Randonnée des deuilles du Toulois à la Moselle depuis Crézilles

 

Circuit randonnée des deuilles du Toulois à la Moselle

 

Depuis Crézilles     Meurthe et moselle

Deuille de Crézilles ((54)(janvier 2012)

la deuille d'Ochey

 

 

- Voila une longue randonnée de plus de 30 km qui  permet de découvrir les Deuilles du Toulois jusque la Moselle avec un retour par Ochey. Le départ s' effectue s' effectue depuis Crézilles juste avant Colombey les belles, pour redescendre en suivant le cours des eaux jusque la Moselle où elles finissent par se jeter ! Puis l' itinéraire remonte jusque Crézilles pour faire un circuit de retour différent de l' aller.

 

- La plupart des Deuilles () sont des résurgences d'une  curieuse petite rivière de 50 kilomètres : l' Aroffe. Elle  prend sa source dans les environs de Tramont Lassus en Meurthe et Moselle et  disparait par endroits sous terre à partir de Gémonville pour se jeter "apparemment" dans la Meuse à Rigny la Salle dans le département de la Meuse.

- Dans la réalité l' Aroffe distribue ses eaux "en cachette" entre la rivière de la  Meuse et la rivière de la  Moselle !

- La petite rivière  prend sa source à Beuvezin (54), reçoit le Ru de  Vicherey  à Aroffe (88), et se perd à la sortie de  Gémonville (54)  pour  rejoindre,..tantôt sous terre tantôt en surface, la Moselle à Pierre-la-Treiche (54), ou la Meuse à Rigny-la-Salle (55).

-  Pour rejoindre la Moselle, les  eaux   de l’Aroffe deviennent souterraines et ressortent non sans   rapport avec les nombreuses sources  du  bassin de Bouvade, à Crézilles (dDeuille de Crézilles) à Moutrot (trou des Glanes, trou du Chahalot) et aussi à Ochey (Deuille d' Ochey) puis par le Larot se jette finalement à Pierre-la-Treiche et par le chaudeau  à Bicqueley/Toul, dans la Moselle.

 

 

 
Des deuilles a la moselle en circuit randonnee
 
 
- Après avoir garé mon véhicule au lieu dit la Fontaine de l' eau salée entre Moutrot et Colombey les belles et donc juste sous le village de Crézilles, je pars pour pour une randonnée au long cours qui va me mener jusque la Moselle ! Après avoir traversé la départementale 74 pour prendre le sentier qui longe le lieu dit " la Laiterie" et la rivière dite de la Bouvade Rau, je franchis cette dernière en prenant sur la droite une petite passerelle (qui précède un gué franchissable quand la Bouvade n'est pas en crue) pour ensuite toujours sur la droite remonter une sente qui domine la Bouvade et qui mène après un petit quart d'heure de marche à la fontaine de la Deuille de Crézilles. Site magnifique et spectaculaire presque toujours alimenté en eau, la fontaine alimente deux cent mètres plus loin la Bouvade.
 
 
 

la deuille de Crézilles, la source

la deuille de Crézilles, la source

la deuille de Crézilles vue de dessus

la deuille de Crézilles vue de dessus

la deuille de Crézilles, de l' eau calme au courant vif !

la deuille de Crézilles, de l' eau calme au courant vif !

Un peu plus loin la  rivière de la deuille de Crézilles a effacé le chemin !

Un peu plus loin la  rivière de la deuille de Crézilles a effacé le chemin !

 

- Demi tour pour quitter la deuille de Crézilles et 200 m plus loin je remonte à gauche à l' opposé du sentier venant de Crézilles pour rejoindre le plateau puis  la route forestière atteinte, je me dirige vers le carrefour du rendez vous des loups. Je prends alors la route forestière goudronnée (Crézilles-Ochey) forestière sur la  droite et après un km environ, je prends un chemin forestier sur la gauche (avant la descente en virage) pour rejoindre le vallon du Chahalot. Parvenu au bord du ruisseau, je le suis sur sa partie aval jusque la résurgence de l' Aroffe ... le  Chahalot.

 

En arrivant sur la résurgence du Chahalot

En arrivant sur la résurgence du Chahalot

trou du Chahalot (Moutrot - 54)

trou du Chahalot (Moutrot - 54)

Résurgence de l' Aroffe

Résurgence de l' Aroffe

la buse de la résurgence du Chahalot quand ruisseau et résurgence ne sont plus alimentés !

la buse de la résurgence du Chahalot quand ruisseau et résurgence ne sont plus alimentés !

à sec ce n' est plus le même emerveillement !

à sec ce n' est plus le même emerveillement !

 

- Après avoir observé longuement cette seconde curiosité naturelle, je poursuis mon chemin en descendant le long du Chahalot jusqu'à rejoindre la route qui relie Moutrot à Ochey et rapidement après un peu moins de 500 m, j' arrive au trou des Glanes juste sur le côté droit du Chahalot. A cette endroit les eaux du Chahalot et les eaux de la résurgence du trop plein de la Bouvade se mélangent pour 250 m plus loin au niveau du pont rejoindre les eaux de la Bouvade !

 

Le trou des Glanes, résurgence en trop plein de la Bouvade

Le trou des Glanes, résurgence en trop plein de la Bouvade

Le trou des Glanes vue à l' opposé de la route

Le trou des Glanes vue à l' opposé de la route

le trou des glanes hors crue !

le trou des glanes hors crue ! c' est moins spectaculaire !

 

- Je reprends la route vers Moutrot et 300 à 400 m plus loin après le pont, je prends le chemin qui part à droite vers la Bouvade. Peu avant de l' atteindre, je prends à gauche dans le pré pour rejoindre la passerelle qui enjambe la Bouvade en temps de grandes eaux ! De l' autre côté, je suis le sentier qui longe la Bouvade et à l'intersection du chemin qui part vers Bicqueley, je remonte franchement à droite en direction de l' est par une sente puis un bon chemin (bois Poulain) qui m' amène en bordure de la route qui relie Bicqueley et la base aérienne. La route traversée, je la longe sur 200 m de l' autre côté du fossé et je prends le premier chemin à droite qui longe le bois de la Haye Godard. Le chemin est en bordure de bois et après avoir par la gauche contourné le bois en direction de Bicqueley, je prends à droite pour rejoindre le chemin qui vient de Bicqueley et se dirige vers la Tranchée de Taillet. A peine engagé sur la tranchée , je bifurque à droite par un sentier toujours en sous bois qui va rejoindre directement la fontaine résurgence de la Deuille d' Ochey  (quatrième curiosité naturelle !).  C' est de loin la résurgence la plus spectaculaire, car en prériode de crue, la deuille "engendre" un ruisseau (le larot) qui dévale le vallon sur 5 km pour rejoindre la Moselle ! Le débit est si important, que l'on pouvait le descendre en kayak avant la tempête de 1999 ! (réalisé dans les années 80 au cours d'un stage pleine nature dans le cadre de la formation des animateurs de centre de vacances).

 

la bouvade au pont de Moutrot

la bouvade au pont de Moutrot juste après le trou des Glanes

La passerelle sur la Bouvade au bas de Moutrot

La passerelle sur la Bouvade au bas de Moutrot

La passerelle sur la Bouvade au bas de Moutrot

La passerelle sur la Bouvade au bas de Moutrot

 

Chemin forestier le long de la Bouvade avant de remonter vers Bicqueleyen direction de la deuille d' Ochey

Chemin forestier le long de la Bouvade avant de remonter vers Bicqueley en direction de la deuille d' Ochey

La Deuille d 'Ochey

La Deuille d 'Ochey

La Deuille d 'Ochey

La Deuille d 'Ochey

La deuille d 'Ochey sous tous ses angles !

La deuille d 'Ochey sous tous ses angles !

La deuille d 'Ochey à une époque plus calme (on apperçoit l' orifice).

La deuille d 'Ochey à une époque plus calme (on apperçoit l' orifice).

la Deuille d 'Ochey à sec !

la Deuille d 'Ochey à sec !

Deuille d' Ochey magnifique !

Deuille d' Ochey  la magnifique !

 

- Une petite passerelle permet de traverser le Larot  pour remonter vers le chêne Bocquet en période de crue, pour descendre le long du Larot, il faut emprunter la route forestière à l' opposé sur un peu plus d' une centaine de mètres puis de suivre une petite sente sur la droite qui va ensuite le longer sur toute sa descente jusque la Moselle. Toute cette ballade se fait au milieu de la forêt ent en bordure du Larot, en plein vallon c'est l'impression de solitude et d' être nulle part qui domine, d'autant plus que le vallon est sinueux ! quelques gués sont à franchir !

 

Passerelle sur le Larot pour remonter vers le Chêne Bocquet

Passerelle sur le Larot pour remonter vers le Chêne Bocquet

 

- Parvenu à la Moselle juste deux cent mètres avant Pierre la Treiche, je reprends par la route la direction de Sexey aux Forges et un ou deux kilomètres plus loin, je prends à droite la tranchée du Chêne Bocquet qui me ramène à la Fontaine de la Deuille d' Ochey.Je suis sur une large route forestière peu intéressante (quoique que beaucoup de passages d' animaux !) mais c'est l'itinéraire le plus rapide pour revenir vers Crézilles ! Dans la seconde partie descendante du trajet, on longe et surplombe le vallon qui abrite la Deuille d' Ochey.

 

Le Larot se jette dans la Moselle à Pierre la Treiche

Le Larot se jette dans la Moselle à Pierre la Treiche

 

- Parvenu à cette dernière, je suis alors par l' Amont le vallon du Larot, qui à certaines époque de l' année abrite aussi un ruisseau de trop plein. Une sente bien marquée suit le ruisseau temporaire pour ensuite traverser la route forestière qui relie la ferme des Gimeys à Bicqueley. Il ne faut pas hésiter à traverser cette route et donc à ne pas l' emprunter, pour suivre un autre vallon somptueux avec un autre ruisseau temporaire qui le longe ! Ce vallon constitué de prés verdoyants se poursuit  sur plusieurs kilomètres jusque Thuilley aux Groseilles  !

 

le long vallon des prés qui s' en va jusque Thuilley aux groseilles

le long vallon des prés qui s' en va jusque Thuilley aux groseilles

cabane de chasseur sur pilotis dans les vallon des près entre la deuille d 'Ochey et Thuilley

cabane de chasseur sur pilotis dans les vallon des près entre la deuille d 'Ochey et Thuilley

cabane de chasseur sur pilotis dans les vallon des près entre la deuille d 'Ochey et Thuilley

cabane de chasseur sur pilotis dans les vallon des près entre la deuille d 'Ochey et Thuilley

 

- A l' approche de la base aérienne, je quitte le vallon pour emprunter une route forestière bien marquée qui aboutit à la D974 qui relie Colombey et Bicqueley. Je longe cette départementale sur la droite sur un chemin agricole en bordure de route jusque l' embranchement à gauche de la route qui contourne la base aérienne et arrive  à Ochey.

- Je traverse Ochey sur sa première partie, puis je prends à droite une route perpendiculaire dans le village qui à sa sortie se partage en deux possibilités : la route de Moutrot ou la route de Crézilles. Il faut prendre bien évidemment l'option route de Crézilles qui va directement nous faire passer d' abord au dessus du vallon du Chahalot, puis au niveau de la Deuille de Crézilles pour enfin traverser la D 674 puis le pont sur l' autoroute et atteindre Crézilles. Dans le village, prendre toute de suite à gauche pour repasser sous l' autoroute et rejoindre la Fontaine de l' eau salée, donc le parking de départ !

- Superbe circuit de randonnée certes un peu long mais très varié ! Surprenant, sauvage à faire de préférence quand les résurgences sont actives (début et fin de l'hiver en général) pour la beauté de ces eaux bleues venues de  nulle part !

- J' ai aussi parcouru ce même circuit en VTT sans aucune difficulté (mis à part le vallon du Larot un peu plus technique, compter alors de trois à quatre heures pour le parcourir en visiteur contemplatif !

 

 

 

Randonnée Meurthe et Moselle

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau