donc pas seul sur l' itinéraire !

- J'arrive aux sources de Peyrelade, je prends alors à droite en direction de Chaumiène. Sentier rocailleux au début puis en traversée par la droite sous le massif de Serre Mouton. A l' issue de la traversée, juste après un passage  un peu encaissé au milieu de rochers remarquables, l' itinéraire repart sur la gauche toujours en traversée.

- Le sentier est alors fortement renforcé par des murets de pierres (gros travail d' aménagement !)  Au bout  de la traversée (pancarte Chaumiène), l'itinéraire repart sur la droite  dans un paysage de buissons jusque la croix  du rocher Girat qui domine Mayres.

- 15 h 40   après 1 h 40 de montée je suis donc à la Croix où la vue sur Mayres et sur le rocher d' Abraham est remarquable ! Il neigeote de temps en temps, le vent est finalement pratiquement absent ! ?  Je poursuis sur le plateau jusqu' au pylône, et j' arrêterai ici mon périple faute de temps (la nuit) pour aller jusque la croix de Chaumiène et les vestiges du village.(hameau de Chaumiène habité jusqu'en  1960).

- Je fais donc demi tour. la descente sur Mayres sera faite rapidement, je ne repasserai pas par la source Peyrelade en prenant à gauche au dessus du village pour rejoindre Mayres en son centre.

- Ballade rapide et improvisée de 3 h 30 aller et retour pour 8,5 km et 610 m de dénivelé. Parcours agréable dans un univers assez minéral, à faire en circuit en passant par la croix de Chaumiène et retour par le Vieux Mayres et le château des Montlaur.

 

-  17 h 30  Revenu au parking, je range le matériel, je me change pour ensuite repartir en direction des Alpes avec l' idée de choisir destination et activités en fonction des conditions conditions météo que je trouverai !

- 19 h 30  Je stationne pour la nuit à Charmes sur Rhône, je ne suis pas loin de Valence. 3° extérieur, le temps est toujours à la neige !

 

Vendredi 1 Décembre 2017

 

- 7 h 15  Je me lève, 1° extérieur. Il pleut et il neige en même temps, le temps restera médiocre aujourd'hui ! Je décide de tenter le massif de la Chartreuse, plus exactement St Pierre de Chartreuse dans l' espoir de faire une randonnée à ski. 

- A hauteur de St Nazaire en Royans, la neige tombe drue ! Les bouchons s'installe sur plusieurs kilomètres, je décide de prendre l' autoroute ou cela semble rouler ... quoique une seule voie est ouverte ! Vitesse très réduite ! Je quitterai l' autoroute un peu plus loin !

- 10 h 15  Je suis stationné à St Romans en stand-by, les conditions de circulation sont vraiment limites ! J' en profite pour aller au pain et au journal dans le haut du village. Beaucoup de verglas sous la neige fraîchement tombée ! Au retour, j' attends patiemment que les conditions s'améliorent.

- 10 h 40  Il neige toujours, le ciel est bouché ... vu les conditions je renonce à St Pierre de Chartreuse et au ski de randonnée pour opter pour le lac d'Annecy et éventuellement faire un circuit de vélo ou de randonnée.

- 14 h 00  Je suis à Albertville, avant d' aller me stationner à Duingt en bordure du lac d' Annecy, je monte par le col  de à la station de ski de la Sambuy. La route est enneigée mais praticable.Le soleil fait sa réapparition de temps en temps, il ne neige plus !

- 15 h 00  Je suis sur le parking de la station de la sambuy, celle ci n' est pas ouverte mais la neige est là et quelques skieurs de randonnée sont en partance ! Apparemment c'est possible de monter en direction du col d'Orgeval et de redescendre par les pistes non damnées.

- 16 h 00  Je suis stationné à Duingt sous le tunnel de la piste cyclable, je m'installe pour la nuit. Un peu de promenade et de photos du lac d' Annecy enneigé, ce sera tout pour cette journée à classer dans les journées sans activités consacrées entièrement au déplacement !

 

Samedi 2 Décembre 2017

- 8 h 45  1° extérieur, le temps est couvert !  Quelques courses au village, et au retour je me prépare à aller randonner autour du lac d' Annecy par la piste cyclable. Objectif premier, le roc de Chère où je ne suis jamais allé à pied ! Je l' ai souvent atteins en canoë où à la nage depuis St Jorioz, au temps de mes activités d' encadrement de camp d' adolescents. 

 

 

Randonnée tour du lac d'Annecy

Depuis Duingt

 

 

 

 

 

Randonnee tour du lac d annecy par le roc de chere depuis duingt haute savoie

 

- 9 h 00  Départ de la randonnée autour du lac d' Annecy depuis Duingt, petit village typique en face du Roc de Chère, remarquable par sa presqu'île qui s'avance dans le lac et son château ... sans oublier le tunnel ... vestige de l' ancienne ligne de chemin de fer Annecy - Albertville, tunnel qui traverse l' éperon rocheux qui descend de la montagne Entrevernes. Le temps est couvert, limite pluie neige ! C' est une randonnée qui va emprunter la plupart du temps l' itinéraire de la piste cyclable/piétons qui ambitionne à terme de faire le tour complet du lac ! je commence donc par traverser le tunnel sous Entrevernes pour déboucher en direction de Bredannaz et sous le rocher dit " de Bellevue" . C est une des plus belle vue sur le lac depuis la piste cyclable, avec sur la gauche les Dents de Lanfon, le Lanfonnet et la Tournette et juste en face, le massif des Bauges avec ses sommets qui émergent de la brume ! 

- Je vais passer au dessus de Bredannaz, et arriver assez rapidement (1 h) au Bout du lac où je quitterai la piste cyclable qui mène à Albertville, pour emprunter une piste qui traverse la réserve naturelle du Bout du lac. Beaucoup de monde sur la piste comme d'habitude, surtout un samedi (cyclistes,promeneurs,jogger, roller ...).

- A hauteur de Verthier, la piste arrive sur la route D909 a qui mène en direction d' Annecy. Plus de piste cyclable, il faut marcher en bordure de route, c' est la partie la moins agréable de la randonnée ! A cette époque, la circulation est assez réduite ... l' été ça doit être autre chose !

- Après quelques kilomètres, je récupère la piste cyclable à hauteur de Balmette. Je vais traverser le village d' Angon puis arriver sur Talloires. Le lac n'est pas aussi beau (bleu) qu'en été à cause de la luminosité particulière d'un temps de neige, mais la présence de cette dernière donne de beaux contrastes lumineux ! Au bas de Talloires, je passe par une petite route traversant le village puis le long du lac (port et plage) . j' ai alors le Roc de Chère en perspective ! 

- A l' approche du Roc de Chère, après la plage, je remonte dans le village pour rejoindre la route du tour du lac. 500 m plus loin (haut), j'atteins sur la gauche le départ du sentier (escalier) qui va me mener au belvédère du Roc de Chère ! Montée par un sentier en forêt, aux deux belvédère du Roc (belvédère des crêtes et belvédère du Roc). Superbes vues sur le lac et les Bauges pendant toute la montée finale !

- Après 3 h 20 de randonnée, je suis au belvédère du Roc de Cher avec vue sur le lac, Duingt,St Jorioz et Sevrier !  Je ne regrette pas de m' être décidé à faire cette randonnée à pied avec toutes ces superbes vues "cartes postales" !

- Je redescends en bordure de lac par Les Choseaux en passant à côté du tombeau d' Hippolyte Taine (philosophe et historien français). Je reprends alors la route qui descend en bordure de lac pour la suivre le long du port puis de la plage jusque Presles, Menthon St Bernard. Remontée ensuite de cent mètres pour rejoindre une petite route qui va me mener en direction de Veyrier du Lac et Chavoire. A hauteur de Veyrier du lac, je longe de nouveau le lac (plage et port), puis je m' élève de nouveau au dessus du lac au moment de passer juste à l' applomb du mont Veyrier

- A Chavoire, je rejoins de nouveau la D 909 et la piste cyclable qui sera sans interruption jusque Annecy ! A l' approche de Annecy le Vieux, j' emprunte un passage piétons aménagé sur des passerelles en bois montées sur pilotis au dessus des eaux du lac ! (aménagement remarquable ... mais sans barrières de sécurité ... bousculades prohibées ... sinon ... plouf ! 

- Je traverse ensuite "la baie" d' Annecy pour atteindre le port et ensuite reprendre la direction du retour à Duingt par la piste cyclable ! Enormément de monde sur l' esplanade du lac !  La "libellule" est toujours à son port d'attache ! A l' époque où j 'encadrais des camps d' ados à St Jorioz, il existait une ligne régulière de bateau qui transportait des passagers de port en port tout le long du lac, je ne crois pas que cela fonctionne encore ? Dommage !

- 17 h 30  La nuit commence à tomber ! Je vais bientôt sortir ma frontale ! A Sevrier je m' arrête à une boulangerie, pour me sustenter un peu !

- La nuit est tombée, je suis dans le noir juste éclairé par ma frontale ! La fatigue commence à me gagner (8 h 00 de marche), mal de dos, mal de genoux ... je commence à marcher comme un "automate" ! Je vais trouver l ' itinéraire entre Sevrier et Duingt ... très long ! Alors que je pendais être seul sur cette piste cyclable, à ma grande surprise je suis doublé et croisé par des joggers... "de nuit " munis de leur frontale hyper éclairante ... à les confondre avec des phares de moto !  Bon ça me rassure, je ne suis pas le seul ... un peu "allumé" !

- 19 h 00 J' arrive ... enfin à Duingt ! 9 h 00 de marche, 40 km , 460 m de dénivelé ! Superbe rando ... superbe effort ! J 'y avais souvent pensé ... je l' ai faite ... sans l' avoir vraiment prévue ! Après la planche à voile, le dériveur, le canoë, le vélo de route, j' ai fait le tour du lac à pied !

 

 

-19 h 15  Je range le matériel de randonnée et je prépare mon repas du soir. Changement de la bouteille de gaz de chauffage également ! Je vais passer une seconde nuit à duingt. Cuisses assez douloureuses, après ma longue randonnée !

 

Dimanche 3 décembre 2017

 

- 7 h 45  Je me lève , 0° extérieur. Temps froid, couvert, toujours assez courbaturé de ma journée d'activités d'hier !

- 9 h 30  Je décide de monter à Montmin par le col de la Forclaz pour aller voir si le ski de randonnée est praticable en direction des chalets de l' Aulp.

- 9 h 45  Stationné à la sortie du hameau du Bois sur la piste qui monte à Pré Vérel puis aux chalets de l' Aulp, je suis en compagnie de deux randonneurs à ski qui se préparent. La neige est poudreuse et suffisante, mais le temps est  brumeux et incertain. Une pancarte de la municipalité met en garde contre les risques d'avalanches ! Vu mon état de forme et les conditions un peu limite, je ne suis pas trop décidé à tenter une randonnée à ski ! 

- 10 h 00  je repars en direction d' Annecy, dans l' idée de rejoindre le massif du Jura (Les Rousses - La Dôle) dans l' espoir de trouver de meilleures conditions !

- 12 h 15  je suis à la station de la Dôle, au dessus des Rousses. Le temps est meilleur (soleil), du monde sur les pistes même si la station de ski n'est pas ouverte (randonneurs à skis et en raquette, lugeurs). Après avoir pris un repas rapide, je prépare le skieur randonneur !

 

Ski de randonnée Sommet de la Dôle

Depuis le val des Dappes   le Tabagnoz   Jura

 

 

Ski de randonnee la dole depuis les dappes

 

- 13  h 00   Je pars en direction du sommet de la Dôle (1678 m d'altitude) situé en Suisse à partir du Val des Dappes. Il y a du monde sur le massif entre les randonneurs à skis, à raquettes et quelques lugeurs - promeneurs ! je choisi de monter par les pistes de ski qui même si le domaine est fermé, sont damées ! Tout le long de la montée j' aurai des compagnons skieurs soit qui vont à mon allure, soit qui me dépassent (ski de randonnée nordique). Je monte à ma main tout en prenant des photos et en profitant des nombreux points de vue ! Il y a vraiment beaucoup de monde ! La montée est quasiment directe avec les installations radar de contrôle aérien, de télécommunications et de télévision du sommet pratiquement toujours en vue ! 

- En fin de montée je prends l' option de passer à gauche du sommet en visant plus le col de Porte, pour ensuite effectuer le reste de l'itinéraire en traversée légèrement montante. Cela me permet d' éviter le flot de skieurs et de randonneurs à raquettes qui redescendent pleine piste . L' itinéraire en traversée permet aussi de bénéficier des deux panoramas côté Suisse et Français.Le seul inconvénient de la crête, c'est les passages où la neige a été soufflée, il faut donc éviter les pierres saillantes et quelques bandes de terre !

- Au sommet le panorama est magnifique sur le massif des Alpes, le lac Léman, la ville de Nyon ! Tout le monde profite du soleil ! 

- La descente est très rapide en repassant par les pistes de ski, un peu de brouillard à mi pente mais ce sera de courte durée. La neige est bonne à skier et la descente très agréable !

- Belle sortie de ski de randonnée, un peu courte (5,5 km aller et retour,330 m de dénivelé), mais suffisante pour une reprise !

 

- 16 h 45  Je repars du val des Dappes en direction des Rousses puis de la maison !  Fin de la "vadrouille" qui cette fois est allé un peu dans toutes les directions surtout en raison des mauvaises conditions météorologiques. Au départ j' avais prévu de rester plus sur le massif central après mon incursion en Vendée.

 

 

 

 
 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.