HAUTE PROVENCE Aout 2009*

 ALPES de HAUTE

 

PROVENCE

 

18 au 26 Aout 2009

 

 

 

Mercredi 19 Août 2009

 

- 12 h 00  Parti la veille de la maison et après une nuit passée à hauteur de Valence, je suis à présent garé en plein centre ville de DIGNE. Je vais manger " en vitesse" et je compte aller faire aussitôt après la via ferrata de Digne ! Aujourd'hui la ville est en plein "cagnard", 33° ! Et je suis presque sûr que la via est en plein soleil !

- 12 h 45 Je prépare le ferratiste et je pars !

 

Via ferrata du Rocher de Neuf Heures      

 

Digne-les-bains    Alpes de haute Provence

 

Vue d'ensemble de la via de Digne

- On accéde à la via ferrata depuis le centre ville : depuis la place du gébéral de Gaulle, prendre le cours des Arès, puis monter les escaliers en direction de la montée de l' oratoire, prendre à gauche le chemin de pied cocu.

- Temps d' accès à  la via ferrata : compter de 45' à une heure - trente minutes pour le retour. Elle mesure 500m de longueur câblée (en deux parties), classée assez difficile +, elle se parcoure en 2h30.

- La première partie mesure 250m, AD+, se fait en 45'.

- La seconde partie mesure 250m, AD+, se fait en 45'.

itineraire de la via du rocher de 9 heures à Digne

En vue de la via ferrata de Digne

au départ de la via de Digne (04)-2009

- Je vais faire la toute nouvelle via du "rocher de 9 heures", dont le départ s'effectue au coeur de la ville. Il fait très beau et ... très chaud ! La via est classée assez difficile, elle se fait en deux parties après une marche d'approche de 40 '. Sur le rocher, le soleil " cogne" heureusement il y a des courants d'air salvateurs... mais qui annoncent surement un changement de temps ! Après une heure d'effort je sors de la via assez content. C'est une via assez ludique ( grotte à traverser, montée avec échelle inversée dans le haut d'une autre, un grand pont népalais, des poutres...une vue superbe ! 

 

vue lointaine sur le pont de neuf heures à Digne

Echelle renversée et pont népalais à la via de Digne

 elle vue depuis la grotte

Digne, la ville

Une des grottes de la via

l' échelle à la via de Digne

la deuxième partie de la via ferrata du rocher de neuf heures à Digne

les poutres de la deuxième partie de la via de Digne

- La via ferrata de Digne est assez sportive, variée et plaisante avec des passages amusants (2 grottes dont une avec échelle renversée, un pont népalais assez long. Annoncée en 2 x 40', j' ai fait les deux vias en 52' tout en prenant des photos. Le rocher est assez fracturé ... je me demande si les scellements tiendront longtemps !?

- A peine redescendu, l' orage éclate ... ça tombe dru ! J'ai en fait bien fait de partir tôt même si c'était en plein " cagnard" . Je suis allé me garer au pied de la via ferrata pour observer des ferratistes qui viennent de s'engager ... ils font demi tour sous l' orage !

 

- 17 h 30 Je pars de Digne, direction St Etienne de Tinée où j' ai l' intention de tenter sur une journée un grand circuit randonnée : le tour des lacs de Tinée par le Ténibre. 

- 20 h 30 Je suis stationné pour la nuit au parking des Vens au dessus de St Etienne de Tinée dans la la montée du Col de la Bonette. Après le repas, je prépare la randonnée qui se fait généralement en deux voir trois journées avec nuit en refuge !

 

Jeudi 20 août 2009

- 4 h 45 Je me lève, bien dormi ... bien réveillé, il fait encore 20° dans la vooiture ! Le sac à dos étant prêt depuis la veille, je ne tarde pas à partir !

 

Le tour des lacs de Tinée par le Ténibre

 

Parking des vens- St Etienne de Tinée - Alpes de haute Provence

 

Circuit randonnee tour des lacs de tinee par le tenibre

 

- 5h00  Branle bas de combat ! debout les braves on est parti pour la journée faire le tour des lacs  de la haute Tinée dans le Mercantour !Le ciel est hyper étoilé, il fait bon malgré l'heure matinale. Après 2h15 de marche, je suis au niveau du refuge de Vens et de son chapelet de lacs.La vue est magnifique. Je continue vers le pas de Vens qui m'amène à la frontière avec l' Italie. L' accès au pas de Vens sans être difficile, est délicat car il reste pas mal de neige qui à cette heure (7h30) est verglacée.Ensuite il faut grimper dans les roches les plus stables et avec l'aide des mains, les derniers mètres sont laborieux ! Au pas de Vens, le soleil est au rendez vous.Le col donne accès au val Tura côté italien, d'anciens abris militaires rappellent que ces montagnes conservent les empreintes d'aménagemens militaires dont certains servent d'abri en cas de mauvais temps (c'est le cas au pas de Vens). Après quatre heures de marche et sur le versant français, je suis à la Brêche de Borgonio, point de passage pour redescendre vers les lacs de Ténibre.

Départ au petit matin pour les lacs de Tinée et le Ténibre

En haut à gauche le pas de Vens

Encore de la neige en montant  au pas de Vens - Mercantour-2009

Dans la montée au pas de Vens vue vers le refuge des Vens

La breche de Bergonio-Mercantour-2009 

- En présence des ruines d'un vieux pluviomètre, un fort beau panorama s'offre à mes yeux, les lacs de Vens, la station d'Auron, la cime du Mounier. Après m' être régalé l'oeil, je prends une petite collation méritée.Puis je me remets en route. La descente abrupte vers les lacs est intense, ensuite il devient assez difficile de se diriger ; ça ne m'empêche pas de lier connaissance avec un animal curieux dont je ne sais pas le nom et de saluer les chamois peu sauvages de ce vallon. Aprés avoir traversé les éboulis rocheux dominant les lacs Varicles, je me trouve face à un couloir herbeux qui va m'ouvrir le vallon du Ténibre. Je remonte la pente trés forte, ce qui rend l'ascension fatigante. La montée dans les rochers est " à vue", seul les 150 derniers mètres sont repérés à la peinture rouge ce qui sécurise ! Cela fait maintenant 7h30 que je marche ! (sans compter les pauses !).

Les lacs de Ténibre depuis la brêche de borgonio 

La brêche de Borgonio et son pluviomètre

une rencontre insolite avec un animal très curieux !

lac de fer sous le Ténibre

La montée du Ténibre

Le Ténibre vu  depuis plan du Ténibre

- 13h15 je suis au sommet du Ténibre, à 3031m d'altitude, point culminant du circuit. Formidable panorama par ce beau temps! Deux jeunes italiens rencontrés me prennent en photo et on parle un peu photo et montagne... en français ! Je prends ma collation du midi.Sitôt fait je redescends vers les lacs des Rabuons et son refuge. Et là emporté par mon élan ... je suis les ronds rouges de l'ascension pour me retrouver au sommet d'une pointe rocheuse sans le vouloir. Demi tour je retrouve le pas de Rabuons et je descends tout "schuss "  hors trace, les lacs de Rabuons en vue ...Et là re-erreur, avec la superbe sensation d'être perdu (?) car, où je suis arrivé, je ne reconnais plus les lacs à ma portée ! Retour à la carte salvatrice pour comprendre que les les Rabuons que je cherche sont après le lac que je vois ! L'erreur est réparée.Après 10 h de marche (16h30) j'arrive au refuge des rabuons.

Sommet du Ténibre et lac de fer

En redescendant du Ténibre vers les lacs de Rabuons

 
Lacs de Rabuons depuis le Ténibre

Lacs du Cimon avant Rabuons -Mercantour-2009

Lacs de Rabuons

Refuge de Rabuons

- Pause casse croûte et je pars en direction du chemin de l'énergie. Ce chemin historique, magnifique ouvrage de 8km, tracé à flanc de montagne, dans une pente calculée et réalisée "au cordeau" pour faciliter la construction d'usines hydroelectriques, a été réalisé dans la première moitié du 20ème siècle.Ces travaux remontent à une époque où chaque région de France devait produire sa propre electricité. Le site de la haute tinée avec ses nombreux lacs d'altitude, devaient permettre de capter en aval les eaux des lacs de Vens, Marie, Ténibre, fer et Rabuons et transformer l'énergie ainsi obtenue. Le chemin de l'énergie avec ses 1300m de dénivellé au dessus de la vallée de la Tinée, servait à acheminer les matériaux, les ouvriers, et attelages sur les différents captages et devait à terme servir de support à une conduite forcée. L'abandon du projet permet à présent  aux marcheurs une traversée aérienne ponctuée de tunnels et souvent taillée dans la paroi.

- 18h00  Je suis au plan de Ténibre (vue sur des lacs déjà vus,et le Ténibre sous un autre angle), qui anime un peu une marche certes magnifique, mais un peu monotone... On n'en voit pas la fin.

- 22h00 ! Retour au parking des Vens après encore un long cheminement champêtre au milieu des alpages. 15h45 de marche effective ! Parti de nuit, je reviens de nuit à la lampe frontale. Superbe circuit qui se réalise en trois jours et que je préparais depuis deux ans (approches succéssives).Fourbu ... mais content !

Chemin de l'énergie

Chemin de l'énergie

Berger et son troupeau

P1050182.JPG

- 22 h 00  je suis de retour au parking, je suis finalement revenu par le chemin de l' eau au lieu de repasser par les lacs de Vens comme prévu au départ, je ne sais pas si c' était vraiment plus court  en temps vu le détour ? La nuit tombante et la fatigue m' ont ammené à faire ce joint par sécurité d' autant plus que le ciel est devenu mançant sur le soir ! J' ai tout de même une ampoule sous le pied droit après 15 h 45 de marche, ce n' est pas surprenant !

 

Vendredi 21 Août 2009

 

- 8h30  Je me lève, tôt (?) mais en forme... jusqu'à ce que je pose les pieds au sol ! Douleurs aux genoux et ampoule sous le pied droit, je m'en doutais un peu hier soir. Plus de 15 heures de marche ça se "paie"! Donc aujourd'hui repos sur place au parking des Vens ! Quelques courses et préparation de mon gros circuit vélo prévu pour Samedi.J'irai camper ce soir à Auron, station de ski de st Etienne de Tinée.J' en profite pour saisir mon carnet d'activités.

Parking de Vens

- 11 h30  Je descends à St Etienne de Tinée visiter la ville et faire quelques courses puis je pousse vers Isola village pour découvrir. J' en profite pour soigner mon ampoule à l' orteil droit (pansement deuxième peau compeed) et je masse avec une pommade analgésique mon genou dont l' articulation me fait assez mal à la remise en route !

- 15 h 30 Je vais m'installer pour la nuit sur le parking de la station de ski d' Auron au dessus de St Etienne de Tinée. Ce sera repos jusqu'au soir !

St Etienne de tinée-Auron

 

Samedi 22 août 2009

 

-   9h00  Après une bonne nuit réparatrice je m' élance en bonne forme pour faire un circuit vélo d' envergure depuis St Pierre de Tinée puisque je ferai 3 gros cols et je ferais une bonne incursion en Italie.

 

Circuit vélo les 3 cols/Bonette/Larche/Lombarde

 

depuis St Etienne de Tinée   Alpes de hautes Provence

Circuit velo les 3 cols bonette larche et lombarde depuis st etienne de tinee alpes de haute provence

- Col de la Bonette (2802 m) 25,80 km depuis St Etienne de Tinée / 1652 m de dénivelé / 6,5% de pente moyenne pour 15% de pente maximum.

- Col de Larche (1991 m) 16 km depuis les Gleizolles / 682 m de dénivelé / 4,5% de pente moyenne pour 8% maximum.

- Col de la Lombarde (2350 m) 21,30 km  depuis Pratolungo / 1447 m de dénivelé / 7% de pente moyenne pour 9% maxi.

- Le plat de résistance consiste déjà à escalader le col de la Bonette cette fois ci par le versant de St Etienne de Tinée, 26 km d'ascension. Il ne fait pas encore trop chaud ; les genoux tiennent, seule l'ampoule au pied se rappelle à mon bon souvenir ! Je monte en souplesse, sans forcer car la journée sera longue. Encore peu de cyclistes à cette heure, j' en rattraperai deux et je me ferai rejoindre au sommet par deux autres.Arrivé au sommet je jetterai un oeil admiratif sur le Ténibre qui culmine juste en face de la Bonette.Montée en 2hO3' à 12,5 de moyenne. Je vais redescendre sur Jauziers puis je monterai le col de Larche qui mène vers l'Italie.

La montée vers la Bonette - 2009

Les lacets de la Bonette côté St Etienne de Tinée

Ancienne caserne militaire dans le col de la Bonette

 

-12h30  Je suis au sommet du Col de Larche. La montée a été beaucoup plus facile que prévue, même si le soleil tape fort à présent : le pourcentage n'excède pas 5%, et la route est assez roulante. A cette heure peu de voitures ... et pas de cyclistes ... il n'y a qu'un fou pour rouler ! 15 km en 1h12 à 13,2 de moyenne. La descente vers l' Italie va être longue et assez rafraîchissante car contre le vent. Curieusement sur ce versant des floppées de cyclistes italiens montent vers le sommet et me balance de vigoureux "ciao, ciao" ! Je manque de me tromper d'itinéraire à Vinadio et mon GPS vélo, ne m'aide pas beaucoup ! heureusement une jeune italienne arrive à me faire comprendre en italien où se trouve la bifurcation d'accès au col de la Lombarde qui ramène en France.Il est pas loins de 15h00 et une pause casse croute sérieuse s'impose, ce sera au début du col.

Vers le col de Larche

 

Col de Larche

 

L'Itale aprés le col  de Larche

Pietraporzio-village Italien

- 17h30  Je suis au sommet du col de la Lombarde, quel col ! Très sinueux, tout en lacet avec des barrières en balcon trés classe, un pourcentage assez fort constant (8 à 10 %). Je vais faire les 21km30 en 2h26 ' pour 8,8 de moyenne ! La fatigue et la chaleur ont frappé et je ne peux plus "donner" ! Aussi sagement je me mets sur mon plus petit développement et je "mouline". Encore peu de cyclistes, un que je double, un autre qui me rattrappe peu avant le sommet .C'est d'ailleurs lui qui me photographie devant le panneau du col.

-  8h30 de vélo ! 161 km à 18 de moyenne. Je suis assez fatigué, même si j'ai déjà été plus mal à vélo. Les quinze derniers kilomètres en faux plat montant sur la piste cyclable ont été pénibles ; Chaud, pas d'air... il était temps que j'arrive !

Une fontaine pittoresque-col de la Lombarde

A mi-col de la Lombarde

 

Dans la première partie du col de la Lombarde

 

Sommet du col de la Lombarde en vue !

 

Col de la Lombarde

-  Je vais de nouveau m'installer à Auron pour la nuit. Je suis en meilleure forme qu' après la rando du Ténibre, cette fois ci les genoux ont tenus, l' ampoule sensible dans les chaussures cyclistes mais insensible en nus pieds.

 

Dimanche 23 aout 2009 

 

- 8 h 00 je me lève, bien dormi. Après le déjeuner,quelques courses , la lecture de la presse et ensuite... je descendrai dans le département des Alpes Maritimes en passant par St Sauveur de Tinée puis je bifurquerai vers St Martin de Vésubie  direction le col de Braus que je compte faire à vélo depuis Sospel.

12h00  Je suis au col de Braus au dessus de Sospel (Alpes maritimes), on est pas loin de Nice ! Je vais faire à vélo le col depuis le départ de Sospel mais avant je vais manger, et faire une bonne sieste !

 

 

Montée à velo du Col de Braus

 

Depuis Sospel   Alpes Maritimes

Montee a velo au col de braus depuis sospel
 
les lacets du col de Braus 
Derniers lacets col de Braus (06)
 
Le col de Braus
 

- 17h00  J' ai fait ma montée du col à un très bon rythme mais sans parvenir à faire monter la fréquence cardiaque ? 145 maxi, alors que je peux monter à mon âge, facilement à 165. Quant on attaque un col "sec" dès le départ sans échauffement, on a un peu de mal à emballer la "machine".Au début quelques tiraillement de genoux, puis ça s'est estompé. Les quatre derniers kilomètres sont les plus durs.

-  11,17 km en 43'17" à 15,5 de moyenne et une cadence de 60 coups de pédales par minute.

 

- 19h45  Je suis garé à Puget Thénier sur la route Nice-Digne ; je vais y passer la nuit. Aujourdh'ui aura été une journée de transition avant une nouvelle grosse journée de vélo demain.

 

Lundi 24 août 2009

 

- 7 h 30 Beau temps, 25° dans la voiture. Sitôt le déjeuner fini, je pars en direction de La Palud  sur Verdon dans les Alpes de Haute Provence, je vais y faire un circuit vélo autour des Gorges du Verdon!

 

Circuit vélo Autour  des gorges du Verdon

 

depuis La Palud     Alpes de Haute Provence

Circuit velo autour des gorges du verdon depuis la palud
 

- 11h00  Je suis à La Pallud dans les gorges du Verdon.Je vais faire le tour des gorges, en particulier celle du grand canyon, à vélo. C'est un parcours que j'ai déjà fait, mais le"spectacle naturel" est tellement magnifique que je ne peux pas résister à y retourner. Dommage, de la brume et les photos des gorges ne pourront pas être prises.

-  18h00  revenu du tour des gorges, j'en ai encore pris plein les yeux ... et plein les jambes ! C'est vraiment un des endroits en France à aller voir au moins une fois. c'est supérieur aux gorges de l'Ardèche.

-  Le circuit : La Pallud-lac de Ste Croix-Aiguines et la rive gauche des gorges-Trigance- puis rive droite et retour à La Pallud.111km en 5h25 à 20,53 de moyenne ! Toujours beau temps, un peu de brise rafraîchissante. J'ai bien pédalé. Pas de "coup de pompe" pas de douleurs, sauf un peu le cou. Beaucoup de touristes aux bélvédères. J'ai fait un peu la route avec deux cyclistes néerlandais (?) ce qui donne du piment à la chevauchée solitaire.

Le Verdon et le lac de Ste croix 

Le verdon

 

Le lac de Ste Croix 

Le pont de l'Artuby-Verdon

Trigance-Verdon-2009

Le début du grand canyon-Verdon-2009

Gorges du Verdon, sur la route des Crêtes

Route des cêtes (Gorges du verdon), le chalet de la Maline

-  19h00  je vais m'installer à Sault où j'arriverai tard. Demain je fais l'ascension du Ventoux, encore une montée que j'essaye de faire au moins tous les ans depuis 2003.

- 22 h 30  Je suis garé à Sault, il fait 28° dans la voiture !

 

Mardi 25 Aout 2009

- Après avoir été acheté pain et journaux en ville, je prépare le cycliste. Je vais faire l' ascension du Ventoux depuis Sault.

 

Le mont Ventoux à vélo

 

par Sault      Vaucluse

Le Mont Ventoux au dessus des toits de Sault 

- 9 h 00  Depuis Sault je pars à l'assaut (!) du mont Ventoux. Aujourd'hui, j'ai des jambes de feu, je n'ai jamais monté aussi vite jusqu'aux chalet Reynard (18,5 de moyenne). Sans doute parce que motivé où émoustillé par les nombreux groupes cyclistes que je double ! Beaucoup d'étrangers (nééerlandais, anglais). J'ai  un plus de mal dans les derniers 6 kilomètres (vent de face, et je ne retrouve pas un bon rythme de pédalage).- Montée du Ventoux depuis Sault : les 26 km en 1h34 à 16,93 de moyenne. Je ne dois pas être loin de mes meilleurs temps, à vérifier. Je me fais quant même doubler par une jeune femme dans le dernier kilomètre et ce n'était pas Jeannie Longo ! je n'en saurai pas plus car elle ne parlait pas un mot de français.

Le chalet Reynard (Ventoux) 

 Sa majesté le Ventoux !

 

Ventoux-Aout 2009 

à 2 km du sommet du Ventoux - aout 2009

 

 
 

- 12 h30  Redescendu de ma ma montée rapide (!) du Ventoux , je range le matériel vélo et je mange !

- 14h00  je suis en route sur le chemin du retour. Arrivée prévue pour Mercredi à la maison !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau