HAUTE SAVOIE - Octobre 2011 *

 

 

HAUTE SAVOIE 

 

Vias ferratas,

 

randonnée et vélo

 

13 au 18 octobre 2011

 

Jeudi 13 octobre 2011

 

-   9h00 Départ de la maison direction Saint Jorioz en Haute Savoie,  un retour sur les terres de mes aventures de jeunesse, quand j' animais avec les éclaireurs de France et la compagnie générale transatlantique un camp d'ados comme animateur et directeur !

-   le temps est couvert et  brumeux au départ. Je prends l' autoroute pour descendre plus vite et faire du vélo cet après midi !

-   13h45    Je suis à Saint Jorioz et je fais mes courses au super marché situé en plein centre ville à deux pas du parking calme où je séjournerai  (parking de l' église).

-   14h45   Après avoir mangé, je prépare le cycliste. Je vais faire le circuit qui fait le tour du lac d' Annecy, en passant par le col de la Forclaz. J' emporte sac à dos et appareil photo, ce sera donc une sortie cyclotouriste sans négliger l' aspect sportif.

 

Circuit vélo tour du lac d' Annecy par le col de la Forclaz   

depuis St Jorioz  (haute Savoie)

-  Circuit vélo de 53 km au départ de St Jorioz (parking de l' église). Prendre la direction du port de St Jorioz, puis la piste cyclable jusque Annecy. Poursuivre en direction de Veyrier puis Menthon St Bernard en essayant de prendre les petites routes indiquées piste cyclable. A Menthon reprendre la route principale pour tourner à gauche avant Talloire en direction du col de la Forclaz.

  • Col de la Forclaz depuis Menthon : 10,2 km à 6,5%/maximum 12,5/%/660m de dénivelé/altitude du col 1150m.

-   Après le col descendre jusque Montmin, puis Vésonne.  Rejoindre alors la piste cyclable puis Saint Jorioz.

circuit vélo tour du lac d' Annecy par le col de la Forclaz

-   14h45   Le cycliste est parti ! Direction centre ville-le port de St Jorioz puis peu après le carrefour principal, à gauche par la piste cyclable direction Annecy. Comme d' habitude à cet endroit, il y a du monde sur la piste ! Il ya un peu de vent mais il n' est pas gênant.

lac d' Annecy à Sevrier

lac d' Annecy, piste cyclable à l' approche d' Annecy

le port de plaisance d' Annecy

-   Il y a du monde sur la piste cyclable (roller et vélos) et un peu de vent contraire.La traversée d' Annecy où la piste est un peu improbable car elle devient un peu piétonne par la force des choses, m' a obligé à prendre la route à un endroit,mais j' ai vite retrouvé les rives du lac.

la piste cyclable à Annecy

Lumière particulière sur le lac depuis Annecy

-  Après Annecy, la piste cyclable utilise des petites routes riveraines en parallèle de la route principale, où on ne sait pas toujours la direction suivie car il n' y a pas de signalisation systématique.Après Menthon il faut reprendre la route du lac et faire très attention à la circulation. Peu avant Talloire (juste avant la descente), je prends à gauche en direction du col de la Forclaz. La montée de ce col est aussi dure de ce côté que de l' autre.

dans le col de la Forclaz au dessus du lac d' Annecy

col de la Forclaz depuis Menthon st Bernard

-  Arrivé au sommet du col, je m' arrête quelque temps pour admirer le lac sous une lumière inhabituelle ! Puis je redescends le col de la Forclaz par Montmin jusque Vésonnes. de là je reprends la piste cyclable jusque Saint Jorioz.

lac d'Annecy depuis le col de la Forclaz par une mulière inhabituelle !

Peu avant Montmin, le plus dur est fait !

-  Circuit vélo classique autour du lac d' Annecy en passant par le col de la Forclaz. 53 km en 2h20 à 22,8 de moyenne.68  de cadence de pédalage.

-  18h20   Je range mon vélo après l' avoir nettoyé. Je suis toujours sur la place de l' église à St Jorioz, deux camping car s' y sont également installés, le coin discret commence à être connu.

-   A cette époque de l' année, il y a encore beaucoup de monde en vacances à Annecy ! Y compris sur la plage ou dans les bateaux de croisière-promenade !

-   Je prends la météo, elle est bonne jusque dimanche.23° dans la voiture mais le vent qui s' est levé est frais, je bouche la ventilation haute de la voiture pour la nuit.

-   Internet par la 3G fonctionne bien à St Jorioz. 

Parking de nuit à St Jorioz

 

 

Vendredi 14 octobre 2011  

 

-  Je me lève, 19° dans la voiture. Beaucoup de brouillard, les nuages sont bas... il va falloir monter pour trouver le soleil !

-   Après mes habituelles occupations matinales (pain,journal,"cabinet d' aisance"), je vais aller faire une séance de grimper d' arbres pour m' entraîner de nouveau à la manipulation descendeur-shunt, dans le but de descendre en rappel le "fauteuil" de la Tournette, haut sommet dominant le lac d' Annecy.

 

Grimper d'arbres    col de la Forclaz - Annecy  (haute Savoie)

 

-  Je cherche un site adéquat (grands arbres,coin tranquille et proximité de la voiture pour ne pas avoir à transporter trop de matériel). Après avoir prospecté les deux versants du col de la Forclaz, je m' arrête un kilomètre sous le col de la Forclaz côté Annecy/Talloire, juste au croisement avec une route forestière. Je trouve un bel arbre avec une circonférence de pied impressionnante et d' une hauteur de 30 m environ.

beau spécimen de résineux

belle hauteur

-   J' utilise la technique de la ficelle pour atteindre les premières branches inaccessibles (lest professionnel acheté chez un fournisseur pour matériel d' élagage. Le lancer est impeccable au premier essai ! Après une grimpée à la poignée frein/pédale et au frein de poitrine sur environ huit mètres (technique spéléologie), j' essaie une première descente sur corde simple statique avec mon ensemble descendeur en huit et shunt. Le système est super, efficace (arrêt immédiat si je lâche tout, et redémarrage facile).

La corde statique qui mène au premier relai

la montée technique spéléo (frein de poitrine et poignée frein/pédalev

-   Je grimpe ensuite l' arbre en libre avec une corde de rappel "au cul" et arrivé à une dizaine de mètres de la cime (la densité du branchage m' obligeait à couper des branches ce que je m' interdis de faire). J 'installe la corde pour être rappelée et j' effectue une seconde descente en rappel avec la même technique mais sur deux brins cette fois ci !

la vue sur la route du col de la forclaz

à mon point le plus haut (21 mètres)

 

rappel sur arbre dans le col de la forclaz à près d' Annecy

 

-   Superbe descente en rappel, sans problème technique ! 21 mètres de descente ! Bon entraînement, je suis prêt pour cet après midi à la Tournette.

-  13h20   Je suis monté en voiture au col de l' Aulp au dessus de Montmin. L' alpage est fermé. Je vais de nouveau  faire l' ascension de la Tournette (Je l' ai déjà gravie de nombreuses fois par presque tous les versants). J' ai l' intention de descendre le "fauteuil" en rappel comme je l' ai déjà fait dans les années 70 quant j' encadrais des camps d' adolescents à St Jorioz. Je vais donc emporter ma corde de rappel dans mon sac (2x50m).

-   Le ciel est bouché, je suis dans les nuages. Peu de visibilité, temps clément, pas de vent.

stationnement au chalet de l' Aulp - Montmin - 74

 

Randonnée à La Tournette    depuis le col de l' Aulp - Annecy  (haute Savoie)

 

-   La Tournette, 2 351 m, est un sommet  du massif des bornes. C 'est le sommet dominant de la région du lac d' Annecy.

 -   Départ du chalet  de l'Aulp (1424m)
-   Le sentier débute à droite avant le chalet d'alpage au col de l'aulp et monte tout de suite d' une manière soutenue jusqu'au refuge Blonay-Dufour (1774m) (1 heure). Une variante de la voie normale existe juste avant le refuge sur la gauche, mais elle n' est plus très pratiquée et il faut souvent mettre les mains. En prenant la voie normale qui passe au dessus du refuge puis grimpe d' abord  sur la droite et ensuite vers la gauche avant d' arriver au col du Varo, on arrive alors dans la barre rocheuse qu' il faut franchir pour arriver au " fauteuil".
-    Le franchissement de certains passages rocheux est grandement facilité par des chaînes judicieusement installées.
 -   La montée sur le "fauteuil" est largement aménagée (chaînes et deux escaliers bien arrimés).
-   Il faut prévoir de 2h30 à 3 heures pour arriver au sommet. La montée est escarpée à certains endroits et cette rando ne doit pas être prise à la légères avec de jeunes enfants.
-   Présence de très nombreux bouquetins qui se laissent approcher et photographier facilement. 
 

-   Je monte dans le nuage, pratiquement jusque au chalet, même si de temps en temps le soleil déchire la brume et les rochers jaillissent dégoulinant de lumière cinglante !je rencontre mes premiers randonneurs (il y en aura peu !). J 'atteins la hauteur du chalet en 45'. Progressivement en montant vers le col de Varo...du soleil ! du soleil ! et un plaisir visuel magique d' être au dessus de la mer de nuages et de voir les sommets environnant "pointer au dessus des nuages" !

la visibilité est limitée dans les premiers lacets de la Tournette

peu à peu le relief réapparait !

les rochers supérieurs de la Tournette surgissent du nuage !

cabanne de berger juste avant la descente au refuge

les premières rencontres !

première pente de montée vers le col du Varo

la partie sommitale de la Tournette s'impose !

en bas le refuge Caf, sorties des nuages, les dents de Lanfon !

Mer de nuages sur le lac d' Annecy

le chemin d' accès au col du Varo

-   Il y a encore du monde qui se promène dans la Tournette, même en semaine ! je vais croiser une dizaine de personnes, dont quelqu'un qui a travaillé en Lorraine et que me parle du tram à galet de Nancy ! J 'ai même rencontré un berger qui surveille ce que je suppose être le reste d'un troupeau de chêvres. Les bauges émergent des nuages et le spectacle est sublime !

au col du Varo vue sur le chemin de montée et les bauges

les sommets des bauges (arcalod,sambuy,trélod...)

-   Après le col du Varo, le sentier mène à la barre rocheuse, que l' on va retraverser en partie pour se hisser jusqu' au fauteuil (nombreux passages aménagés de chaînes). Je vais trouver un peu de neige.

la dernère barre rocheuse que je vais gravir en traversée ascendante juq'au fauteuil

le début des difficultés

on voit bien le passage dans la barre

Petite traversée aérienne dans la la tournette

La Tournette - les barres sont les bienvenues

La Tournette - la neige est déjà installée sur le sentier !

arrivée au dessus de la barre rocheuse

Arrivée sous le "fauteuil", dernier obstacle à franchir !

-   A l' approche du fauteuil, je suis accueilli par un bouquetin femelle (étagne) et son petit (cabri) ! A peine dérangé par mon passage, ils vont "me surveiller" tout le temps de ma présence !

un bouquetin et son cabri

compagnons de rando à la tournette (74)

moment complice !

..le tout sous l' oeil lointain du mont blanc ! 

-   Je monte sur le "fauteuil" pour " en prendre plein la vue " !

la sortie de l' échelle côté bauges

sommet de la Tournette

la croix de la Tournette

La Tournette - je ne me lasse pas de la  beauté de la vue !

-   J' étais monté pour descendre le fauteuil en rappel (j' ai pris ma corde 2x 50m). Il n' existe pas de chaîne pour cette pratique sur le rocher, il faut donc s' amarrer sur un bloc de rocher avec de grandes sangles ou mieux une petite corde pour s' ancrer et un départ déporté au seuil de la descente. Je n' ai rien de tout cela, je vais donc abandonner de refaire cette descente en rappel (je l' ai déjà faite dans les années 70 avec les jeunes de la compagnie générale transatlantique en camp Eedf à St Jorioz).

La Tournette -le départ possible du rappel

 

La Tournette - le fauteuil dans toute sa splendeur !

Splendide mer de nuages depuis le sommet de la Tournette

-   redescendu en bas, je constate que presque toutes les faces du fauteuil sont propices à la descente en rappel(planes et propres sauf  au départ (pierres).

-   16h45 j' attaque tranquille la descente de la Tournette, plus personne en vue ... sauf les bouquetins (les mêmes) qui ... me surveillent !

Les bouquetins de la Tournette

Les bouquetins de la Tournette

Les bouquetins de la Tournette

-   Le spectacle à la descente est encore plus plaisant parce qu' il est devant soi ! Au col du Varo, je descends sur la droite pour apercevoir la variante de montée et je confirme que le couloir d' accés au col est raide et les chemins d' accès au couloir escarpés.

Les Bauges...les Bauges !

Retour au col du Varo

au delà du couloir, le passage escarpé de la variante de montée à la Tournette

-   le chalet Caf n' est plus dans les nuages, mais bien au dessus !

le refuge du Caf

le refuge du Caf

La mer de nuage au soleil couchant (Tournette)

-   18h50   Je m' arrête juste au dessus du col de l' Aulp pour assister au coucher du soleil !

coucher de soleil depuis la Tournette (74)

coucher de soleil depuis la Tournette (74)

coucher de soleil depuis la Tournette (74)

coucher de soleil depuis la Tournette (74)

coucher de soleil depuis la Tournette (74)

-   Au retour, je retrouve les nuages, j' ai un peu de mal à retrouver la voiture et le terrain est glissant ! Descente en 2h30 (j' ai pris le temps !). Bonne sortie de montagne de  5 heures avec le double spectacle de la mer de nuages et du coucher du soleil !

-  20h30    je suis de nouveau installé à St Jorioz pour la nuit.

Samedi 15  octobre 2011

 

-  Je me lève,il fait 16° dans la voiture. Après le déjeuner je vais faire les petites courses journalières.

-   11h00   Je prépare le cycliste, le plafond nuageux est toujours bas.Je vais faire un circuit vélo par Albertville en espèrant rejoindre le col de Tamié sans faire trop de ville !

 

circuit vélo Faverges/Albertville/col de Tamié

depuis Saint Jorioz  (haute Savoie)

 

- Col de Tamié(907m d ' altitude) depuis Alberville/11,7km à 4,9 % de moyenne pour 11 % maxi/570m de dénivelé.

 

col-de-tamie-par-albertville-depuis-st-jorioz.png

 

-   Après avoir traversé la carrefour principal de St Jorioz, je prends la piste cyclable direction Duingt,Doussard,Faverges,Albertville. A la sortie d' Ugine, je traverse la voie rapide pour prendre la route qui suit en parallèle la voies, puis la traverse à hauteur de Marthod. De là la route longe de nouveau la 4 voies  puis la retraverse un peu avant Albertville. Il convient alors du suivre la rive droite jusqu'au centre ville et prendre le pont sur la droite qui mène à la gare.Le col de Tamié est alors indiqué.Après la piste cyclable la route empruntée est asse tranquille. Il faut quant même traverser Albertville. Si on a le temps  il est possible de continuer par la 925 jusque St Hélène sur Isére pour prendre le col de Tamié à hauteur de Frontenex.

-   Le col de Tamié depuis Albertville se grimpe en deux temps. Une première partie jusque Plancherine avec des bons "coup de cul", puis le col proprement dit en lacets, avec une belle vue sur Albertville et le Mont blanc.

belle vue sur Albertville en montant les premières pentes du col de Tamié

la montée du col deTamié,au loin le Mont blanc.

-   La montée nécessite un bel effort ! 16 km en 1h11 à 13,8 de moyenne pour 900m de dénivelé.Je suis monté à 55 de cadence, ce qui est peu ! Je ne sais pas exactement où est le col (?), je n' ai pas vue de pancarte.(en fait je crois qu'il est dans la descente (?). Je suis passé par le collet de Tamié (pancarte).

 Dans la montée du col deTamié

Collet de Tamié

-   Ensuite longue descente jusque Faverges, puis reprise de piste cyclable jusque St Jorioz.

reprise de la piste cyclable à Faverges

à hauteur de la presqu'ile de Duingt

lac d' Annecy et chateau de Duingt

il y a du monde sur la piste à hauteur du tunnel de Duingt.

-   Circuit agréable excepté la traversée d' Albertville. J' ai effectué 85 km en 3h32 à 24 de moyenne. 900m de dénivelé, 70 de cadence.

-  18h00   Je pars pour Samoëns et après quelques péripéties (route Faverges/Thônes fermée), j' y arrive à 19h45. Je me gare sur le grand parking (autobus,camping car (?)) près du syndicat d'initiative et de la patinoire. Internet 3G ok !

Dimanche 16  octobre 2011

 

-  Je me lève,13° dans la voiture, je mets le chauffage au gaz. Il y a du brouillard, les deux camping cars qui stationnaient avec moi sont partis. Après le déjeuner je vais en ville faire les achats pain et journaux et un petit tour au "cabinet d' aisance "! Ensuite direction Sixt fer à cheval où je compte faire la via ferrata du Mont.

parking via du Mont  Sixt  fer à cheval

 

-  Il y a du monde de stationner, aussi je décide d' aller faire un tour jusqu' au cirque du fer à cheval. A mon arrivée, c' est l' effervescence ! il y a pléthore de sapeurs pompiers,gendarmes,hélicoptère ! Ce que je prends pour un exercice d' entraînement, est en fait une opération de secours ! Un base jumper (discipline du parachutisme) est porté disparu depuis la veille (il s' était élancé d' une pointe rocheuse sur la gauche du cirque du fer à cheval avec un compagnon qui le filmait, un a atterri au camping ...l' autre pas ! Il sera retrouvé au pied de la falaise, le parachute ne s' est pas ouvert.

-  Je découvre que les parkings ont de nouveau été aménagés sur la rive droite du Giffre depuis mon dernier passage.

- au retour du cirque je vais visiter l' école d' escalade et repérer le beau rappel à y faire (une prochaine fois !).

-   12h00   Des groupes arrivent encore à la via (c'est dimanche !), je décide de manger avant d' y aller espérant pouvoir la faire tranquille avant 14h00.

école d' escalade prés des gorges dela Tine.Belles voies,beau rappel à faire!

les gorges de la Tine

-  12h40   Je pars faire la via ferrata. Je n' ai pas pris de sac, j'ai l' appareil photo en bandoulière ! 

 

 

Via ferrata du Mont   

 

 Sixt-Fer-à-Cheval  (haute Savoie)

 

via du Mont (Sixt) la passerelle

via du Mont (Sixt) la passerelle

 

 

-  la via ferrata se trouve dans la haute vallée du Giffre, entre Sixt et Samoëns, à hauteur des gorges de Tines. Un  parking accueille les ferratistes et les grimpeurs (école d' escalade en face de la via). Un panneau d' information renseigne sur les conditions de la via. Traverser la route et suivre un sentier ascendant jusqu'au départ de la via (20').

-   La via fait 800 m de longueur, pour 230 m de dénivelé et est prévue en 3 heures pour la réaliser. Compter 20' pour le retour.

-   Après le panneau de départ,on suit la paroi sur un sentier câblé montant (vire de l' ours), jusque la "dalle des paresseux", haute paroi de 40m à monter et qui rejoint la vire du Raffour (à faire au retour de la via). Poursuite sur la droite par un traversée aérienne qui conduit à un premier échappatoire. Descendre pour continuer par une désescalade impressionnante dans un angle,menant à la passerelle de l' Ouizes longue de 15m, très remuante ! la via se poursuit par une traversée très athlétique suivie d'une autre traversée qui mène à l' échelle "la courte échelle" bien "gazeuze"(8m) ! Vient ensuite une traversée ascendante sur la droite,  légère descente qui mène à la traversée de l' Arly. On passe ensuite un petit surplomb qui se termine par une dalle court et qui précède une dernière traversée avec un ressaut vertical en sortie de via.

-   Le retour se fait sur la gauche à la sortie, en 20' on rejoint le parking. A faire pour le fun le retour en reprenant sur le chemin du retour la vire du Raffour, traversée d' abord descendante avec des passages aériens et sportifs !

 

le site de la via ferrata du Mont à Sixt-fer-à-cheval

 

-   Il fait grand soleil et apparemment il n' y a personne devant moi, je serai tranquille !

 

via du Mont (Sixt) le départ de la via

 

-  je suis dans la première partie de la via, pratiquement en sentier câblé jusqu 'au premier mur. Il n' est pas très difficile. Les images illustrent le passage du mur et la traversée qui suit, elles ont été prises avant mon départ depuis la route.

 

via du Mont (Sixt)dans le premier mur après la vired 'accés.La vraie difficulté de la via c'est quand il y a du monde !

 

-  Le passage à la passerelle est très aérien et cette dernière est assez remuante ! Elle a un peu tendance à faire de la balançoire !

 

la passerelle banlançoire !

 

-  Nouvelle traversée aérienne après la passerelle pour accéder à l' échelle, avec une belle sensation de vide sous les pieds !

 

il y a du gaz !

la "courte échelle"

où comment monter une échelle à l' unisson !

non,non...la photo est bien à l' endroit !

 

-  Après l' échelle on trouvera un troisième échappatoire, sinon une nouvelle traversée conduit au mur déversant précédant de peu la sortie.

 

toujours une belle sensation de vide !

dernière traversée avant la sortie

 

-  La via du mont est une via qui commence d' une façon débonnaire et ressemble à une promenade, mais elle prend  peu après les allures d'une belle succession de traversées aériennes où le vide est omniprésent ! C' est ce qui fait son attrait et donc aussi sa difficulté. Techniquement elle n' est pas très difficile, mais elle demande un d' engagement et un pied sur !

- Après avoir repris le chemin du retour sur un peu plus d'une centaine de mètres, je redescends dans la via au premier échappatoire faire la vire du Raffour. Belle traversée avec quelques pas sportifs qui rejoint le sentier de retour une centaine de mètres après. (attention sous les pas de la vire du Raffour, la vire d'arrivée et de montée des ferratistes...ne laisser pas traîner vos pieds dans les cailloux !)

 

la vire du Raffour

 

-  Le retour nécessitera à peine 20'. J' ai fait la totalité des itinéraires de la via du Mont en 50', pause photos comprises.

 

-  18h00   Je monte en voiture sur le plateau des Saix. La vue est superbe, je suis allé revoir les chalets "au skieur" et "le Tourbillon"où nous avions séjourné quant j' avais fait la colo Sncf du Vercland. (premières aventures de montagne quand j' avais 12,13 ans).

 

plateau des Saix à Samoêns

le criou et son plateau sommital ou se trouve le gouffre Mirolda (plus profond de france)

cirque du fer à cheval depuis les Saix

fer à cheval,Buet depuis les saix

le sommet du buet vu au télé objectif depuis le plateau des Saix

-  J 'avais l' intention de camper aux Saix, mais les aires de stationnement ne sont pas à mon goût (!) et la 3G ne passe pas ! je suis donc revenu sur le parking près de la patinoire à Samoëns.

 

Lundi 17  octobre 2011

 

-  8h45    11° dans la voiture, il fait soleil, je déjeune et je vais acheter pain et journal.

-  10h30   Je prépare le cycliste, je ne suis pas encore parti car je trouve qu 'il faisait encore trop frais ! (6°). Je vais aller faire un circuit vélo par le col de Joux Plane et le col de Joux verte.

 

Circuit vélo Joux plane/Morzine/Joux verte/Joux plane

depuis Samoëns  (haute Savoie)

Samöens, Le Criou

- Circuit vélo de 81 km environ pour 2625m de dénivelé.

- Col de Joux plane depuis Samoëns/altitude du col : 1691m/11km de montée à 9% de moyenne pour un maximum de 11%/990m de dénivelé.

- Col de Joux verte depuis Montriond/altitude 1760m/15,2km/5,8% moyen/8,9% maxi

- Col de Joux plane depuis Morzine/altitude 1691m/10,9km fr montée/6,5% moyen/11% maxi.

circuit-velo-joux-plane-joux-verte-depuis-samoens.png

-   11h00  Départ du centre de Samoëns vers le col de Joux Plane. Je croise d' abord une cycliste qui va monter également Joux Plane et je rejoins son compagnon un peu plus haut qui va me suivre à distance sur les 2/3 du col. J 'ai monté le col à ma main et j' ai attendu le compagnon cycliste.

-  On a échangé, il est Suisse et s' est remis au vélo depuis peu après une opération au genou. Il attend maintenant sa compagne, j' entame donc la descente vers Morzine.

-  col monté en 1h13 à 11,3 de moyenne et 56 de cadence. Le col est très dur et ne propose que très peu d' endroit pour souffler ! La montée se fait en grande partie en forêt, on en sort environ un kilomètre du sommet. Au sommet et à deux endroits dans la montée, magnifique vue sur le Mont Blanc! !

le col de Joux Plane (74)

le lac du col de Joux Plane

la descente sur Morzine

-   Descente agréable du col jusque Morzine, puis traversée de la ville jusque la route de St Jean d'Aulps et peu après je prends à droite pour rejoindre Montriond. Dès l' entrée de la ville prendre à gauche en direction des Lindarets et le col de la Joux verte.

le pied du col de la Joux verte

le site des lindarets au dessus du village du même nom.

les lacets du col de la Joux verte au dessus des lindarets

un petit coup de "danseuse" juste avant le dernier lacet

le col de Joux verte à la jonction avec la route Morzine/Avoriaz

-   La montée du col est moins dure que Joux Plane, il y a même des portions de montée assez roulante. Belle route de montagne pratiquement sans circulation en dehors de juillet/aout. C 'est peut être la montée jusqu ' aux Lindarets qui est la partie la plus dure. Après avoir rejoint la route Morzine/Avoriaz, je redescends sur Morzine.

Morzine

-   la montée de Joux Plane depuis Morzine est certes moins dure que depuis samoëns, mais reste très difficile surtout à la sortie de Morzine et bien sûr après un périple de 60 km. Superbe vue sur le Mont blanc au sommet du col.

- col de Joux verte monté en 1h27 pour 14,7km à 10,7 de moyenne et 56 de cadence.

le haut du col de Joux Plane et la vue sur le Mont blanc

le massif du mont blanc depuis le col de Joux Plane

Le Mont Blanc depuis le col de Joux Plane

-  J' ai franchement été plus à la peine pour monter ce dernier col (fatigue) !

-  J 'ai monté les 10 km en 1h06 à 9,2 de moyenne ! ("à la ramasse !") à 53 de cadence. La descente sur Samoëns n' est pas très agréable à cause de la mauvaise qualité du revêtement que l' on ne ressent pas de la même façon qu' à la montée.

-  Excellent circuit vélo de montagne, très difficile !

-  81km en 5h01 à 16 de moyenne ! 2625m de dénivelé.

 

-  18h00  Je suis revenu à St Jorioz, dés la fin der mon mon circuit vélo. Je suis passé par St-Jean-de-Sixt, Thônes et Talloire.

Mardi 18 octobre 2011

 

-  8h00  Je me lève.14° dans la voiture. Il fait beau.

-  9h30  Direction Annecy où je vais faire quelques courses à Décathlon et Darty, puis retour à la maison par Bourg en Bresse et Dijon

-  16h00  Je suis de retour de ma "rando" berlingo en Haute Savoie !

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau