ITALIE / Juillet 2012 *

 ITALIE

 

 Vias ferratas,vélo de montagne

 

  18 au 21 Juillet 2012

 

Mercredi 18 juillet 2012

- 11h00 Départ de la maison direction Besançon, Briançon ... les hautes Alpes ! Je ne prends que les routes départementales et anciennement nationales. Quelques courses en route pour la semaine ...

-  22h30  Je suis stationné à St Michel de Maurienne pour la nuit en face de la Gare. Je me cuisine un super filet grillé de loup de mer avec un fenouil directement importé de mon jardin ...Repas digne du restaurant !

Jeudi 19 Juillet  2012

- 8h00  Je me lève, bien dormi mais parking très bruyant dés 7h00. Les cyclistes arrivent ..en groupe, en famille... je vais les retrouver soit dans la montée du Télégraphe soit dans celle du Galibier.

vue sur la fin de la montée du col du Galibiervue sur une partie de la descente du col du Galiber vers le Lautaret

vue du col du Galibier sur la Meïge qui surplombe le village de la Grave dans le col du Lautaret

 

- 11h00  Je suis garé à Plampinet juste sur un des parking à la sortie du village en direction du val de Clarée. Il y a du monde, les places sont rares ! Je prépare le randonneur ferratiste pour aller faire la pointe et la via ferrata du Charra depuis Plampinet.

Plampinet en direction du val de Clarée (Hautes Alpes) Stationnement à la sortie de Plampinet

Via ferrata de la pointe du Charra (Degli Alpini)  

depuis Plampinet  (Hautes Alpes - Italie)

- Le départ de la randonnée ferrata se situe à Plampinet (1482m) sur la D994 avant Névache. Il faut compter 3h pour arriver au pied de la via et 45' pour faire la via. Ajouter 40' pour grimper jusqu'au sommet. Le retour prendra 2h30 (total prévisible : 6h55). La via ferrata est toute en traversée sur un kilomètre et monte de 2412m à 2642m. Il s' agit plus d'un sentier câblé sur une vire aérienne que d'une véritable via ferrata.La montée du sommet est sans réelles difficultés d'escalade.
 
- Dans Plampinet prendre la route qui part dans le virage avant le pont et monter sur la droite pour trouver le départ de la piste qui indique les chalets des Acles. Après 10 lacets,prendre à gauche en direction du col des Acles (ne pas aller jusqu'aux chalets), le chemin monte en biais dans la forêt avant de sortir dans les alpages peu avant le col. On laisse sur sa droite les ruines d'un poste militaire (ce sera le chemin du retour), ainsi que les ruines d'un autre poste sur la droite. Parvenu au col des Acles, poursuivre sur le flanc gauche de la pointe de Charra pour rejoindre le "passo della mulatierra" (col).
 
- Un panneau indique la via ferrata "degli alpini".Nous sommes en Italie, prendre le chemin sur l'arête puis gravir une partie rocheuse (points rouges) avant de joindre la vire et le câble. Suivre le câble sur un kilomètre dans ce versant nord pierreux et à pic, jusqu'au col de la Grande Hoche. de là on peut gravir le sommet du Charra ou redescendre immédiatement dans sa partie herbeuse en direction du val des Acles.Rejoindre alors les traces incertaines d'un chemin en traverse qui longe le flanc des rochers de la pointe de Charra jusque au col des Acles. Puis redescendre du col et reprendre la piste jusque Plampinet.

via-ferrata-degli-alpi-depuis-plampinet-haute-alpes.png

- 11h45  Je pars pour trouver le départ de la rando ferrata "degli Alpini" de la pointe de Charra, mais je ne trouve pas la bonne piste qui monte au dessus du village par le côté gauche de la gorge ... Je monte par le côté droit des gorges à partir de l'indication flêchée du restaurant "la Clarée", direction val des Prés, pointe de Pécé.

Point de départ de la variante pour aller aux chalets des Acles (direction val des prés ...)Traversée d'une passerelle symbolique dès le départ sur le torrent qui descend du vallon des Ascles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Chemin de montée agréable dans sa première partie vers Val des Prés

Tout près de la bifurcation Val des prés, chalet des Acles dans la direction des Acles au dessus de Plampinet

jolis fleurs sous la pointe de PécéLa piste rive droite qui monte de Plampinetun abri (?) avant de descendre aux Aclesdans la descente vers le chalet des Acles  la pointe de Charra (la via ferrata est de l'autre côté - versant italien)

- Je suis aux environs des chalets des Acres après deux heures de "crapahut". Je fais une pause casse croûte non loin des chalets, puis je me remets en route en direction du col des Acles, plus dans l' idée d' aller en reconnaissance que d' aller plus loin, car le ciel se couvre et le temps se gâte ! Gros nuages noirs en vue ! Je grimpe plus ou moins en compagnie d' un autre randonneur, ce qui me conforte dans l' idée d'insister. Il ne tarde pas également à faire sa pause casse croûte, j' arrive donc seul au col et aux vestiges militaires.

les chalets des Acles vu d'en hautla piste d'arrivée au chalet des Aclesdans la montée du col des Acles, je rejoins un autre randonneurEn approche du col des Aclesles vestiges militaires du col des Acles

le col des Acles

un autre point de vue des vestiges ... les barbelés abandonnés !

Le col des Acles

- Je suis rejoint au col par le compagnon randonneur, je l' interroge sur l' accès à la via ferrata, mais il ne connait pas son existence et la carte qu'il consulte ne la mentionne pas non plus ! Le temps est de plus en plus menaçant ! Je comprends en observant la pointe de Charra, où se trouve la via ferrata ... elle n' est pas visible du col des Acles, car elle se trouve sur l' autre face de la pointe côté italien et n' est accessible qu'en dépassant le col des Acles et en gravissant le pas de la mulatera (2412m). Je me mets donc en route après avoir salué le compagnon de montée, tout en surveillant les nuages ...quelques gouttes tombent !

ambiance minérale au delà du col des Acles côté val de Clarée

le mont Tabhor gravi il y trois ans

un coup d'oeil sur les vestiges militaires et le chemin de retour de la pointe de Charra (circuit)

En direction de pas de la mulatera au pied de la pointe de CharraEn direction de pas de la mulatera au pied de la pointe de Charra

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le pied de la pointe de Charra

le pas de la mulattiera

- 15h30  j' arrive au pas et le tracé de la via ferrata est évident. Je vais poursuivre vers l' arête de la pointe de Charra et après un peu d'escalade facile dans les rochers, j' atteindrai la partie câblée.La montée jusqu'au col des Acles était un peu pénible (raide), mais la montée au"passa della mulattiera" est beaucoup plus aisé et assez rapide ! Le temps se maintient, je vais donc traverser la face de la Charra et faire la via ferrata !

pas de la mulatera au pied de la pointe de Charra et sentier de départ de la via ferrata

panneau directionnelpanneau d'info de la viaaccès à la via de la pointe de Charra,suivre les points rouges

itineraire de la via de la pointe de Charra

- la via est facile, il s'agit bien d'un chemin câblé en légère ascendance ! je ne mets pas mon harnais ! Je mettrai juste les gants de ferrata car le câble est usagé,rouillé ... en piteux état par endroit ! Seuls les amarrages ont été refait et à certains passage, le câble a été remplacé par une chaîne. A d'autres endroits, dans les passages d'éboulis, la chaîne est brisée (pierres) et pend à ses attaches ! Il y a peu de passages vertigineux (la via passe en milieu du versant nord, constitués de parois rocheuses ponctué de cône d'éboulis assez instables !

le début du chemin câblé (pointe de Charra)

beaucoup de zone de pierresle chemin est bien tracé par endroit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ambiance via ! Un des rares passage !

partie promenade de la via de la pointe de charra

dans un monde minéral !

des câbles ...à bout de souffle ! le fort au pied du départ de la la

au coeur de la via L'autoroute du Fréjus aprés Bardonecchia en Italie vue de la via

Belle rampe depuis le fort (via de la pointe de Charra)

un autre point de vue sur le fort et ...l'état du câble ! on approche de la fin de la via

les passages d'éboulis

les passages d'éboulis (suite) on commence à appercevoir le col de la grande Hoche (2642m)

il reste encore quelques névé dans la via

fin de la via ferrata, on retrouve les point rouges à suivre ...

- La fin du parcours se fait dans les éboulis en suivant les points rouges, il fait aller jusqu'au col de la grande Hoche (2642m) et là deux options : soit aller jusqu'au sommet de la pointe de Charra(2844m) toujours en suivant les points rouges, soit plonger immediatement à droite du col (ne pas suivre le sentier qui part sur le fil) en direction du vallon d' Ascles.

- Le sentier n' est pas très apparent, il faut donc descendre à l'estime et faire sa trace, le principe est de descendre vers le vallon en tirant légèrement sur la droite jusque à retrouver le pierrailler et un peu de stabilité pour aller latéralement vers la droite (traversée sous les parois de la pointe de Charra) en direction du col des Acles et ses baraquements militaires (ne pas descendre dans le vallon).

- le sentier est apparent par endroit, sinon quelques cairns donnent la direction générale.Ne pas perdre patience, la traversée est assez longue !le col de la grande Hoche, descendre tout de suite à droite dès le début du sentier

la montée au sommet de la pointe de Charra

la descente herbeuse vers le valon des Acles

belle descente où il faut faire sa trace

on devine le chemin à droite, on est bien au dessus du vallon des Acles

en route vers le col des Acles suspendu au dessus du vallon du même nom

Belle ambiance et cairn le bienvenu !

retour aux vestiges militaires du col des Aclesdans la descente du col en vue de la piste qui ramène à Plampinet

sur la piste vers PlampinetJuste avant les 10 lacets

 

Retour sur Plampinet

le depart de la piste que je n' avais pas trouvé initialement !

- J 'ai eu un peu de mal à redescendre les 10 lacets de la piste, c'est assez monotone ! la via ferrata de la pointe de Charra effectuée en boucle en passant des deux côtés du vallon gorge des Acles constitue une bonne randonnée de montagne.

- Circuit assez sportif par sa longueur effectué en 7h20'. attention aux conditions atmosphériques, car par temps de pluie ou de neige, ce parcours peut être rendu très difficile. Je conseillerai d' ailleurs le retour par la via ferrata si les conditions changeaient soudainement.

- 21h00  Je suis garé à Briançon au dessus de l' hôpital et donc sur les hauteurs. Je vais seulement prendre mon repas du soir ! 

 

vendredi 20 Juillet  2012

- 8h30  Je suis levé ! Beau temps, il fait 20° dans la voiture. J' ai bien dormi, je déjeune et je me rase. Avant de commencer mes activités, je charge mes photos, puis je me rends à La Vachette sur la route de la vallée de la Clarée. Je me gare dans le village sur le parking du café restaurant et je prépare le cycliste.Il fait très chaud, je vais faire un circuit passant par le col de l' échelle et allant en Italie pour revenir par Montgenèvre.

 

 

Circuit vélo par l' Italie  depuis La Vachette   (Hautes Alpes - Italie)

 circuit-velo depuis la Vachette (hautes Alpes)

- 11h00  Début du circuit par le magnifique vallon de la Clarée, le long du cours d' eau du même nom. Le temps est agréable, pas ou peu de vent. Peu après Plampinet, je bifurque à droite pour prendre le col de l'échelle, les difficultés commencent dés le départ et rapidement la pente augmente pour  atteindre 8% sur un kilomètre à mi col environ.

-  Je monte avec en point de mire, un autre cycliste qui m' a rejoint lors de mes nombreux arrêts photos. On a un peu échangé, il est sur un vélo d' emprunt pas trop adapté à sa taille et pas trop adapté à la montagne. je l' ai donc rejoint puis accompagné dans le haut du col, et on a continué la discussion arrivé au point de vue sur le pian del colle (je lui ai ai donné mon adresse de site).

  • Col de l' échelle (1778m), 17km depuis la vachette / 390m de dénivellation / 2,3%en moyenne / 9% maximum.

départ de la Vachette

Excellente signaletique tout le long du parcours ! (col de l' Echelle - hautes Alpes)la bifurcation vers le col de l' échelle

 

 

le col de l'échelle (hautes alpes)

- La montée se poursuit un peu après le col de l'échelle pour rejoindre les hauteurs du Pian del colle en Italie, et après un tunnel, une longue descente nous emmène à Bardonecchia après être passé au pian del Colle.La montée du col dans le sens Bardonecchia / col de l'échelle semble plus intéressante visuellement et plus dure .

tunnel au dessus du plan del colle

descente sinueuse entre le tunnel et leplan del colle

pont vétuste et étroit dans la descente sur Bardonecchia

Bardonecchia

- Entre Bardonecchia et Oulx, une longue descente rectiligne longe l' autoroute et le réseau ferré qui vient de Modane par les tunnels du Fréjus. On retrouve un peu de circulation avant de bifurquer vers Clavières et remonter sur Montgenèvre.

ligne droite rectiligne entre Bardonecchia et Oulx

la voie ferrée du tunnel de Fréjus

le premier tunnel dans la montée vers Clavières

- la montée vers Montgenèvre a deux inconvénients : la circulation ... et les tunnels nombreux ! Le paysage est magnifique cependant ! le début de la montée sous forme de rampes n'est pas trop difficile, puis arrivent les lacets et les tunnels ... et les camions nombreux (percement d'un tunnel supplémentaire dans la montée !). je monte à ma main sans forcer.Je n' ai pas revu les deux cyclistes que j' avais vu (alors que j'étais à l' arrêt) sur le pont d' Oulx.

-  A Clavières ... oups ! ... j' emprunte le tunnel routier ... interdit aux vélos ! ...je ne m' en rendrai compte qu' à la sortie ! Il faut en fait passer par le village de Clavières pour arriver au même endroit ! A la frontière, les douaniers français contrôlent ...dans le sens France Italie !?.

  • Col de Montgenèvre (1354 m), 8,3km depuis Cesana Torinese / 500m de dénivellation / 6%en moyenne / 9,4% maximum.

montée du col de Montgenèvre, avec les tunnels en perspective

un des tunnels du col de Montgenèvre

vue sur les tunnels du col de Montgenèvre dans le sens de la descente

contreplongée dans le col de Montgenèvre

le tunnel interdit aux vélosun des tunnels du col de Montgenèvre

Arrivée à Montgenèvre

montgenèvre

- Beau circuit vélo à faire de préférence tôt le matin ou tard le soir, ou le dimanche en matinée pour essayer d'avoir moins de circulation.

- 70 km fait en 3h10 à 22 de moyenne/1203m de dénivelé

- 15h30  Je prends le temps de rédiger mon carnet "de vadrouille" et je repère comment accéder à la via ferrata de Pian del Colle

- 17h25  Je suis au pied de la via de la Rouas

 

Via ferrata del Rouas- la Balma       

Plan del Colle - Italie- Bardonecchia

via-ferrata-de-la-rouas.

via-ferrataa-rouas.

- la via ferrata se situe en Italie , non loin de  Bardonecchia , au lieu dit pian del Colle (entre le col de l'échelle et Bardonecchia). .

Depuis Bardonecchia , prendre la direction de Mélezet et Pian del Colle . Le parking se situe juste à côté de l' entrée du camping , on y trouve une petite chapelle . En provenance de Briançon ,  prendre Névache et d' emprunter la D1 du col de l' Echelle

- Hauteur : 115 m / Longueur : 830 m / Approche : 2 min depuis le parking / Parcours : 1h30 min ; Retour : 10 min / Altitude maxi : 1 350 m / 1 pont de singe , 1 passerelle / 1 échappatoire /  Assez Difficile pour le tracé A / Difficile pour le tracé B /  Peu Difficile pour la variante C .

- Garé juste en dessous du camping à hauteur de la petite chapelle ,redescendez la route sur environ 300 m jusqu' à une antenne sur votre gauche ,en bordure immédiate de route .Dirigez vous alors en direction de la falaise vous y trouverez alors ,  les premières prises ,s' élevant rapidement au dessus de la route .Le temps d' approche est de l'ordre de 2 min.

- On débute cet itinéraire , par le franchissement d' un premier pilier vertical ,   au dessus de la route   . Les équipements  sont abondants , facilitant la progression et convenant bien aux débutants .Après un cheminement vertical du même type, on a la choix soit de continuer vers la partie A et C, soit de prendre l'option variante athlétique (B). A et C (grotte) classé peu difficile utilisent la partie gauche de la falaise, B (classé difficile) utilise la partie droite de la falaise.

- Un chemin à la sortie de C ramène par le haut aux voies A et C que l'on peut reprendre pour faire l'intégralité de la via (grotte et passerelle). Un chemin ramène en 10' au point de départ.

 stationnement pian del colle via Rouas (Italie)panneau d' info parking

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site de la via del Rouas (partie gauche/départ=

- 17h30  Il tombe quelques gouttes, mais je tente tout de même de faire la via, au pire je redescendrai ! Je me dirige donc 300m plus bas sous le parking jusqu'aux antennes. Le départ de la via est  est juste en face, à côté d'une grotte.Le début de la via est globalement vertical au dessus de la route.

l'antenne et le panneau d'info (2ème) de la via Rouas à Pian del Collec'est mieux en italien !départ de la via ferrata

barreaux profilés et cable gainé confortable !

peuaprès le départ juste au dessus de la route -Rouas/Bardonecchia)

- La première partie verticale n' est pas très difficile, elle mène à une bifurcation où il faut choisir entre à gauche la partie qui mène au parcours de la grotte et de la passerelle (AD) et à droite la partie qui part en traversée et qui est classée AD+ (Athlétique). Je prends cette seconde option ! Les deux parcours sont donc construits de part et d' autre du rocher dans l' axe de la verticale de départ. La via athlétique débouche sur le plateau et un sentier ramène par le dessus à l' autre parcours (grotte et passerelle).

-  La partie athlétique comporte beaucoup de prises naturelles, notamment pour les pieds, on arrive rapidement sur un passage déversé légèrement surplombant de 4 à 5 mètres, très bien équipé ! Il faut dire que le câble parait neuf, il est d'une grosse section et "cerise sur le gâteau" il est gainé d'un plastique noir, souple et épais. Je n' ai pas vu d' abrasion sur la gaine ( rien à voir avec le câble "ficelle" à moitié rouillé sous sa gaine transparente de la via de Meyronnes (ours,ourson...). Ici c'est du solide et les mains tiennent au câble sans effort !!... ou presque !

-  Moins bien, c'est le tracé, car une longue traversée sur la droite, peu intéressante,moins difficile, avec la curieuse impression de ne pas savoir où la via mène (en haut ?...en bas ?...Un passage de 5,6 mètres déversé précède de peu la partie remontante terminale qui redevient intéressante à la sortie avec à nouveau un passage athlétique déversé !

-  Sortie au sommet sur le plateau, dans un milieu arboré.

la bifurcation sur la via del Rouas à Bardonecchia (Italie)

via del Rouas vers un premier passage déversant

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

premier surplomb via athlétique de Rouas à Bardonecchia

via del Rouas, partie athlétique, il y a du vide !

partie déversante, prises naturelles pour les pieds

Longue traversée dans la via del Rouas à Bardonecchia

via del Rouas, dernier surplomb

surplomb vu de dessus

Sortie de la partie athlétique de la via del Rouas à Bardonecchia

- Le chemin de retour est en bord de plateau, puis descente jusque à retrouver l' arrivée de la voie AD non empruntée à l' aller. La via reprend alors juste au dessus sur la gauche pour aller à la grotte et à la passerelle.

-  Le descente directe depuis la jonction se fait par un sentier encore câblé par endroit pour revenir directement au parking de départ.

-  Belle via ferrata, pas très difficile. Je reviendrai une autre fois pour faire la partie grotte et passerelle.Via faite en 45'.

Pancarte chemin de retour via del Rouaspancarte à la jonction du retour via athlétique et via qui conduit à la grotte et à la passerelle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vers la passerelle et la grotte

la passerelle de la partie A de la via

- 20h15  Je suis de nouveau garé à Briançon au dessus de l' hôpital dans un quartier calme à 500m des commerces et commodités ! Il a bien plu, ici, la route est trempée et l' air est brumeux sur la ville. Après le repas, je charge et trie mes photos et vidéos sur l' ordinateur. Il fait chaud tout de même (26° dans la voiture).La météo annonce le même type de temps pour demain.

Samedi 21 Juillet  2012

-  8h30  Il a plu cette nuit, le sol est mouillé mais le soleil brille !... le ciel est bleu ! Après le déjeuner, je vais faire quelques courses à pied et au retour je recherche sur internet l'itinéraire d' accès de la via ferrata "Rocca Clari" à Clavières en Italie.

-  11h30  Je suis à Clavières sur le parking d' accès aux vias ferrata et aux passerelles des gorges de San Gervasio.Je me renseigne au prés du loueur de matériel et gestionnaire de l' itinéraire des passerelles himalayennes : il m' explique qu'il y a deux vias ferrata une petite et une grande. La petite passe dans les gorges et la seconde la plus dure escalade le sommet où flotte un drapeau. Pour accéder aux vias, il faut redescendre dans la gorge et la via ferrata Rocca Clari se trouve sur la gauche. Le retour se fait par la droite au sommet et revient à Clavières ou par la passerelle (accès autorisé !), il faut juste rallonger les longes habituelles par une sangle.

-  Je mange avant de partir et pendant ce temps je vois des groupes passer mais qui font surement les passerelles !

12h00  Je suis en route pour aller faire la via ferrata !

 

Via ferrata Rocca Clari  depuis Clavières   (Hautes Alpes - Italie)

 

itineraire via del Rocca Clari à Clavières

Le site de la via Rocca Clari à Clavières - Arrivée de la via au drapeau !

Tracé via ferrata del Rocca Clari à Clavières (Italie)Pont tibétain des  gorges San Gervasio à claviere, un des points de départ de la via ferrata del Rocca Clari

-  Pour se rendre aux gorges de San gervasio, depuis Montgenèvre, passer la frontière et traverser Clavière (si vous ne prenez pas l'entrée du  tunnel routier) et en sortant de la ville, juste avant la sortie du tunnel, se garer sur le parking gratuit des Gorges.

-  Le départ de la via ferrata peut se faire à partir du parking du pont tibétain des gorges de San Gervasio . Le retour s' en trouve facilité, car le chemin repasse par Clavières et en plus l' emprunt de la passerelle sous la "billetterie" est autorisé.

-  Prendre la direction de la chapelle (domine le parking) et suivre le sentier qui mène au pont tibétain. Passer à gauche de la cabane péage et rejoindre la Dora, le torrent des gorges. Traverser ce dernier (passerelle) et longer la falaise vers la gauche pour rejoindre un peu après le départ de la via ferrata "del generale Rocca Clari".(compter 15 à 20')

-  La via est classée D+ et son parcours comporte deux parties (interrompu par un sentier en sous bois).Le parcours câblé fait 700m de long pour 500m de dénivelé, c'est donc une via en grande partie verticale, sans traversée câblée.

-  La première partie se fait sur des lames de rocher effilées, permettant de grimper comme sur un fil d' arête, puis après un parcours intermédiaire en sous bois, on rejoint le pied du piler terminal où le "gaz" est garanti, notamment sur la fin (500m de vide à dominer !).

-  Sortie au drapeau ! Retour par un chemin en sous bois par la droite de la falaise, qui ramène à Clavières. On peut emprunter la passerelle terminale au dessus des gorges (prévoir une sangle pour rallonger les longes de via).(compter 45').

la billeterie des gorges (pont tibétain) - Clavière

Arrivée au drapeau de la via del Rocca Clari à Clavièreschemin d'accès aux gorges (cabane pont tibétain) et au départ de la via Rocca Clarivue générale sur le début des gorges de San Gervasio et le pied de la via ferrata cabane accès pont tibétainp1220298.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Début du pont tibétain des gorges de San Gervasio

le pont tibétain ... On peut ne pas apprécier !

- 12h00  je pars faire la via ferrata "delle generale Rocca Clari". Je passe à la cabane d'entrée du pont tibétain et je discute avec le personnel en service à cette heure là ...sympa ! Il me donne des précisions sur ce qu'il est possible de faire en via dans le coin, et sur le parcours du pont tibétain (10 euros sans le matériel). Belle réalisation au point de vue construction ... on peut par contre regretter ce "spectacle" de câbles dans les gorges ... et regretter le vrai ... les gorges au naturel !

-  J' arrive assez rapidement au départ de la via ferrata, un groupe d' italiens arrivent du bas des gorges pour faire la via aussi, mais me laisseront aimablement passer !

-  La première partie de la via est installée dans ce qui pourrait ressembler à une une gorge où on monte sur le fil des des différentes lames de rochers rencontrées ! Bonne mise ... en bras !

départ de la via rocca Clari à Clavières vue du haut

départ de la via rocca Clari à Clavières première longueur

départ de la via rocca Clari à Clavières première longueur

Rocca Clari, belle ambiance !

belle

même lame avec au fond la route du col de Montgenèvre

ferratiste à l'oeuvre dans Rocca Clari

- Après avoir franchi différentes lames de rocher, on arrive à une parte boisée en terrasse  et la câble s'interrompt deux fois. Un premier sentier mène d' abord à un passage rocheux de nouveau câblé, puis de nouveau un sentier  sortant de la partie boisée, mène au pied de la dernière verticale !

- Le rocher terminal se gravit sur une face de l' arête, assez près du bord ce qui augmente l' impression de vide ! Vide impressionnant (500m), le tout en face de la route des tunnels du col de Montgenèvre. La verticale n'est pas difficile (pas de devers), il faut par moment grimper en adhérence avec les pieds, car il n' y a pas de barreau à certains endroits (super !). On a heureusement toujours affaire à un excellent câble de diamètre assez gros et confortable (la fameuse gaine plastique italienne noire !).

partie boisée, interruption du câbleReprise du câble pour quelques instantsToujours dans la partie intermédiaireLa dernière partie de la via Rocca Clari à Clavières - Arrivée de la via au drapeau !C'est parti dans le pilierC'est parti dans le pilier

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Belle verticale dans Rocca Clari

Et superbe paysage sur la route des tunnels

impressionné ... non, je filme !... ce qui m' attend !la partie la plus impressionnante de Rocca Clari à Clavière

dans le mur final à Rocca Clari

Via ferrata de Rocca Clari ...il y a du gaz !

Sortie de la via ferrata de Rocca Clari

Le drapeau du haut de la via ferrat de Rocca Clari !

- Via faite en 1 heure pour 3 heures de crapahut en tout (un peu plus d' une heure pour le retour, passerelle comprise. Via splendide, ludique sans artifice dans sa première partie, puis aérienne dans sa seconde partie. retour par la passerelle avec vue sur le  pont népalais superbe !

retour vers les gorges de san gervasio côté Clavière

A nouveau le pont tibétain côté Clavière et passerelle

la passerelle qui ramène à la billeterie et au parking (Clavière)

la passerelle de retour au parking -Clavière

belle via !

-  15h30  Je mange de nouveau, l' effort ça creuse ! ...et je fais une micro sieste !

- 16h40  J' abandonne l' Italie pour les Hautes Alpes ou un autre programme de vélo et de vias ferrata m' attend ! Je reviendrai dans cette belle région italienne pour faire d'autres circuits vélo et randonnées.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau