Via ferrata des rochers du Claps (en été) Luc en Diois    Drôme

  • La seconde partie de la via, plus longue et spectaculaire mais pas plus difficile que la première partie, précède la sortie par une dernière verticale assez sportive appelée  "L' œil du Claps" . Bien équipée cette dernière difficulté permet de rejoindre le plateau et d' en terminer avec une belle via ferrata parcourant un site exceptionnel !

Via ferrata des rochers du Claps (en été)

 

Luc en Diois    Drôme

 

 

-  11 h 00  Je suis sur un des parkings de la via ferrata du Claps. Il y a du monde  ... un peu dans la via mais la plupart des visiteurs   sont des grimpeurs qui défient les pentes du site d' escalade du Pic de Luc. Après avoir préparé le "ferratiste", je pars en direction de la via ferrata et avant de me lancer dans l' itinéraire, je poursuis le chemin en direction du pont SNCF pour rejoindre la passerelle sur la Drôme, histoire de repérer le sentier qui redescend vers Luc en Diois.

 

-  Depuis Luc en Diois, prendre la direction des rochers du Claps. Se garer sur le parking après avoir franchi le pont sur la Drôme. Revenir alors vers le pont et prendre le sentier qui démarre à gauche juste avant ce dernier. compter 5' d'approche.

-  On commence par une verticale de 10 m suivi d'une traversée qui part sur la gauche pour attaquer la verticale principale de la via (30 m environ et très aérienne). Tout le reste de la via va se faire en traversée en passant par les vires du Pin et du Tunnel, ambiance aérienne toujours et magnifique paysage.

-  A la jonction , un échappatoire permet de quitter le parcours. La seconde partie commence par deux traversées exposées entrecoupées d'une petite descente de 4 m. Commence alors une nouvelle montée vers la sortie passant par plusieurs murs. On débouche sur le plateau

-  Le chemin de descente part sur la gauche et ramène au parking en 25'.

-  Via de 650 m de long pour 200 m de dénivelé. Classée Assez difficile +, elle se fait en deux heures.

 

panneau de la via ferrata du Claps

 

-  En 1442, une masse de rochers glissa du flanc sud du Pic de Luc (au-dessus de Luc-en-Diois). Dans sa chute, les rochers vinrent frapper en aval d' autres rochers. L' ensemble éclata  en blocs énormes et barra la Drôme en plusieurs points, créant  en amont le Grand Lac  et en aval, le Petit Lac. D'où l' appellation du site : le Chaos du Claps

 

-  Pour d'éviter le chaos du Claps lors de la construction de la ligne de chemin de fer Valence - Briançon au début du 20 ème siècleun viaduc, long de 244 m et de 44 m de hauteur, avec tablier métallique a été  érigé.

 

-  Cet éboulement catastrophique a donné  aujourd'hui un  site classé , attirant touristes, grimpeurs et ... " ferratistes". 

 

-  11 h 30  Revenu au pied de la via, j' attaque la montée verticale initiale. C' est une via que j' ai déjà faite plusieurs fois et toujours avec un certain plaisir  ... même en hiver !  Les deux murs de départ sont bien là, et mettent tout de suite en ambiance verticale ! C 'est une des  parties physique du parcours, une mise en condition immédiate ! Ce départ peut décontenancer les débutant et faire craindre ... la suite ! cela avait été mon cas la première fois !

-  La suite après les verticales est plus horizontale,  sur de nombreux échelons fichés dans une belle dalle et mène à une  vire confortable !

-  La vire du Pin calme l' effort du départ et rassure immédiatement car elle offre une belle traversée en terre, facile et rassurante. Je laisse d' ailleurs passer une "ferratiste" moins pré-occupée par les prises de vues que moi ... je ne la reverrai plus ! 

-  Vient alors La Vire du Tunnel,  plus étroite,  aérienne, elle domine la voie ferrée et le tunnel d' où elle débouche avant de franchir la Drôme par un magnifique viaduc. Vue remarquable sur le Diois , les éboulis du Chaos du Claps et les grandes parois du Pic de Luc ... et si train passe sur le viaduc !!! .Ce magnifique point de vue me fait  imaginer une belle descente en rappel pour rejoindre en bas le tunnel, mais je ne vois aucun ancrage sécurisé, dommage !

-  Après la vire,Un échappatoire permet de quitter ici le parcours en cas de fatigue ou crainte du vide et de rejoindre le plateau par un itinéraire encore long mais sans réelles difficultés.

-  Après l' échappatoire, l' itinéraire passe en descente pour éviter la végétation, puis traverse la paroi par des successions de déplacements latéraux exposés plein vide et des petites ascensions verticales, c 'est le passage des dalles grises , ambiance aérienne assurée ! Ce n' est pas très physique, mais la concentration est à son maximum en raison du vide ! Curieusement c' est le passage de la via où je me sentirai le plus à l' aise !

-  Depuis les dalles grises, sur la fin, il est possible d'installer un rappel de 30 mètres sur ancrages sécurisés, permettant de rejoindre directement le pied de la falaise !

- La seconde partie de la via, plus longue et spectaculaire mais pas plus difficile que la première partie, précède la sortie par une dernière verticale assez sportive appelée  "L' œil du Claps" . Bien équipée cette dernière difficulté permet de rejoindre le plateau et d' en terminer avec une belle via ferrata parcourant un site exceptionnel !

-  La descente se fait en 20 ' par un sentier bien tracé mais piégeux par endroit car les pierres ... roulent !!

-   J' ai fait la totalité de la via ferrata à l' ombre (matin), en 1 h 30 , en tenant compte de nombreux arrêts photo, toujours autant de plaisir à faire cette via  !

 

 

 

 

 

Vias ferrata Drôme

Ajouter un commentaire