SAVOIE / ISERE Septembre 2014 *

 

 

SAVOIE / ISERE

 

Vélo de route,

Vias ferrata et Randonnée

 

4 au 9 Septembre 2014

 

 

Mercredi 4 Septembre 2014

 

- 18 h 45  Je suis à Saulxures sur Meurthe prés de St Dié dans les Vosges, je prends du carburant dans un super marché mais je ne fais pas les courses de la semaine, car je souhaiterais arriver sur les crêtes vosgiennes suffisamment tôt avant la nuit.

- 19 h 30  Je suis au col de la Schlucht, il fait encore jour mais je suis en plein brouillard ! Je prends mon sac à dos test préparé pour une randonnée bivouac de deux jours. Test car je ne compte  faire que  le bivouac de nuit à l' écart de la  réserve naturelle protégée Frankental/Missheimle après être monté au Hohneck. Je compte en effet à l' avenir me lancer dans des itinéraires randonnée à pied et en vélo au long cours utilisant le bivouac.

- 19 h 40  Je monte en direction du sommet de la Schlucht, le brouillard est dense et même si il ne pleut pas, je suis vite mouillé car je suis en milieu boisé et le vent assez fort (bourrasque) fait tomber l' eau qui imprègne les arbres !

- Mon sac test qui pèse 13 kg (bâtons de marche, tente bivouac,matelas de sol,duvet (!?),bidon alimentaire avec nourriture pour deux jours,vêtement de rechange, mini pharmacie,3 L d'eau,bâche de survie,réchaud à alcool solidifié,poncho et sur pantalon, nécessaire de survie) est supportable et je ne peine pas trop dans la montée.

- Je dépasse le chalet des Trois Fours après une heure de marche, le vent venant du versant alsacien souffle très fort en rafale, je sais déjà que j'installerai mon bivouac côté ouest (La Bresse).

Refuge des trois fours ?

Chaume des trois Fours Il ne fait pas très chaud !

- Passé le Hohneck, je redescends du côté des pistes de ski pour sortir de la zone protégée . Je m'installe à l' abri du vent dans une zone de bosquets.

- 20 h 30  Je monte ma tente (tente Jamet avec bâche protection du sol de 1,8 kg). L' eau continue de dégouliner des arbustes du bosquet et il faut que je fasse vite pour ne pas mouiller l' intérieur de la tente ! Tente montée ! ... c'est petit ! avec mon sac à dos à l'intérieur, je n'ai plus beaucoup de place pour manoeuvrer ... en plus je peux pas m' asseoir ... je dois rester allongé et me mettre en appui sur un coude pour sortir mon matériel de bivouac ! ... pas commode ! Même si je suis à l' abri, le vent secoue tout de même les arbustes et ça mouille dru ! je vais devooir manger à l' intérieur !

- je m'enferme dans la tente et je prépare mon ... repas du soir ! ... plat lyophilisé de chez Décathlon ... dit pâtes bolognèse ...le réchaud Esbit à alcool calé sur le couvercle du conteneur alimentaire fait merveille, et je parviens rapidement à avoir de l' eau chaude ! Première leçon, il ne fait pas mettre trop de pastilles d'alcool solide à la fois, au risque de voir les flammes dépasser la popote de cuisson ! En soufflant fort, on arrive à éteindre assez vite le réchaud !

- Deuxième leçon, pas terrible le plat lyophilisé ! ça ressemble un peu à des pâtes bolognèse, mais le goût n'y est pas ! Je complète mon repas par un gâteau de semoule au caramel et vu l'inconfort de la tente bivouac, je me dépêche d'installer le couchage !

le réchaud Esbit en fonction dans la tente !

Essai d'un plat lyophilisé

- Troisième leçon de l'expérience bivouac, toujours revérifier le contenu de son sac à dos avant de partir ! ... J' ai pris mon sursac .. au lieu de mon sac de couchage ! Je vais tenter de dormir sans sac de couchage ! cela m' étonnerait que je tienne longtemps !...

- 21h 30  Je suis couché, enveloppé dans mon sur sac, la tête calée sur mon baluchon poncho-sur pantalon .cela sera difficile de m'endormir, d'abord à cause du bruit occasionné par le vent et l'eau qui tombe des arbustes sur la tente mais aussi des multiples ajustements que je vais faire en début de nuit pour luter contre le refroidissement ! Rajout de la veste dans le sursac ... puis utilisation de chaufferettes dans le sur sac ... puis j' enfilerai la veste !

- Mon premier réveil sera pour 3 h 30 ! Même si j' ai trouvé un certain confort pour m'endormir, j' ai tout de même un peu froid et ça me réveille ! Un simple retournement suffit pour retrouver un peu de sensation de confort !

- 6 h 30  Je me lève (réveille !) et je prends mon petit déjeuner dans les mêmes conditions que le repas du soir !

Le petit déjeuner sous tente bivouac

 

- 7 h 15  La tente est remballée, le sac est chargé , la place est nette, je repars pour le col de la Schlucht. Je repasse par le refuge des trois fours et au passage je dérange un chamois solitaire dans son petit déjeuner du matin !

Sac rangé et place nette !

Chamois solitaire !

On distingue un peu mieux le refuge des Trois Fours

... et sa terrasse extérieur d' accueil !

- 8 h 10  En un peu plus de 45', je suis revenu au col de la Schlucht. Première conclusion, la tente bivouac est fonctionnelle pour une nuit ou deux en condition de marche intensive jusque la nuit ... mais en cas de pluie mauvais temps donc en cas d' attente ... elle est inappropriée.Pour les randos au long cours, je prendrai ma tente deux places, certes un peu plus lourde (2,3 kg), mais plus confortable (j'y tiens assis !). le rangement du sac à dos s'est avéré fonctionnel et le poids (quoique encore excessif) est supportable !

La réserve naturelle

- 9 h 00 Je redescends sur Gérardmer pour faire mes courses pour la semaine.

- 10 h 45 Je pars en direction du département de l' Isère (St Vincent de Mercuze) pour aller y faire la via ferrata du rocher de l' Envers, nouvellement crée.

- 16 h 00 Je suis arrêté à hauteur de Bourg en Bresse, j' en profite pour faire sécher la tente.

- 19 h 00 Je suis garé à St Vincent de Mercuze au dessus de l' école, sur un parking tranquille dominant le village. Auparavant j' ai trouvé la route d'accès à la via ferrata, par contre il n' y a pas vraiment de parking dédié du moins pour le moment.

Parking de nuit à St Vincent de Mercuze

- 21 h 00 Je prépare le couchage car j' ai une nuit à rattraper ! 

 

Vendredi 5 Septembre 2014

 

- 8 h 00  Bien dormi ! J' avais effectivement besoin de sommeil !

- 8 h 30  Je me rends en voiture au départ du chemin d' Autrefois

stationnement à St Vincent de Mercuze au départ du chemin d' autrefois

 

Via ferrata du rocher de l' Envers    

 

à St Vincent de Mercuze     Isère

via ferrata du rocher de l' envers à St Vincent de Mercuze - la cascade oubliée

 

- Nouvelle via ferrata du département de l' Isère ouverte en 2014 (?), elle se situe non loin des vias de Crolles (Lavandière et Grand Dièdre). Depuis la N90 venant de Grenoble et allant à Montmélian, passer St Ismier et Le Touvet pour prendre la direction de St vincent de Mercuze. Au village aller en direction de Montalieu et juste avant le hameau prendre à gauche la rue de la croix Blanche, poursuivre sur un chemin de terre et se garer au départ du chemin d' Autrefois qui mène à la via ferrata.

- Il faut longer le ruisseau d'Alloix par un chemin qui le longe, le traverse plusieurs fois en passant par des cascades de plus en plus magnifiques (cascades d'Alloix et Gouille Michel et grande cascade) ! C'est à hauteur de cette dernière que le sentier d'accès monte à gauche pour passer plus haut sous la cascade et arriver au départ de la via ferrata. Il faut compter au moins 45' pour y parvenir.

- La via ferrata du rocher de l' Envers à St Vincent de Mercuze fait 290 m de longueur pour 300 m de dénivellation. Elle est prévue en 1h30 et est côtée assez difficile. Elle est équipée du nouveau système de connecteur de ligne de vie en continu "aéroligne".

- Départ en montant biais sur la gauche,  pour ensuite redescendre au niveau du torrent et traverser la poutre des Embruns. Montée ensuite sur une échelle en rondins posée à même le sol qui mène à un long  passage en traversée ascendante sur la rive droite du torrent et qui permet de rejoindre la passerelle de la cascade oubliée. Sur la passerelle, on repasse donc le torrent à hauteur de la cascade pour ensuite repartir dans une autre traversée ascendante en diagonale effectuée en partie sur une multitude de planches en bois ! La via se termine ensuite par des vires qui ramènent au dessus du chemin d'accès à la via ferrata.

- Retour en 45' par le même chemin que l' aller.

 

- 8h45  Je suis stationné à hauteur du départ du chemin dit "d'Autrefois",sur une route non goudronnée. Il ne fait plus aussi beau que ce matin au lever, le ciel est barré de nuages ! Je remonte comme prévu le chemin le long du torrent d' Alloix, agréable promenade en sous bois agrémenté de cascades qui vont crescendo et autant de pont - passerelles à traverser ! Les randonneurs sont aussi de sortie ! 

stationnement à St Vincent de Mercuze au départ du chemin d' autrefois

départ du chemin d' Autrefois sur la gauche

les passerelles sur le torrent-ruisseau de  l' alloix

les cascades sur le torrent de l' Alloix

les passerelles sur le torrent-ruisseau de  l' alloix

quelques passages câblés sur le sentier le long du tirrent

ce ne sont pas les chemins de randonnées qui manquent !

passerelles et cascades sur le chemin d'autrefois en montant à la via ferrata du rocher de l' Envers à St Vincent de Mercuze

les cascades sont de plus en plus belles et grandes

la grande cascade à St Vincent de Mercuze

c 'est au pied de la grande cascade que l' on remonte une dernière fois, avant de passer en dessous de cette dernière et rejoindre le départ de la via ferrata du rocher de l' Envers

le pied de la grande cascade vu depuis le sentier d'accès à la via ferrata de St Vincent de Mercuze

le sentier va passer sous la grande cascade de St Vincent de Mercuze

Sous la  la grande cascade à St Vincent de Mercuze

- après 45' de montée assez intense,  car la montée est sportive et rude, j' arriverai échauffé à souhait au départ de la via ferrata !

panneau d'info de la via ferrata du rocher de l' Envers à St Vincent de Mercuze

- Passé un premier mur vertical sans difficulté qui permet de passer au dessus de la cascade, je redescends au bord du torrent de l' Alloix avant de franchir les poutres des embruns. Remontée ensuite sur une échelle de rondins posée à même le sol. L'ambiance dans cette via est calme et sereine, pas de rélles difficultés. C'est un petit écrin de verdure perdu au milieu d'une gorge.

- La traversée qui suit est un peu plus aérienne au dessus du torrent et elle mène à la dernière cascade (dite "oubliée ") que l'on traverse par une passerelle qui a tendance à fortement balancer dans le sens de sa longueur ! C'est le plus beau passage de la via, vue aérienne sur le torrent et la cascade.

- La traversée qui permet de reprendre en sens inverse le parcours à l'opposé de la première partie. Longue traversée ascendante avec de nombreuses planches qui servent de plateformes confortables (elles enlèvent définitivement toute la difficulté potentielle de la via !). On rejoint par la vire du pêcheur et quelques ressauts à descendre, le sentier qui arrive du départ de initial de la via.

le départ de la via ferrata de st Vincent de Mercuze 

quelques mètres au dessus du départ de la via ferrata du rocher de l' Envers à St Vincent de Mercuze

descente vers le torrent, via de St Vincent de Mercuze

Remontée en rive droite en franchissant les poutres des embruns - via de St Vincent de Mercuze

L' échelle couchée qui permet de remonter en rive droite de l' Alloix - via de St Vincent de Mercuze

Traversée en rive droite pour rejoindre la "cascade oubliée" - via de St Vincent de Mercuze

Vers la passerelle de la "cascade oubliée" à St Vincent de mercuze

La passerelle de la "cascade oubliée" - via de St Vincent de Mercuze

Une passerelle qui bouge ! via de St Vincent de Mercuze

la suite du parcours en traversée à St Vincent de Mercuze

vue rétro sur la passerelle de la via de St Vincent de Mercuze

ça monte ans la traversée en diagonale de la deuxième partie de la via de St Vincent de mercuze

On s' éloigne vite de la cascade à St Vincent de Mercuze

dernière petite verticale avant de sortir de la traversée (St Vincent de Mercuze)

Sortie de la gorge ppour se retrouver de nouveau au dessus des cascades

passage d'une poutre et le tracé de la via amorce sa re-descente

ressaut vertical à descendre avant de se trouver sur une vire (rocher de l' Envers à St vincent)

dernier coup d' oeil sur les barres rocheuses au dessus des gorges de la via de st Vincent de Mercuze

la vire du pêcheur à la via du rocher de l'Envers

descente de la vire

c' est en fait un bon petit mur vertical pour en finir avec la via du rocher de l' Envers

Retour en forêt par le même chemin que l' aller

- J' ai fait la via ferrata en 40 ' . Je suis un peu décu, du moins le ferratiste est un peu déçu ! Autant la remontée en randonnée des cascades est magnifique, agréable autant la via ferrata du Rocher de l'Envers me laisse sur ma faim ! Elle permet effectivement de découvrir la dernière cascade du site (dite la cascade oubliée) dans un écrin naturel remarquable ... mais c'est à peu prés tout car la deuxième partie en traversée montante sur des planches en bois n' offre que peu d'intérêt ! Je qualifierais cette via d'assez facile. Retour en 30' par le chemin du départ.

- je repars vite de St Vincent de Mercuze pour me rendre au hameau de la Plagne au dessus de Entremont le vieux, du côté du massif du Granier.

- 12 h 30  Je suis stationné à La Plagne, juste avant le hameau. Il ya du monde ! J'ai du mal à trouver une place. D'ici c'est le point de départ pour gravir le Granier par le col de l' Alpette et le Pas des Barres.

 

 

Circuit Randonnée Mont Granier  par le col de l' Alpette,

 

pas des Barres, pas de la Porte, grotte à Collomb.      

depuis le Hameau de la Plagne   Isère

Le mont Granier vu depuis la route d'accès au col du même nom depuis Chapareillan

 

- le Mont Granier termine la partie septentrionale du massif de la Chartreuse. Vu de Chambery, le Granier se fait remarquer par son impressionnante face nord, près de 800 m de hauteur, façonnée si l' on peut dire par l' effondrement spectaculaire et dramatique d'une partie de la montagne en 1248 ! Le mont se présente comme un grand plateau calcaire incliné vers l' est et cerné par des falaises que les randonneurs ne peuvent franchir que par leur points faibles ! Cheminée de Tencovaz, Balme à Collomb, pas des barres, cheminée de Bellecombe, et pas de la Porte.dénivelé, 

- 11,5 km de randonnée, pour 1230 m de dénivelé, 6h30 à prévoir, pas de réelles difficultés sinon la longueur.

- Depuis le hameau de La Plagne, montée par le sentier d' Alpage au col de l' Alpette. Puis direction le pas des Barres en se rapprochant progressivement de la barre rocheuse, peu avant la Porte de l' Alpette, grimper à gauche vers la barre et rejoindre le pas dans une faille de la barre rocheuse : Le pas est raide mais bien équipé en marches, barres métalliques.

- Arrivé sur le plateau où on côtoie quelques lapiaz, continuer jusque Fontaine neuve et prendre alors une dérivation du chemin qui part plein nord (on abandonne la trace directe qui mène au col sans nom - 1840 m ....puis au Granier. On avance sur ce sentier en changeant plusieurs fois de direction mais on retrouve la direction plein nord jusqu' au croisement avec la montée du pas de la Porte.Prendre le sentier qui monte à gauche, suivre la falaise jusque que la Croix du Granier.

- Depuis la Croix du Granier, continuer sur le sentier qui longe la falaise et le quitter pour rejoindre le sommet réel du Granier (borne). Reprendre ensuite un peu plus loin le sentier initial qui conduit au col sans nom.1840 m, intersection avec le sentier qui vient du Pas des Barres et le sentier qui conduit à la Balme à Collomb,suivre cette dernière direction et passé la grotte,   retour à La Plagne.

 

Le mont granier en circuit depuis la plagne par le col de l alpette le pas des barres le pas de la porte la balme a collomb

- Depuis La Plagne où je suis stationné 800 m sous le village, je pars à l' assaut du Granier par le col de l' Alpette et le Pas des Barres. Beaucoup de monde de stationné ( j' ai eu du mal à trouver une place). Le chemin est large, en forêt jusqu' àu niveau d'une espèce d'ancienne carrière, où on prend à gauche un sentier plus étroit qui monte raide ! Je mettrai 50 ' pour atteindre le col de l' Alpette après avoir croisé chemin montant un troupeau de vaches impressionantes acompagnées qui quittent l' alpage pour le retour en vallée. Ces dernières très costaudes et certaines "pleines" étaient impressionnantes par leur facilité à descendre sur des pentes prononcées et fortement empierrées sans glisser et sans hésiter ! La montée au col s' avère très raide et éprouvante !

Le hameau de la Plagne au dessus de Entremont le Vieux, départ de la randonnée

Il y a de la marche en perspective !

Le Granier par le pas des Barres, sentier en forêt pour commencer !

Panneau indispensable pour connaître les conditions réglementaire ... bivouac autorisé !

Sentier bien large et aménagé jusqu'au col de l' Alpette ... transhumance oblige ! ça n' empêche pas de forts dénivelés !

La preuve !

En vue du col de l' Alpette

le col de l' Alpette

- Après le col, agréable ballade en bordure de l' alpage de l' Alpette, saluant au passage les vaches pas encore descendues en vallée et attendant leur tour ! Après avoir franchi en légère montée les gros rochers posés en bordure du chemin, on redescend doucement vers la Porte de l' Alpette tout en se rapprochant de la falaise. Aux abords de la Porte, je bifurque à gauche pour atteindre le pied de la barre rocheuse. C 'est le départ du sentier vers le Pas des Barres, qui commence par une montée raide en lacets dans les rochers puis qui file vers le nord pour atteindre une faille sur la gauche dans la falaise : c'est le pas des barres ! Passage bien aménagé ni très difficile, ni très impressionnant ! Je suis assez vite en haut !

Col de l' Alpette, extremité sud du Mont Granier 

l' Alpage après le col de l' Alpette, toutes les vaches ne sont pas encore descendues !

Entre le col de l' Alpette et le pas des barres

En approche du Pas des Barres

Depart du chemin du Pas des Barres

Pas des Barres, approche raide

Vers le pas des Barres et un peu de brume !

au bout du sentier, le pas des Barres

La faille-passage du Pas des Barres

Le pas des Barres

Le pas des Barres

- 14 h 40  Après une heure quarante de randonnée, je suis donc en haut du Pas des Barres, sur le plateau, au milieu des lapiaz et c'est là que je vais faire une erreur d'itinéraire. Je ne suis pas assez attentif à rechercher et trouver  "Fontaine Neuve" qui doit marquer le changement de direction vers le nord pour passer près du Pas de la porte et gravir le Granier  par l' est. Je poursuis tout droit en direction de l'ouest et me retrouve ainsi au col sans nom à l' altitude 1840 m ! L' accès direct au Granier est alors sur la droite ... tant pis, je ne fais pas demi tour et je continue en direction du Granier et ... du Pas de la Porte dans le sens de la descente !

- Un kilomètre deux cents après, je suis au Granier (le sommet), et après 2 h 50 de marche je suis à la croix du Granier !  Belle montée, assez longue mais très variée ! Vue splendide sur Chambéry, les Bauges et la Chartreuse ! 600 m de vide sous les pieds ! Le sommet du Granier (1933 m se trouve un peu avant la croix du Granier et se caractérise par une borne.

Après le pas des Barres, direction le Plateau

la trace orange, repère à suivre !

Parcours agréable sur le plateau en direction du Granier et de la Croix du Granier

Parcours agréable sur le plateau en direction du Granier et de la Croix du Granier

Col sans non - altitude 1840 m - Intersection Granier/balme à Collomb/Pas des barres

Quelques passages rocheux encore !

Le Granier en vue avec sa borne

Sommet du Granier, au fond Chamechaude

Sentier du Granier à la Croix du Granier !

Sentier du Granier à la Croix du Granier !

Arrivée à la Croix du Granier

La Croix du Granier

- 15h50  Je repars de la Croix du Granier et je décide de descendre jusqu'au Pas de la Porte en repérage du sentier que j' ai raté à l' aller ! Belle descente au début le long de la falaise avec une vue splendide sur la vallée et au loin la Croix du Nivolet. Quelques barres rocheuses  sans difficulté à franchir et après être passé d'un gouffre réservoir à glace, je parviens à la bifurcation Pas de la porte - sentier de Fontaine neuve. Je décide de faire demi tour pour reprendre le sentier prévu de retour depuis la Croix du Granier.

Sentier de descente de la croix du Granier au Pas de la Porte

Belle vue sur la Croix du Nivolet et le lac

En approche du Pas de la Porte 

La porte ? non je plaisante !

Gouffre rempli de  glaceà proximité du Pas de la Porte

Belle descente !

La descente continue tranquille en sous bois

- Revenu à la Croix du Granier, je reviens sur mes pas jusqu' au col sans nom et j' emprunte le sentier qui descend la pente occidentale du Mont Granier en direction de la Balme à Collomb

- Après une traversée plane en direction du sud et au passage un couloir ou le sentier a cédé (pancarte d' avertissement à la prudence), le chemin plonge dans un couloir assez raide entre de belle belles aiguilles rocheuses ! En bas du couloir, le sentier file de nouveau vers le sud sur une sangle au pied des falaises pour ensuite descendre et atteindre la Balme à Collomb. Je fais une petite visite mais sans aller très loin, je suis fatigué et j' ai hâte de rentrer ! En plus la grotte est une glacière !

le sentier remonte un peu juste après le col sans nom - altitude 1840 m.

Le sentier court en balcon sous les falaises, juste avant un passage ou ce dernier s'effondre un peu (Pancarte d'avertissement).

Descente très prononcée vers la Balme à Collomb et le hameau de la Plagne

En rétro, ambiance minérale de la descente !

Juste en dessous de la falaise la plus au sud du Granier

Tout en bas le hameau de La Balme et sur la droite le sentier mène à la Balme à Collomb

Sous le rocher, la Balme à Collomb

- La Balme à Collomb est une cavité qui peut être visitée à condition d'être bien chaussé, posséder un éclairage ... La température au fond de la grotte est très fraîche ! En 1988 deux spéléologues découvrent dans une galerie qu'ils ont mise à jour des ossements d'ours des cavernes. Plusieurs centaines de squelettes d' ours ! La galerie menant au sanctuaire aux ours est à présent fermée au public. Le musée de l' ours à Entremont le Vieux permet d'en savoir plus !

La Balme à Collomb

La Balme à Collomb

La Balme à Collomb

La Balme à Collomb

- Après la grotte, le sentier descend vers La Plagne, en passant en milieu boisé puis traverse le village depuis lequel je rejoins le parking. 6 h 30 de marche au total compte tenu de mon petit aller et retour au Pas de la Porte ! Je suis descendu du Granier en 2 h 20. J' ai du faire plus de 1300 m de dénivelé ! C'est une randonnée très variée (hameau,forêt,falaises,Lapiaz, passages sportifs, sommet à couper le souffle ! Au retour , on peut même s'offrir le plaisir de gravir le sommet sud ! Il se situe juste au dessus de la Balme à Collomb et une sente permet de le gravir.Il est 19h30 ! Belle rando, Le mont Granier offre plein de possibilité, à refaire avec bivouac, puisqu'il est autorisé !

Retour au hameau de la Plagne au dessus de Entremont le Vieux, départ de la randonnée

- 20h15 Je suis stationné à St Pierre d' Entremont sur la place de la mairie en face de la Poste. Bien fatigué des jambes, je vais me coucher tôt !

Stationnement de nuit à St Pierre d'Entremont

 

Samedi 6 Septembre 2014

 

- 8 h 00 Je suis debout, 17° dans la voiture. Après le petit déjeuner je fais quelques courses à St Pierre et je profite des toilettes toutes neuves qui se trouve derrière la poste.

- 9 h 30 Je vais descendre sur La Chambre au pied du col de la Madeleine, dans l' idée de gravir ce dernier à vélo mais en passant par Notre Dame du Cruet et pourquoi pas un retour par le col de  et les lacets de Montvernier puis Pontamafrey - La Chambre.

12 h 00 Je suis à La Chambre, stationné sur le parking des camping cars à la sortie de la ville et à proximité de la salle des sports. Repas et sieste puis vélo !

Stationnement à La Chambre

 

Montée du Col de la Madeleine par Notre Dame du Cruet

 

depuis La Chambre  Savoie

 

Col de la Madeleine en vue

- La montée du col de la Madeleine depuis la Maurienne peut se faire à partie de La Chambre mais peut aussi se faire par un itinéraire parallèle en passant par Notre Dame du Cruet jusque la station de St François Longchamps. Il s' agit alors d'une alternative pittoresque à la montée par la classique D 213 ! Les 2 premiers kilomètres sont faciles. De Notre Dame du Cruet , on aperçoit très bien  les parapets de la route où on passera. La pente devient alors difficile avec une moyenne de 10% pendant  plusieurs kilomètres avec de belles rampes et des lacets serrés. Après le  le village de Montgellafrey, la pente est moins sévère et on rejoint à la station de St François Longchamps, la route classique qui mène 4 kilomètres plus loin au sommet du col de la Madeleine. 20,5 km de montée à 8% de moyenne pour 1500 m de dénivelé.  15 % à plusieurs moments dans la première partie de la montéé

Montee a velo du col de la madeleine par notre dame du cruet depuis la chambre

- 13h30  Je pars à vélo depuis La Chambre en direction du Col de la Madeleine, je traverse d'abord La Chambre puis dès le premier km de montée de la route normale du col de la Madeleine, je bifurque à gauche en direction de Notre Dame du Cruet. La montée est d'abord facile dans le village juste en dessous de la route suspendue qui le domine et mène à Montgellafrey.Cela se complique dès la sortie de Notre Dame, la route se redresse par une pente rectiligne jusqu'au premier lacet. Je monte à ma main en faisant de nombreux arrêts pour prendre des photos! pratiquement pas de voitures, et pas de cyclistes en vue ni dans un sens ni dans l' autre !
 
 
au départ de la montée du col de la Madeleine par Notre Dame du Cruet
 
Petite route, montée sévère et cadre champêtre
 
Quelques belles grimpées rectilignes !
 
Belle route en balcon !
 
Montée à vélo à l' écart de toute circulation  ... sauf celle que l' on entend venant de l' autre côté de la vallée !!!
 
Les belles épingles de la montée de la Madeleine par  Notre Dame du Cruet
 
- Montée tranquille, au calme ! Surtout quand on entend les "hurlements" des motos en bande qui montent le versant normal du col de la Madeleine ! Dans les différentes phases de la montée avant Montgellafrey, je noterai plusieurs fois près de 15% de déclivité au compteur ! C'est la partie la plus dure de la montée ! La route est en assez bon état, même si par ci par là il y a quelques gravillons et quelques rustines de réparations qui se sentent bien à vélo !
 
Le village de Montgellafrey
 
Montée plus clémente à l' approche de St François Longchamps
 
- Arrivé à hauteur de St François Longchamps, la route est moins pentue et après une légère  descente dans la station, on reprend la route normale pour les derniers kilomètres de la montée du col. Je retrouve quelques cyclistes et les "bandes organisées" à moto !
 
St François Longchamps
 
En approche du col de la Madeleine
 
à 2 kilomètres du col de la Madeleine
 
St François Longchamps vu depuisles derniers kilomètres du col de la Madeleine
 
Col de la Madeleine en vue
 
Nouvelle stele du col de la mdeleine
 
- Arrivé au col, embouteillé par les "bandes" à moto, impossible de prendre la nouvelle stèle en photo sans la présence des monstres ! J' utiliserai donc une photo prise précédemment ! Montée du col de la Madeleine depuis La Chambre et par Montgellafrey en 1h30 pour 20,5 km à 13,7 de moyenne. Je redescends par la même route pour le retour (j' ai abandonné pour aujourd'hui l' idée de redescendre par la route normale du col et repasser par le col de Chaussy et les lacets de Montvernier pour rejoindre La Chambre).Pour la descente, la route s'avère mauvaise ! Très secoué par l' état du revêtement et en plus je crève de la roue arrière !
 
- 19h00  Je suis revenu à La Chambre et après avoir rangé le matériel vélo, je prends mon repas du soir ! Je vais ensuite faire un tour en villle (la parking est à moins de trois cents mètre du centre ville et ses commerces.
 
 
Dimanche 7 Septembre 2014
 
- 8h00  Je me lève, il fait beau ! Après déjeuner, je vais faire quelques courses en ville et ensuite je prends la direction du col du Glandon pour me rendre à St Colomban des Villards pour faire la via ferrata du Chal.
 

 

Via ferrata de la Chal  

 

à St Colomban des Villards   Savoie

la passerelle de la via ferrata de la Chal à St colomban des Villards

- La via ferrata est située dans le col du Glandon peu après le village de St Colomban.Juste à côté du petit  parking, une via école y a été aménagée.

- La via ferrata débute plus haut après 15' de marche sur un bon sentier. Elle mesure 600 m de long pour à peu près 250 m de dénivelé. On arrive à 1450 m d'altitude. La via ferrata est prévue en 3 h 00 et le retour en 30 '.Elle est classée difficile +.

- La via débute dans un bastion vertical qui met tout de suite dans l" ambiance. On domine St Colomban et la vue est dégagée sur le col du Glandon. La montée verticale mène à la passerelle (échappatoire) puis commence une traversée agrémentée de ponts de singe (2), puis une descente assez vertigineuse et verticale pour aboutir ensuite à une succession de vires en traversée qui précède le passage le plus dur et le plus athlétique de la via, une montée oblique déversante où les bras doivent entrer en action !

- On débouche sur un plateau arboré et la descente se fait en sous bois sur un bon sentier.

Les rochers de la via ferrata de la Chal et le parking juste en dessous

-10 h 00  Il n' y a personne dans la via quand j' arrive sur le parking. Je monte aussitôt au départ de la via par un sentier en lacets et en  en forêt. J' ai déjà fait cette via ferrata deux fois il y a quelques années, c' est donc une répétition !

le panneau d'information de la via de la Chal

Via de la Chal

Départ du chemin d' accès à la via de la Chal

départ de la via ferrata de La Chal

Premières longueurs verticales à la via de la Chal

Via de la Chal, après le mur vertical, la pente s'incline

Via de la Chal, au dessus du premier ressaut vertical

vue sur le hameau de Valmaure depuis la via de la Chal

Sortie de la première partie verticale de la via de la Chal

Première traversée en corniche vers la passerelle - Via de La Chal

La passerelle de la via de La Chal

la passerelle de la via ferrata de la Chal à St colomban des Villards

la passerelle de la via ferrata de la Chal à St colomban des Villards

à droite le seul et unique échappatoire - via de la Chal 

c' est reparti en traversées ...

Via de La Chal, pont de singe en vue !

La descente qui sous cet angle, parait infernale !!! (Via de la Chal)

Descente suivie d'une traversée (via de La Chal)

Petite verticale intermédiaire avant la suite de la traversée (via de La Chal)

puis la via remonte ...

... jusque la traversée ascendante et déversée ... tire bras !!!

Sans doute dans la dernière verticale de la via ferrata de La Chal

le sommet de La Chal n' est plus très loin !

sortie de l' avant dernier ressaut à la via de La Chal

la sortie de la via ferrata de La Chal

Sur le plateau boisé au dessus de la via ferrata de La Chal

- 11 h 50  je suis de retour de la via ferrata, j' ai bien transpiré ! Via sportive comme je m' en souvenais ! Verticales et traversées aériennes, on chevauche plusieurs éperons rocheux, son classement Difficile + est justifié ! La partie la plus dure à mon avis, se situe peu avant la sortie : une traversée ascendante en oblique sur 8 mètres, déversante, bras tendus, la courte devrait être nécessaire pour les non habitués aux passages des longes !

- Belle ballade aérienne faite en 1 h 05 de via ( +15' d'approche et 35' de retour).

Amorce de la descente de la via ferrata de La Chal

 

- 12 h 45  Je suis reparti de St Colomban en direction de Pontamafrey pour voir si la via ferrata de la Bastion est ré-ouverte. Elle est toujours fermée et des travaux sont en cours dans le premier tiers de la via (les câbles pendent ! ).

13 h 45  Je suis stationné après Aiton, je mange. Le frigo est de nouveau en panne, je décide de shunter le répartiteur entre les deux batteries. Conséquence , le frigo refonctionne mais je ne sais pas si la batterie recharge ? 

15 h 45  Je suis sur le parking terminal de la station de ski de la Sambuy. J' avais quelques velléité de faire le sommet en aller retour, mais il me faudrait 5h pour faire l' aller et retour, je renonce ! 

17 h 00  Je suis redescendu sur Duingt au bord du lac d'Annecy, je vais y passer la nuit. 34 ° dehors et 27° à l'intérieur de la voiture : l'isolation est donc efficace ! Même si cela reste une température haute, avec les portes ouvertes pour créer un courant d'air, il fait bon dans la voiture.

 

Lundi 8 septembre 2014

 

- 7h45  Je me lève et après le petit déjeuner, je vais faire quelques courses à Duingt

- 9 h 00  Direction le col d' Arpettaz au dessus d'Ugine, je vais aller faire la rando ferrata dite d'Ugine qui consiste en un circuit de randonnée gravissant le mont Charvin.

 

Circuit randonnée/via ferrata le Mont Charvin

 

par le Golet de la Trouye

 

retour par le Pas de l' Ours

 

depuis Les Bassins (sous le col de l' Arpettaz)

 

Randonnée / via ferrata du Mont Charvin

 

- Le Mont Charvin par le Golet de la Trouye et le Pas de l' Ours est considérée  sur le plan randonnée, comme difficile voir très difficile ! Le parcours de via ferrata sera lui considéré comme peu difficile. Le parcours s' effectue sur un sentier aérien sécurisé par des câbles et il est indispensable d' avoir l' équipement complet de via ferrata. C' est une randonnée qui ne s'adresse qu'à des marcheurs confirmés habitués au vide, et qui ne doit se faire qu' en période hors pluie et hors neige .

- La rando via ferrata part depuis le parking des bassins, sur un sentier qui traverse un alpage puis monte vers la falaise par la gauche jusqu' au départ de la via qui de loin se repère par un panneau rectangulaire blanc. La via commence alors par le passage du Golet de la trouye et mène au col d'Ugine (2053 m) puis au pied de l' arête sud du Mont Charvin. Le sentier câblé mène jusqu'au sommet du Charvin. Attention, le câble s'interrompt à plusieurs reprises, parce que le sentier ou le passage est moins difficile, mais la pente reste raide, la sente étroite et toute glissade (notamment si pluie ou  neige) peut être dangereuse !

- Depuis le sommet 2409 m), il faut suivre le sentier qui descend sur l' arête est du Mont Charvin. La pente est de nouveau forte et le sentier est de nouveau équipé de câbles par endroit. Sous le sommet (150 m)  un passage emprunte des dalles très inclinées avant de rejoindre par l' arête la cote 2045 m. Le sentier est alors moins pentu, à la bifurcation de deux sentes, laisser celle qui part vers le lac du Charvin pour prendre celle qui part à droite en direction de la barre rocheuse.

- C'est le passage via ferrata du Pas de l' Ours. 200 m de traversée aérienne qui amène à 2100 m d'altitude sur un sentier à proximité d'un petit col (ne pas y monter) sentier  qui descend en lacets dans un cirque empierré. Suivre ensuite le long chemin qui vous éloigne du col de l' Arpettaz mais vous mène au chalet des Merdassiers du milieu. Seulement à ce moment vous repartirez à droite  en direction du col de l' Arpettaz et des Bassins (parking de départ).

- Il faut compter 3 h 30 pour atteindre le Mont Charvin depuis Les Bassins, et 2 h 30 pour le retour par le pas de l' Ours, soit 6 h de randonnée via ferrata pour 1000 m de dénivelé environ !

 

 
- 11 h 00 Je pars depuis les Bassins en direction l' épaule ouest/nord ouest du mont Charvin. La montée est très rude et éprouvante au soleil, l' échauffement est assuré ! Le sentier est correct, mais la pente est raide (la via doit être plus facile !).Je mettrai 45 ' pour atteindre le pied de la paroi et le début de la via ferrata.
 
 
Pancarte d'info au lieu dit
 
L' ambiance est annoncée au départ du sentier vers le Golet de la Trouye
 
En route pour le Golet de la Trouye
 
à l' approche de la falaise, le câble demarre sur la gauche (rectangle blanc)(Golet de la trouye)
 
Départ de la via ferrata du Golet de la Trouye, le câble méne au sommet avec quelques interruptions exposées !
 
le passage du Golet de la Trouye
 
Golet de la Trouye, via d'Ugine-Mont Charvin
 
Depuis le Golet de la Trouye, vue sur Les bassins et le col d' Arpettaz
 
Dans le haut du Golet de la Trouye
 
- Je mets 55' pour faire le Golet de la Trouye jusqu'au col d' Ugine . Pas de difficulté technique ni même athlétique, c'est plus une randonnée alpine  câblée qu'une véritable via ferrata. La vue sur Les Bassins et le massif des Bauges est magnifique !
 
A la sortie du Golet, vue sur le mont Charvin
 
- Je pars maintenant à l' assaut du sommet de Charvin en montant directement sur l' arête herbeuse câblée par endroit et avec quelques blocs rocheux à franchir. Je serai accueilli peu avant le sommet par un troupeau de chèvres pas décidées du tout à me laisser passer et surtout pas effrayées ! La sente est étroite et le vide omniprésent, c'est donc avec précaution que j' essaie de passer ... et de me préserver d'un coup de tête ou de cornes !!! J' ai mis environ 55' pour atteindre le sommet soit 1h50 de parcours câblé depuis le départ.
 
La ligne de crête où aboutit le sentier du Golet de la trouye
 
quelques ressauts rocheux dans la montée de l' arête du mont Charvin
 
les dernières lignes de crêtes à franchir avant le mont Charvin ...
 
... la dernière montée ...
 
... sans oublier le dernier obstacle avant le sommet ... les chêvres !!!
 
Curieuse puis ... interessée ... par le contenu de mon sac à dos !
 
impressionnante ligne de crête, 100 m sous le sommet du Charvin
 
- Parvenu au sommet étroit du Charvin, je ne vais pas y rester longtemps, assailli par le troupeau de chèvres toujours aussi belliqueuses et ....intéressées ! Pas question donc de déballer le casse croûte au sommet c'était la certitude d' être "dégusté" sur place, d'autant plus que en dehors de ce que j' aurais pu sortir du sac, c'est le sel de ma sueur qui les intéressait ! Panorama magnifique au sommet, notamment la Tournette, la pointe de Mandallaz ... le Mont Blanc lui est dans les nuages !
 
le sommet du Charvin
 
Vue sur les Bauges du côté de l' accès au Charvin de puis le Golet de la Trouye
 
le lac du Charvin sous le sommet
 
Sommet du Charvin occupé !
 
la descente du Charvin, via ferrata ou sentier pédestre
 
- Je redescends par la sente câblée qui permet de rejoindre le lac du Charvin et le Pas de l' Ours. Je crois que c'est la deuxième fois en France que je fais une via ferrata que l' on peut pratiquer dans les deux sens (La Pointe de CharraVia ferrata degli alpiniPlampinet). Le début de la descente est difficile ... où les chèvres me poursuivent et me bousculent où elles passent devant et refusent mon passage ! Je dois sortir mon bâton de marche ! l' effet est immédiat, la seule vue du bâton dréssé devant elles les dissuade de ... continuer à m' accompagner ! Elles déguépissent dans le bas de la descente, et s'installent au soleil pour faire ... la sieste ! J' en profite pour sortir ... discrètement ... mon casse croûte !!! Je descends ensuite l' arête câblée du Charvin ... les chèvres me rejoignent mais ... la vue du bâton les dissuade !
 
le début du sentier qui mène au câble, en bas à droite la route pastorale qui relie le col de l' Arpettaz et le col des Aravis
 
le panneau via ferrata juste sous le sommet côté Pas de L' Ours
 
Descente câblée du Charvin vers le Pas de l' Ours
 
Le Charvin vu d'un peu plus bas sur le sentier de descente
 
La suite de la descente du Charvin dans des dalles inclinées
 
Le lac du Charvin de plus près !
 
En bas de la descente des dalles !
 
Le début du Pas de l' Ours est juste après la sente de terre sur la droite
 
- Je m' engage alors dans la Pas de l' Ours, une traversée de 200 m sous un éperon rocheux et au dessus de 150 à 200 m de pente abrupte. Le passage est facile ! Je vais mettre 1 h 30 pour faire la liaison sommet du Charvin et sortie du pas de l' Ours
 
Départ de la vire du pas de l' Ours
 
Dans la Pas de l' Ours
 
Ressaut final à descendre dans le Pas del' Ours
 
La pancarte ... de départ si on fait le pas de l' ours dans l' autre sens !
 
L' itinéraire du Pas de l' Ours - Via d'Ugine
 
- J entame la descente du sentier en lacets qui longe un torrent asséché. Il va falloir que je rejoigne la route pastorale qui relie le col des Aravis et le col de l' Arpetaz. Ce chemin est long et s' éloigne du col de l' Arpettaz ce qui interroge tout de suite d' autant que l'on voit très bien la route juste à la verticale du sentier. On est donc tenté de ... couper et de descendre tout droit dans la pente à l' estime ! Sûrement possible mais aventureux, pas de sentier et il faut éviter le lit des torrents et certainement quelques passages trop pentus donc scabreux !
- Le retour depuis le sommet du Charvin va me prendre 3 h 05 et la route pastorale,1 h 10. 
 
 
Le sentier de descente après le Pas de l'Ours
 
Descente longue mais agréable, champêtre ...
 
Derrière le Mont Charvin ... déjà loin !
 
Retour au Merdassier du Milieu où on reprend la piste qui ramène au col de l' Arpettaz
 
Sur le retour, un chamois solitaire vu depuis la route pastorale
 
Vue générale sur la piste qui relie les deux cols de l' Arpettaz et des Aravis
 
Refuge du col de l' Arpettaz sous le Charvin
 
- 17h45  je suis de retour au parking des Bassins. 6 h 30 de rando ferrata au total, pause comprise.45' de montée initiale puis 1h50 pour le Charvin par le Golet de la Trouye, 1h30 de descente via ferrata Charvin / Pas de l' ours et 3h05 pour le retour.
 
Les Bauges vues depuis la route de l' Arpettaz qui descend vers Les Bassins (parking de départ)
 
- 18 h 00 Je pars direction Bourg en Bresse et je compte camper près du lac du Bourget.
 
- 20 h 00  Je campe à Bourget le lac au bord du lac. Orage violent en arrivant ... ça tonne fort ! Cela va durer jusque 23 h00. C 'est ma dernière nuit  de vadrouille, demain retour à la maison ! Encore une bonne escapade de montagne, courte mais finalement intense et variée ! Vivement la prochaine !
 
Parking de nuit à Bourget du Lac
 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau