MASSIF CENTRAL / Nov. 2011 *

 

 

MASSIF CENTRAL

 

Vias ferrata

 

Vélo de route

 

17 au 22 novembre 2011

 

Jeudi 17 novembre 2011

 

-  9h45  départ de la maison. Je fais les courses pour la semaine au premier supermarché sur la route direction Dijon/Lyon. Parti avec la pluie, je retrouve le soleil en route et j' arrive rapidement à Lyon que je contourne par l' A46.

-  15h30  Je suis garé sur le parking du barrage en bas  de Roche Taillée à quelques kilomètres de Saint Etienne. Très beau site, dommage qu 'aujourdh'ui et à cette heure, il n' y ait pas beaucoup de lumière !

 

Via ferrata de Planfoy    depuis Rochetaillée (St Etienne)   (Loire)

 

Via ferrata construite dans le massif du Pilat, dans le site magnifique du Gouffre d' Enfer. On peut accéder au site par Planfoy (N direction col de la république/planfoy/barrage du gouffre d' enfer/site des vias), si on vient de St Etienne, se rendre directement au parking terminal du gouffre d' enfer en prenant la D8, Rochetaillée, puis descendre sur la droite au mileu du village au gouffre d'Enfer.

-  Il y a deux vias ferratas, une aménagée pour les débutants et enfants (via des Pillots) et la via pour adulte.

- Ces deux vias ferratas seraient actuellement en travaux et donc fermées (Décembre 2013)

 

Parking en cul de sac de la roche taillée

-  La via ferrata pour adulte en accès par Rochetaillée s' approche en 10 '. On passe d' abord devant la via ferrata des Pillots et on remonte sur la gauche pour rejoindre le départ de la via ferrata qui commence d' abord par une descente ! La via se fait en genèral en traversée au dessus du chemin d' accès au pied du barrage.

-  la première traversée en descente atteint rapidement le contour rocheux,  puis  commence le parcours aérien, fait de franchissements d' angles rocheux. Traversée d' une poutre de 5 mètres, on sort à gauche dans un mur, puis succession de traversées ascendantes.

-  escalade d'un grand  mur de 15m (le pilier) et longue traversée (vire des chasseurs) jusque la passerelle. Celle ci mène à la flèche, un grand rocher de 25 mètres suivi d'un mur de 10m environ.

-   un dernier pont tibetain précède l' arrivée.

-   via ferrata classée assez difficile à difficile, prévue en deux heures, retour en 30'. 600m de longueur pour 100m de dénivelé.

à droite la via des Pilots, tout droit à 3', la via adulte

-   Du parking je descends vers les départs des deux vias, en passant par le chemin qui mène au pied du barrage. Je ne prends pas les escaliers et je bifurque à droite (panneau) pour aller voir le départ de la via des Pillots (beau bloc rocheux en aiguille). Je fais demi tour et je reprends la montée qui mène à la sortie de la via pré-citée et un peu plus haut au départ de la via "adultes".

 p1170377.jpg

-   Le départ de la via se fait sur la gauche et commence par une descente qui part vers le chemin qui mène au pied du barrage. Au début on dirait une promenade ! (sentier câblé). Puis à l' approche de l' angle du rocher qui part perpendiculairement on monte dans dans la paroi. ce sera une succession de traversées sur un bon rocher, avec pas mal de prises naturelles. Le parcours alterne les montées et les descentes pour gravir les différents blocs rocheux que l'on rencontre.Une planche, une passerelle et un pont de singe animent le parcours.

le départ de la via adulte

Première traversée dans la via de Planfoy

Via de Planfoy, de l' autre côté de l' angle rocheux en début de via

Via de Planfoy, une des multiples remontées

Une belle traversée

Vue sur le barrage de Planfoy

Au dessus du chemin qui mène au barrage   toujours au dessus du chemin

le pont de singe de la via de Planfoy

via ferrata de Planfoy (St Etienne)

-  Le dernier pont de singe précède le dernier éperon rocheux (la flèche), que l on quitte par un dernier pont en rondins avant la sortie finale et une vue générale sur la via.

le dernier pont de singe précède le pilier d' arrivée

Vue générale sur la via ferrata de Planfoy

la flèche dernier obstacle avant la sortie.

la passerelle en rondins - via de Planfoy

-  Via faite en 55' (photos comprises !). Le site est agréable et permet une pratique ferrata décontractée sans tension. C'est la via idéale pour une reprise de saison !

-  Le retour de la via ferrata au parking de Rochetaillée fut un peu aventureux ! j 'ai suivi les recommandations des topos plus que les pancartes (inexistantes ... la nuit tombante je n' ai pas vu les marques de peinture) et je suis donc sorti par une sente en forêt en montant jusque au rebord du plateau pour finalement reprendre le chemin qui va à Planfoy. Mais comme je voulais rejoindre Rochetaillée au plus vite, j' ai essayé de couper à travers bois dans la descente pour rejoindre le haut du barrage.La première tentative me conduit à renoncer devant le pourcentage de la pente et les risques difficilement appréciables la nuit étant presque tombée !

-   J 'ai du donc remonter sur le plateau pour faire une autre tentative de descente mais cette fois ci vers le pied du barrage. Ce fut la bonne, bien que je sois passé en trace directe dans les pierres instables de la combe.(quelques bonnes glissades et donc wuelques frayeurs !).

-  17h30  Ayant finalement rejoint le chemin du pied du barrage, je chemine sur un magnifique sentier taillé dans la roche avec un pont enjambant un cours d' eau. c 'est là que je me décide à revenir demain matin pour mieux comprendre la géographie du coin et trouver le bon sentier de descente.

 

-  18h30  Je suis allé me garer pour la nuit dans le village de Rochetailléé. Parking calme sur une place au dessus du château. Je reçois parfaitement la 3G ce qui me permet d' aller sur internet et d' alimenter mon site en photos et commentaires.

-  Le frigo semble de nouveau en "souffrance", le compresseur ne se met plus en route ? Il a pourtant produit du froid pendant le trajet ! je vérifie les connections de la seconde batterie,: pas de problème ! Finalement je me demande si ce n' est pas tout simplement un problème de capacité de charge de l' alternateur. Tout le trajet il a alimenté via l' allume cigare la charge des batteries de l' ordinateur,de l' appareil photo,de mon GPS vélo,sans compter le fonctionnement du frigo et du GPS voiture !!Il ne serait pas étonnant qu'il n'ait pas pu en plus recharger la seconde batterie ! je mets en route le moteur de la berlingo, et aussitôt je constate que le frigo (compresseur) fonctionne ! Mon hypothèse d' explication doit être la bonne. On verra si elle se vérifie demain.

Vendredi 18 novembre 2011

 

-  8h45  Je me lève, 12° dans la voiture, je mets le chauffage de la cellule arrière en route.

Parking de nuit au dessus de Rochetaillée  

-   je descends au barrage de Planfoy au lieu dit "la gueule d'Enfer". Je vais faire la via ferrata des "Pillots"

 

Via ferrata des Pillots    depuis Rochetaillée  (Loire)

-  C' est un parcours de via ferrata réalisé pour les enfants et qui s' effectue dans un bloc rocheux sous forme d' une ascension; La sortie se fait plus haut dans la forêt. le parcours dans les arbres qui faisait suite est fermé depuis 2010.

-  la parcours comporte une petite passerelle en rondins. le rocher est bon et par endroit la sensation de vide est réelle.On arrive sur un piton rocheux que l' on redescend Sur quelques mètres pour rejoindre la sortie.

-  Très belle via d' initiation que l' on peut faire en 25' pour les adultes, compter plus d' une heure pour les enfants.Elle est peu difficile, fait 250m de long pour 50m de dénivelé.

Vue d' ensemble sur la via des Pillots à Planfoy

-   Il n' y a pas un chat dans le secteur, je m' engage tranquille dans la via , l' ambiance est décontractante !

via des Pilllots, départ au dessus du chemin d' accès

La via des pillots à Planfoy

via des Pillots, la petite passerelle

ambiance aérienne dans la via des Pillots à Planfoy

la sortie des Pillots à Planfoy

le haut de la via des Pillots à Planfoy

-   Le parcours de la via s' effectue essentiellement en montée, avec quelques pas aériens. A coup sûr une via via attractive pour les enfants ou pour l' initiation ... sans négliger de la faire en guise d' échauffement avant de se lancer dans la via adulte.

Vue d' ensemble sur la via des Pillots à Planfoy

-   Via faite en 20'. La sortie est assez belle. La via se poursuit par un parcours dans les arbres, mais le site est fermé depuis 2010 (les passerelles ont été en partie décrochées.. ou pendouillent !). Dommage car le parcours complète bien la via !

 

-  10h30   Au retour de la via je vais faire une petite rando qui va me mener sur le barrage de Planfoy

 

Circuit randonnée barrage de Planfoy         depuis Rochetaillée  (Loire)

- Le barrage du gouffre d' enfer  a été inauguré en 1866.Ce fut l' un des premiers barrages "poids" d' Europe. Il est utilisé comme retardateur de crue du Furan. C 'est devenu un ouvrage d' alimentation en eau d' irrigation et en eau potable.Le barrage fait 50m de haut. 

- Son accès par le parking terminal en contrebas de Rochetaillée, se fait par un superbe chemin-escalier aménagé dans le vallon du Furan   qui mène au pied du barrage que l' on gravit par un enchaînement d'escalier en pierre por parvenir sur la route du barrage.Superbe panorama !Du haut du barrage, on peut poursuivre jusque Planfoy  ou redescendre par la route qui passe devant la maison des ponts et chaussées de l 'époque et rejoint le parking de départ. Compter une heure si vous allez jusque Planfoy.

l' escalier qui mène au chemin qui mène au barrage de Planfoy

-   Du point de départ des vias ferratas, je remonte le chemin vers le pied du barrage, je chemine donc sous la via ferrata adulte.La ballade est agréable dans un paysage superbement aménagé.

En vue du pont sur le Furan

passerelle frêle

la même passerelle une fois dépassée

-   Tout près du barrage je repère le chemin de descente de la via ferrata que je n' ai pas trouvé hier soir.

le chemin de descente de la via adulte

le pied du barrage de Planfoy

-   Un chemin en escalier a été aménagé sans doute lors de la construction du barrage, pour y accéder ! Bel ouvrage...bonne montée...bonne suée !

un chemin en escalier est amenagé sur le côté du barrage

-   Superbe vue en haut du barrage ... à sec ... apparemment il n' a pas retenu de grandes hauteurs d' eau depuis un moment ? On peut suivre distinctement le parcours de la via ferrata juste en face du barrage... hélas, personne dedans pour faire des photos intéressantes ! Au bout du barrage je remarque un sentier abrupte qui permet de descendre du haut du plateau (arrivée de la via) au barrage ... J' aurai pu continuer lors de ma première tentative de descente hier !

le barrage, le chemin file vers Planfoy

Un chemin fait le tour du lac (aujourd'hui asséché ?)

Pas beaucoup d' eau dans la retenue

 

barrage de Planfoy, la conduite forcée

Superbe aperçu de l'escalier de montée au barrage

le barrage de Planfoy sous un autre angle

le site de la via ferrata de Planfoy vu depuis le barrage

-   je poursuis un peu en direction de Planfoy pour vérifier l' itinéraire de la veille, puis je fais demi tour et je redescends par la route vers le parking terminal au pied du barrage.

p1170501.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

un aperçu du sentier en balcon qui s' accède depuis le barrage

le village de Rochetaillée vu depuis le barrage de Planfoy

Trop plein du barrage

La maison des ponts et chaussées et ... barrage !

-   Après une heure de vadrouille, je reviens sur le parking de départ.

Retour au parking de départ

-  12h00  Je repars de Rochetaillée direction Perthuis en Haute Loire où j' irais faire la via ferrata des Juscles.

-  13h00  Je suis à perthuis et je décide d' aller me garer sur la route forestière à 200m de la via au lieu de me garer sur le parking officiel. la route est privée donc non autorisée aux non ayants droit.

-  Je mange un morceau et je pars faire la via ferrata.

 

Via ferrata des "Juscles"    depuis Pertuis   (haute Loire)

le pied de la via ferrata du puits des Juscles

La via ferrata des Juscles est instalée dans le département de Haute Loire. Sur la N88  à hauteur du col du Perthuis, traverser le village du même nom et prendre la D 35 en direction de Rosières. Peu après se garer sur un parking à droite (pancarte via). Suivre ensuite le sentier au dessus du parking vers la gauche et rejoindre après un long cheminement presque à plat une route privée goudronnée. remonter la route jusque la pancarte via : la via est 100m plus loin à gauche de la route . Compter 25' depuis le parking.

-  Classée facile et assez difficile (deux parcours), la via culmine à 1050m.Le parcours découverte fait 300m (1h30) et le parcours sportif 550m (2h30). Le dénivelé va de 80 à 50m.

-   au départ de la via, on remonte un pilier rocheux et on franchit un pont en filet au dessus d'une faille. Petit mur raide qui précède une passerelle de 8 mètres qui arrive sur une plate forme en bois dans un arbre, suivi d'un pont de singe. Prendre à gauche pour suivre le tracé de la via découverte (bleue), aller tout droit pour suivre le parcours sportif.On arrive sur un mur raide (le mur des Grailles),qu'il faut gravir ! De là on se dirige vers la tyrolienne de 15 mètres équipée d'une poulie et d'une cordelette pour son rappel. (attention éviter d'arriver de dos).

-   par une désescalade dans une faille, on arrive au passage des Rastapenados que l'on escalade dans la pénombre sur 15m tantôt sur un mur, tantôt sur l' autre mur. A sa sortie, passage desendant en forêt le long de la paroi ppour arriver au dernier mur de 30m.

-  On sort sur l' arête sommitale pour ensuite rejoindre la passerelle de la Reboule qui mène à la sortie.

p1170533.jpg

-   Je retrouve une via que j'avais faite en 2006 et que j' avais très appréciée à cause de son côté ludique ! Il n' y a personne sur la via, je serai doublement tranquille (d'être seul et de savoir la voiture proche, en 2006 j' avais pressé le pas parce que je craignais pour la voiture,  le parking officiel étant isolé à près de 20' et juste à côté de la route (risque de vols !).

Le filet "à tréfolles" de la via des Juscles

-   Dés le début on est dans une belle ambiance, grimpée en fil d' arête avec tout de suite un super paysage calme et rassurant

le pilier de l' Echalette à Perthuis

le haut du pilier de l' Echalette à la via des Juscles

Vue apaisante sur le massif central

Une belle montée qui

Dans le filet à Tréfolles

Vue superbe à la sortie ! Via des Juscles

-   Après le filet un petit mur de 5 mètres précède la passerelle du Jacadou et le pont de singe qui suit. Ensuite, la via se séparre en deux parcours, l'un dit de découverte qui par sur la gauche et que je ne ferai pas, l' autre sportif qui va tout droit et dans lequel je m'engage.

Indication des parcours possibles Indication des parcours possibles

-   J ' arrive alors sur le mur des Grailles qui est sous la passerelle de la reboule qui précède la sortie de via.

Faille qui mène au mur des Grailles à la via des Juscles

Beau mur bien raide (mur des  Grailles à Perthuis)

-   Belle montée verticale et impressionnante, surtout vue d' en haut.

La passerelle de la Reboule vue du mur des Grailles à la via des Juscles

Sortie du mur vertigineuse (via des Juscles)

-   A la sortie du mur, je pars à gauche pour faire la petite tyrolienne équipée dans une faille parralèlle à celle qui prolonge le jacadou. Elle est courte (5m ?), il vaut mieux effectivement maîtriser sa position et arriver de face, car les barreaux sertis dans le mur ne servent pas d'amortisseur !

p1170568.jpg

la petite tyrolienne de la via des Juscles

-   Après l' arrivée de la tyrolienne,je remonte un petit mur qui permet d'accéder à la descente vers un parcours presque souterrain.

Accès en descente au passage des Ratapenadas

-  Passage des rastapanadas, c'est une faille qui se prolongue d'une manère souterraine et dont on s 'échappe par le haut par une escalade entre deux parois. Il y a des concrétions calcaires. La remontée n' est pas difficile, mais spectaculaire.

montée dans les coulées de concrétions à la via ferrata du puits des Juscles

Vue du passage avec un peu de recul

un peu de spéléo

Le passage vu du haut (via des Juscles)

-  A la sortie, cheminement descendant le long de la paroi vers la suite du parcours, on est redescendu "au ras des pâquerettes" !

Retour sur le plancher des vaches !

-   Arrivée au pied d'un mur de 30m baptisé " la chaussade du ciel" ! Belle grimpette, autrefois il y avait même autrefois une voie équipée de prises d'escalade ! cela a dû être déséquipé ?

La "chaussade du ciel" à la via des Juscles

Belle verticale !

-  Parvenu au sommet, on suit l' arête des rochers pour se rapprocher de la sortie qui emprunte la passerelle de la Reboule.

Cheminement sur le haut de la via ferrata des Juscles

Petit regard en passant sur la faille souterraine de la via des Juscles

Le pont de la reboule qui précède la sortie (via des juscles)

Descente et retour au départ (via des Juscles)

-  Superbe parcours ferrata faite en 1h30 ( j' ai pris mon temps et le plaisir de faire des photos au calme !).Le site est vraiment très ludique et il autorise plusieurs façon de le parcourir, à la manière d'un terrain d'aventure ! Un régal on peut mixer les parcours à volonté. La petite tyrolienne n' est pas géniale (courte) et la longe installée est trop longue à mon gout (on ne peut pas attraper le cable pendu à la longe , donc remontée éventuelle impossible par exemple pour prendre des photos ou filmer en solo la tyrolienne). La vue sur le massif central est magnifique, j' ai eu l'impression de découvrir un autre site qu'en 2006 (le temps était alors couvert).

   

-  14h30  je range mon matériel de via et je prépare mon programme pour demain. je devrais aller faire la via ferrata du bois des Baltuergues à Ste geneviève sur Argence dans le département de la lozère. Je me décide à m' y rendre directement et à passer la nuit à Ste Geneviève. Je mange puis je fais une petite sieste  avant de partir.

-  16h30  Je pars. les routes GPS (!) sont sinueuses, étroites ... et surprenantes. Je finis par me demander si je vais enfin arriver et je ne me pose surtout la question de savoir exactement par où je suis passé !

-  je suis garé sur une petite place au calme à côté de la mairie et au pied de l' église.

 

 

Samedi 19 novembre 2011

 

-  7h30  Réveillé par les cloches de l' église, je me lève. Le temps a changé et tourne à la pluie ! Je déjeune et je vais acheter pain et journal dans cette petite bourgade qu'est Sainte Geneviève sur Argence bien calme pour un samedi !

Stationnement calme à Ste Geneviève sur Argence

-  9h00  Je suis garé sur le parking de la via ferrata du bois des baltuergues,il n'y a personne !

Parking en cul de sac de la via du bois de Balthuergue

       

Via ferrata  du bois de Baltuergue     

depuis Sainte Geneviève sur Argence  (Aveyron)

 

Via ferrata située au nord de l' Aveyron et à quelques kilomètres de Sainte Geneviève sur Argence.Elle a été crée en 2001 et esi situées dans les gorges de la Truyère.

-  Pour s'y rendre, depuis Sainte Geneviève sur Argence, prendre la D111 en direction de Benaven sur environ 3 km et après la ferme de l' Albaret tourner à droite (pancarte) pour emprunter une piste forestière sur encore 3 kilomètres, elle descend après plusieurs lacets en direction des gorges de la Truyère. Suivre les pancartes, le chemin se termine en cul de sac par un parking pour les ferratiste (150m après la pancarte.

-  Le départ se fait en descente sur la gauche puis emprunte une faille étroite suivie d'une passerelle.Descentes successives  ensuite dans de grands murs bordant une grande cascade.Passage par un pont de singe.

- Seconde passerelle (celle du "frisson") qui fait traverser le cours d' eau de la cascade puis de nouvelles désescalades qui conduise à une troisième passerelle (la "gargouille"). Série de traversées qui amène à la passerelle détendue.Deux possibilités : le parcours bleu qui remonte dans un grand dièdre et mène au circuit qui rejoint la sortie, et le parcours rouge qui traverse la passerelle.

-  Le parcours rouge après la passerelle nécessite de descendre un mur en plusieurs ressauts et arrive au bas des rochers pas très loin de la Truyère. Franchir le ruisseau (tronc d' arbre) et rejoindre le pied du pilier des Jonquilles.

-  Escalader le pilier des jonquilles (70 m) raide et en dévers dans le haut. Traversée de liaison puis on rejoint le parcours bleu pour de nouveau s' en séparer en grimpant un mur de 20m. pour les deux parcours, sortie au belvédère et pour le rouge, franchissement d'un pont de singe (la "cerise sur le gâteau") suivi d'une traversée ascendante qui mène à la sortie.

-  La via est classée assez difficile pour le tracé bleu et difficile pour le tracé rouge. 240m de dénivelé pour le parcours rouge (180m pour le bleu), longueur de 800m pour le rouge (700m pour le bleu). Compter 3h pour le parcours rouge, 2h30 pour le bleu (indication du panneau). Approche et retour en 5'.

Panneau d'info via ferrata du bois de Balthuergue

p1170638.jpg

-  Du parking je descends vers la via ferrata en 5 minutes par un sentier en forêt qui traverse par deux fois le torrent qui alimente la cascade (les passerelles sont hors d' usage et très glissantes !). Après les recommandations d' usage je descends dans le parcours commun rouge et bleu.

p1170791.jpg p1170790.jpg

-   la première partie de la via sur un peu plus que sa moitié, est toute en descente, ponctuée d 'une succession de murs verticaux, de pont de singe, passerelles et traversées.La via est "vieillissante", elle ne parait plus très entretenue (certaines planches des passerelles ne passeront pas le printemps !).

Le départ de la via des bois de Balthuergue

C'est parti !

Un exemple de mur à désescalader au départ de la via des bois de Balthuergue

La première passerelle

La cascade qui accompagne la première partie de la via des bois du Balthuergue

Encore un beau mur vertical (via des bois de Balthuergue)

Seconde passerelle en vue !

Pont de singe divertissant !

Nouvelle passerelle qui se profile à la via des bois de Balthuergue

Le paysage des gorges de la Truyère (Ste geneviève sur Argence)

Et ça continue de descendre dans la via des Bois de Balthuergue

Je ne compte plus les ponts ou les passerelles !

-  Le pont du Frisson est une peu souple et a tendance à jouer un peu "à l' hélice", il faut bien équilibrer avec ses pied pour éviter d' accentuer la torsion et aujourd'hui la glissade ! Un peu de sensation !

Le pont du Frisson (Ste geneviève sur Argence)

-   le torrent est traversé, les descentes continuent et deviennent un peu deversantes !

Le pont du frisson vu de dessous

La passerelle de la gargouille

Belle traversée après la passerelle (dans le bas de la via des bois de balthuergue)

La même traversée vue par derrière (bois de Balthuergue)

-   La séparation des deux parcours, le bleu remonte vers le belvédère, le rouge va retraverser le torrent.

La séparation des deux parcours, le bleu remonte, le rouge continue

C' est la dernière passerelle !

 

 

Une dernière descente ... déversante !

-   la dernière descente amène presque au bord de la Truyère, on traverse de nouveau le ruisseau de la cascade par un tronc couché. Un petit chemin amène au pied du majestueux pilier des jonquilles. Super itinéraire de 70 m déversant en haut, j 'ai l'intention de le descendre ensuite en rappe ( j' ai pris une corde de rappel de 2x 50m).

L' itinéraire du pilier des Jonquilles dans la via des bois de Balthuergue

Je compte descendre le pilier en rappel !

On voit bien bien la partie déversante du haut !

Partie terminale impressionnante du pilier des jonquilles à la via de Ste Geneviève sur Argence

Du vide... en veux tu ?... en voilà !

Je constate que les rebords sont assez saillants (descente en rappel ?)

La sortie du pilier des jonquilles à la via des bois de Balthuergue

Fin d' un bon exercice physique !

-   le pilier des jonquilles est magnifique et impressionnant et nécessite une bonne dépense physique. Je renonce finalement à le descendre en rappel, il n' y a pas de point d'ancrage installé à demeure et les frottements sur des angles saillants sont nombreux. Il aurait fallu que j' ai avec moi ma corde statique, j' aurai installé un ou deux relais pour dévier la corde et éviter les frottements (à refaire une prochaine fois, et là je descendrai directement le pilier en arrivant pour le remonter  en technique spéleologique ensuite.

Belle vue sur les gorges de la Truyère

Parcours de liaison après le pillier

Avant dernier mur du parcours rouge à gravir à la via des bois de Balthuergue

-   Cet avant dernier mur mène ensuite au dièdre du vautour, encore une belle escalade sur le parcours rouge ! Deux beaux pas déversants  ... mais pas de vautour !

Le dièdre du vautour (via des bois du Balthuergue)

Il faudra un peu s' employer !

Belle perspective !

ça y est le plus gros est fait !

La sortie !

-   Et ce n' est pas fini, alors que l' on a de nouveau rejoint le parcours bleu et que la fin de la via semble évidente juste devant soi ... arrive "la cerise sur le gâteau !!

... un beau pont de singe !

-   Ensuite sortie de via facile pour rejoindre le point de départ ! Via faite en 1h45, photos comprises. C'est la troisième fois que je fais cette via et j' y prends toujours autant de plaisir ! de petits travaux d' entretien seraient cependant nécessaires ! Très belle via donc un peu "vieillissante" ! L' itinéraire rouge est assez sportif, il faut un peu s'employer sur la fin et une bonne suée est assurée ! Malgré le ciel chargé, j' ai eu du soleil sur tout le parcours !

La sortie de la via des bois de Balthuergue

 

-  13h30   Retour à la berlingo, je range le matériel puis je mange.Le temps change, après le soleil de cette fin de matinée, le temps se couvre et le vent se lève avec force par moment !

-  14h30   Je retourne en Lozère, direction le barrage de Naussac où je compte faire une journée vélo demain.Je vais encore avoir quelques surprises avec le GPS et visiter "en profondeur " la Lozère et le pays d' Aubrac !

-  19h30  Je suis stationné à Langogne place de la république, sur le même parking au calme qu' en début d' année dans mon équipée en Lozère.

 

Dimanche 20 novembre 2011

-  9h00  Je me lève, 15° dans la voiture. Temps très couvert et humide ! Après le déjeuner, je vais en course en ville.

-  10h00  Je prépare le cycliste. Il tombe de la bruine et le température est fraîche ! 

 

Circuit vélo autour du lac de Naussac

depuis Langogne   (Lozère)

 

Circuit vélo de 91km pour 1200m de dénivelé avec 4% maxi et 2,4 % moyen/ 41 km de montée sur 91.

-  Langogne/Chastagnier/Auroux/laval Atger/St Bonnet de Montauroux/Le nouveau monde/La Sauvetat/Barges/St Paul de Tartas/Pradelles/St Etienne de Vigan/Jonchère/barrage de Naussac/Langogne.

 

circuit-tout-plan-d-eau-de-naussac-lozere.png

-   Départ tranquille en montée, mais pas plus de 4%, on rejoint les village de Rocles et Chastagnier, dans un défilé peu encaissé le long d'un cours d' eau. On est encore à hauteur du lac de naussac (sans le voir !). Viennent ensuite les villages de Auroux, Ste Colombe de Montauroux,laval Atger le tout sur la D 988.

La lac-barrage de Naussac juste après Naussac

La D988 au départ de naussac en direction de Chastanier

lac de Naussac

lac de Naussac peu après Naussac

le cours d'eau qui accompagne la route de Naussac à laval Atger

 

p1170816.jpg

en direction d'Auroux

ambiance aquatique dans la brume

Auroux

Arrivée à Laval-Altger

St Bonnet de Montauroux

-   Ensuite on prend à droite toujours par la D 988 en direction de Landos. C' est en montée. De Landos, on vise Barges, par la D 53 en traversant la N 88  puis par la D 500 on rejoint Pradelles.

La route après St Bonnet

la route vers le nouveau monde

un peu plus loin sur la route vers Pradelles

Pradelles dans la brume

-   je passe devant les ruines du château de Jonchère sur la commune de Rauret. Les ruines domine le défilé de l' Allier.

les ruines du chateau de Jonchères prés de Joncherette  

ruine du 11°/12° siècle   

-  Après Pradelles j' ai emprunté la D 40 qui commence par une longue descente, passe devant les ruines du château décrites ci dessus, franchit l' allier et le chemin de fer après une petite gare perdue et déaffectée, puis le route remonte jusque Saint Etienne du Vigan .Par la D 12 la route remonte ensuite jusque Chaussenilles, Fontanes, et on descend seulement après vers le las de Naussac, puis le barrage de Naussac.

le tunnel après les ruines et avant la petite gare

Le lac de Naussac après Fontanes

lac de Naussac

lac de Naussac

-   Revenu à Naussac, je reprends la direction de Langogne.

-  15h30  Je suis revenu au parking. Superbe circuit vélo, très varié et pas difficile. J' ai fait le premier tiers avec le vent favorable et un temps assez lumineux malgré le ciel couvert. Le dernier tiers s' est fait dans le brouillard et la bruine jusque le lac de Naussac. J' ai fait au cours du circuit une quinzaine d' arrêt photos !

-  Circuit de 91 km fait en 3h56 à 23,2 de moyenne.(75 de cadence et 1200m de dénivelé). Je suis très satisfait de ma sortie alors que j' avais beaucoup hésité le matin en raison des conditions de temps !

 

-  16h15   Après avoir mis le chauffage (14° dans la voiture), je me change et je range le matériel vélo.Ensuite je mange et je sieste !

-  17h10  Je pars en direction de Saint Jean Lachalm (Haute Loire) où je compte demain faire la via ferrata des rochers de la Miramande.

-  19h45  Je suis garé à St Jean lachalm au dessus de la Mairie, en bordure de route.

 

Lundi 21 Novembre 2011

 

-  7h45  Je me lève,14° dans la berlingo. Il y a pas mal de circulation sur la route, je ne pensais pas que St Jean Lachalm était une bourgade aussi passante !

stationnement à St Jean Lachalm

-  8h30  Je suis aux rochers de la Miramande. Il fait 8°, le vent est assez fort, les éoliennes s'en donnent à coeur joie. Je vais attendre 9h00 pour descendre dans les rochers, en espérant être à l' abri du vent !

parking via ferrata des rochers de la Miramande

 

Via ferrata des rochers de la Miramande     à St Jean Lachalm      (haute Loire)

 

- 8h30 Je suis aux rochers de la Miramande. Il fait 8°, le vent est assez fort, les éoliennes s'en donnent à coeur joie. Je vais attendre 9h00 pour descendre dans les rochers, en espérant être à l' abri du vent !

descente sur le sentier de St Jean Lachalm aux rochers de la Miramande

- La via ferrata s e trouve sur le territoire de la commune de St Jean lachalm, 17 km au sud du Puy en velay.

- Le site possède trois parcours :

- via ferrata verte : 50m de hauteur pour 250m d'itinéraire faisable en 1 heure. Classée peu difficile, via d'initiation. Accès en 20' depuis le parking. A partir du parking descendre le chemin jusque l' aire de pique nique puis partir sur la droite toujours en descente jusque au départ. la via démarre dans un mur raide qui débouche sur une plate forme herbeuse. Poursuivre ensuite en grimpant l' arête jusque au sommet puis descendre le rocher sur une quinzaine de mètres pour retrouver le chemin d' accès.

- via ferrata rouge : 150m de hauteur, 350m d 'itinéraire, prévoir 2 heures de via pour 30' d' accès. Prendre à gauche après la table de pique nique, descendre jusqu'au ruisseau et prendre à droite dés le début du rocher. Le départ est le passage le plus sportif ! Après une dalle couchée, on remonte en traversée vers la gauche, puis une dalle verticale permet d' accéder à une grande rampe oblique vers la gauche et qui remonte toute la falaise.Une succession de passages variés et aériens en ascendance vers la gauche débouche au sommet de la paroi principale de 80m.Après la vire, on peut éviter un mur très athlétique (noire) par la gauche. On remonte un pilier puis une succession de dalles couchées amènent au pied d'une paroi raide de 15m. Cette paroi peut également s' éviter par la gauche. On retrouve la via ferrata verte que l' on remonte jusqu'au sommet.Via classée peu difficile.

- via ferrata noire : 150m de hauteur, 350m de via, prévoir deux heurs, accès en 30'. même chemin d' accès que la via rouge, continuer 100m plus loin pour arriver au pied de la noire. Démarrage dans un magnifique dièdre bien vertical ! Ce passage est tout de suite très sportif, on progresse en diagonale vers la droite, avec deux murs légèrement déversés, qui proposent des passages très aériens ! On termine par un pilier de 20m et on arrive en haut de la paroi de 80m. On retrouve la via rouge, franchir directement le mur suivant, et continuer par la via rouge, puis verte jusqu'au sommet. Via classée assez difficile.

panneau d'info rocher de la Miramande

panneau d'info rocher de la Miramande

panneau d'info rocher de la Miramande

- 9h00 Je descends vers les rochers, le vent faiblit au fur et à mesure que je descends vers les rochers.


sentier d' approche des rochers de la Miramande

- L' arrivée à la table de pique nique marque le départ vers les vias ferratas. A droite descente vers la via bleue peu difficile, à gauche descente vers les vias rouge et noire Il faut descendre jusqu'au ruisseau.

les trois parcours de la via des rochers de la Miramande rocher de la Miramande depuis le chemin de descente

fléchage au pied des rochers de la Miramande les rochers de la Miramande vus d' en bas

les rochers de la Miramande vus d' en bas

les rochers de la Miramande vus d' en bas

ferratiste en contre jour sur l' arête

vers le déparrt de la rouge et de la noire (Miramande) belle muraille

- Au pied de la noire, le mur à remonter est assez impressionnant. Elle est classée assez difficile. Elle est rejointe par la rouge dès que la verticale s'interrompt pour une diagonale en traversée. En haut du pilier,on grimpe deux blocs de rochers adossés à la pente. La via n' est pas difficile et prend par moment les allures d' une promenade dans les parcours de (courts) de liaison !

la noire ... impressionante !

dans le départ de la noire (Miramande)

dans le départ de la noire (Miramande)

La noire (Miramande)

petit supplément pour la noire (Miramande)

bel envol dans les rochers de la Miramande !

ambiance montagne aux rochers de la Miramande

dans la rouge (rochers de la Miramande)

dans la rouge (rochers de la Miramande)

vers le parcours bleu

parcours bleu (rochers de la Miramande)

ça se termine

rochers de la Miramande

via des rochers de la Miramande

Fin du parcours bleu (rochers de la Miramande)

beau parcours sur les rochers de la Miramande

- 10h45 Je suis de retour de la via ferrata que j' ai donc faite une seconde fois ! 40' photos comprises, elle est assez courte ! J' ai eu un peu chaud car en raison de la crainte du vent j' avais garde mes trois couches ...c' était un peu trop ! Le cadre est très agréable (ambiance et vue), il manque au parcours un peu d' éléments ludiques (pas de ponts, pas de passerelles, encore moins de tyroliennes !). Quelques descentes en rappel sont possibles ...il doit être même possible des descendre l' intégralité de la via en rappel, avant de la remonter !

dernier coup d'oeil sur les rochers

 

-  11h00  Je repars en direction de Thueyts (Ardèche) dans l'intention de faire la via ferrata du pont de l' Enfer.

-  12h20  Je suis à Thueyts, je "casse une croûte" rapide avant de me préparer pour aller faire la via.

Parking de la via de Thueyts

 

-  12h40  Je pars faire la via !

 

Via ferrata du pont du diable      à Thueyts   (Ardèche)

 

-  La via ferrata du Pont du Diable évolue de part et d'autre de l'Ardèche juste en amont de l’historique pont de pierre. On l'atteint depuis le parking du stade de Thueyts, par le passage de l'Echelle de Roi, courte et raide descente au milieu de la coulée basaltique, qui vous conduit au sommet de la première partie (rive gauche).On peut aussi y accéder depuis le bas en descendant la route qui conduit à l' Ardèche.

-  De là, 3 possibilités :

 - Suivre à droite le sentier conduisant au pied de l'itinéraire de la rive gauche qui remonte un 

- raide pilier surplombant l'Ardèche.

- Suivre au centre le passage câblé, il permet d'éviter la section basse du pilier, en descendant directement au départ de la grande tyrolienne de 90m. Elle conduit au départ de la seconde partie rive droite de l'Ardèche.

- Suivre à gauche, puis à droite le sentier qui rejoint la rive droite en passant par le pont de Diable.

 

-  A l'arrivée de la tyrolienne, la seconde partie débute par la passerelle de Dien.

-  Elle conduit à un petit pilier d'une trentaine de mètres. Puis une traversée par une sente facile conduit après le passage de la grotte à remonter un mur très raide. On redescend en traversée pour arriver au pied d'un pilier vertical suivi d'une nouvelle traversée sur sente.

-  Le mur terminal aérien mais bien équipé conduit à la table d'orientation en bordure du chemin de retour.

-  Longueur de 490m pour un dénivelé de 100m/altitude d' arrivée : 562m. Via classée assez difficile pour la première partie, difficile pour la seconde partie.

 

- 12h30  Je pars en direction de la via ferrat par un sentier qui rejoint en (' le départ de la via ferrata en passant le long de l' Ardèche.

Le pont du diable à Thueyts

l' Ardèche en aval du pont du diable

l' Ardèche vue depuis la rive gauche

chemin d' accès à la via ferrata rive gauche

portail d' entrée du chemin d' accès à la via de thueyts

p1170977.jpg

p1180100.jpg

-   12h45  je suis au pied de la via, en rive gauche au dessus de l' Ardèche. La via est assez sportive, les câbles et les barreaux sont  gorgés d' eau (pluie précédente). C' est glissant ! Les gants ruissellent ! le parcours mène sous le départ de la tyrolienne, puis remonte sur sa droite pour aboutir à droite à un échappatoire, à sa gauche à la plate forme de départ de la tyrolienne. Il faut bien une poulie bleue ! (rapide - speed).

La descente vers l' Ardèche et le départ de la via

le départ de la via ferrata de Thueyts

le pont de singe de la via de thueyts

la tyrolienne et sa plate forme d' arrivée

p1180003.jpg

-   On peut aussi arriver directement à la tyrolienne par le haut (à gauche du portail). La plate forme est assez pratique et si la longueur (90m) peut un peu impressionner, la descente est agréable et l' arrivée confortable ! J 'essaye de filmer une partie de la descente en tyrolienne en remontant à la force des mains sur le câble, mais il faudrait remonter loin et être dans la pente maximum pour prendre de la vitesse ! J' y renonce et je me contente de prendre une photo !

le départ de la tyrolienne de la via de Thueyts

on devine le câble et on voit bien la plate forme de la tyrolienne de la  via de Thueyts

la tyrolienne de Thueyts vue de la plate forme d' arrivée

via ferrata du pont du diable

arrivée sur la plate forme de la tyrolienne

la passserelle Dien qui suit la tyrolienne à Thueyts

via ferrata rive droite à Thueyts, le mur de départ au dessus de lapasserelle

-   J' emprunte la passerelle  Dien qui mène au pied du pacours rive droite de l' Ardèche. C' est bien vertical ! Trois magnifiques piliers légèrement déversant séparés par des passages en traversées ascendantes et descendantes. Le parcours est superbe, dommage qu' il "pleuvotte" !

passerelle et tyrolienne vues depuis le pied du mur

traversée arborée entre deux murs

mur bien vertical !

ce n' est pas la sortie !

Via de Thueyts - dernière traversée tranquille

Via de Thueyts - début du mur de sortie

Via de Thueyts - mur de sortie vu d' en haut

Via de Thueyts - la sortie de la via au belvèdère

-   Belle via, que je fais donc pour la deuxième fois. Je l' ai parcourue en 1h (photos et vidéos comprises). Je suis très satisfait de ce parcours, surtout de la seconde partie qui est très sportive ! Je profité un peu du panorama du belvédère, puis je repars faire la tyrolienne une seconde fois !

Via de Thueyts -panneau sur le site du pont du diable et histoire de son volcan !

Via de Thueyts -l'épaisseur de la coulée de lave

Via de Thueyts - gros plan de la coulée de lave du volcan

Le début du sentier de descente de la via de Thueyts

Via de Thueyts - on revoit l' arrivée de la tyrolienne

Via de Thueyts - plaque écologique qui rappelle ce que peut provoquer l' inconséquence de certains gestes !

Via de Thueyts - le pont du diable vu depuis le chemin de retour

 


-  14h50  De retour au parking, je mange tranquille et au calme sur ce parking isolé et bercé par le bruit ronronnant de l' Ardèche ! Je vais y faire une bonne sieste !
- 16h30  je pars de Thueyts, direction Aubenas ouis Privas et enfin Valence et l' autoroute qui me ramènera à la Maison ! Arrivée prévue demain en fin de matinée !

Commentaires (2)

daniel
  • 1. daniel | 19/01/2012

bonjour,
merci de votre commentaire et de votre intérêt ! L' activité en solo nécessite encore plus de prudence et d' anticipation ...ceci n'exclut évidemment pas tous les risques...c' est un choix ! Pour ce qui concerne les "cabinets d' aisance !" j'utilise les wc publics dont les villes et villages de France sont assez bien équipés , sinon j' utilise de temps en temps la technique de la feuillée, si chère aux militaires.Mes "equipées" durent en général 6 à 7 jours.
Salutations

dubucquoi
  • 2. dubucquoi | 19/01/2012

bonjour
je suis tombé par hasard sur votre site, j'ai lu , regardé les petit films et photos , s'est formidable ce que vous faites! je suppose que vous êtes seul ? ce qui n'est pas très prudent ! moi aussi j'ai l'intension de m'acheter un véhicule utilitaire et de bourlinguer un peu partout dans notre jolie France que je connais a peine mais pour l'instant je n'ai pas le budget ,je pense fin de cette année
petites questions : comment faites vous pour aller au toilette je suppose que c'est dans la nature ? combien de temps partez vous en général?
en espérant vous lire ,passer une bonne soirée
Didier

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau