PUY de DÔME et AUBRAC 09/2016

PUY de DÔME et AUBRAC

 

Randonnées

 

Septembre 2016

 

 

 

 

Samedi 17 septembre 2016

- 17 h 45  Départ  D' Orbé dans les Deux-Sèvres, direction Clermont Ferrand

- 23 h 35  Je suis stationné à Ceyssat, petit village sous le Puy de Dôme, ce qui m' a permis d' éviter de traverser la ville ! Bien roulé depuis Orbé, 330 km en 6 heures sans passer par les autoroutes ! Il pleuvote ! Avant de prendre un repos mérité, je mange un morceau, tout en examinant l'itinéraire qui me mènera de Ceyssat  jusqu' au sommet du Puy de Dôme en randonnée pédestre.

- 0 h 30  Je me couche, 12° extérieur, 22° intérieur, la pluie est annoncée pour demain !

 

 

Dimanche 18 septembre 2016

- 8 h 00 Je me lève - Assez bien dormi !  9° extérieur, la pluie menace ! Tour de repérage dans le village pour voir si par hasard il y a un commerce (néant) et trouver un "cabinet d' aisance (!) et surtout trouver le sentier de départ vers le Puy de Dôme ! Ensuite je prépare le randonneur.

 

 

 

Randonnée au Puy de Dôme

 

Depuis Seyssat       Puy de Dôme

 

 

 

Randonnee au puy de dome depuis seyssat puy de dome

 

Le Puy de Dôme, est situé à une dizaine de kilomètres de Clermont-Ferrand, sur les communes de Ceyssat  et Orcines.

 

- 9 h 15  Départ depuis Seyssat, le randonneur est équipe " grandes eaux" ! Sur-pantalon, chaussures de rando en gore tex "anti immersion", veste en gore tex de haute montagne ... et dans le sac à dos ... le poncho de pluie en cas de cascade d' eau ! Bon aujourd' hui ce sera randonnée sans visibilité ! je serai ou dans le brouillard ou dans les nuages . J 'ai prévu aussi de quoi me sustenter (sandwich maison,bananes,barres céréales, boissons ...). Par contre je n' ai pas pris de bâtons de randonnée.

- J' ai retrouvé le départ du GR. Pour l'instant il pleut modérément mais je crois que ça ne tardera pas à empirer ! Inutile de dire que pour l' instant je suis seul sur les sentiers ! Je monte depuis le village par une petite route dont le point de départ est opposé à la mairie en direction de Montmeyre; Je vais atteindre le point de la Combelle (870 m) et continuer en direction du bac de Montmeyre /  Allagnat. Je sors la cape de pluie ! ça tombe plus fort ! pour ne pas dire dru ! Je ne suis plus tout seul, les chasseurs sont de sortie !

- 11 h 00 je suis au col de Seyssat en 1 h 45 pour 6 km parcourus et 330 m de dénivelé. La suite de la montée en sous bois, donc un peu abrité est très agréable ... surtout parce que je ne vais pas arrêter de faire des rencontres ... d' abord un cavalier sur sa monture noire, sympa et causant, puis une course de trailers contenus dans des tonnes de rubalises ! ils ont l' air d' en baver, trempés jusqu' aux os ! puis des vététistes qui eux se sont bien protégés de la pluie et enfin au col de Seyssat quelques cyclistes route un peu " fêlés".

- A partir du col de Seyssat (route), la montée du Puy de Dôme commence, sur un chemin aménagé qui devient très rapidement très rude ! Et là à proximité du parking du col, il y a foule ! ... de touristes vu les équipements, et de trailers ! Petit à petit les dos se courbent, les mains se posent régulièrement sur les genoux, les pauses s' enchaînent ... bref ça s' essoufle ! J' ai adopté depuis le début de la montée une allure très modéré et je vais rapidement rejoindre et dépasser les premiers touristes que j' avais vus au début de la montée ! 

- 11 h 00  2 h 20 depuis le départ, 8 km et 645 m de dénivelé .Je suis au sommet du Puy de Dôme (du moins je le supposais car dans les nuages, la visibilité est nulle !). En fait je suis arrivé aux bâtiments modernes du Puy de Dôme (commerces,office de tourisme,restaurant, gare du funiculaire ...). Surgis de nulle part dans le brouillard, c' est assez déconcertant ! La pluie a un peu baissé d' intensité ! Je vais d' abord faire un tour à la gare où j' assiste au départ d' un train (bondé), puis je pars à la conquête du véritable sommet du puy de Dôme (Antennes). Je traverse les vestiges du temple de Mercure et au retour, je visite le musée ultra neuf érigé à côté des ruines. Compte tenu du temps exécrable, je ne consacre que peu de temps à la visite malgré l' insistance des hôtesses 

 

- Les vestiges du Temple de Mercure : Les Gallo-Romains ont érigé, au début du  siècle, à son sommet un temple dédié à Mercure, aujourd'hui en ré-habilitation.  Abandonné, il a été redécouvert en 1872 à l' occasion la construction d’un observatoire . 

 

- 12 h 00  Je descends à la gare me mettre à l' abri pour manger ! A cette heure la gare est désertée entre deux trains ! Je suis tranquille au sec et au chaud !

- 12 h 15 Je redescends vers le col de Seyssat, toujours autant de monde qui monte ! C'est une petite pluie fine qui tombe à présent et les sommets sont toujours dans leur habits de nuages ! Descente agréable, cette fois ci sans aucune animation sportive ! Depuis le col de Seyssat, je n' ai vu personne ! ça change de l' ambiance métro du sommet !

- 14 h 30  retour à Seyssat. 5 h 20 de randonnée pour 17 km et 750 m de dénivelé, 4 km/h de vitesse moyenne ! Malgré la pluie, la visibilité nulle, j' ai fait une randonnée assez agréable grâce à mon équipement "hydrofuge" ! je n' ai hélàs rien vu du panorama , par contre j' ai pu constater que la défiguration du site naturel du Puy de Dôme est définitivement acquise, après les antennes, les bâtiments industriels du tourisme, le funiculaire  empêche à présent de monter comme on veut le Puy de Dôme à vélo, et transforme le puy de Dôme en station de métro !

 

- 14 h 30  De retour à la voiture, je range le matériel de rando et j'installe le dispositif de séchage de tout ce qui ... dégouline ! Ensuite j' examine les notes que j' ai prises concernant la région de l' Aubrac où j' ai la possibilité de faire un circuit vélo, ou une randonnée cela résultera des conditions climatiques !

- 15 h 30  Direction l' A 75, puis descente vers le sud !

- 19 h 30 Je suis à Nasbinals dans l' Aubrac, stationné sur un petit parking calme en sortie de ville en compagnie d' un camping car.

 

Lundi 19 septembre 2016

 

- 8 h 45  Je me lève, apparemment temps couvert , même s'il a plu cette nuit il semblerait que cela puisse s' arranger dans la journée ! 10° de température au matin.

- 9 h 45  Je suis allé faire un tour en ville ... que des pélerins par dizaines, sortant des deux épiceries ou des gîtes, et s' apprêtant à reprendre le chemin de Compostelle ! C 'est impressionnant ! La ville est bien équipée pour l' accueil des nomades ! Petit tour au syndicat d' initiative où je me fais conseiller une randonnée pour la journée. Je vais faire le tour du Grand Déroc - 20 kms - 6 h annoncé. Compte tenu du temps incertain et surtout du vent soufflant assez fort je choisis de faire de la randonnée plutôt que du vélo !

 

Randonnée Tour du Grand Déroc

 

Depuis Nasbinals      Lozère

 

 

 

Randonnee tour du grand deroc depuis nasbinals aubrac

 

- 10 h 15  Départ du randonneur vers la D 900 (Marjévols), puis le cimetière où je prends un chemin sur la droite, qui coupe dans les près pour rejoindre la route nationale au parking de la cascade du Déroc. Agréable ballade sur un sentier large zigzaguant entre deux murs de pierres sèches, au milieu des parcs et des vaches d' Aubrac . Je continue à croiser des randonneurs pélérins de St Jacques de Compostelle qui arrivent à Nasbinals, je crois que je vais être en leur compagnie toute la journée !

- La cascade du Déroc est remarquable, petit ruisseau ... haute chute d' eau dans un creux niché dans des roches volcaniques aux allures de grand porche souterrain ! A l' approche, son existence est improbable ... le sol se dérobe d' un seul coup à nos pieds et en même temps que l' on entend le vacarme de la chute d' eau, notre regard se porte sur la ferme " La Bessière" juste en dessous et au loin sur la montagne de Cap Combattut. Je traverse le ruisseau et je descends par les près et par la droite vers le pied de la cascade. Le spectacle est encore plus impressionnant, dans l' antre obscure du "porche", la cascade fait admirer la chute d' eau et sa myriade de gouttelettes qui scintillent au soleil ! Jusqu' à présent, j' étais à peu près seul sur la randonnée ... aussi je fus très surpris d' apercevoir des dizaines de silhouettes penchées en haut de la cascade visiblement aussi curieuses sans doute  à la fois de suivre la chute d' eau que d'observer ce que je faisais sous la chute et dans les entrailles du Grand Déroc ! Sans doute un bus arrêté sur le parking de la cascade qui a proposé à ses passagers touristes de jeter un oeil sur la cascade ! 

- 12 h 15  Je repars de la cascade en direction de Montrousset puis de Montgros ... du vent, des nuages ... mais pas de pluie ! De Montgros, où je croise encore et encore des marcheurs de St Jacques de Compostelle, tantôt solitaire tantôt en groupe, je redecends vers le cours d'eau du Bès enjambé par un magnifique pont de pierre. J' atteins ensuite le village de Marchastel et sa magnifique église (hélàs pas visitable), le vent souffle de plus en plus  fort, et j' aurai du mal à trouver un coin abrité pour manger ! Par la route, je rejoins Rieutord d' Aubrac. Un aménagement ,véritable halte de repos (tables, bancs, abri) est fortement animé par les marcheurs de compostelle !  A  la dernière rue du village, je prends à gauche en direction du Rieutortet. Je vais de nouveau croiser des pâturages de vaches d' Aubrac et côtoyer pendant quelques centaines de mètres la noria de camions ou de tracteurs qu sortent de la carrière de sable. Je rejoins alors la D 987 que je vais suivre sur deux kilomètres (il est possible de traverser et de continuer par un sentier passant par Escudiérettes , puis Babouyères, avant de revenir sur la D 987 et de nouveau la traverser en direction du Buron de la Rule et du Hameau du gers). J' ai donc pris l' option de la route pour rejoindre après deux kilomètres la bifurcation à gauche qui mène au hameau du Gers. Je suis de nouveau sur un chemin assez large qui va me ramener à Mont gros puis à Nasbinals. Le chemin est toujours bien gardé par ses deux murets de pierre sèche ! C 'est typique des chemins de l' Aubrac ! 

- Après 6 h 15 de marche, 22 kms parcourus à 4 km/h et 460 m de dénivelé, je rejoins Nasbinals ! Encore un splendide circuit de randonné, pas difficile, avec un spectacle permanent de contrastes de couleurs dans le paysage, propre à l' Aubrac !

 

- 16 h 50  de retour au parking à Nasbinals, je prends une petite collation tout en rangeant le matériel ! 

- 17 h 15  C' est le retour, je repasse par l' A 75 en direction de Clermont, courte vadrouille avec deux randonnées à la clef ! Une sous la pluie, l' autre sous un ciel menaçant mais avec du soleil par moment, ça fait un équilibre !

-

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau