ALPES Février 2014 *

 

DROME - HAUTES ALPES

VAUCLUSE

 

Vias Ferrata, Randonnée,

 

vélo de montagne,ski

 

12 au 18 Février 2014

Mercredi 12 février 2014

 

- 18h 30 Départ pour la Drôme, je me rends directement à Buis les baronies où je passerai la nuit avant de faire demain matin, les nouvelles voies de via ferrata du rocher St Julien. Pendant le trajet je rencontre la pluis ! Mais arrivé sur place, il ne pleut pas même si le ciel est couvert ! je fais quelques photos des vias ferrata inaugurées vendredi dernier depuis le centre ville

 

Jeudi 13 février 2014

 

- 9h00  Je me lève, bien dormi, 15° dans la voiture. Pas de soleil mais temps sec, l' Ouvèze bien gonflée d' eau fait un beau vacarme.je fais quelques photos des vias ferrata inaugurées vendredi dernier depuis le centre ville, à cette heure, pas d' agitation dans la via ! Quelques gouttes de pluie ... mais également quelques rayons de soleil... je crois que ce sera la tendance générale de cette journée, il faudra passer entre les gouttes !

- 10h30 Je suis au départ du sentier du parking Font de Ladon.    Il n'y a pas de panneau d'information, le parking a l'air bien boueux, comme le sentier qui monte à la base du rocher St julien ! Connaissant déjà la géographie des lieux, je décide de monter stationner devant la "Pitchouno"(petit parking de 2 places !) afin de réduire la montée au départ de "la testouriasso" la première via que je veux faire.

 

Via ferrata "La Testouriasso"      à Buis les Baronies  Drôme

 

départ "la Testouriasso" Buis les baronies

Itineraire de la via

- La via ferrata dite " La Testouriasso" ou "La Têtue" a été ouverte officiellement le 31 janvier 2014. Elle fait partie de quatre nouvelles vias ferrata construites sur le rocher St Julien et à proximité. Elle mesure 440m de longueur et son parcours est annoncé en 2h30 environ. Elle est classée difficile.

- Pour se garer trois parking avec wc sont prévus, il convient de les choisir en fonction de la via ferrata que l'on veut faire.

Parkings via ferrata Buis les Baronies

- Site de Buis les baronies avec ses quatre vias ferrata :

le site des vias ferrata de Buis les Baronies

- Informations officielles :

- Après être allé voir le parking du Fond de Landon  et ses aménagements en cours et constatant que les panneaux d'information ne sont pas encore mis en place, je décide d' aller me garer sous la " Pitchouno" et d'emprunter le sentier qui mène directement au départ de la "Testouriasso", cela évite la montée raide depuis le Fond de Landon, surtout en période humide !

- 10h30 Je monte depuis "la Pitchouno" par un sentier qui amène directement au départ de la "Testouriasso". Le temps est couvert, il ne pleut pas et la température est clémente. Pas de ferratistes en vue dans la via, pour un jeudi ça me semble normal ! "La Testouriasso" signifie "la têtue" en provençal ... on va voir ce que cela signifie !

installation parking Fond de Ladon via de Buis les Baronies

Du Parking du Font de Ladon à la via ... c'est encore loin !

Départ vers la "Testouriasso" depuis La "Pitchouno"

à mi chemin sur le sentier de montée "Pitchouno" vers "Testouriasso"

Panneau d' information (provisoire ?) de la Testouriasso

Le départ de la "Testouriasso" à Buis les Baronies

- Un petit mur d' entrée accueille le ferratiste, il va falloir tout de suite s' habituer à l' utilisation mixte "poignées" et "barreaux". Les poignées nécessitant un peu plus de précision dans le geste (pieds) et un peu plus de gestuelle coordonnée pour les mains ! Les changements de mains ou de pieds sont moins confortables ! Tout doucement, mais presque toujours sur un plan vertical, la voie emmène vers la crête du rocher St Julien. Le parcours n' est pas très difficle mais demeure sportif et les bras sont vite mis à l' épreuve, la verticalité du rocher offre quelques passages légèrement deversants.

Traversée facile dans les premiers cent mètres de la

Via en traversée ascendante avec déjà le mixte

Une première poutre facile à traverser dans la

Le vide est omniprésent dans cette via !

"La Testouriasso" La crête du rocher St Julien est atteinte, vue sur le versant sud.

"La Testouriasso" On va suivre le profil de la crête pendant un moment

 "La Testouriasso"  reparti en traversée sous la crête du rocher St Julien

à l' approche de la crête du rocher St Julien .

"La Testouriasso" Buis les Baronies, le vide peut impressionné et la traversée est légérement deversante.

Remontée verticale sur "poignées" et "petites marches" c'est sportif !

"La Testouriasso" Buis les Baronies, un pont népalais s' annonce !

"La Testouriasso" Buis les Baronies,vertical et déversant !

"La Testouriasso" Buis les Baronies,le pont népalais franchi !

nouveau départ vers la crête ...c'est peut être pour cela qu'on l' appelle têtue ?

"La Testouriasso" Belle vue sur  Buis les Baronies, un pont népalais s' annonce !

au dessus du pont népalais et de la poutre (

Pont de singe à suivre ... ( "la testouriasso" à Buis les Baronies)

la via redescend  ... ( "la testouriasso" à Buis les Baronies)

- c'est à cet endroit que l'on croise la montée aérienne de la "Rumpo Quiéu" seconde voie des vias ferrata du rocher St Julien ... voie qui empruntera le pont népalais du dessus, puis la grande passerelle aérienne !C' est aussi à cet endroit que se confirme la descente et la fin de l' itineraire de "la Testouriasso.

Descente verticale sur la gauche du rocher, pour reprendre le pont népalais du dessous

Point de vue sur le pont népalais et la grande passerelle de la

Dernier pont népalais de

Vue de la lame de rocher où se fait le croisement en la voie de

sentier de descente câblé de la

Magnifique escalier taillé dans du bois brut ...bel ouvrage !

Bel ouvrage pour finir

- "La Testouriasso"  s' avère pour moi une via plutôt sportive et assez longue (Je me suis bien "dépensé !). Son classement "difficile" est justifié par sa longueur, sa verticalité et ses quelques passages déversants. Elle ne comporte d' échappatoire. Plusieurs aménagements ludiques animent le parcours (poutres,ponts népalais,pont de singe).Par endroit, le câble assez tendu pose quelques petits problèmes car les longes sont alors tendues au maximum avec mon 1,80m, donc j' imagine que les ferratistes de petites tailles devront trouver des appuis complémentaires !

- Le profil général de la via se présente sous forme d'une montée assez verticale avec quelques passages transversaux pour rejoindre la crête du rocher St Julien, puis le cheminement se fait transversalement sous la crête pour redescendre sur la fin à la base du rocher St Julien.

- On peut depuis "la Testouriasso" reprendre au niveau de la poutre juste avant le dernier pont népalais, la voie de la "Roumpo quiéu", mais on rate alors un des passages sportifs de la voie, caractérisé par une verticale et des passages déversants. J' ai préféré pour ma part redescendre et reprendre la voie de la "roumpo quiéu depuis son départ.

- Je vais mettre 1h10 pour la parcourir (prises de photos comprises). 

- A la descente de la "Testouriasso, je me rends directement au départ de la "Roumpo quièu" qui se trouve tout de suite à gauche de la descente à une centaine de mètres.

 

Via ferrata  "Roumpo quièu"      à Buis les Baronies  Drôme

 

départ "Roumpo quièu" à Buis les Baronies

Itineraire de la "roumpo quièu" à Buis les baronies

- La via ferrata dite " Roumpo quièu" ou "Casse cul" a été ouverte officiellement le 31 janvier 2014. Elle fait partie de quatre nouvelles vias ferrata construites sur le rocher St Julien et à proximité. Elle mesure 640m de longueur et son parcours est annoncé en 3h00 environ. Elle est classée difficile + et comporte un passage annoncé extrêmement difficile (évitable).

- Pour se garer trois parking avec wc sont prévus, il convient de les choisir en fonction de la via ferrata que l'on veut faire.

Parkings via ferrata Buis les Baronies

- Site de Buis les baronies avec ses quatre vias ferrata :

le site des vias ferrata de Buis les Baronies

- Informations officielles :

- Après être redescendu de "la testouriasso", je me suis rendu directement au départ de "la Roumpo quièu", c''est simple elle se situe à gauche en descendant juste après l' escalier en bois une centaine de mètres plus loin environ.

- Depuis le parking de "la Pitchouno" il faut compter environ 20'' pour arriver.

- 12h20  Me voilà au pied de la "casse cul" , le départ est bien vertical ! Cette verticale comporte d'ailleurs avec la traversée qui l' accompagne quelques passages deversants qui lui donne tout son intérêt ! On rejoint aisi la "Testouriasso" au niveau de la poutre, là où elle redescend. La "roumpo quièu" poursuit elle au dessus vers la gauche quand on monte pour rejoindre rapidement le deuxième pont népalais surplombant celui de la "Testouriasso". 

Départ vers la "Testouriasso" depuis La "Pitchouno"

à mi chemin sur le sentier de montée "Pitchouno" vers "Testouriasso"

Le site de départ de "la roumpo quièu" à Buis les Baronies

Le  départ de "la roumpo quièu" à Buis les Baronies

Un mur très esthétique pour commencer ... la

c'est parti ! on prend vite de la hauteur ! (départ de la Roumpo Quiéu à Buis les Baronies

Belle traversée jusque l'angle et remontée verticale ensuite ! (

En haut à droite c'est le croisement avec la descente de la

On retrouve la poutre de la "Testouriasso"

La voie de "la casse cul" se poursuit en hauteur à gauche

...pour arriver sur le pont népalais qui surplombe celui de la "Testouriasso"

- Arès avoir croisé la voie de descente de la "Testouriasso", la "Roumpo quiéu" mène à un premier pont népalais, puis à la grande passerelle aisément franchissable car très stable ! A la sortie de la passerelle, la voie propose un passage athlétique pas du tout insurmontable (classé ED mais à mon avis surcôté). Il comporte deux pas athlétiques qui enchaînés ne posent aucun problème. Ce passage est très esthétique !

Grande passerelle en vue depuis le pont népalais ! via de Buis les Baronies.

Regard en arrière sur l'ambiance et le panorama du rocher St Julien depuis le premier pont népalais de la

En approche de la grande passerelle de la "Roumpo quièu"

Sur la passerelle ....

qui précède le passage extrêmement difficile (facultatif)

le départ du passage ED

le passage athlétique de la "roumpo quièu"

ambiance dans le passage athlétique de la

-Après la passerelle et son surplomb, la via continue en direction de la croix du rocher St Julien et alternent verticales,traversées,pont de singe et pont népalais, le tout dans une ambiance de vide omniprésent !

Superbe ambiance gazeuze à la sortie du passage athlétique de la

Et c'est reparti avec des passages verticaux  auxquels succèdent des traversées ...

au dessus d'un pont de singe "Roumpo quièu" à Buis les Baronies

Traversée sur un pont de singe ("Roumpo quièu - Buis les Baronies)

la "roumpo quièu" à Buis les Baronies ...un superbe espace ludique aérien !

la "roumpo quièu" à Buis les Baronies ...un superbe espace ludique aérien !

la "roumpo quièu" à Buis les Baronies ...un peu de répit !

la "roumpo quièu" à Buis les Baronies ...petite balade entre les rochers avant la montée à la croix !

Descente ... tout au fond l' échelle inclinée en rondins de la "Thiousso"

"la Roumpo quièu" va contourner le rocher coincé et remonter !

"la Roumpo quièu"remontée du piler et traversée ultime surun dernier pont népalais

Arrivée de la "Roumpo quièu" à la croix du rocher St Julien

"la Roumpo quièu"Pont népalais, il y a du gaz !

"la Roumpo quièu"Pont népalais, Vue splendide !

"la Roumpo quièu" dernière verticale avant la croix !

La croix du rocher St Julien à Buis les Baronies

"la Roumpo quièu" La descente (signalisation provisoire)

"la Roumpo quièu" la descente

"la Roumpo quièu" la descente

"la Roumpo quièu" la descente - dernier exercice !

"la Roumpo quièu" la descente - les derniers mètres !

- De nombreux passages ludiques sur cette via ferrata ! La "Roumpo quiéu" est plus longue et un peu plus difficile que la "Testouriasso" même si on évite le passage athlétique.Sur cette voie  comme sur les deux autres du rocher St Julien, les aménageurs-constructeurs ont su préserver l' utilisation de prises naturelles notamment pour les mains ... certaines sont mêmes indiquées par de petits points rouges pour attirer l' attention !

- J' ai parcouru la "Roumpo quièu" en 1h30 (photos comprises). La descente de la "Roumpo quièu" est commune avec celle de la "Thiousso". 

- A la descente de la "Testouriasso", j' avais l'intention d' enchaîner immédiatement la "Thiousso", mais un "grain" est venu vider ses effluves et m' a incité à renoncer à faire la via immediatement, non pas que la pluie était très forte, mais plutôt dans l' idée de protéger mes appareils photos et de garde r une certaine qualité d' images !

- Je suis donc redescendu à la voiture en attendant de voir si le temps s' arrange. En chemin j' ai rencontré un des equipeurs - installateur de la via ferrata qui venait faire quelques travaux de finition, l' occasion de bavarder un peu avec lui !

- Je suis ensuite allé au parking du "ravin du Rieuchaud" parking aménagé 300m au dessus de la "Pitchouno" et qui est le parking plus destiné aux amateurs d' escalade. Quelques photos de la face sud du rocher St Julien, d' où on aperçoit quelques passages de la via ferrata.

face sud du rocher St Julien, l' "oeil" et une poutre de la "Roumpo"

 

face sud du rocher St Julien, la croix et le pont népalais précédant

- 15h 00  Je redescends à Buis les Baronies et ... je mange ! Il pleut toujours !

- 15h45  Il fait soleil ! ... avec toujours de gros nuages menaçants ! Je me décide tout de même à aller tenter la troisième voie du rocher St Julien et je remonte me garer au départ de la "Pitchouno" 

 

Via ferrata  "La Thiousso"      à Buis les Baronies  Drôme

 

départ de la "Thiousso" à Buis les baronies

 

- La via ferrata dite "La  Thiousso" ou "la coriace" a été ouverte officiellement le 31 janvier 2014. Elle fait partie de quatre nouvelles vias ferrata construites sur le rocher St Julien et à proximité. Elle mesure 640m de longueur et son parcours est annoncé en 2h00 environ. Elle est classée difficile  et comporte une Tyrolienne (évitable).

- Pour se garer trois parking avec wc sont prévus, il convient de les choisir en fonction de la via ferrata que l'on veut faire.

Parkings via ferrata Buis les Baronies

- Site de Buis les baronies avec ses quatre vias ferrata :

le site des vias ferrata de Buis les Baronies

- Informations officielles :

 

- Depuis le parking de "la Pitchouno" il faut compter environ 30'' pour arriver au départ de la "Thiousso".

- 15h45  La pluie qui s' est mise à tomber quand je sortais de la "Roumpo quièu" vient de s'interrompre, quelques rayons de soleil font leur apparition ! Depuis le parking de la "Pitchouno", je repars à l' assaut de la troisième voie de via ferrata du rocher St Julien, "la Thiousso". 

- Il me faudra 30' environ pour rejoindre le départ de la via. Les sols sont détrempés, la via sera humide et sûrement glissante ! Le départ de la via se fait plus facilement depuis le parking du "Pain d' Aïs", plus proche.

- Sur la passerelle de la "Roumpo" un des équipeurs aménageurs de la via rencontré tout à l' heure à la descente de "la Roumpo", s' affaire à faire quelques modifications après l' inauguration. Je ne suis plus seul !

Départ vers la "Testouriasso" depuis La "Pitchouno"

à mi chemin sur le sentier de montée "Pitchouno" vers "Testouriasso"

l' itinéraire de la "Thiousso" à Buis les Baronies

Le départ de la "Thiousso" à Buis les Baronies

- La via démarre par un beau mur et aboutit à un passage vertical dans un dièdre du niveau d'une escalade niveau 4, car sur un passage étroit et uniquement avec des  poignées, et petites réglettes pour les pieds. A coup sûr un des plus beaux passages de la via où une escalade tout en équilibre et appuis procurera de belles sensations rares en via ferrata ! La voie mène au départ de la tyrolienne aménagé sur une petite plateforme confortable !

Départ vertical de la "Thiousso" à Buis les Baronies

départ "la Thiousso" à Buis les Baronies

Passage  aérien d' escalade dans un dièdre

Passage  aérien d' escalade dans un dièdre (autre point de vue) "la Thiousso" à Buis les Baronies

Passage  aérien d' escalade dans un dièdre (bel aperçu sur la tyrolienne et sa réception) "la Thiousso" à Buis les Baronies

Arrivée à la plate forme de la tyrolienne - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

- La tyrolienne aboutit à un bel ouvrage de réception qui devrait garantir une réception confortable ! Mais attention, en ce jour humide et glissant, j' ai été ...surpris ... par la reception, car avec des appuis fuyants pour les pieds, j' ai "tamponné rudement" le ...tampon d'amortissement, ce qui m' a immédiatement renvoyé un mètre plus bas ! J' utilisais la poulie speed qui doit être la poulie ad hoc vu la pente, mais le câble hyper tendu produit une vitesse directement proportionnelle à l' impulsion de départ ! Donc tyrolienne à aborder calmement sans trop pousser au départ et en pensant à amortir l' arrivée par les pieds sur le plateau de réception (quand il n' est pas trempé et glissant).

Prêt pour le départ ....Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

La tyrolienne depuis l' arriève - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

Passage de contournement après la tyrolienne - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

- La via se poursuit en traverséée et passe par un pont népalais avant d' atteindre un curieux passage sous une dalle inclinée où on progresse un peu en opposition. Ce passage précède la zone que j' appellerai "ludique" de la via ferrata.

Traversée facile avant la faille - Via ferrata à Buis les Baronies la

D' abord une petit pont népalais - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

On aperçoit la" faille" après une poutre - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

C' est plutôt une lame de rocher décolléee ... pourvu que ça ne se referme pas ! - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

A la sortie du passage" étroit" - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

- C 'est à cet endroit que je vais rencontrer de nouveau un des équipeurs - installateur de la via ferrata en train de percer, meuler, modifier les ancrages en fonction des premières retombées de l' inauguration et plus sûrement en fonction des remarques faites lors du passage de la commission de sécurité ! Rencontre sympathique et instructive, il me confirmera que la tyrolienne est hyper tendue et que tout se passe normalement par temps sec  ... et puis aussi qu'il faut lui laisser procurer "un peu de sensation" ! Il me suggère d' essayer la "jaune" pour voir ... En général sur les trois parcours le parti pris a été de tendre les câbles ce qui explique que par endroit on peut se sentir un peu en bout de longe.Ils ont pris aussi le parti de laisser la possibilité d' utiliser le maximum de prises naturelles et pour celles qui sont les plus discêtes, des petites indications en peinture rouge attirent l' attention.C 'est bien dans la "Thiousso" que les aménageurs ont essayé de "donner" le maximum de sensations aux utilisateurs ! 

Passage remarquable entre les deux rochers - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

La poutre, pas dans le vide ! - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

Autre prise du vue, on voit le pas et l' échelle de rondins - Via ferrata à Buis les Baronies la

Echelle de rondins à franchir en équilibre ! - Via ferrata à Buis les Baronies la

L' échelle de rondins vue de dessus - Via ferrata à Buis les Baronies la

Premier pont de singe dans le pilier au dessus de l' échelle de Rondin - Buis les Baronies

Premier pont de singe, un équipeur-installateur en train de épeaifiner

La montée du pilier, on aperçoit déjà le second pont de singe - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

Sur le second pont de singe du pilier - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme

Vue depuis La "Thiousso"  On n' est plus très loin de la sortie !

La dernière poutre - Via ferrata à Buis les Baronies la

Le même passage vu depuis la descente - Via ferrata à Buis les Baronies la " Thiousso" (Drôme)

La sortie - Via ferrata à Buis les Baronies la "Thiousso"

Tout à gauche, l'itineraire de sortie de la "Thiousso" et la descente commune avec la "Roumpo quiéu" sous la croix.

La croix du rocher St Julien à Buis les Baronies

- La "Thiousso" emprunte donc le même parcours que la "Roumpo quièu" pour rejoindre la base du rocher St Julien.

- La "Thiousso" est classée officiellement via difficile mais je l' ai trouvée plus ... "coriace" que la "Roumpo quièu"". Elle présente aussi des pas athlétiques à plusieurs occasions, et assez souvent la solution ne vient pas des barreaux ou des poignées, mais des prises naturelles rocher à trouver ! Je la classerais plutôt Difficile +.  J' ai effectué la via en 1h30 photos et discussion avec le technicien de la via compris.

Descente commune à la "Thiousso" et à la "Roumpo quièu"

Descente commune à la "Thiousso" et à la "Roumpo quièu"

Descente commune à la "Thiousso" et à la "Roumpo quièu"

Descente commune à la "Thiousso" et à la "Roumpo quièu"

- La Thiousso est une superbe via ferrata sportive, engagée à certains passages, très variée et surprenante par les aménagement réalisés. Le site du rocher St Julien est assez atypique, tout en arêtes avec des fissures et brèches inattendues parfaitement utilisées par les concepteurs - aménageurs de la via. Les trois parcours peuvent s'enchaîner, j' ai pour ma part fait les trois vias dans la journée en effectuant la totalité de leur parcours.

- Splendide réalisation à l' initiative de Buis les Baronies et sa communauté dans un cadre somptueux ! A découvrir et redécouvrir !

- 18h45 J' ai fait les trois vias du rocher St Julien en trois heures environ. Parcours sportif et ludique dans un rocher étonnant qui ressemble à une très longue et fine écaille verticale au dessus de Buis les Baronies.

- Je campe de nouveau à Buis les Baronies au bord de l' Ouvèze qui en cette saison fait un beau vacarme !

 

- Vendredi 14 février 2014

 

- 9h00  Je me lève, 14° dans la voiture, le ciel est toujours couvert ! Aujourd'hui je vais remonter un peu vers le nord est pour me rendre au dessus de Gap à Orcière Merlette faire un peu de ski de piste ! Le temps ne m'incite guère à faire du vélo de montagne et j' espère que je n' aurai pas d'averses de neige !

- 13h45  Je suis à Orcières, j' ai mangé, j' ai mon forfait en poche et je pars skier ! Temps nuageux mais avec de belles éclaircies. Le massif est bien enneigé.

 

Ski de piste à Orcières Merlette    Orcières merlette   Hautes Alpes

 

- 13h45  J 'ai mon forfait pour trois heures (26 euros), je pars skier ! Temps nuageux, avec de belles éclaircies. La neige  semble un peu molle et friable au départ en bas de la station (la température est plutôt élevée).

Station de ski d' Orcières Merlette - bas des pistes

Plan des pistes Orcières Merlette

Photos de la station d' Orcières merlette depuis le TS "la bergerie"

Le haut du TS de la bergerie (Orcières Merlette)

la station d' Orcières Merlette vue depuis la première partie des pistes

- La neige est meilleure sur les hauteurs et les pistes sont en bon état, il est vrai qu'il n'ya pas affluence en ce jour ! Tant mieux ça rend les ski et les trajectoires plus tranquilles. Lumière ambiante surprenante avec ce temps couvert, des rayons de soleil furtifs et rasants et des coins de ciel bleu par endroits !

ski à Orcières Merlette

Retour vers la station d' Orcières Merlette

Montée à Roche Rousse par le télémix

chiens de traîneau à Roche Rousse

- Je suis monté à Roche Rousse (2280m) et de là j' ai poursuivi  jusqu' au Drouet (2655m) point culminant de la station pour aujourd'hui ! (le col de Freyssinières (2725m) est fermé).

au loin le TS qui monte au Drouet

Montée au Drouet (Orcières Merlette)

Arrivée du TS au Drouet

Descente sur Roche Rousse (Orcières Merlette)

Retour sur Orcières Merlette

- Orcières Merlette est une belle station de ski adossée aux Ecrins où le domaine skiable est assez vaste. Les pistes rouges sont par endroits,pentues à souhait ! Pour cette première sortie de ski, je n' ai pas retrouvé mon aisance habituelle, gêné par des cuisses douloureuses (vias ferratas) et une visibilité du relief incertaine à cause de la luminosité et du soleil rasant.

 

- 17h00  Après un peu plus de deux heures de ski, je redescends en station et je repars en direction de Buis les Baronies.

- 19h30  Je suis garé à Buis sur le grand parking du centre ville pour être plus au calme par rapport au bruit de l' Ouvèze (le torrent de Buis) bien chargé ces jours ci !

- 22h45  Le vent souffle par rafale, je ne sais pas quel temps je vais avoir demain, je compte bien faire un grand circuit vélo de route !

 

Samedi 15 février 2014

 

- 9h00  Le temps est semi couvert au moment du petit déjeuner, quand je vais faire mes courses du matin un peu plus tard, je m' aperçois que le temps est assez incertain avec un vent assez fort ! J' abandonne l'idée de faire un grand circuit vélo de 120 km pour me contenter  de faire des boucles autour de Buis les Baronies, pour pouvoir aviser et au besoin rentrer à la voiture !

- 10h00  Je prépare tranquillement le cycliste en prévoyant de quoi me protéger en cas de pluie et en repérant deux ou trois possibilités de boucles autour de Buis.

 

Circuit vélo Cols de Peyruergue,Soubeyrand et Ey 

depuis Buis les baronies

les.cols.peyruergue-soubeyrand-ey.depuis.buis.les.baronies.

- 10h30  Je pars, je n' ai mis ni gant d'hiver, ni sur chaussures mais j' ai ma tenue hiver ! J' emporte un sac à dos avec des des vêtements complémentaires au cas où car le temps reste incertain et venteux ... petit rayon de soleil timide au départ ! Je prends la direction de Ste Euphémie sur Ouvèze par la magnifique vallée de l ' Ouvèze. La route est en montée légère sur près de 15 kilomètres

En route vers Ste Euphémie par la valée de l' Ouvèze en quittant Buis et le rocher St Julien

Début des gorges de l' Ouvèze au dessus de Buis les Baronies

En approche de St Euphémie sur Ouvèze

Franchissement d'un tunnel sur la route de St Euphémie

L' Ouvèze en dessous de la route

- Juste avant St Auban sur Ouvèze, je prends à gauche la D64 qui va me mener au col de Peuruergue en passant par la Batie, Verdun,Gouvernet. Depuis le croisement avec la D546, la montée du col fait 4,5 km pour 4% de pourçentage moyen avec des passages à 6%.le col se situe à 794m d' altitude et sa montée représente un dénivelé de 192m.

à gauche direction le col de Peyruergue, à droite st  Auban sur Ouvèze

St Auban sur Ouvèze

carrefour, à gauche le col de Peyruergue

col de Peyruergue, vue sur la montée

montée du col de Peyruergue, le ciel est bien chargé !

Sommet du col et vallée de l' Ennuye de l' autre côté

- Après la descente courte du col de Peyruergue, je monte le col de Soubeyrand en passant par Bellecombe Tarendol et je redescends jusque la D94 qui suit le cours de qui va s' engouffrer dans les gorges de St May.Depuis St Jalle, le col fait 9km pour 403m de dénivelé à 4,4% de pente moyenne (6,5 % maxi). Le col culmine à 994m d' altitude.

Direction le col de Soubeyrand

dans Bellecombe Tarendol à mi pente dans le col de Soubeyrand

Col de Soubeyrand

Col de Soubeyrand

Col de Soubeyrand, le sommet

Dans la descente du col de Soubeyrand côté Remuzat

Vue sur la vallée de l' Eygues

Bifurcation avec la route de Remuzat, en haut à gauche le col de Soubeyrand

- Je rejoins la D94 ... et la circulation ! Je passe à proximité de Remuzat, et je m' engage dans les gorges de St May qui reçoit l' Eygues. Je découvre pour la première fois un feu tricolore spécialement aménagé pour les cyclistes qui interrompt complètement la circulation automobile à leur passage, car la route du tunnel très étroite rendrait dangereux pour ces derniers, tout croisement.

L 'Eygues et le pont qui va à Remuzat

Les gorges de St May

Dans les gorges de St May, un tunnel avec des feux spécifiques pour les cyclistes ...c' est top !

Arrivée à St May

les gorges de St May

Traversée de l' Eygues

- Après les gorges, je bifurque à gauche pour remonter la vallée de l' Ennuye  qui conduit à St Jalle au pied du col d'Ey. Joli col de 6,30 km à 5% de moyenne (6,5 % maxi) qui culmine à 718 m.

Bifurcation vers St Jalle

Retour vers Buis par St Jalle et le col d' Ey

St Jalles

Bifurcation dans St Jalles vers le col d' EY et Buis les baronies

Vers le col d' EY en haut à gauche depuis St Jalle

Sommet du col d' Ey

- Redescente ensuite sur la vallée de l' Ouvèze et mon point de départ, Buis les Baronies.Excellent circuit vélo, varié en paysage,agréable car peu de circulation mis à part dans les gorges de St May, trois cols pas trop durs. Du vent contraire dans la remontée des gorges de l' Ouvèze mais j' étais un peu abrité par la sinuosité des gorges et je n'e l' ai pas trop ressenti ! Vent favorable jusque Sahune puis de trois quart dans la montée du dernier col, le col d' Ey. J' ai failli rouler avec un cycliste sportif dans le dernier col, (le seul que j' ai rencontré sur le circuit !), mais photos obligent, je l' ai laissé filé !

Descente du col d' Ey vers Buis les baronies

Descente du col d' Ey vers Buis les baronies, rocher St Julien en vue

- 80 km en 4h à 20 km de moyenne pour 1380m de dénivelé. J' ai fait le circuit en souplesse à 71 de cadence moyenne de pédalage, parti le matin avec réticence en raison du temps maussade, je ne regrette pas du tout de m' être forcé et j' ai découvert un autre circuit vélo intéressant à proximité de Buis les Baronies.

Arrivée à Buis les Baronies

- 16h30   De retour à Buis les Baronies, j' ai donc eu plutôt un temps nuageux et venteux pour ma sortie vélo, mais pas de pluie ! Je range mon matériel cycliste et je visionne mes photos du jour avant de les classer et les stocker sur mon ordinateur de poche.

 

Dimanche 16 février 2014

 

- 8h15  Lever, il fait 15° dans la voiture, il a plu moyennement toute une partie de la nuit et encore un peu à cette heure. A 3h du matin, pluie et Ouvèze faisaient tellement de bruit, que j' ai crains l'innondation (je suis garé en bord d' Ouvèze), j' ai donc rejoint la grande place de Buis par précaution et pour me rendormir tranquille !

- Une course d ' orientation se prépare en pleine ville, il y a de l' effervescence autour d'une myriade de minibus ! Courses faites au mini market de Buis, je vais étudier ce que je fais aujourd'hui compte tenu du temps incertain (annonçé couvert). Une petite pluie fine vient juste de s' arrêter !

- 9h30  Les coureurs d' oreintation viennent juste de finir leur épreuve, je viais "pousser" jusque Bédouin au pied du Ventoux pour voir le temps qu'il y fait ! 

- 10h30  Je suis à Bédouin. Il pleuvotte. Le Ventoux est dans le brouillard ... invisible !

- 11h30 Je décide d' aller jusqu'aux gorges de la Nesque pour faire un circuit randonnée dans les gorges soit à partir du belvédère, soit à partir de Monieux.

- 12h00  Je suis garé sur la place de la liberté (en face de l' église St Pierre),  à MonieuxJe prépare le randonneur et j'emporte un casse croûte !

 

Circuit randonnée dans le gorges de la Nesque     depuis Monieux (Vaucluse)

 

Rando gorges de la nesque

 

- 12h20  Je pars de Monieux, je suis tout de suite dans l' ambiance de la rando, car le demarrage est en côte au dessus de l' église par un sentier raide et aérien qui serpente au dessus du village pour un peu plus haut bifurquer sur la gauche et monter en obique au dessus de la route qui surplombe la vallée de la Nesque. Joli sentier empierré et panoramique avec le village en arrière plan et le lac en contrebas ! Arrivé au point culminant de la montée, je laisse à droite une construction que je n' ai pas pris le temps d' aller observer (maison privée ?). 

- Le chemin descend alors longuement en oblique,traverse la route puis continue dans une descente abrupte que j' effectue dans le brouillard sans rien voir !

place de la liberté à monieux

Petite visite à l' intérieur de l' église de Monieux

départ du sentier des chapelles à Monieux

Panneau d' info

ruines de la chapelle St andré et la tour de guet

Première bifurcation sur le sentier des chapelles

le sentier au dessus de la vallée de la Nesque

le village de Monieux depuis le sentier

le lac de Monieux juste à l' entrée des gorges de la nesque

panorama sur le village de Monieux depuis le point haut de la rando

zoom sur le village de Monieux

- Arrivé en haut du plateau, je passe à côté d' une construction "non pancartée", je ne vais pas y jeter un oeil, je continue sur la gauche en direction de la toute que je sais toute proche !

Arrivée et bifurcation sur le plateau

Juste à la traversée de la route, le sentier de descente vers les gorges de la Nesque

- Après avoir traversé la route, un sentier plonge vers les gorges de la Nesque ! Le randonneur est averti qu'il s' agit d'un sentier sportif et vertigineux, avec le brouillard d' aujourd'hui, je ne me rends compte de rien,sauf de la pente ! Le sentier est effectivement en surplomb par endroit.

descente sportive dans les gorges de la Nesque et  ...le brouillard !

descente sportive dans les gorges de la Nesque  !

descente dans les gorges de la Nesque, on retrouve un sentier plus agréable  !

- Parvenu au niveau de la Nesque que j' entends plus que je ne vois, le sentier débusque sur la chapelle St Michel. On est alors dans une des plus beaux canyons de Provence (hélàs je n' en profite pas !). Je visite rapidement la chapelle, il est dit dans une de mes consultations internet que deux grottes se visité au dessus de la chapelle, on y accède par une échelle de bois et des cordes (je n' ai pas eu l' occasion de vérifier). La chapelle est ouverte et permet aux randonneurs qui y viennent en pélérinage de demander à Saint Michel de les protéger !

Arrivée à la chapelle St Michel

la chapelle St Michel dans les gorges de la Nesque

P1050668

la chapelle St Michel dans les gorges de la Nesque

la chapelle St Michel dans les gorges de la Nesque

contribution des randonneurs et visiteurs de la chapelle !

- Après la chapelle, il faut traverser la Nesque, qui en ce mois de février n' est pas "à sec" (!) et le gué est totalement improbable ! Je passe donc pieds nus dans le courant assez soutenu en m' aidant d'un bâton trouvé sur place et qui servira à m' équilibrer ! La remontée s' effectue en direction de la Peisse, sur le versant opposé de la chapelle, remontée spectaculaire sous d' immenses voûtes, qui permet de rejoindre enfin le plateau.

les indications avant de traverser la Nesque

La nesque à traverser, en cette saison il y a de l' eau ... et du courant !

Bel abri naturel dans les gorges de la Nesque

C' est parti pour la traversée de la Nesque !

la remontée après la traversée de la Nesque sous des falaises imposantes 

vue depuis le haut des gorges de la Nesque, passage sous les voûtes

Sur le plateau opposé au dessus des gorges de la Nesque, le retour à gauche vers Monieux

Sur le plateau opposé au dessus des gorges de la Nesque, le retour à gauche vers Monieux

descente vers le début des gorges de la Nesque

Retour au bord de la Nesque, non loin du lac du Bourget

le barrage sur la Nesque (lac du Bourget)

Après le lac et le barrage, la Nesque s'enfile dans les gorges

le lac du Bourget juste avant les gorges de la Nesque

la route qui fait la jonction entre le lac du Bourget et Monieux

la route de Monieux

Les gorges de la Nesque vues depuis le belvédère supérieur de la route

- 17h00  Je reviens en voiture par les gorges de la Nesque (route) jusque Bédouin où je vais y passer la nuit .

 

Lundi 17 février 2014

 

- 8h30 , je me lève (7° dans la voiture, je mets le chauffage). Grand soleil à l' extérieur. Après être allé faire quelques courses en ville, où je me rends compte que l' air est frais, j' admire le mont Ventoux dans son écrin de neige ! Je vais aller faire un circuit vélo et tentier de monter jusqu' au sommet !

- 10h00  Le cycliste est prêt, je pars à l' assaut du mont Ventoux depuis Bédouin et je reviendrai par Sault et ... les gorges de la Nesque !

 

 

Circuit vélo Mont Ventoux - gorges de la Nesque   depuis Bédoin

 

Le mont Ventoux sous sa coiffe de neige, au départ de Bédoin

Mont ventoux gorges de la nesque depuis Bédoin

- Je pars à l' assaut du Mont Ventoux depuis Bédoin , en espérant pouvoir monter le plus haut possible car la neige doit recouvrir la route dans les derniers kilomètres de l' ascension ! Je compte redescendre par le versant qui mène à Sault, et revenir à Bédoin par les gorges de la Nesque ! Il ne fait pas très froid au départ de Bédoin et le soleil réchauffe bien l' air ambiant. C'est une montée que je connais bien pour l' avoir faite des dizaines de fois, mais c' est la première fois que je la tente aussi tôt dans la saison !

- La première partie jusque St Estève sert d' échauffement, la montée est progressive et n' excède pas les 6 %, mais à partir du village, la pente se redresse entre 7 et 11% et ce sera ainsi pendant près de 11 kilomètres jusqu' au chalet Reynard. Je considère que c' est la partie la plus dure de la montée du mont Ventoux.

au départ de Bédoin en direction du Ventoux

Premier village traversé

Début des premières pentes difficiles dans la montée du Ventoux côté Bédoin

Ces montées rectilignes sont en fait les plus éprouvantes dans la montée du ventoux !

grimpée dure mais agréable en sous bois vers le Mont Ventoux depuis Bédoin

Sorti du sous bois, on découvre le sommet du Ventoux !

Apparition de la neige en direction de Chalet reynard

Arrivée à Chalet Reynard à 6km du sommet

Premier kilomètre après chalet Reynard, la route du col est annoncée fermée !

Le Ventoux, je continue sur la route malgré la fermeture du col.

Barrière sur la route, mais elle est praticable au delà ! ... pour les piétons et les vélos !

ça se complique ... je suis à 2 km du sommet !

Pied à terre ...neige ! (Ventoux à vélo !)

C' est beau le Ventoux sous la neige !

descente du mont Ventoux direction Sault à partir du chalet Reynard

Petit arrêt dans la descente avec vue sur la ville de Sault au loin

Fin de la descente du mont Ventoux à l' approche de Sault

le village de Sault

Sault

Après Sault, bifircation à gauche en direction de Monieux et les gorges de la nesque

Dans les premières rampes de la montée vers les gorges de la Nesque

Montée vers les gorges de la Nesque par Monieux : le lac de retenue de la Nesque à l' entrée des gorges

Les gorges de la Nesque vues depuis le belvédère supérieur de la route

Magnifique descente à vélo dans les gorges de la Nesque

Le Ventoux depuis les gorges de la Nesque

Gorges de la Nesque à vélo

Gorges de la Nesque à vélo

Retour vers Flassan puis Bédoin

- 15h00  Revenu à la voiture à Bédoin, je range le matériel cycliste et je mange ! 

- 16h30  Je prends la route direction l ' autoroute A6 pour me rendre près de St Etienne, Rochetaillée plus précisément, car je voudrais aller voir l' avancée des travaux de rénovation des vias ferrata de Planfoy.

- 20h15  Je suis stationné à Rochetaillée pour la nuit.

 

Mardi 18 février 2014

 

- 7h30  Je me lève, 7° dans la voiture.

- 8h30 je descends en direction du lieu dit "la gueule d' enfer" où je me gare. L' accès aux vias ferrata est interdit, par une barrière grillagée qui interdit toute entrée : travaux de sécurisation et aménagement des vias ferrta par l' entreprise PRISME

- Je croise l' équipe de Prisme très sympathique qui me dit qu'ils auront fini dans une semaine ! Mais la communauté de commune n' ouvrira le site qu'à l' approche du printemps et pour la tyrolienne, il faudra attendre au moins la fin des vacances de Printemps.

- 10h00  Je reprends la route du ... retour ! Semaine sportive complète et variée (4 disciplines) et découvertes très intéressantes sans oublier un haut lieu de la via ferrata en France ... les vias ferrata du rocher St Julien de Buis les Baronies !

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau