SAVOIE / VERCORS Août 2016

SAVOIE, VERCORS

Randonnées,Vélo de route

Via ferrata, Spéléo

Août 2016

 

Mardi 16 Août 2016

- 10 h 00  Départ  direction la Savoie, en faisant tout d' abord un détour par les Vosges ! Il y a longtemps que je voulais faire un circuit vélo reliant les deux voies vertes des Hautes Vosges par le col du Page, le tout au départ de Remiremont. Comme d' habitude je fais un arrêt approvisionnement dans un super marché sur le trajet ! 

- 12 h 45 je suis finalement arrêté à Rupt sur Moselle à l' ancienne gare devenue office du tourisme, et c' est de là que je vais faire mon circuit vélo !

 

 

Circuit vélo de route Voies cyclables des Hautes Vosges par le col du Page

 

Depuis Rupt sur Moselle

Dsc 0411

 

 

Voies vertes des hautes vosges par le col du page depuis remiremont vosges

 

 

La Voie Verte des Hautes-Vosges est une voie multi-activités aménagée sur les 53 km des anciennes voies ferrées des vallées de la Moselle et de la Moselotte.

Ce circuit vélo des voies vertes des Hautes Vosges peut se faire au départ de Remiremont en face de la gare SNCF, ce qui éventuellement permet de s' y rendre par le TER Lorrain. Aujourd'hui je pars de Rupt sur Moselle qui se situe sur le segment Remiremont - Bussang. Il existe un autre segment Remiremont - Cornimont . L' intérêt du circuit vélo est de relier les deux segments par le col du Page.

De Rupt sur Moselle, la voie cyclable s' enfonce alors plus nettement dans le Massif Vosgien, on aperçoit très vite les contreforts des deux ballons vosgiens, celui du ballon de Servance puis celui du Ballon d' Alsace. La voie cyclable en légère montée jusque Bussang (1%) ,traverse ou passe à proximité des villages de Ferdrupt,  Ramonchamps, Le Thillot, Fresse sur Moselle, Saint Maurice sur Moselle, Bussang !

 

- Je suis parti à un bon rythme sur cette piste cyclable que j' ai déjà emprunté à quatre reprises, et j' arrive assez rapidement au terminus à Bussang après avoir laissé sur ma droite  d' abord au Thillot l' itinéraire qui monte au col des Croix puis au ballon de Servance et ensuite à St Maurice sur Moselle,toujours sur ma droite,  l' itinéraire qui monte au ballon d' Alsace.

- Profitant de mon passage à Bussang, je fais un tout petit détour pour aller voir le Théâtre du peuple !

 

Créé par Maurice POTTECHER en 1895, le théâtre est classé Monument historique depuis 1975.Le théâtre du Peuple est  construit entièrement en bois et peut accueillir  900 personnes. Le fond de scène s'ouvre  sur la forêt vosgienne. Le Théâtre du Peuple situé à Bussang accueille tout au long de l'année des spectacles de toutes sortes.Le théâtre propose divers stages, formations et ateliers autour du théâtre, de l’écriture, de la musique, mais également de la danse. Des visites guidées sont organisées le dimanche à 10h30.

 

- Je quitte le théâtre et avant d' attaquer la montée du col du Page, je vais faire une deuxième petite visite aux sources de la Moselle  ! 

 

La Moselle naît au pied du Drumont à 735 m sur le versant lorrain des Vosges  et se jette dans le Rhin à Coblence. La source est marquée par une fontaine en granit construite en1965. Située à 731 mètres d'altitude, elle est présentée comme sa source officielle, mais la rivière se forme de la réunion de plusieurs ruisseaux dont certains sourdent à plus de 1 000 mètres, sur les pentes du Grand Drumont. Elle est située au dessous du Col de Bussang. Sur les pentes du drummont a été construite en 2007 une via ferrata qui porte le nom des sources de la Moselle.

La source de la moselle

 

- La première partie de la montée du col du Page, depuis les rues de Bussang est très raide ! Plus de 8 %, l' effort à faire sera vite compensé par la beauté de la montée au dessus de la bourgade de Bussang ! 

-Le col du Page est un col du massif des Vosges situé à 957 mètres d'altitude. Il relie les communes de Bussang et de Ventron dans le département des Vosges par une petite route forestière carrossable mais non déneigée à la saison hivernale. Montée de 7 km (357m) à 5,1 % de moyenne pour 9,7 % maximun ! Après 4 km de grimpée alerte, on pénètre dans la forêt et la pente devient plus douce, il en sera ainsi jusqu'au col en pleine forêt, avant de redescendre vers la route qui relie Kruth à Cornimont en passant par Le Ventron.

- Je retrouve assez vite la seconde piste cyclable des Hautes Vosges à Cornimont, après une descente quasiment ininterrompue depuis le col du Page ! Cette fois ci la piste est en légère descente (1 % ) et je vais vite traverser ou passer aux alentours des bourgades de Saulxures sur Moselotte, Thiéfosse, Vagney, St Amé, Dommartin les Remiremont avant d' atteindre le carrefour des voies vertes avec la branche qui vient de Remiremont gare et Plan d' eau. Je me suis arrêté en route au belvédère passerelle des gorges de Crosery, de la vallée de la Moselotte. Au retour vers Rupt sur Moselle, un troupeau de vaches traverse la voie verte juste après Vécoux !  ça ne m' était pas encore arrivé !

- Retour à Rupt après 73 km de vélo et 650 m de dénivelé le tout en 3 h. Superbe circuit vélo peu difficile malgré la montée du col du Page et facile d'accès par le train depuis Remiremont. A refaire !

 

- 18 h 30 Je vais me stationner un peu plus loin toujours à Rupt sur Moselle, car près de l' office du Tourisme à cette heure, c' est un peu la Maison des Jeunes du coin ! Je range le matériel cycliste et je me change, puis départ en direction de Besançon pour me rendre au col du Frêne dans les Bauges où je compte randonner à la Dent d' Arclusaz.

- 21 h 00  Je suis stationné à Beaufort, un peu avant Bourg en Bresse, pour la nuit. J' ai trouvé une place au calme à l' écart de la route principale.

 

Mercredi 17 Août 2016

 

- 7 h 30  Je me lève, pas très bien dormi, trop chaud ! Après avoir déjeuné et fait une petite ballade-courses dans le village, je reprends la route en direction des Alpes.

- 12 h 30  Je suis au pied du Col du Frêne juste à la sortie de St Pierre d' Albigny, j' y mange juste avant de monter au col !

- 13 h 00  Je suis au col du Frêne, je prépare le randonneur pour aller tenter la Dent d' Arclusaz ! Beaucoup de voitures en stationnement ... ça déborde ! Dés le départ sous un ciel qui se couvre et menace d' orage, je prends quelques gouttes de pluie ! En version randonnée légère et en nu- pieds de montagne, je brave les éléments ! L' orage éclate sur la vallée, sans qu'il ne pleuve trop fort dans la montée vers l' Arclusaz ! Je croise les premiers randonneurs qui descendent au pas de course ! Des regards d' étonnement voire désapprobateurs autant de me voir monter sous l' orage ... que de me voir en montagne en nu - pieds ! Mais je persiste, car la pluie est finalement plutôt légère et sporadique ! En même temps que je progresse, et tout en continuant à croiser des randonneurs, je commence à réfléchir à la situation ! Si l' orage persiste et se rapproche, je ferai demi tour !

- 14 h 10  Je suis parvenue à proximité du col du Potat et donc sorti de la zone boisée, la Dent d' Arclusaz est bien visible est dégagée, mais l' orage gronde toujours au loin et les nuages courent alentour ! La piste est à présent bien humide ! Revenu à la raison, et surtout parce que la montée de l' Arclusaz est anoncèe pas facile, je me décide à renoncer à son ascension et à remettre ma randonnée à plus tard !

- 15 h 00  Je suis revenu au parking du col du Frêne, le calme est revenu, nuages mais le soleil recommence à poindre ! Je casse une croûte et en même temps j' examine les itinéraires possibles  sur cartes, pour faire la dent d' Arclusaz. je découvre qu'il y a un autre point de départ, plus bas dans le col au départ d'une route forestière et permettant de faire la randonnée en circuit ! ce sera sans doute la solution que je retiendrai quand je reviendrai.

- 16 h 00 J' ai repris la route en direction de Belle Plagne en Savoie où je compte aller faire les tyroliennes ouvertes en 2016 en complément de la via ferrata des Bourtes, ouverte en 2015 et que j' ai donc faite l' an passé.

- 18 h 00  Je suis à Belle Plagne, stationné sur un parking extérieur à l' entrée de la station. A cet heure la station est calme, le ciel  est également nuageux ici, mais un coin du ciel reste bleu !  Je m'installe pour la nuit et je prépare mon sac à dos de ferratiste pour demain.

 

 

Jeuudi 18 Août 2016

 

- 7 h 00  Je me lève,10° extérieur !

 

 

Les tyroliennes de la via ferrata des Bourtes

 

belle Plagne    Savoie

 

Première tyrolienne de la falaise des Bourtes à Belle Plagne

Première tyrolienne de la falaise des Bourtes à Belle Plagne

 

 

- 7 h 30  La station de Belle Plagne est bien calme à cette heure ! En tout cas pas âme qui vive sur la montée vers la falaise des Bourtes ! En passant je découvre les tyroliennes et les aménagements du parc accrobranché de Belle Plagne. le temps est un peu couvert, quelques rayons de soleil au début de la montée. Comme j' ai déjà parcouru la via ferrata l' an passé et compte tenu du temps incertain de ce matin, je monte directement par le sentier retour de la via ferrata, vers la passerelle de sortie. La montée en général est assez raide, petit moment de divertissement au milieu des marmottes peu farouches, puis j' attaque la pente en colimaçon très raide, juste sous la passerelle ! Je ne résiste pas au plaisir de m' offrir une traversée de la dite passerelle avec une vue plongeante sur Belle Plagne mais hélas pas sur le Mont Blanc à cause des nuages ! je rejoins ensuite  le départ de la première tyrolienne, juste sous la passerelle.

- belle tyrolienne de 140 m dans un décor de montagne très sauvage ! Sensation assurée dés le départ. La pancarte d' information recommande de partir ... assis ... Poulie speed necéssaire ... mais attention arrivée assez rapide ! Donc surtout pas d' élan au départ et arrivée en contrôle de face vivement souhaitable ! 

- A peine remis de mes sensations surtout quand c' est la première fois que l'on effectue la dite tyrolienne, car il y a toujours une petite appréhension de l'inconnu, je découvre très vite après une traversée courte en angle et un petit ressaut la seconde tyrolienne ! Waouh ! Plus de 300 m ... la tyrolienne de Planfoy est battue en longueur ! ... Décor de montagne sauvage, même si l' arrivée se fait sous la télé cabine de la roche de Mio.

- Départ très rapide, ça plonge et la poulie siffle ! Superbe sensation aérienne et de vitesse surtout si l' on maîtrise bien sa position dans le sens de la descente ! Agréable surprise, l' arrivée se fait de manière très douce, sans choc ! 

- Superbe réalisation qui complète bien le parcours de via ferrata, les plates formes de départ et d' arrivée des deux tyroliennes sont très confortables et rassurantes. Attention, finir la via ferrata par les tyroliennes oblige à revenir à la station par le retour piste de la roche de Mio qui passe par le tunnel des Inversins

- On sort donc du parcours des tyroliennes de la via ferrata des Bourtes au ras des cabines de la roche de Mio, et après être remonté un peu sur la droite, poursuivre par une piste en direction de la roche de Mio, puis descendre en direction de la piste qui rejoint le tunnel des Inversins puis la station de Belle Plagne.

- Sans aucun doute, avec ses tyroliennes le parcours de via ferrata de la falaise des Bourtes est  à classer dans les 10 plus belles réalisations françaises ! A faire et à refaire !

- 1 h 15 de montée, 30' de tyrolienne, 1h 20 de descente tranquille, Pour 3 h 05 au total.

 

Seconde tyrolienne de la falaise des Bourtes à Belle Plagne

Seconde tyrolienne de la falaise des Bourtes à Belle Plagne

 

- 10 h 50  De retour à la station, j' achète pain et journaux, il y a encore de nombreux vacanciers ! Le temps est à présent vraiment couvert, et la pluie qui avait commencé à m' accompagner dans la fin de la descente est à présent installée ! Je ne sais pas ce que je vais faire cet après midi ! 

- 11 h 15  Je prends mon repas en avance, et je sieste ! 

- 12 h 15  Il pleuvotte toujours, j' en profita pour enregistrer mes photos. 

- 14 h 30  Il ne pleut plus ! Je descends à Pontamafrey pour eventuellement faire la via ferrata " Le Bastion" qui après avoir été fermée un temps pour éboulement, est de nouveau ouverte. 

- 16 h 45  je suis stationné à Pontamafrey au pied de la via ferrata en bordure de route. Le temps est incertain, mais je prépare le " ferratiste" !

 

Via ferrata " Le Bastion "

 

Pontamafrey - Montpascal     Savoie

Via ferrata le Bastion à Pontamafrey

Via ferrata le Bastion à Pontamafrey

 

 

- Je pars depuis le nouveau parking aménagé derrière le village et j' ai un peu de mal à retrouver le départ de la via ferrata "Le Bastion", pensant trouver son accès directement par un sentier partant derrière le parking au pied des rochers, en fait le sentier part mène au rocher d' escalade ! Je reprends donc, par les près, la direction de la via de la passerelle et de là je reprends l'itinéraire classique menant à la via "Le Bastion" ! Ouf ! Enfin la via ferrata ! 10 ' d'accès au plus depuis le parking.

- J 'ai déjà fait cette via ferrata il y a quelques années en l'enchaînant avec la Passerelle, sachant qu' elle avait été fermée pour travaux, je voulais la refaire pour voir les modifications éventuelles et surtout pour faire le retour par les gorges dont tout le monde parle parmi les ferratistes ! Le retour par les lacets de Montvernier certes remarquables est assez long et finalement monotone !  

- Je retrouve la via ferrata verticale et athlétique que je connaissais ! Après un départ tranquille, on se retrouve vite dans les murs succéssifs avec quelques passages déversants. IL faut bien "se donner" physiquement dans cette via, le vide constitue une ambiance constante et si le vent s' en mêle, la sensation haute montagne s' accentue même si l' altitude n'y est pas ! Belle vue tout le long de la montée, notamment sur les lacets de la montée de Montvernier. Dommage que le ronronnement de l' autoroute et le  vacarme des trains de marchandise perturbent quelque peu la quiétude de ce magnifique site de via ferrata ... et d' escalade ! 

- Superbe retour par le sentier des gorges, sentier qui se prend sur la droite en arrivant au sommet de la via , par les près jusqu' à retrouver le chemin qui vient du village de Montvernier et qui part en direction du hameau du Praz . Avant Le Praz, à l'intersection, on prend à droite (panneau) et une peu plus loin, une pancarte et un petit portillon invite à descendre sur la gauche pour rejoindre les gorges en attirant l' attention sur le fait fait que le sentier sera très escarpé ! Belle descente par un sentier en corniche dans les gorges, sécurisé par une double "main courante" (gauche et droite). Le torrent tombe de cascades en cascades pour aller se jeter dans l' Arc. Une passerelle type Via ferrata puis une autre passerelle métallique, plus conventionnelle permettent au sentier de franchir à deux reprises le torrent pour rejoindre Montamafrey.

- Via ferrata classée très difficile faite en 45' avec 10 ' pour l' aller et 45' pour le retour. Pratiquée avec la descente par les gorges, cette via permet une ballade à la fois sportive et surprenante !

 

- 19 h 30  Je reste sur place à Pontamafrey pour la nuit. 

 

Vendredi 19 Août 2016

 

- 7 h 00  Je me lève, 16° extérieur. Dés que j' ai pris mon petit déjeuner, je pars en direction de Courchevel dans l' intention de faire la via ferrata de la Croix des Verdons.

- 9 h 45  Je suis à Courchevel stationné au parking de la Croisette, je prépare le ferratiste !

 

 

 

Via ferrata  La Croix des Verdons

 

Courchevel        Savoie

 

Via ferrata la croix des Verdons à Courchevel

Via ferrata la croix des Verdons à Courchevel

 

 

 

- Pour faire la via ferrata de la Croix des Verdons, je prends le télécabine au départ du parking souterrain et gratuit de la Croisette à Courchevel, puis le téléphérique de la Saulire (12 euros aller et retour en 2016).Ceci n' est possible qu' aux périodes d'ouverture des remontées été (Juillet-Août), les billets se prennent à l' office de Tourisme. Il est possible de monter jusque la Saulire à pied par la piste, mais l' accèssibilité de la  via est Belle journée ensoleillé réduite car les conditions d' altitude (2739 m) conditionne sa pratique à la période mi juin - mi octobre. (neige,glace,température).

- Belle journée ensoleillée, le panorama est magnifique ! A l' arrivée du téléphérique, prendre à droite et après une petite descente, remonter en direction de la pancarte blanche qui annonce le début de la via ferrata.Je suis précédé par un petit groupe de quatre personnes qui me laissera rapidement passer, plus loin d' autres ferratistes s'activent, je ne serai pas seul !

- Cette via ferrata est la dernière via ferrata française que je n' ai pas parcourue (excepté les vias payantes ...). J' étais déjà venu il y a quelques annés début septembre, les remontées mécaniques étaient arrêtées, et j' ai longtemps hésiter à me lancer dans la via ferrata depuis le départ de la piste qui part du pied du téléphérique. Cette année là j' avais renoncé parce que j' étais en fin de séjour sportif et un peu fatigué ! C'est la plus haute via ferrata française (2739 m).

- Le passage de "la Porte" ouvre un itinéraire "dolomitique" ambiance haute montagne assuré ! Et le Mont Blanc sera toute la sortie en toile de fond ! La première partie est facile. C 'est un parcours d' arête qui méne du versant Courchevel au Versant Meribel, avec quelques murs verticaux à gravir.

- Je parviens ainsi jusqu' au pied de la pointe du Curé ! Pas de "genouxflexion", mais respect devant cette belle aiguille verticale ! Ambiance aérienne dès les premiers mètres d'ascension mais sans difficulté car l' itinéraire est pourvu de nombreux échelons.La descente est plus difficile ! Quelques passages déversants ! 

- Suit ensuite une petite traversée sur la droite pour attendre le pied d'une splendide verticale (la deuxième), celle du versant sud de la Croix des Verdons ou Dent de Burgin. Quelques pas sportifs dans cette grimpée aérienne ... je rejoins un groupe de trois ferratistes avec qui je vais finir la montée.

- Descente facile du versant sud, pour attaquer la montée finale à la croix des Verdons. Montée peu difficile, et on atteint assez vite la Croix ! Panorama magnifique au sommet !

- la descente se fait par un retour câblé un peu au dessus du pierrier, côté Courchevel. Pas ou plus de difficulté notoire, l'itinéraire est quasiment câble jusque le départ de la via ferrata. On passera versant Méribel au pied du Curé pour rejoindre sous la pancarte de début de via, la petite montée vers la Sauluire.

- Belle via ferrata qui consiste à parcourir les crêtes des rochers des Verdons jusque la Croix ! Ambiance aérienne, on en prend plein les yeux si beau temps, à essayer de faire au calme en toute décontraction, aux périodes creuses de fréquentation de la via. En Juillet Août, partir tôt par la piste sans le téléphérique(7h00) ou revenir tard par la piste (20h00) est peut être la garantie d'une sortie haute montagne sans le pressing de ceux qui suivent ou le "farniente" de ceux qui précèdent !

 

 

- 15 h 50  Je quitte le parking souterrain de la Croisette à Courchevel, direction Villard de Lans dans le Vercors, objectif repérages de cavités spéléo !

- 18 h 41   je suis stationné à Villard de Lans sur la place principale. Il fait très chaud ! (24° intérieur,30° extérieur. Encore une grosse animation estivale à Villard pour cette avant dernière semaine d' Août.

 

Samedi 20 Août 2016

 

- 8 h 30  Je me lève - Ciel couvert !  Il pleut par intermittence depuis ce matin, 15° extérieur, ça a bien fraîchi !

- 10 h 30  je suis en bordure de La Bourne,dans les gorges, 400 m après le pont de la Goule Noire. je vais essayer de trouver et de visiter la grotte de Favot. Je prépare le spéléo avec un équipement minimum (casque, éclairage et tenue passe partout).

La grotte Favot (spéléo)

 

Courchevel        Savoie

La conduite forcée de la Grotte favot (Balme de Rencurel - Vercors)

La conduite forcée de la Grotte favot (Balme de Rencurel - Vercors)

 

 

- en bordure de La Bourne, dans les gorges, 400 m après le pont de la Goule Noire, je pars à la recherche de  la grotte de Favot. A partir du second mur qui suit le tunnel routier,du pont de la Goule noire (dans le sens de la descente), je monte immédiatement au dessus de l' extrémité du mur par une sente étroite. Celle ci débouche un peu plus haut sur un chemin forestier plus large et continue à monter en traversée au dessus des gorges.

- Je vais avoir du mal à trouver la grotte du premier coup, car à l' intersection à ne pas manquer (cairn avec bout de bois) ... je vais aller tout droit ! Du coup je vais faire une superbe ballade à flanc des gorges de la Bourne , et en les remontant pour passer à hauteur du pont, puis arriver non loin de la grotte Roche (juste en face sous la route), 300 ou 400 m plus loin.Sentier escarpé par moment, découverte d'un immense porche et juste avant départ vers une grotte en paroi que je n' ai pas identifiée, mais la corde est prête pour la descente avec son noeud de sécurité ! Donc au bout de cette sente, je fais demi tour, convaincu que j' ai raté une bifurcation plus en amont ! Effectivement revenu au cairn armé de son bâton-piquet, une sente monte juste à droite ! (il ne faut donc pas aller jusqu'aux filets de protection pour les chutes de pierre).

- Après une montée raide en oblique, puis en colimaçon, mi feuillue, mi rocheuse, j' arrive à la barre rocheuse ... quelques petits pas d' escalade ... puis encore le sentier ... et enfin le porche immense de la grotte Favot ! Bingo ! 

- Je descends rapidement dans la grotte par la gauche du porche (flèche), puis un passage bas sur 80 m débouche sur un second porche en falaise, Tout de suite à droite un "métro" s' enfonce sous terre à 30% puis 40% puis 45 % de pente ! C 'est une conduite forcée ! Je m' engage dans les 50 premiers mètres, le sol est très glissant ! Je remarque les anneaux fixés en paroi qui doivent permettre d' installer une main courante ! Plus je descends, plus la pente augmente ! Je n' ai plus le pied sûr, et je me retrouve rapidement sur les fesses ! Au passage je déclenche le départ d' une pierre qui ne demande pas son reste et dévale la pente ! Me voilà fixé ! Je fais demi tour, car sans corde, je ne suis pas assez à l' aise et le sol glissant ne m' inspire pas du tout ! Je reviendrai mieux équipé une prochaine fois ! Dommage, car je sais que la grotte Favot est assez riche en concrétions plus bas !

- Sous la pluie, la descente retour vers le parking est des plus scabreuses ! 2 h 30 de crapahut et 20 minutes sous terre ! Je sais à présent où se trouve la grotte ... à une prochaine !

 

- L'accès se trouve 400 m mètres en dessous du pont de la Goule Noire sur la Bourne, en direction de la Balme de Rencurel. Stationnement après le deuxième mur de soutènement. Un sentier monte au dessus du mur . Le suivre, puis parvenue sur une piste,sur la gauche suivre un sentier qui monte directement vers la falaise. Passer quelques petits pas d'escalade de rochers et arrivée au pied du porche dans la falaise.(30' d'approche pour 200 m de dénivelé).

- Après le porche,un passage bas mène à un deuxième porche en bordure de falaise,et en haut d'une conduite forcée inclinée à 45°, (Type métro).Plusieurs salles à visiter, la dernière possède  gours et concrétions. Deux puits permettent d'accéder au point bas de la cavité (-120 m). Un réseau annexe permet d'aller à la fosse aux ours

- La cavité est brochée sauf les deux  puits .La descente du tunnel et le passage du grand Dôme à proximité des puits peuvent être sécurisés (2 x 20 m).Les deux puits nécessitent du matériel spécifique.

- Cette grotte, située à 920 m d' altitude, fait partie du plateau du Vercors, se développe sur 850 m et présente un dénivelé de 120 m

 

- 13 h 20   Retour à la voiture, je suis complétement trempé ! Je me change complet ! je décide ensuite d' aller prospecter dans les grottes repertoriées dans les gorges de la Bourne.

- Je vais tout d' abord faire un tour à la grotte de la Fenêtre, pendant ce temps là les groupes spéléos arrivent et se préparent pour faire la grotte Roche

- 14 h 30 Je suis allé voir la grotte Roche sous la route, juste en dessous du parking. Vaste Porche au dessus de la Borne. Deux équipes spéos pénètrent dans la cavité (assez humide !). Ces repérages me serviront à gagner du temps lors d' une prochaine visite ! 

- 15 h 20  je suis reparti en direction de St Pierre d' Albigny, j' ai l' intention de retenter l' ascension de la dent d' Arclusaz que j' avais manquée en début de semaine à cause d' un orage menaçant ! 

- 18 h 00  je suis stationné à St Pierre d' Albigny sur un parking au calme sous le village et en face de la gendarmerie ! Je vais faire un tour en ville pour repérer commerces et commodités  Il fait chaud et orageux après une journée de pluie ! Des éclaircies sont annoncées pour demain ! Après reflexion, je ferai l' ascension de la Dent d' Arclusaz directement depuis St Pierre, cela va me faire une belle randonnée presqu'en boucle, l' esprit tranquille concernant le stationnement de la voiture !.

21 h 30 Une bonne averse tombe ! ça rafraîchit l' atmosphère !

 

Dimanche 210 Août 2016

 

- 7 h 15  Je me lève - Il n' a plus plu cette nuit ! St Pierre d' Albigny est dans la brume ! 

- 8 h 20  Parti pour la Dent d' Arclusaz !

 

 

Randonnée à la Dent d' Arclusaz

 

St Pierre d' Albigny       Savoie

 

Dsc 0968 copie

Dent d' Arclusaz depuis St Pierre d' Albigny

 

Randonnée a la dent d' arclusaz depuis st pierre d albigny

 

- Je pars l' esprit tranquille depuis un parking de St Pierre d' Albigny, depuis un vol avec bris de glace dans mon véhicule, je n' aime plus laisser ce dernier en stationnement  dans des lieux trop isolés (comme au col du Frêne) ! Je me prépare à une longue randonnée en circuit. Pas de vent ce matin, par contre le brouillard s' étale ! Peu de monde dans les rues à cette heure dans les rues de St Pierre d' Albigny l' endormie ! A la sortie de St Pierre, je traverse la route du col du Frêne pour monter par la D 101 vers Mont St Benoit. Rapidement bien avant le village hameau je trouve un sentier qui raccourci la route ! Je ne passerai pas par St Benoit, car je rejoindrai directement le hameau du Mollard puis le lieu dit "le Chapeau" avant de rejoindre la route forestière qui me ramène à quelques mètres de la route du col (parking).

- De là je  choisis de partir à l' assaut de la pointe d'Arcalod en prenant le chemin du "Gros Fayard" qui me dirige vers le col du Potat.  Jusqu' à présent le sentier assez rude par moment est finalement assez agréable, tout en sous bois, et très fréquenté par les trailers ! J 'ai donc croisé le "Gros fayard", un hêtre bi centenaire, puis j' ai continué à monter ... à monter ... le sentier semble interminable ! Peu avant le col du Potat, je prends la bifurcation à droite en direction de l' Arclusaz (sentier Pierre Besse), d' abord en sous bois puis sous les barres rocheuses et au dessus des Alpages. A l' approche du col, la pente se durcit et le sentier devient difficile (pierres,rocher,terre grasse qui affleure), notamment très glissant ! Tous les randonneurs que je croise ou que je rattrappe s' en plaignent ! Pratiquement seul dans la montée depuis la route forestière par le Gros Fayard, je suis à présent en compagnie de tous  les randonneurs qui sont partis du col du Frêne ! ça change ! 

- L 'escalade en partie câblée d'une courte cheminée permet d' ateindre le col. Ensuite l' itinéraire se fait sur un parcours mi herbeux ,mi rocheux à flanc de pente juste sous la crête qui mène au sommet de l' Arclusaz. Un câble sécurise l' itinéraire, au moins pour éviter les glissades ! Il y a du monde au sommet, les piques niques s' organisent. Belle vue sur St Pierre d' Albigny qui brille au soleil, mais les sommets environnant sont sous les nuages. J' ai mis 5 h 20 pour parvenir à l' Arclusaz (1840 m de dénivelé positif). Le temps de casser une croûte un peu en dessous du sommet à l' abri du vent ... et je redescends en direction du col du Potat.

- Je vais cette fois ci, à partir du col du Potat, prendre le chemin des Millières pour rejoindre la route forestière. Agréable descente en sous bois à partir du col. De nouveau je suis seul sur l' itinéraire ! La route forestière atteinte, je redescends au plus direct vers St pierre d' Albigny en passant par le hameau des Coutins. 

- 17 h 45  Je suis de retour à St Pierre après 9 h 20 de randonnée  (20,6 km) ! Très belle rando pas trop difficile techniquement mais longue, il faut être bien chaussé ! L 'itinéraire choisi permet  de faire un chouette circuit, avec une partie éprouvante à la montée, mais preque tout le temps à l' ombre et une descente sur un bon sentier loin de tout tumulte !

 

- 18 h 25  A près avoir rangé le matériel de randonnée, je reprends la route en direction de la région Franche comté. Je vais à Nans sous St Anne rechercher l' emplacement de plusieurs grottes que je compte visiter un peu plus tard. Je m' arrêterai sans en route pour la nuit !

- 21 h 00 Je suis arrêté à Lelex dans le Jura, installé sur le parking camping car.

 

Lundi 22 Août 2016

 

- 7 h 30  Il fait froid dans le Jura ! 7° extérieur, 14° dans la voiture ! Après quelques courses dans la station, je prens la direction du département du Doubs.

11 h 00 Je suis stat<iframe width="854" height="480" src="https://www.youtube.com/embed/ex9IWvJW6EE" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>ionné au dessus de Nans sous St Anne à proximité du village de Saraz. Je pars équipé sommairement de mon casque spéléo et d'un éclairage en prospection sur le lieu dit "La Pouge". Je suis à la recherche des grottes dite "La Pouge Blanche", la "Pouge Jaune", la " Pouge noire", je n' ai pas beaucoup d'indications, aucune photos d'accès, pas d'indication GPS !

- 2 h 30 de prospection plus tard, je reviens quasiment bredouille ! J' ai quadrillé la partie plateau de la Pouge, puis inspecté avec quelques escalades, la barre rocheuse qui le borde. J' ai trouvé quelques orifices, mais la plupart impénétrables ou sans suite ! A défaut je connais très bien la géographie des lieux et je serai plus efficace la prochaine fois ! Quand je redescends à la voiture, le chemin d' accès est barré par un nombre imposant de véhicules, camions d'une entreprise de travaux routiers ...Installés juste en dessous de ma voiture ... ils font banquet ! Tables dressées, et bien garnies, ils sont une dizaine à faire ... la pause déjeuner ! Ils ne sont pas de la région, et ne connaissent pas du tout le coin de la Pouge ! Dommage ! Je réussis à m' extirper du coin, en passant par le pré car ils n' étaient pas décidés à bouger leurs engins (Je les comprends, ça n' a pas dû être facile de se garer en marche arrière avec leur semi remorques !

- 13 h 30  Direction Mouthier Hautepierre où je compte rendre une petite visite à la grotte des Faux Monnayeurs !

- 14 h 30  Je suis à Lods, très beau village sur la Loue. Je mange et je fais une sieste dans la foulée.

- 15 h 40  je suis à la sortie de Mouthier Hautepeirre sur le parking juste au dessus de la grotte des faux monnayeurs. Il y a du monde et notamment des spécialistes de la visite organisée des grottes.

 

La grotte des Faux Monnayeurs

 

Mouthier Hautepierre       Doubs

 

L ' échelle d' accès à la grotte des Faux Monnayeurs

 

- Pour aller visiter la grotte des Faux Monnayeurs à Mouthier Hautepierre, deux solutions entre autre :

- Par la route D 67 en direction des sources de la Loue (St Gorgon-Main), stationner avant le tunnel et descendre par un sentier vers la Loue (10').

- Depuis Mouthier Hautepierre par le chemin des moulins, puis le sentier qui monte à la grotte.

 

n

 

- La grotte s'ouvre dans la paroi rocheuse  des gorges de Nouailles et devrait son nom à des faux monnayeurs qui y avait élu domicile.

- La grotte des Faux-Monnayeurs , grotte de la Vieille Roche et la source du Pontet sont un seul et  même réseau souterrain. La source du Pontet est la partie active du réseau.

- Actuellement, la grotte des Faux-Monnayeurs se développe 1295 m . Le porche d'entrée, haut de 7 m , s'ouvre à une dizaine de mètres de hauteur dans la paroi rocheuse. Une échelle avec rampe  facilite l'accès . Au début de la galerie se trouvent quelques belles marmites de géants. . À environ 100 m de l'entrée se trouve le départ d'une galerie fossile  remontante. Elle débouche, au bout de 115 m, sur un belvédère dans la falaise, il s'agit de la grotte de la Vieille Roche .(grotte supérieure).

- La galerie principale se poursuit par une succession de pentes. À 180 m de l'entrée, la galerie réalise deux changements de sens et est fortement éboulée (chaos). Succède ensuite la salle du "S". ( 80 m de longueur- marmites de géants . A 300 m de l'entrée, débute la galerie de la voûte mouillante, qui mène un peu plus loin dpar une galerie remontante à  la salle des cascades. 


Randonnee a la grotte des faux monnayeurs a mouthier hautepierre doubsRandonnee a la grotte des faux monnayeurs a mouthier hautepierre doubs


Grotte des Faux monnayeurs depuis mouthier Hautepierre

 

- Depuis le parking, je prends le sentier qui descend vers la Loue (pancarte), et en moins de 10' on arrive au site de la grotte des faux Monnayeurs. Site en effervescence lors de ma visite, car en plus des touristes, deux groupes de spéléos en visite organisée ont pris possession des lieux ! Un des deux groupes est en train de descendre en rappel depuis la grotte supérieure en falaise faisant partie du réseau souterrain.

- Une échelle avec rampe permet d' accéder au porche d' entrée de la grotte. Je commence la visite en compagnie d' un père et sa petite fille qui me fait le commentaire ! Pour une simple visite, pas besoin de matériel hors celui d' éclairage. Pour ma part j' ai tout de même pris mon casque. Après quelques dizaines de mètres, je me retrouve seul et je poursuis mon investigation du réseau. Vaste volume, avec beaucoup de blocs tombés faisant un peu penser à un chaos. Peu de concrétions, quelques gours, des marmites ... la  suite après deux cent mètres, nécessite de mettre les pieds dans l' eau (au moins jusqu'aux genoux ...). C' est au moment où j' hésite à continuer que le second groupe spéléo revient de sa visite ! L' accompagnateur me dissuade d' alller plus loin, sauf si je veux vraiment me mouiller, mais me propose de les accompagner jusque la grotte supérieure où à défaut de descendre en rappel, je pourrai bénéficier de l' ambiance et de la vue ! Sympa, je les suis ! Belle ambiance dans le groupe, je retrouve d'ailleurs des gens de ma région ! Belle descente (assistée) en rappel, c'est l' accompagnateur qui manoeuvre le descendeur depuis le haut (25 m). Après les avoir saluer, je rebrousse chemin et je les retrouve à leur descente au pied de la falaise.

- Belle découverte à faire et à inclure dans le cadre d'une randonnée en circuit sur les rives et hauteurs de la Loue !

 

 

- 17 h 30  Retour à la voiture, rangement du matériel spéléo ! Je me prépare à présent à prendre la route du retour ! Fin de ma semaine sportive en Savoie et dans le vercors !

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau