DOUBS/AIN/SAVOIEJUIN 2012 Vias ferratas,vélo,spéléo,rando *


 

Doubs/Ain/Savoie


 Vias ferratas,vélo,spéléo,rando


 7 au 12 Juin 2012

 

Jeudi 7 juin 2012

- 10h30  Départ de la maison après arrosage des tomates en serre ! (elles vont être sevrées d' eau pendant 6 jours !).Direction Baume les Dames par Luxeuil et Lure. Je m' arrête à Luxeuil pour faire les courses de la semaine.Petit arrêt repas à Vy les Lures, tout est en ordre dans le berlingo, le frigo s' est bien remis en route.

-  15h00  Je suis garé à Baume les Dames sur un parking au bord de la Loue juste avant le pont à arches en direction de Pont les Moulins. Je prépare le cycliste et le vélo ! après 8 jours d'inactivité cycliste, les ennuis de redémarrage ! le compteur à fil ne fonctionne pas ! ...puis le compteur GPS garmin affichent les unités en miles au lieu des kilomètres et je ne me souviens plus du mode d' emploi !... De guerre lasse ,je pars en unités anglaises, je ferai la conversion ensuite !

Circuit vélo val de Cusance  Baume les Dames  (Doubs)

 

circuit-velo-autour-du-val-de-cusance-a-partir-de-baume-les-dames.

- 15h30  Le ciel est menaçant, je commence à avoir des doutes sur la faisabilité du circuit dans son entier ! J' avais prévu de faire un circuit de 69 km, je crois que j' en ferai nettement moins ! A partir de Guillon les bains, je monte sur Lanans à flan de montagne, sur une route étroite au revêtement médiocre !

Sur la route vers Pont les moulins

- 15h30  Le ciel est toujours bien chargé et noir sur ma gauche quant j' arrive à Lanans. je me décide à interrompre le circuit mais je vais essayer de monter au moins jusqu'au lieu de la grotte de Lanans.

Surnla route de Lanans

- A peine deux km après Lanans sur la route d' Ouvans, les premières gouttes tombent ...je redescends donc "dare dare" sur Baume les Dames

Dans Lanans

- Une bonne partie de la descente se fait à l' abri des arbres mais revenu dans le val de Cusance, je me fais alors bien mouiller !

- J' ai donc fait un aller retour en vélo Baume les dames/Lanans de 31km en 1h14 à 25 de moyenne

-17h30  Je suis de retour au parking à Baume les Dames, sous la pluie !...et l' orage ! Maintenant ça tombe intensément, j' ai bien fait de faire demi tour là haut à Lanans.

- Je range le vélo et je fais sécher mon équipement cycliste en le mettant sur des cintres suspendus au dessus du siège passager. En attendant que l'orage passe, je règle mon GPS vélo aux unités kilométriques au lieu des miles.

-18h30  L' orage calmé, je remonte en voiture sur Lanans, cette fois ci, pour aller  reconnaître à pied le gouffre du Beuillet lieu de sortie habituelle de la grotte rivière de Lanans dont on m' a dit que l'issue dite "par le tonneau" était effondrée ! je fais cette rando prospection sous la pluie ! Je trouve assez facilement le gouffre du Beuillet 800m au dessus de la grotte,gouffre toujours aussi sombre et encaissé. La descente en balcon est assez malaisée car cela glisse énormément avec les feuilles ou la boue.

- Je retrouve le tonneau, ma foi en assez bon état et le passage semble parfaitement possible, je suppose donc que l' effondrement est un plus loin, mais non équipé et très mouillé, je décide de ne pas m' enfoncer sous terre.

- Après être remonté du gouffre, je vais jusque au parking de la grotte pour voir l' état des lieux. Tout est ok, je ferai donc la grotte demain matin.

- Je reviens par le val du Cusancin, (sinueux et en gorge par endroit, sans doute très agréable à faire en vélo (par temps sec)  !)

- 21h45  Je suis garé à Baume les dames près du centre ville en face de la poste. Je vais y passer la nuit. Il ne pleut plus ! La 3G fonctionne bien, je vais pouvoir donner de mes nouvelles. Malgré la pluie de cet après midi, il fait encore chaud (26° dans la voiture).


Vendredi 8 juin 2012


- 8h30  Bien dormi, 22° dans la voiture, j' ai tout de même été assez souvent réveillé par le bruit de la pluie qui est tombé pendant la nuit ! Je suis aussi un peu gêné par l' étroitesse de mon nouveau matelas(auto gonflant de camping = 50cm de large), j' ai l'impression de tomber du lit chaque fois que je me retourne ! A cette heure, il pleuvotte toujours, le ciel est couvert, la météo annonce des risques d'averses ce matin avec une amélioration pour l' après midi.

-  je me positionne sur mon site page "ludo membres" pour sécuriser ma prochaine activité qui sera donc la grotte rivière de Lanans et je remonte vers le village, puis la grotte.

parking Baume les dames à côté de la poste)















 Spéléologie grotte rivière de Lanans   Lanans  (Doubs)

Des merveilles à découvrir !

Accès :

-  La rivière souterraine de Lanans se situe à 2km au sud est de Lanans .il faut prendre la D10E en direction de Ouvans et après le dernier lacet de montée, au sortir de la forêt, prendre à gauche le chemin qui longe les prés. Un parking se trouve 800m plus loin, sur la gauche immédiatement après une étable abandonnée.

Descriptif :

- l' accès au réseau se fait dans le pré où se situe l' étable (attention aux jeunes taureaux en liberté), dans la doline située sur la gauche prés de la haie .Elle a été découverte en 1961 par le spéléo-club de Vesoul puis explorée et topographièe en collaboration avec le spéléo-club de Gray. C'est par un passage désobstrué sur le flan de la doline que l'on accède à une galerie basse qui débouche 15m plus loin dans une salle concrétionnèe à - 13m sous terre. Dans cette salle coule un ruisseau souterrain issu d'une perte au pied de la doline provenant du ruisseau arrivant dans le pré.

- Ensuite c' est l' ambiance canyon, haut et large juste ce qu'il faut pour se mettre en opposition, en grande partie obstrué par un important concrétionnement. Il n' est normalement pas possible de passer par le cours d'eau (trop bas de plafond, surtout en cas de réseau chargé). Il faut donc évoluer en hauteur, dans la partie supérieure de la galerie, ce qui rend le parcours très sportif !

Le parcours:

- Le parcours se présente comme celui d'un canyon, haut et pas très large dès que l'on quitte la salle d' entrée.Les premiers passages se font en empruntant les "balcons" ou cascades concrétionnés jusqu'au toboggan.Ensuite il faudra se déplacer en opposition en hauteur au dessus de la rivière pour progresser.

- Au bout de 150m environ,il faudra descendre d'une dizaine de mètres pour se retrouver au niveau de la rivière et arriver à la cascade (3m) qui nécessite une corde pour descendre dans la salle de la bonbonne.

- de la salle de la bonbonne, le réseau est plus étroit et la progression est plus aquatique, des passages bas, un peu d' escalade et on arrive au bout de 700m de parcours à une trémie d' effondrement.Un passage longtemps désobstrué entre l' éboulis et la voute (1969) permettait de rejoindre le fond du gouffre de Beuillet et d' effectuer ainsi une traversée intégrale ! (la fameuse sortie par le tonneau !)

- Aujourd'hui cette sortie n'est plus possible (effondrement avant le tonneau). Il faut rebrousser chemin pour sortir.

Le ruisseau ...

- Il disparait peu avant la trémie.Une coloration effectuée en 1977 montre la liaison avec la source du moulin du Mont à Cusance.

topo de la grotte rivière de Lanans (Doubs)






















- 10h30  Je suis sur le parking de la grotte rivière de Lanans, situé sur la gauche du chemin tour de suite après l' ancienne étable. Les vaches et les taureaux sont là ! Je prépare le spéléo, je n'emporte qu'une petite corde, pour faciliter ma descente et ma remontée du toboggan peu après l'entrée.

- 11h00  Je rentre dans le pré ...je surveille d' un oeil le comportement du troupeau...Quant les vaches se lèvent et me regarde ostensiblement ,sous la vigilance des taureaux encore couchés et avachis (!), je me décide tout de même à repasser les barbelés, je n' ai pas envie de commencer la visite par une course aux abris !! Je rejoins la doline d' entrée par la lisière. Avec les pluies, les eaux du ruisseau ont formé un petit lac à l' endroit de la perte dans le sol.

le parkingLe ruisseau aérien à proximité de l' ancienne étable










les vaches et les jeunes taureauxle pré d' accès de la grotte de lanans










Il y a beaucoup plu, un petit

 

 

- Au fond de la doline, "le trou de terrier" qui sert d'entrée est plein d'eau et de boue, je vais pouvoir me retremper d'entrée dans les plaisirs de la spéléo  ! Après 10m de reptation dans le boyau, j' arrive en haut de la salle d' entrée du réseau. Je suis tout de suite"saisi" par le bruit assourdissant de la rivière (ruisseau) souterraine !

le trou d' entrée dans la doline est celui de gauche









 

la sortie de la galerie d' accès !

Encore un petit effort même si j' ai déjà visité cette grotte mainte fois, la surprise st toujours là !

- La salle d' entrée est toujours aussi belle même si les passages successifs des spéléos (pas toujours attentionnés), ont maculé la plupart des concrétions à hauteur d' homme !

la salle d' entrée, grotte de lanans

p1200216.jpgla salle d' entrée, grotte de lanans

- Je ne peux pas affirmer que la grotte était "immaculée"  en 1975 ,la première fois que je l' ai visitée avec le club spéléo auquel j' appartenais   . Depuis j' y suis revenu une trentaine de fois en club spéléo, avec des groupes d'ados, avec les militants de l' association où j'étais permanent, puis en autonome avec les amis ou la famille.Mais ça fait quant même 15 ans que je n' y suis pas revenu

Un coup d' oeil au ruisseau-rivière !la rivière coule au fond









la rivièrepetit ruisseau, mais bruit assourdissant !

- Je retrouve assez facilement les passages empruntés lors de mes précédentes incursions ! Je serai  tout de même surpris par le toboggan sur une cascade pétrifiée (ressaut de 3,4 mètres), car j' ai du utiliser la corde et je ne pensais ne pas avoir a l' utiliser ! La corde emmenée est donc utile ! Je me demande si à l' époque je remontais sans corde ? 

le toboggan sur la cascade pétrifiée

- Je suis très satisfait de mon nouvel éclairage à leds (que de progrès réalisé en matière d' éclairage spéléo !) .J' utilise tout de même mon éclairage acétylène en parallèle (on ne change pas sa façon de faire du jour au lendemain !). J' avais prévu d' avoir un maximum d' éclairage pour faire un peu de vidéo, mais j'ai trop chargé ma lampe en carbure et au bout d'un moment elle s' est "étouffée" ! je poursuis jusque la galerie haute en opposition et je m' arrête au dessus de la cascade. Je ne descendrai dans la salle de la bonbonne, je fais donc demi tour !

En route pour les passages en opposition !C 'est toujours magnifiquement concrétionné.Il faut savoir où mettre les pieds !la galerie d'oppositionc'est sportif !p1200272.jpg

 

 p1200273.jpgp1200246.jpgp1200247.jpg




















Encore un coup d' oeil sur la rivière de Lanans avant de sortir !

Encore un coup d' oeil sur la rivière de Lanans avant de sortir ! (2)et encore un coup d' oeil sur les concrétions !

et encore un coup d' oeil sur les concrétions ! (2)et encore un coup d' oeil sur les concrétions ! (3)sans oublier les gours !













- je me suis bien retrempé dans l' ambiance spéléo,cette petite balade en opposition m'a de nouveau "ouvert l' appétit" ! J'ai fait pas mal de photos. Dommage que le réseau ne puisse plus se faire en intégrale ! a ce propos je n' ai vu aucune indication (pancarte ou affichette) avertissant de ce fait ! 

- 1h30 de crapahut, je suis super content. Je ressors de la doline toujours sous la surveillance des jeunes taureaux, mais je trouve juste à la hauteur de la doline, sur la gauche un passage dans les barbelés qui permet de revenir au parking sans passer par le pré !

- Je range méticuleusement tout le matériel spéléo bien "crade"! dans un compartiment spécialisé de la voiture me permettant de ne pas salir la voiture...oups !...sauf l' oreiller qui vient de prendre un coup de gants boueux au passage ! Je dégaze aussi ma lampe à acétylène et je mets de côté dans un sac hermétique le carbure utilisé.

la sortie  du tonneau dans le gouffre du Beuillet (Lanans)(aujourd'hui impossible)l' effondrement doit s'être produit au début de la trémie car la sortie du tonneau est cleanla remontée boueuse du gouffre du Beuillet (Lanans)

- 13h30 Je retourne à Baumes les dames pour manger et envisager l'itinéraire vélo que je ferai cet après midi. Le temps est toujours couvert et il pleuvote encore de temps en temps.

- 15h15  Après une petite sieste, je me décide à aller faire le circuit vélo initialement prévu hier !

- 15h45 Je pars à vélo direction Pont les Moulin depuis Baume les Dames. J' emprunte le val de Cusance et la route est plus calme après Pont les Moulins. Hier j' étais monté à Lanans par la première montée a Guillon les Bains, aujourd'hui j'emprunte la seconde montée après Val de Cusance.r faire un circuit vélo toujours à partir du  val de Cusance. Le temps est couvert et il tombe toujours quelques gouttes de temps en temps !

- 15h45  Je m' équipe en cycliste et je vais faire un circuit vélo autour du val de Cusance.


Circuit vélo autour du val de Cusance  Baume les Dames  (Doubs)

circuit-velo-autour-du-val-de-cusance-a-partir-de-baume-les-dames.

-  A partir de Baume les Dames, prendre la direction de Guillon les Bains,Cusance par la D50 puis la D 306. Après Cusance, monter à Lanans en prenant sur la droite. A Lanans, prendre à gauche   diection Sancey le grand . Par la D31 rejoindre Rahon,Vellerot les Belvoir, puis par La D19E traverser Crosey le Grand puis Crozey le Petit et à  Lomont sur Crête, redescendre sur Cusance puis rejoindre Baume les Dames.
Circuit de 65,6km pour 700m de dénivelé positif.

- 15h45 Je pars à vélo direction Pont les Moulin depuis Baume les Dames. J' emprunte le val de Cusance et la route est plus calme après Pont les Moulins. Hier j' étais monté à Lanans par la première montée a Guillon les Bains, aujourd'hui j'emprunte la seconde montée après Val de Cusance.

le doubs juste à hauteur de Baume les Dames

Le cusancinLes eaux sont bien chargées !










CusanceVal de Cusance













- La seconde montée vers Lanans n' est pas difficile, la route est en meilleur état que la montée depuis Guillon les Bains.Il y a plusieurs passages à 6%, j' ai fait les 4 km en danseuse. Dans Lanans, je tourne à gauche en direction de Sancey le grand. La route est variée et vallonnée.

Montée vers Lanans, la bifurcationDans Lanans










Vellevans sur la D464


- La route traverse Servin, Randeville puis traverse  Sancey le Grand où on prend la D31 direction Rahon et Vellerot les Belvoir. Il y a un peu de répit sur cette partie du tracé !

le chateau de belvoir

Vellerot les Belvoir

- A Vellerot, après avoir pris la direction de l'Isle sur le Doubs, je bifurque à gauche par une montée qui mène à Crosey le grand puis le Petit ! Ensuite direction Lomont la Crête (montée) et je tourne de nouveau à gauche pour rejoindre en descente Cusance, puis Baume les dames.

Crosey le Grand

Crosey le Petit

Lomont sur CrêtePont les Moulins

- Beau circuit vélo pas trop difficile, même si l"état de la route laisse à désirer par endroit !

- 64 km en 2h27 à 26,5 de moyenne pour 700m de dénivelé.

- Je suis parti avec le soleil et le vent favorable pour l' aller, je l' ai donc eu défavorable pour le retour !

- 19h30 je suis de nouveau garé à Baumes les Dames, au même endroit qu'hier soir, je vais y passer une seconde nuit ! Je vais en profiter pour charger tranquillement mes photos puisque la réception GPS est bonne.


Samedi 9 juin 2012


- 8h30   22° dans la voiture, j' ai bien dormi ! Après avoir déjeuné et être allé faire mes courses du matin (pain et journal), je change de département pour aller dans l' Ain, à Tenay, Chalay ou Nantuy -, en tout cas à proximité de la cascade de la Charabotte.

- 14h50  Je suis garé à Tenay, la 3G passe, j' ai trouvé mon parking de nuit ! Je vais maintenant aller faire la randonnée des tunnels, ou celle dite du "train fantôme"!

stationnement de nuit à Tenay

 














 

 

 Randonnée des Tunnels     Hameau de Charabotte/Chaley  (Ain)

- 15h15  Je suis garé dans la deuxième épingle de la route qui relie le hameau de Charabotte à Lacoux, 50m juste en dessous de l' ancienne ligne de chemin de fer qui devait relier Tenay à Hauteville. J' ai d' ailleurs rapidement la confirmation que je suis au bon endroit, car un groupe de ferratistes accompagnés par des guides redescend des tunnels !

un groupe accompagné redescend de la via ferrata de Chabarotte depuis les tunnels

- Rando du" train fantôme"Hameau de Charabotte (Ain)

Massif du Bugey dans l' Ain (altitude maximum 920m our un dénivelé de 500m) Il faut compter 4 h.

- Accès : de Tenay (vallée de l' Albarine, aller en direction de Chaley, puis le hameau de la Charabote .

- "Se garer un peu plus loin dans la 2ème épingle.Dans l'épingle à cheveux, monter 50 mètres par une sente raide, jusqu'à la voie ferrée, l'emprunter à droite jusqu'à la route.

-  Avant d'arriver dans le village de Lacoux, prendre le chemin  sur votre gauche. ( "le chemin du facteur" qui vient de Chaley).Suivre la route jusqu'au village de Lacoux (40 minutes). 

- A la sortie du village, au niveau d'une croix, prendre la route qui monte à gauche et après le premier virage à gauche, prendre le sentier à droite. Monter jusqu'au carrefour des 4 chemins. Prendre à droite un sentier à plat et descendre à droite un peu plus loin en direction de la Bertinière.

- Prendre la route à droite, puis à gauche, pour contourner le village de la Bertinière, de nouveau à droite pour ensuite prendre un sentier à gauche en direction d'un élevage de chèvres (4). Suivre ce sentier jusqu'à ce qu'il descende (prendre le sentier de droite) et traverser la route.Poursuivre en descente quelques minutes et ne pas rater le chemin à plat sur la gauche.Le sentier qui continue à descendre rejoint la route dans le quatrième virage.

- Le sentier monte raide , passe sur la crête(6) (attention à bien prendre le sentier qui descend en face de vous) puis descend au niveau d'un carrefour.Du carrefour, prendre sur votre droite le sentier qui descend sur la Ragiaz.Dans le village prendre la route à droite et la suivre .

- A l'intersection suivante, prendre à droite et poursuivre  jusqu'à ce que le sentier parte vraiment à droite. A cet endroit, prendre le sentier de gauche pour rejoindre le bord de la falaise (10).  Faites très attention au bord de la falaise. La cascade de la Charabotte n'est pas visible du plateau. 350 mètres en contrebas, vous pouvez apercevoir le moulin de la Charabotte.Poursuivre le chemin sur la gauche en longeant un moment la falaise pour ensuite prendre dans les bois (balisage jaune). Descendre dans un petit vallon.

- Le chemin qui part sur votre droite, rejoint l'ancienne voie ferrée directement à la sortie du premier tunnel, mais la fin est délicate et vous avez de fortes chances de faire rouler des pierres sur les promeneurs en contre bas. Eviter donc de l'emprunter.

- Prendre le sentier à gauche et le suivre jusqu'à rattraper une route forestière que l'on descend jusqu'à Nantuy. Dans le village, prendre à droite et poursuivre entre les maisons. A la sortie du village,  (ne pas rester sur le chemin le plus évident) suivre le sentier à flanc de montagne jusqu'à la cascade.

- La cascade de la Charabotte : Attention les bords sont très glissants. Cette cascade chute en 4 marches totalisant plus de 130 mètres de hauteur. 

"Chara" signifierait cascade et "Abioth" signifierait blanc

- L'entrée du tunnel se trouve sur votre droite. Ce premier tronçon est le plus important de la partie haute du circuit. 

- Vous traverserez une succession de sept tunnels. Faites attention aux éventuelles chutes de pierre. Quelques minutes après le dernier tunnel, de gros blocs se sont effondrés au milieu du chemin .

- Descendre par la route jusqu'au véhicule ou remonter quelques mètres pour reprendre le tracé de la voie ferrée et descendre par la sente raide du début."

circuit-randonnee-des-tunnels-depuis-charabotte

- Dès le départ, je prends le "chemin du facteur" et cela monte raide ...Je me retrouve un peu plus haut sur la route de Lacoux, et je décide de continuer par la route, la suite du chemin du facteur coupant sans doute le tracé routier, mais faute d' indication, je préfère assurer. Je retrouve d'ailleurs l' arrivée du chemin du facteur sur la gauche à l' entrée du village.

la montée raide vers l' ancienne voie de chemin de fer

 

Lacoux

Lacoux vu de l' opposé de la route

- A la sortie du village, je prends comme indiqué par le topo plus haut, le sentier qui part à droite après le premier virage. Je me retrouve ensuite sur une route et ... un peu plus loin ... je ne trouve pas le carrefour des 4 chemins, ni la direction de la Bertinière !

- Un peu plus, je questionne une maman avec son fils à mini-moto, qui d' abord me dit qu'elle ne connait pas l' existence des tunnels, mais connait la cascade de la Charabotte puisqu'elle est originaire de Nantuy (ouf !). Elle me dit "vous venez de passer le carrefour des 4 chemins ...!" et elle m' indique de prendre à droite au carrefour en direction de la Bertinière.Sans cette rencontre, j' aurais fait quelques kilomètres de plus ..à l' opposé de la bonne direction !

- Il faut dire que dans ce secteur de l' Ain, il y a peu d' indications écrites, comme si c' était une volonté délibérée (?), par exemple au carrefour des 4 chemins, la direction de la Bertinière n' est pas indiquée ! Le bon côté des choses est que cela permet d' engager le dialogue avec les gens de rencontre ...quant il y en a !!

- Je rebrousse donc chemin après avoir remercié la dame et je prends la direction du village par la route, même si un chemin part sur la droite visiblement en direction de la Bertinière. 

à la sortie de Lacoux ,prendre à gauche ...puis prendre le sentier à droite après le premier virage !

	Chemin/route vers La Bertinière 	Enfin une pancarte ! certe dissimulée !!

	Chemin/route vers La Bertinière	 	La Bertinière

- Passé la Bertinière, toujours en raison de l' absence d' indication, je ne sais quelle route ou chemin prendre ? A l' intuition, je prends à droite, puis je me rends compte que je repars vers Lacoux par la route ! Je fais donc demi tour et je reprends à droite après le village. Je trouve le temps long sur la route ! Un autre randonneur est en train de me rejoindre ... ouf je vais pouvoir m' orienter de nouveau ...Il est encore à 50m de moi quant j' aperçois la pancarte indiquant La Ragiaz. Bon c' était le bon choix !

- Mon compagnon fortuit de randonnée est de la région lyonnaise et il connait bien le coin !Il va me conduire à Nantuy puisqu'il y passe, cela m" évitera de gamberger aux multiples intersections que l' in va rencontrer, toujours sans pancartes ! C 'est son pays de jeunesse, et il vient en train pour randonner "un peu hors civilisation" dit il !

Nantuy

- Dans Nantuy, nous questionnons une habitante et son fils sur la direction à prendre pour trouver les tunnels. Nous serons bien renseigné ! Je salue alors mon compagnon de route qui va attendre le bus pour retourner à la gare de Tenay ou Belley, je ne sais plus.

- Je trouverai la direction des tunnels après encore quelques difficultés ...je questionnerai une famille fort aimable à la sortie du village. En fait il faut rester sur la rive droite du torrent passant dans le village (ne pas traverser le pont !) et longer le cours d' eau sur la hauteur.

prendre à droite ! C'est tout droit !

- C 'est là que je vais faire ma seule grosse erreur de la journée, Je vais bien aller tout droit, mais 150m plus loin, je vais me laisser "embarquer" dans un chemin évident montant légèrement d' abord sur la droite ! Je vais faire une heure de randonnée sur le plateau dominant la cascade de la Charabotte alors que je voulais aller directement à la chute du torrent de l' Albarine. Belle ballade tout de même, en bord de falaise , au dessus de la cascade que j' entends mais que je ne vois pas ! Superbe vue sur le moulin et le village de  Charabotte. Je croiserai même un chemin qui descend directement de La ragiaz et qui permet d' éviter Nantuy.

- Je fais donc demi tour et quand je retrouve une faille profonde qui part vers la vallée sur la droite, je décide de l' emprunter car une sente existe ! Après Nantuy, il aurait fallu que je reste à hauteur sous le plateau et que je suive le long de la falaise le cours d' eau (donc sans monter ! le chemin devait arriver en 15' à la chute de l' Albarine.

- j 'entends la cascade de plus en plus distinctement, je dois être dans la bonne direction ? Le sentier descend franchement dans une faille encaissée et après  quelques hésitations, car la pente est forte ...et le bruit de la cascade diminue ? Je poursuis un peu plus la descente qui devient limite car glissante jusqu' à ce que j' aperçoive...ce que j' ai d' abord pris pour une grotte ! ...un tunnel ! Ma persévérance (et mon intuition !) a payé !

	l' erreur, j' ai pris à droite au lieu d' aller tout droit !

Belle vue depuis le plateau sur le vallon de l' Albarine

le moulin de Charabotte

le moulin de Charabotte

Une grotte, non un tunnel !

- Apparemment je suis au milieu des tunnels, je choisis donc de remonter vers Nantuy, et dans le 3ème tunnel (en fait c'est le premier après Nantuy), je découvre la sortie de la via ferrata (que j' appellerai privée) par où le groupe a du sortir tout à l' heure ! Elle se trouve dans un abri de secours du tunnel donnant sur une faille ouverte dans le rocher. Son accès est interdit par une trappe verrouillée ! A ce moment je pense que l' accès à la via ferrata se fait du bas au niveau de la cascade !

Un autre tunnel

tunnels de charabotte

le tunnel de la via ferrata

certains tunnels obligent à se transformer en spéléo !

l' acès ou la sortie de la via ferrata de la Charabotte

En fait c'est la sortie de la via ferrata de la Charabotte depuis les tunnels

- Je poursuis dans le tunnel jusque sa sortie qui arrive juste en face de la chute -cascade de l'

Albarine. Il y a de l' eau ! La traversée  de l' Albarine est impossible au niveau de l' arrivée du chemin, il faut remonter le cours d' eau sur 50m pour traverser sans trop se mouiller ! On ne voit pratiquement rien de la chute d' eau du côté du tunnel !

- " L'Albarine prend sa source à 950 m d'altitude dans le département de l'Ain,  sur la commune de Brénod. Après s'être écoulée sur un plateau du massif du Bugey, elle plonge dans des gorges par une chute de 115 m au niveau la cascade de la Charabotte. Elle traverse alors le canton de Saint-Rambert-en-Bugey avant de rejoindre la rivière d'Ain à 40 km au nord-est de Lyon, à Châtillon-la-Palud à 222 m d'altitude.

-  La rivière se perd totalement par infiltration, tous les étés, sur le plateau à l'amont du fait des infiltrations dans le massif karstique. De plus, elle s'assèche aussi sur sa partie aval car elle s'enfonce dans sa nappe et disparaît alors totalement de la surface. L'été 2007 semble, de ce point de vue, être exceptionnel : le débit de la rivière est resté important, même au cœur du mois d'août."

l' Albarine juste avant la chute

La chute de l' Albarine

Vue depuis le côté tunnel (cascade de Chabarotte)

- 20h30  Je redescends à Tenay, pour me garer pour la nuit et préparer ma journée de prospection de demain !

Dimanche 10 juin 2012

- 8h00  Je suis debout et après le déjeuner je descends en ville faire quelques achats. Je me rends ensuite en voiture sur la route de Chaley à Hauteville pour photographier la cascade de la Charabotte dans son entier et observer l' agencement des tunnels et le cheminement visible de la via ferrata.

stationnement de nuit à Tenay













 


- Je suis garé sur un parking aménagé avec un sentier protégé menant à un espace étroit permettant de voir dans son entier la cascade de la Charabotte en toute sécurité.J 'observe également une partie de la via ferrata. Je fais des photos.

le site de la cascade de la Charabotte

la cascade de Chabarotte vue depuis la route de Chaley à Hauteville (115m de chute !)le site de la cascade de la Charabotte

pancarte d'ifos sur la cascade de l' AlbarineLes falaises des gorges de l' Albarine (tunnels et résurgence des demoiselles sur la gauche)

le haut de la cascade de la Charabotte,juste en dessous du premier tunnel

Les tunnels de la Charabotte

la faille sortie de la via ferrata vers le premier tunnel après Charabotte

- Après un petit tour à Hauteville, je repars me stationner au moulin de Charabotte et me préparer pour faire une randonnée de prospection pied de la cascade /  itinéraire de la via ferrata.

sculpture d' accueil au village de Chaley avant le hameau de Charabotte

Le village de Chaley


Randonnée Cascade ,via ferrata et tunnels de Charabotte 

Hameau de Charabotte  (Ain)

- 11h 00 Je suis garé sous le hameau de Charabotte, au lieu dit "moulin de Charabotte". Je vais aller faire une randonnée "de prospection" vers le pied de la chute de la cascade de l' Albarine, à la recherche de l' itinéraire de la via ferrata, puis je remonterai vers les tunnels pour essayer de suivre aussi l' itinéraire de la via.

Le moulin de Charabotte (lieu dit)Le moulin de CharabotteLe moulin









le chemin qui mène à la cascade au départ du moulin de Charabotte	 L' Albarine le long du chemin d'accès à la cascade

- Il y a deux chemins d' accès au depart du moulin de la Charabotte, soit le chemin qui longe l' Albarine (chemin des pêcheurs), soit le chemin qui part au dessus du parking au niveau du transformateur. Les deux se rejoignent au niveau du torrent de la cascade des demoiselles.

cascade des demoiselles à traverserbas de la cascade des demoisellessuite du chemin après la cascade des demoiselles

- Il faut environ 45' pour être au pied des cascades. C 'est grandiose, magnifique, l' eau arrive de partout !

la cascadede Chabarotte

la cascadede Chabarotte

Les chutes de la cascade de la Charabotte

le bas du bassin de la cascade de la Charabotte

- J' ai observé le parcours visible de la via ferrata qui apparemment sort par une lucarne dans le tunnel juste à côté de la cascade.La ligne de vie part du pied de la cascade, passe par une échelle inversée et rejoint la lucarne. Au pied de la via, une ligne de vie part sur la droite, passe par un tronc d'arbre couché et passe sans doute ensuite sous une des cascades. Du même endroit une ligne de vie part sur la gauche et doit être accessible par une descente en rappel à partir des tunnels.

le site de la via ferrata et la faille/lucarne d'entré-sortie du tunnel

L' échelle de la via ferrata de la Charabotte

 

La lucarne de sortie de la via ferrata de la Charabotte

- J' ai essayé depuis les chutes de la cascade de trouver en rive droite et sur la gauche des chutes, donc côté falaise, un chemin d' accès jusqu'au pied des rochers. Je n' en ai pas trouvé d' évident, cela doit passer mais la pente est rude et aujourd'hui très glissante. Je fais donc demi tour pour retourner vers le hameau de Chabarotte et prospecter par les tunnels.

le hameau de Chabarotte depuis la route vers Lacoux

Le hameau de Chabarotte

la fontaine sortie du hameau de Chabarotte

- Je suis de nouveau garé dans la deuxième épingle de la route de Chabarotte à Lacoux, et je reprends le chemin des tunnels pour essayer de découvrir les points de descente en rappel vers la via ferrata. Je ne trouverai pas de chemin, mais des points d'ancrage entre les deux derniers tunnels avant la cascade.Ces points d' ancrage doivent servir à descendre en rappel jusqu' au départ de la via ferrata au pied de la barre rocheuse.

dés le premier tunnel, je vérifie si au delà de cette grotte il n' y a pas un chemin qui suit les falaises ... point de passage évident, sauf pour les chasseurs !

tunnel de Chabarotte

Tunnel de Charabotte

des points d'ancrage pour descendre en rappel vers la via ?(tunnels de Charabotte)

- Revenu à hauteur de la deuxième épingle au dessus du hameau de Charabotte, je poursuis l'ancien chemin ferré en direction de Tenayjusqu' aux deux derniers tunnels (?)... en tout cas le dernier est infranchissable (éboulement à 150m de l' entrée).Des randonneurs croisés à la sortie, arrivent de Tenay en ayant contourné le tunnel par le dessus. Je fais demi tour pour retourner à la deuxième épingle et je croise de nouveau la décharge sauvage en plein sur l' ancien tracé de la ligne du tramway !

Tunnel après le hameau de Charabotte vers Tenay

Le dernier tunnel infranchissable !

infranchissable ...et pour cause ! (tunnel de Charabotte)

Tunnels de Charabotte ... décharge sauvage depuis la route de Charabotte à Lacoux !

- Malgré la pluie, je décide d'aller en reconnaissance d'un chemin éventuel passant en dessous de la barre rocheuse et juste au au dessous des tunnels et au dessus de la partie boisée. Je mets donc le "poncho de pluie" et je prends donc un chemin discret qui part dans la première épingle de la route Chabarotte/Lacoux ... mon intuition fut bonne,car il existe vraiment une trace qui longe la paroi sous les tunnels, passe près d'un abri grotte puis devient "incertain" voire improbable..au pied de la barre mais au dessus du vide ! Je pense qu'il faudrait donc descendre et tenter de passer plus bas ? ...Vu les conditions de pluie, je renonce à cette option et je fais demi tour !

-  Au total 5 heures de "crapahut" our un résultat un peu décevant puisque je n' ai pas réponse à toutes mes questions concernant la via ferrata, mais j' en comprends à présent "l'architecture" . Belle randonnée ferrée pittoresque ! plus que difficile sans doute !

 

- 17h00  Je repars vers St Jean d'Arvey en Savoie pour aller faire une via corda/spéléo à la grotte de la Doria près des vias ferratas.

- 18h30  Je suis à St Jean d' Arvey, mais la 3G ne passe pas, je redescends donc vers Chambèry. Stationné sur un parking d' éco-voiturage (avec parking vélo !), je charge mes photos sur l' ordinateur et je donne des nouvelles à mes proches par l' intermédiaire de mon blog.

- 20h00  Je suis garé pour la nuit au hameau de Lovetaz sur un parking tranquille.Il pleut de temps en temps, mais la météo annonce un temps variable pour demain.


Jeudi 7 juin 2012


- 8h00  Je me lève, je n' ai pas trop bien dormi ! mon nouveau matelas auto gonflable est certes confortable, mais trop étroit (50cm), quant je me retourne, j'ai la curieuse sensation de "tomber" du lit et ça me réveille !

- Le ciel est couvert mais il ne pleut pas, je déjeune et je prépare le spéléologue grimpeur !

-9h00  je suis parti direction la grotte de la Doria.


La grotte de la Doria depuis Lovetaz (St Jean d'Arvey) (Savoie)

le site de la cascade de la Doria avec la grotte sur la droite de la résurgence

grotte de la Doria - corde speleo statique en place cette année là !

La grotte de la Doria depuis Lovetaz (St Jean d’ Arvey) (Savoie)

 

- Le Réseau Creux de Pleuchara - Grotte de la Doria fait partie du complexe hydrologique du Mont Revard-Féclaz. Du fait de sa position, il en constitue la partie aval et l’exutoire des eaux de ce massif par la résurgence de la Doria.

- La grotte s’ouvre en falaise au dessus du village de Lovettaz, dans un cirque qui va de la dent du Nivolet (1547m) au mont Peney (1556 m).

- Pour y accéder de Chambéry, prendre la route de Challes- Les-Eaux, puis tourner vers St Alban/Leysse.. Poursuivre sur la D812 vers Saint Jean D’Arvey, puis tourner à gauche vers Lovettaz. Se garer au hameau (place restreinte !).Monter ensuite en direction de la grotte de la Doria par un chemin qui mène aussi aux  vias ferrata et au col de la Doria.

le hameau de la Lovetaz et au fond le site de la cascade et de la grotte de la Doria

- 9h00  Je monte à la Doria en prenant le chemin des  vias ferrata  (Jules Caret et la P'tchi) puis du col de la Doria, le tout donc depuis laLovetaz. le temps est couvert, je vais mettre 45' pour atteindre la passerelle sous la cascade ! C'est le château d'eau féerique ... l'eau arrive de partout. Par précaution je monte jusqu'au bas de la cascade, pour voir si l'eau ne "résurge "pas aussi par la grotte et vérifier si éventuellement une corde statique de descente n' y est pas installée.   

Chemin de départ vers les vias ferrata Jules Caret et P'tchi , grotte et cascade de la la Doria depuis Lovetaz

itinéraires bien signalés !

la passerelle sous la cascade de la Doria

la cascade de la Doria

l'itineraire de la via corda à la grotte de la Doria

La grotte et la résurgence de la Doria

la cascade de la Doria au moment de remonter dans la forêt

-  Finalement il n' y a pas de cordes, mais le bas du rappel arrive dans l'eau vu le débit important d'aujourd'hui ! (les cordes présentes sur certains clichés datent d'une précédente visite effectuée aux vias ferratas). Même le passage câblé est exposé à l'eau !

-  Je poursuis tranquille jusqu'au chemin de la via corda (150m au dessus de la passerelle,direction le col de la Doria et départ sur la gauche). La via corda n 'est pas équipée ! Je vais donc m'employer à le faire, avec une technique "un peu à l' arrache" pour essayer de ma sécuriser au maximum ! Je pars d'une extrémité de corde fixée à un amarrage, et je me donne un "mou" de 5 mètres pour atteindre le prochain amarrage. C'est un peu symbolique car cela n'empêche pas le vol en bout de corde, mais ça rassure ! la via corda n'est pas difficile car le sol est sec et les pas sont assez facile. Tous les amarrages sont impéccables et bien situés.

-  Au bout de 60m de corde statique, je suis en bout de course et la via corda n'est pas terminée ... je suis donc obligé d'utiliser ma corde de rappel en main courante pour me sécuriser ! (Adieu  la descente en rappel en fil d'araignée à côté de la cascade !) . Peu avant la grotte j'installe la corde pour effectuer la descente au descendeur vers le porche de la grotte.(11m qui peuvent aussi se désescalader avec une simple de corde de sécurité).


la bifurcation vers la via corda

le via cordiste spéléo se prépare ! (Grotte de la Doria)

Les amarrages de la via corda de la grotte de la Doria sont en place

la via cordata

l'itineraire de la via corda à la grotte de la Doria


descente en rappel sur la grotte de la Doria

La descente

-  J 'arrive à la grotte de la Doria ...immense ! Très glissante  sur les rochers qui descendent vers le lit asséché de la rivière souterraine ! Il faut éviter de prendre la vire à droite et descendre immediatement à l' arrivée dans la grotte en faisant attention au vide juste à gauche !

-  Un gros boyau plus gros qu'une galerie de métro se prolonge sous terre sur 150 à 200m pour rejoindre le réseau actif qui alimente le trou de la Doria et donc les cascades. Un vacarme assourdissant règne au niveau de la rivière !

L'entrée de la grotte de la Doria

Depuis la grotte de la Doria, vue sur le massif du Granier

	Il reste de l' eau, preuve que la grotte doit aussi servir d'exutoire !

la grotte de la Doria

la grotte de la Doria

Juste devant le reseau actif de la Doria

- La visite est donc assez brève, sur le retour je visite le réseau fossile en remontant une cascade pétrifiée. Quelques belles concrétions hélas maculées ! Etonnant car les visites doivent être réservées aux spéléos avertis compte tenu des conditions d'accès ?

la galerie fossile de la Doria

la galerie fossile de la Doria

la galerie fossile de la Doria

la galerie fossile de la Doria st Jean d' Arvey 73

Retour de la Doria

- je reviens sur mes pas tranquillement après cette visite un peu courte mais satisfaisante !

Une petite pose !!!

et encore une autre !

 

- La visite de la cavité elle-même est rapide, compter environ 1h.(Réseau fossile sans difficultés où les galeries se rejoignent).Le reste du réseau est actif et la poursuite éventuelle nécessite de plonger des siphons.

 

- Il est possible de redescendre de la grotte en posant un rappel (2x40m), une partie contre le rocher, le reste en fil d’ araignée.(Nombreux ancrages).


- je remonte la via corda en utilisant la poignée frein sur l'une de mes cordes pour me sécuriser et je déséquipe au fur et à mesure.(Je "love" ma corde aussi au fur et à mesure). A peine engagé dans le retour que la pluie tombe ! J'accélère donc la cadence !

- Superbe randonnée via corda - spéléo, finalement assez courte ((4h20 pour 2h00 de rando, 1h de spéléo avec photos et 1h20 de via corda avec installation et désinstallation). Je regrette juste de ne pas avoir pu faire la descente en rappel ! Un peu d' aventure et de sensation, la satisfaction d'avoir réalisé la visite à laquelle j' avais renoncé l' an passé  ! 

remontée à la poignée frein

dernier coup d' oeil à la grotte de la Doria !

- 16h00  Je range tranquillement  mon matériel spéléo et via corda puis je mange ! Je vais ensuite me stationner à Tenay pour la nuit, l' orage menaçe !

 

Mardi 12 juin 2012

- 8h00  Je me lève,il a plu une bonne partie de la nuit et la météo continue à annoncer pluie et orage pour cette journée, j' annule donc le circuit vélo que je voulais faire autour de Tenay/Hauteville et je me prépare à terminer ma semaine d' activités et à rentrer dans ma région ! Bonne semaine de vadrouille et et de découvertes sportives dans l' Ain et la Savoie !





 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau