Randonnée des Tunnels Hameau de Charabotte/Chaley (Ain)

 

 Randonnée des Tunnels     

 

Hameau de Charabotte/Chaley  (Ain)

 

 

tunnels de charabotte

tunnels de charabotte

 

- 15h15  Je suis garé dans la deuxième épingle de la route qui relie le hameau de Charabotte à Lacoux, 50m juste en dessous de l' ancienne ligne de chemin de fer qui devait relier Tenay à Hauteville. J' ai d' ailleurs rapidement la confirmation que je suis au bon endroit, car un groupe de ferratistes accompagnés par des guides redescend des tunnels !

 

un groupe accompagné redescend de la via ferrata de Chabarotte depuis les tunnels

un groupe accompagné redescend de la via ferrata de Chabarotte depuis les tunnels

 

- Rando du" train fantôme" Hameau de Charabotte (Ain)

Massif du Bugey dans l' Ain , Il faut compter 4 h.

- Accès : de Tenay (vallée de l' Albarine, aller en direction de Chaley, puis le hameau de la Charabote .

- Se garer un peu plus loin dans la 2 ème épingle.Dans l'épingle à cheveux, monter 50 mètres par une sente raide, jusqu'à la voie ferrée désaffectée. Si l' on poursuit par la droite (cascade) ou par la gauche, on se trouve sur la voie des tunnels. Comme je souhaite faire un circuit, j' opte pour rejoindre Lacoux le village par la route. J' emprunte donc la voie des tunnels par la droite jusque la route, puis je monte jusque Lacoux.(40 minutes).

 

- A la sortie du village de Lacoux, au niveau d'une croix, prendre la route qui monte à gauche et après le premier virage à gauche, prendre le sentier à droite. Monter jusqu'au carrefour des 4 chemins. Prendre à droite un sentier à plat et descendre à droite un peu plus loin en direction de la Bertinière.

 

- Depuis La Bertinière rejoindre la Ragiaz en suivant la carte. Rejoindre ensuite le village de Nanty

- A Nanty, traverser le village, passer devant l' église et aller jusque la fin de la route. A la fin des maisons continuer tout droit et prendre le sentier de gauche pour rejoindre le bord de la falaise.  

 

- La cascade de la Charabotte : Attention les bords sont très glissants. Cette cascade chute en 4 marches totalisant plus de 130 mètres de hauteur. 

"Chara" signifierait cascade et "Abioth" signifierait blanc

- L'entrée du tunnel se trouve sur votre droite. Ce premier tronçon est le plus important de la partie haute du circuit. 

- Vous traverserez une succession de sept tunnels. Faites attention aux éventuelles chutes de pierre. Quelques minutes après le dernier tunnel, de gros blocs se sont effondrés au milieu du chemin .

- Descendre par la route jusqu'au véhicule ou remonter quelques mètres pour reprendre le tracé de la voie ferrée et descendre par la sente raide du début."

 

 

Circuit randonnee autour des tunnels depuis charabotte

 

- Dès le départ,  cela monte raide ... jusqu'à rejoindre la voie des tunnels. Je retrouve un peu après la route qui vient de Charabotte et je la suis en direction de Lacoux.

 

 

la montée raide vers l' ancienne voie de chemin de fer

la montée raide vers l' ancienne voie de chemin de fer

Lacoux

Lacoux

Lacoux vu de l' opposé de la route

Lacoux vu de l' opposé de la route

 

- A la sortie du village, je prends comme indiqué par le topo plus haut, le sentier qui part à droite après le premier virage. Je me retrouve ensuite sur une route et ... un peu plus loin ... je ne trouve pas le carrefour des 4 chemins, ni la direction de la Bertinière !

- Un peu plus, je questionne une maman avec son fils à mini-moto, qui d' abord me dit qu'elle ne connait pas l' existence des tunnels, mais connait la cascade de la Charabotte puisqu'elle est originaire de Nantuy (ouf !). Elle me dit "vous venez de passer le carrefour des 4 chemins ...!" et elle m' indique de prendre à droite au carrefour en direction de la Bertinière.Sans cette rencontre, j' aurais fait quelques kilomètres de plus ..à l' opposé de la bonne direction !

- Il faut dire que dans ce secteur de l' Ain, il y a peu d' indications écrites, comme si c' était une volonté délibérée (?), par exemple au carrefour des 4 chemins, la direction de la Bertinière n' est pas indiquée ! Le bon côté des choses est que cela permet d' engager le dialogue avec les gens de rencontre ...quant il y en a !!

- Je rebrousse donc chemin après avoir remercié la dame et je prends la direction du village par la route, même si un chemin part sur la droite visiblement en direction de la Bertinière. 

 

à la sortie de Lacoux, prendre à gauche... 

à la sortie de Lacoux, prendre à gauche...

...puis prendre le sentier à droite après le premier virage !

...puis prendre le sentier à droite après le premier virage !    

Le carrefour des 4 chemins 

Enfin une pancarte ! certe dissimulée !!

Enfin une pancarte ! certe dissimulée !!

Chemin/route vers La Bertinière 

Chemin/route vers La BertinièreLa Bertinière

La Bertinière

 

- Passé la Bertinière, toujours en raison de l' absence d' indication, je ne sais quelle route ou chemin prendre ? A l' intuition, je prends à droite, puis je me rends compte que je repars vers Lacoux par la route ! Je fais donc demi tour et je reprends à droite après le village. Je trouve le temps long sur la route ! Un autre randonneur est en train de me rejoindre ... ouf je vais pouvoir m' orienter de nouveau ...Il est encore à 50 m de moi quant j' aperçois la pancarte indiquant La Ragiaz. Bon c' était le bon choix !

- Mon compagnon fortuit de randonnée est de la région lyonnaise et il connait bien le coin !Il va me conduire à Nantuy puisqu'il y passe, cela m" évitera de gamberger aux multiples intersections que l' on va rencontrer, toujours sans pancartes ! C 'est son pays de jeunesse, et il vient en train pour randonner "un peu hors civilisation" dit il !

 

Vers Nantuy

Nantuy

Arrivée à Nantuy

 

- Dans Nantuy, nous questionnons une habitante et son fils sur la direction à prendre pour trouver les tunnels. Nous serons bien renseigné ! Je salue alors mon compagnon de route qui va attendre le bus pour retourner à la gare de Tenay ou Belley, je ne sais plus.

- Je trouverai la direction des tunnels après encore quelques difficultés ...je questionnerai une famille fort aimable à la sortie du village. En fait il faut rester sur la rive droite du torrent passant dans le village (ne pas traverser le pont !) et longer le cours d' eau sur la hauteur.

 

prendre à droite !

Prendre à droite !

C'est tout droit !

C'est tout droit !

 

- C 'est là que je vais faire ma seule grosse erreur de la journée, Je vais bien aller tout droit, mais 150 m plus loin, je vais me laisser "embarquer" dans un chemin évident montant légèrement d' abord sur la droite ! Je vais faire une heure de randonnée sur le plateau dominant la cascade de la Charabotte alors que je voulais aller directement à la chute du torrent de l' Albarine. Belle ballade tout de même, en bord de falaise , au dessus de la cascade que j' entends mais que je ne vois pas ! Superbe vue sur le moulin et le village de  Charabotte. Je croiserai même un chemin qui descend directement de La Ragiaz et qui permet d' éviter Nantuy.

- Je fais donc demi tour et quand je retrouve une faille profonde qui part vers la vallée sur la droite, je décide de l' emprunter car une sente existe ! Après Nantuy, il aurait fallu que je reste à hauteur sous le plateau et que je suive le long de la falaise le cours d' eau (donc sans monter ! le chemin devait arriver en 15' à la chute de l' Albarine.

- j 'entends la cascade de plus en plus distinctement, je dois être dans la bonne direction ? Le sentier descend franchement dans une faille encaissée et après  quelques hésitations, car la pente est forte ...et le bruit de la cascade diminue ? Je poursuis un peu plus la descente qui devient limite car glissante jusqu' à ce que j' aperçoive...ce que j' ai d' abord pris pour une grotte ! ...un tunnel ! Ma persévérance (et mon intuition !) a payé !

 

	l' erreur, j' ai pris à droite au lieu d' aller tout droit !

    l' erreur, j' ai pris à droite au lieu d' aller tout droit !

Belle vue depuis le plateau sur le vallon de l' Albarine

Belle vue depuis le plateau sur le vallon de l' Albarine

le moulin de Charabotte

le moulin de Charabotte

le moulin de Charabotte

 Charabotte

Une grotte, non un tunnel !

Une grotte, non un tunnel !

 

- Apparemment je suis au milieu des tunnels, je choisis donc de remonter vers Nantuy, et dans le 3 ème tunnel (en fait c'est le premier après Nantuy), je découvre la sortie de la via ferrata (que j' appellerai privée) par où le groupe a du sortir tout à l' heure ! Elle se trouve dans un abri de secours du tunnel donnant sur une faille ouverte dans le rocher. Son accès est interdit par une trappe verrouillée ! A ce moment je pense que l' accès à la via ferrata se fait du bas au niveau de la cascade !

 

Un autre tunnel

Un autre tunnel

tunnels de charabotte

tunnels de charabotte

le tunnel de la via ferrata

le tunnel de la via ferrata

certains tunnels obligent à se transformer en spéléo !

certains tunnels obligent à se transformer en spéléo !

l' acès ou la sortie de la via ferrata de la Charabotte

l' acès ou la sortie de la via ferrata de la Charabotte

En fait c'est la sortie de la via ferrata de la Charabotte depuis les tunnels

En fait c'est la sortie de la via ferrata de la Charabotte depuis les tunnels

 

- Je poursuis dans le tunnel jusque sa sortie qui arrive juste en face de la chute -cascade de l'

Albarine. Il y a de l' eau ! La traversée  de l' Albarine est impossible au niveau de l' arrivée du chemin, il faut remonter le cours d' eau sur 50m pour traverser sans trop se mouiller ! On ne voit pratiquement rien de la chute d' eau du côté du tunnel !

 

- " L'Albarine prend sa source à 950 m d'altitude dans le département de l'Ain,  sur la commune de Brénod. Après s'être écoulée sur un plateau du massif du Bugey, elle plonge dans des gorges par une chute de 115 m au niveau la cascade de la Charabotte. Elle traverse alors le canton de Saint-Rambert-en-Bugey avant de rejoindre la rivière d'Ain à 40 km au nord-est de Lyon, à Châtillon-la-Palud à 222 m d'altitude.

-  La rivière se perd totalement par infiltration, tous les étés, sur le plateau à l'amont du fait des infiltrations dans le massif karstique. De plus, elle s'assèche aussi sur sa partie aval car elle s'enfonce dans sa nappe et disparaît alors totalement de la surface. L'été 2007 semble, de ce point de vue, être exceptionnel : le débit de la rivière est resté important, même au cœur du mois d'août."

 

l' Albarine juste avant la chute

l' Albarine juste avant la chute

La chute de l' Albarine

La chute de l' Albarine

Vue depuis le côté tunnel (cascade de Chabarotte)

Vue depuis le côté tunnel (cascade de Chabarotte)

 

la cascade de Chabarotte vue depuis la route de Chaley à Hauteville (115m de chute !)

la cascade de Chabarotte vue depuis la route de Chaley à Hauteville (115m de chute !

 

- Je repars en sens inverse dans les tunnels et je vais donc en parcourir 7 avant de me retrouver aux environs du parking du départ.

 

  • Histoire du train fantôme...

-  "Le projet date des années 1880, la construction est décidée en 1900 par le Conseil Général de l'Ain et les travaux commencent en 1909. Le projet est contesté par de nombreux Bugistes qui auraient préféré une ligne partant d'Ambérieu et desservant Brénod et Hauteville.

-  Les travaux vont bon train pendant 1 an (1910) puis ils ralentissent ou s'arrêtent par moments, pour reprendre correctement en 1913, si bien qu'en 1914, il ne reste plus qu'à poser 7 à 8 km de voie à partir d' Hauteville. En effet, l'approvisionnement du chantier et donc son cheminement s'effectue par le plateau. En cette même année, les travaux s'arrêtent de nouveau, alors que les tunnels sont presque tous percés et qu'il ne manque que les tabliers des ponts.
-  Cependant, en 1916, les rails stockés sont réquisitionnés par l'armée. En 1919, le projet est relancé. Le dernier tunnel est alors
percé. De 1920 à 1932, le percement connaît de nombreux problèmes d'infiltration et d'éboulement. Les trajectoires des galeries doivent être modifiées à deux reprises. Trois galeries sont donc creusées.La surcharge en déblai oblige les entrepreneurs à acheter d'autres terrains pour y stocker les matériaux. A cette occasion, ils s'aperçoivent que tous les terrains sur lesquels le tram a été construit n'ont pas été payés, d'autres en revanche l'ont été deux fois et d'autres encore l'ont été mais sans aucune utilité pour le chantier.
-  En 1933, la voie est achevée et inaugurée par le passage, sur une partie du tronçon seulement, d'une locomotive et un ou deux wagons occupés par les autorités locales. Par la suite, il est décidé d'électrifier la voie et de mettre des rails plus lourds. Les anciens rails sont démontés, mais le financement pour l'électrification n'a jamais été débloqué.
-  En 1936, le Conseil Général décide l'abandon de la ligne et son déclassement, qui ne sera effectif qu'en 1951. Cette voie n'aura jamais vu passer un train chargé de passagers et elle n'aura amais servi."

  • Détails techniques : 

-  18 tunnels cumulant 2 665 m dont le plus long se situe sur le haut, à proximité de la cascade de la Charabotte et mesure 557 m. "

 

Retour dans le premier tunnel (Nantuy/Chabarotte)

Retour dans le premier tunnel (Nantuy/Chabarotte)

concrétions dans les tunnels de Chabarote

concrétions dans les tunnels de Chabarote

concrétions dans les tunnels de Chabarote

concrétions dans les tunnels de Chabarote

Tunels...tunnels de Chabarotte !

Tunnels...tunnels de Chabarotte !

le tunnel juste au dessus du village de Chabarotte

le tunnel juste au dessus du village de Chabarotte

On retrouve la route de Chabarotte/Lacoux avant de repredre le sentier terminal qui amène au point de départ

On retrouve la route de Chabarotte/Lacoux avant de reprendre le sentier terminal qui amène au point de départ

 

- Revenu sur le parking de départ après 5 heures de randonnée aventureuse, je salue cette randonnée historique surprenante ! Pour accéder directement aux tunnels depuis le hameau de Charabotte, il faut se garer dans la deuxième épingle de la route de Chabarotte à Lacoux, puis arrivé en haut du ressaut de 30m qui mène à l' ancienne voie de chemin de fer, partir sur la droite !

 

Randonnée Ain

Commentaires (6)

Gauthier arnaud
  • 1. Gauthier arnaud | 02/08/2017
Très belle cette randonnée, surtout la partie qui longe la falaise .. dans les tunnels. On va y retourner et on verra si cela a changé depuis 5 ans

Arnaud
danielsto
Bonjour,
Merci de la précision, je vais modifier les propos !
Cordialement
de la chapelle
  • 3. de la chapelle | 13/08/2016
Merci d'avoir partagé cette belle randonné.
Je voulais juste préciser que le chemin du départ n'est pas la chemin du facteur Car le chemin du facteur part de Chaley et monte à Lacoux. Le facteur prenais la partie basse du chemin des tunnels puis il y a une intersection à gauche qui monte directement à Lacoux.
Mondorio Christine
  • 4. Mondorio Christine | 12/09/2015
Merci pour vos explications et les nombreuses phots, cela nous a bien servi.

Nous sommes étonnés car la stalactite de la grotte présentait cette après midi au sol, des concrétions plus importantes avec la formation de futurs gours qui n'apparaissent sur votre photo.

Bonne continuation
danielsto
bonjour Eric,
je donne volontier mon accord, merci de me dire pour quelle publication.
Cordialement
Eric
  • 6. Eric | 28/07/2015
Bonjour,

Joli post.

je suis journaliste dans un magazine basé à Annecy et je souhaiterais pouvoir utiliser l'une de vos photos pour illustrer mon article sur la voie fantôme du Bugey. Article à paraître cette fin de semaine.

Pourriez-vous me recontacter si cela est possible ?

D'avance merci.

Sincères salutations.

ER
zéro six 76 29 quatre-vingt neuf 94

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.