ANNECY / BEAUFORTIN Juin 2017

ANNECY / BEAUFORTIN

 

Randonnée,Vélo de route

 

Juin 2017

Mercredi 7 Juin 2017

 

- 18 h 30  Départ en fin d' après midi en direction de Champagnole, hélas la route en direction de St Laurent Laurent les Grandvaux est toujours fermée, m' obligeant à faire un détour assez long ! Je finirai par rejoindre la route des Rousses puis la route de la Valserine (je ne prends pas le col de la Faucille).Ma destination finale est Alex sous le massif de la Tounette près d' Annecy en Haute Savoie. Je m' arrête pour la nuit à Lelex sur le vaste parking sous le village

 

 

Jeudi 8 juin 2017

 

- 7 h 00  4° extérieur, je me lève rapidement pour reprendre la route. Il fait frais à Lelex !

- 10 h 00  Je suis stationné à Alex (74) sur le parking de l' Eglise. Il fait beau, donc pas de souci pour aller randonner autour de la dent du Cruet ! Je prépare mon sac à dos pour la journée en prenant un minimum de matériel de progression au cas où ! (corde de randonnée, sangle longue pour confectionner un baudrier alpin et un peu de quincaillerie). 

Randonnée Tour de la Dent du Cruet

 

Depuis Alex    Haute Savoie

 

 

 

Circuit randonnee tour de la dent du cruet depuis alex haute savoie

 

- 10 h 45  Je pars en direction de chez " Longuet" en prenant la rue en face de l' Eglise et qui passe devant la bibliothèque du village. Parvenu "chez Longuet", le sentier monte en lacets assez raide  en direction de l' alpage de la Rochette dessous. Début de a randonnée en sous à bois, donc à l'ombre ! Après un replat juste après la longue montée en lacets il faut prendre à droite le chemin en descente et 150 m après (pancarte), monter à gauche par une sente en oblique, toujours en sous bois. La montée se fait en rampes succéssives et très pentues.

- 13 h 00  Après 1 h 50 de montée (!) je parviens à l' alpage de la Rochette dessous, en sortant de la forêt. Bel écrin de verdure ! Pas encore beaucoup de vaches à l' alpage. La montée qui suit n' est ni très marquée  ( sentier  à peine apparent dans l' alpage, ni indiqué !) , il faut monter en direction de la barre rocheuse du Cruet, quelques poteaux indicateurs avec la flèche verte finissent par confirmer que je suis sur le bon chemin. La vue est magnifique sur les dents de Lanfon, le Cruet, le lac d' annecy, la tête de l' Arpettaz et bien sur le village d' Alex.

-  Parvenu à l' Alpe dessus, je poursuis la sente qui ne monte pas vers la barre rocheuse, mais file sur la gauche, sous la Dent du Cruet, traverse deux ravins et monte vers le trou de la Chapelle ! Le passage se trouve après une arche naturelle qui permet d' accéder à une grotte ouverte de la taille d'une Chapelle ! Le "trou" d' accès se trouve au fond et mène à une traversée souterraine d' une centaine de mètres (éclairage obligatoire). Le cheminement se fait entièrement debout, mais le passage dans des blocs de pierre oblige souvent à mettre les mains, pas de concrétions dans ce dédale de blocs, la remontée se fait dans une grande caverne ouverte. Un sentier amène en bordure du vallon  (Lindon du Milieu) avec une belle vue sur la Tournette et le Mont Blanc.

-  14 h 00   J' ai atteins le Trou de la Chapelle après 3 h 10 de marche. Le sentier monte ensuite sur la droite semblant remonter l' échine de la dent du Cruet (ce qui est posssible !), mais 150 m plus loin, il bifurque à gauche vers le vallon du Cruet par une descente abrupte en transversale dans le flanc de la falaise; c 'est équipé en via corda (corde toute le long de la descente) ! Sans corde la descente serait hasardeuse surtout si le sol est humide ! un passage de désescalade de 3 ou 4 m à l' aide d'une chaîne, constitue le passage le plus athlétique. Le terrain est assez instable par endroit, départ de pierres qui sur les 150 m de la descente prennent vite de la vitesse et rebondissent de manière spectaculaire ... donc danger surtout si quelqu'un vous précède ! Après la descente, le sentier file sur la droite toujours en transversale pour rejoindre le vallon au lieu dit " le Chalet".

- Longue remontée ensuite du vallon en direction du col des Tervelles et en passant par les ruines du chalet Chavonnay Galet (ruines).En cette période, la végétation est luxuriante ! Je ferai un arrêt casse croûte sous le col à l' ombre d'un rocher où quelques névés subsistent dans les creux.

- 15 h 45  Je suis au col des Tervelles à 0 h 30 de la Pointe du Talamarche et à 2 h 30 du Chalet de l' Aulp côté Tournette. La montée vers la pointe est splendide avec une vue panoramique sur la Tournette, le mont Blanc,le vallon du Cruet, la dent du Cruet puis ensuite plus haut sur le lac d' Annecy, le Lanfonnet, les dents de Lanfon et au loin le massif des Bauges ! Au sommet, je suis accueilli par une jolie petite vipère ... qui file vite se refugier dans les herbes !

- 16 h 20 Après 5 h 30 de marche, je suis à la Pointe de Talamarche.  Spectacle permanent des parapentistes au dessus des dents de Lanfon et du Lanfonnet. Aujourd 'hui certains sont même au dessus du fauteuil à la Tournette ! Je redescends rapidement en direction des chalets de l' Aulp Riant  dessus. Apparement pas encore de vaches à l' Alpage ! 

- 19 h 00  Je suis de retour à Alex, je suis passé par Villard Dessus et par la route. 14 km en 9 h 00 Arrêt casse croûte et photos compris pour 1240 m de dénivelé.

- Très belle randonnée assez exigeante car longue. Paysages variés,  flore remarquable au mois de Juin. Superbes points de vue, itinéraire à privilégier par temps sec , attention à la descente vers le vallon du Cruet depuis le trou de la Chapelle, ne pas oublier de prendre une lampe de poche !

 

- 19 h 00  De retour à la voiture, je range le matériel et je pars en direction de Beaufort au dessus d' Albertville. J' ai prévu vélo de route et randonnée notamment du côté du barrage du lac de St Guérin.

- 21 h 00  Je suis stationné à Beaufort sur la place principale comme d'habitude !

 

Vendredi 9 juin 2017

 

- 8 h 30  Je suis debout, 15° extérieur, le temps est couvert ! J' ai prévu de faire du vélo de montagne en montant le col des Prés avec un petit détour au lac de St Guérin. J 'attends un peu pour voir comment le temps évolue, car en plus il fait lourd ! J' en profite pour aller faire un tour dans le village de Beaufort qui prépare sa fête pour Dimanche !

 

Circuit vélo Barrage St Guérin / col du Pré

 

Depuis Beaufort      Savoie

 

 

 

Circuit velo lac barrage de st guerin col du pre barrage de roselend barrage de la gittaz depuis beaufort

 

- 10 h 30  Départ du cycliste par temps couvert mais pas menaçant ! j' opte donc pour une tenue légère, juste un Kway, pas de sac à dos avec en cas ! je quitte Beaufort par une montée en lacet au dessus du village (7%), pas beaucoup de circulation ... tant mieux ! La route est en bon état depuis que le Tour de France y est passé ! Je traverse le village d' Arêche et peu après dans le début du col du Pré, je tourne à droite en direction du lac/barrage de St Guérin. Jusque là l' allure est bonne et je profite de la "pastoralité " du paysage. Parvenu au lac de St Guérin, une bouffée de souvenirs me reviennent du temps où j' étais déjà venu ici avec quarante ados d'un camp de vacances de la Compagnie Générale Transatlantique, tous fils de "marins" venant du Havre, Bordeaux,Marseille,Martinique,Guadeloupe ! l' aménagement actuel n' existait pas, et le camp que je dirigeais était hébergé dans un alpage de montagne à proximité ! 

- Après un rapide coup d' oeil sur les panneaux de départ de randonnées, je repère le départ de celle qui mène au Grand Mont et en direction des lacs de la tempête.

- je repars en direction du col du Prè ! La montée cette fois ci est plus sévère, et rapidement mes cuisses nouées et douloureuses me rappellent à l'ordre !

-  La montée du col  va me mener au dessus du Lac de Roselend. Montée plus dure que la première partie du Cormet de Roselend. 12,2 km avec 963 m de dénivelé à 7,5 % de moyenne, et des passages à 11,5 % ,ça  situe bien la difficulté  ! Montée en lacets  sur une route étroite ! - Mauvaise surprise au sommet du col (1703 m) à hauteur du restaurant, la route vient d'être fraîchement gravillonnée et il faut  mettre pied à terre pour éviter les chutes dans les amas de gravillons, sans parler des risques de crevaisons ! Il en sera ainsi jusqu' au barrage de Roselend ! Vue magnifique sur le lac !

- Parvenu au Col de Méraillet (1605 m), je décide de ne pas monter  vers le Cormet de Roselend  (1968 m), compte tenu du temps (les nuages bourgeonnent !) et je redescends à gauche directement vers Beaufort. Au passage de la bifurcation vers le lac barrage de la Gittaz, juste sous le col de Méraillet, j' opte pour une petite variante, je vais visiter le lac/barrage et observer de dessous le Roc du Vent et le passage en pont népalais de sa via ferrata !

- Revenu sous le col de Meraillet, je m' offre une superbe descente vers Beaufort sur une chaussée très roulante ! Petit circuit de montagne pas très long (45 km à 15 km heure de moyenne en un peu plus de 3 h), sans forcer et en profitant du paysage, à faire et refaire !

 

- 14 h 45  A mon retour, la fête se prépare sur la Place du marché, des barrières d'interdiction de stationner enserrent petit à petit les voitures encore en stationnement ! J' en fait partie ! Après m' être sustenté, je descends en voiture jusque Albertville rendre "une petite visite" au Décathlon, je prévois de changer mes chaussures de montagne.

-  19 h 00  Je campe de nouveau à Beaufort, mais plus sur la place du marché ! Je n' ai pas trouvé ce que je voulais à Décathlon ! Je repère sur Alpes Magazine, les randonnées réalisables à partir du lac de St Guérin, pour demain. Il y a le choix ! J 'opte pour une randonnée aux lacs de la tempête et si tout va bien l' ascension du Grand Mont ! Je déciderai sur place en fonction de la présence de la neige (névès) ou pas et surtout de son état.

 

Samedi 10 juin 2017

 

- 7 h 30  Je suis levé ! 14° extérieur, le temps est au beau ! La nuit a été agitée, réveillé à 4 h 30 par les employés de la coopérative du Beaufort qui prennent leur service ... le fromage n' attend pas !

- 8 h 00  Je monte en direction du barrage de St Guérin pour partir en randonnée !

 

 

Randonnée Lacs de la Tempête / Grand Mont

 

Depuis le barrage du lac de St Guérin   Savoie - Beaufortin

 

 

 

Randonnee lacs des tempetes et grand mont depuis le barrage de st guerin beaufortin

 

- 8 h 15  Depuis Beaufort, je rejoins en voiture Arêche puis je quitte la montée du col des Prés pour bifurquer à droite en direction du barrage de St Guérin (1550 m).

- 8h 45 Je suis stationné sur le parking au dessus du barrage du lac de St Guérin, bien encadré par les camping caristes pêcheurs qui se sont installés pour le week- nd ! le berlingo sera bien surveillé ! Le temps est au beau, ça devrait être une belle randonnée ! Je prépare le sac de rando en prévoyant toujours l' imprévu même improbable ! (veste de montagne, crampons,lampe frontale, pas de corde cette fois ci !).  

- Depuis le barrage EDF de St Guérin, je débute ma randonnée en longeant le lac par sa gauche, en direction de la passerelle. Les rives du lac sont envahis par les pêcheurs accentuant l' impression de calme absolu des rives, par leur immobilisme attentif !

- En avançant vers la passerelle, la vue embrasse toute l' étendue du barrage avec ses 250 m de long, une statue en bois de St Guérin "protecteur des troupeaux" accueille le randonneur. Le sentier traverse dés le début un alpage avec sa station de traite ambulante et son impressionnant groupe électrogène ... c' est devenu une des caractéristiques visuelles des alpages du Beaufortin !

 

" Saint Guérin, patron des troupeaux donne son nom à la vallée et au barrage construit à partir de 1957. Il permet le remplissage du barrage de  Roselend par une conduite forcée entre les retenues qui fonctionnent à la manière de vases communicants.Sa surface en eau est de 50 ha et sa profondeur de 70m pour une capacité de 13 millions de m3. Sa structure en forme de voute mince mesure 250m de long. Il reçoit chaque année l'équivalent de 2 fois sa capacité de stockage."

 

- Le sentier le long du lac pour rejoindre la passerelle est très agréable, le point de vue sur le barrage est idéal ! Pour rejoindre le sentier qui mène au col de la Louze, il faut franchir la passerelle et poursuivre jusque l' intersection (la côte) avec les sentiers qui montent soit vers le chalet de l' Alpage, puis le col de la Forclaz, soit vers le col de la Louze; Prendre immédiatement à gauche en rejoignant l' alpage tout proche et sa magnifique "deux chevaux citroên" !!

- La suite du sentier tout en montant, suit le petit torrent de la Louze, que l' on traversera plusieurs fois à gué ou sur les planches et traverses mises en place à cet effet. La montée est dure mais agréable tantôt au milieu d' une végetation luxuriante, tantôt le long du torrent, tantôt sur des parties plus arides et aériennes, la vue sur le lac de St Guérin avec le massif du Mont Blanc en arrière plan est somptueuse ! La montée se fait sous le relief escarpé du Grand Mont.En un peu mois de deux heures, je suis au col de la Louze (2119 m). Magnifique point de vue sur la vallée de la Grande Maison, descendant en direction de la Tarentaise.

- Au col, je prends donc à droite (chemin évident et bien indiqué) en direction des lacs de la tempête. L' accès aux lacs se fait par un chemin en traversée en surplombant la vallée et après avoir traverse un gros pierrier sur une centaine de mètre, j' arrive au vallon où se trouvent les lacs !

- 11 h 30 (2 h 25)  je suis au premier des lacs de la Tempête à 2131 m d' altitude.Le premier lac est le plus grand et il est encore  en grande partie recouvert de glace et de neige, avec des laisses d'eau formées par la glace fondante qui créent une impression féerique en reflétant le ciel, les rochers et sommets environnants ! La Lumière transforme ce vallon en lieu magique ! Grand moment de solitude, car je précède de peu les randonneurs pique niqueurs qui montent derrière moi !

Dsc 0674 copie

Quatre lacs constituent le chapelet des lacs de la tempête, deux autres suspendus (lacs des Besaces) et un petit dernier (lac vert) complètent le tableau. Un sentier permet d' atteindre le lac vert tout en cheminant le long des autres lacs. Je prends une petite collation juste avant le dernier lac, toujours au calme, puis je fais demi tour pour repartir en direction du col de la Louze. J' ai bien de profiter de la solitude du vallon à l' écart du premier lac, à présent les promontoires au dessus des deux premiers lacs sont occupés par des dizaines de randonneurs qui sortent le pique nique !

- 12 h 35  (3 h 30 ) Je suis de retour au col de la Louze, des randonneurs continuent d' arriver du lac St Guérin et de la vallée de la  Grande Maison. Je prends alors sur ma gauche une petite sente à peine visible au départ pour aller en direction du Grand Mont. Montée d' abord en transversale ascendante vers la droite, longue et pentue au départ, je quitte progressivement les alpages pour arriver dans un paysage plus minéral. les premiers névés ne tardent pas à se présenter ! Parvenu à la hauteur du col de la Forclaz, à un endroit ou la sente a disparu et seuls les cairns perchés au dessus de la neige permettent de s' orienter, il faut quitter un replat formant une pelouse calcaire encombrée d' éboulis pour monter à gauche en  pleine pente dans un couloir enneigé à cette époque et parvenir sur le "plateau" qui mène au Grand Mont. La montée se poursuit alors dans la neige, quelques fois sur les rochers émergents ! ça me rappelle la montée vers le sommet du Grand Ruan au dessus du glacier du même nom. Je prends l' option d' aller en  direction de la côte 2553 m puis 2633 m sous le sommet. La vue est déjà très belle sur les lacs de la Tempête ! L' univers minéral sauvage de cette montée vers le Grand Mont  est très estompée par la présence de la neige à cette époque, on pense plutôt à la belle descente à ski !

- 14 h 40  (5 h 00)  Je suis au sommet. Le Grand mont culmine à 2686 m et constitue le point culminant du secteur Arêches - Beaufort.

 

Sommet du grand mont

 

- Le regard porte alors sur le Granier, la Tournette, le Charvin; la Pointe percée,le Mont Joly, le Mont Blanc, le Mont Pourri, la Grande Casse, les glaciers de la Vanoise, les Ecrins et la Meïje ! J' étais déjà monté au Grand Mont en plein été dans les années 1970 quant je dirigeais un camp d' adolescents à St Jorioz ... c' est loin ! J 'avais un souvenir du Grand Mont  comme étant une montagne de cristaux, tant nous avions passé notre temps de visite à rechercher des cristaux dans les roches éclatées du sommet ! (gneiss contenant du minerai de cuivre et du cristal de roche). Il existe d' ailleurs encore les ruines de la  cabane des cristalliers au sommet ! Bon, ce n' est pas aujourd'hui avec toute cette neige que je vais me remettre à la recherche de cristaux, devenus de toute façon rares !

- 16 h 50   (7 h 45)  Je suis revenu au col de la Louze désertique à cette heure. Descente agréable dans la neige, un peu "paumatoire", il ne faut pas rater la bifurcation à droite vers le couloir - replat qui ramène à la sente transversale sous le Grand Mont puis vers le col de la Louze ! 

- 18 h 30 (9 h 15)  Revenu au barrage du lac de Saint Guérin, 19,5 km parcourus pour 1180 m de dénivelé ! Superbe randonnée alliant la découverte d' un chapelet de lacs superbes,quant la glace et la neige sont encore là, et belle ballade dans la neige en montant au Grand Mont ! Il est possible de faire cette randonnée en circuit, en montant par le col de la Louze et en redescendant par le col de la Forclaz, le refuge de l' Alpage par les pistes de ski d' Arêche et le Planey.

 

 

- 18 h 30  Après avoir rangé le matériel de rando, je me rends à Duingt au bord du lac d' Annecy, dans l' intention de faire du vélo demain matin.

- 20 h 00  Je suis stationné à Duingt en bordure de lac.

 

Dimanche 11 juin 2017

 

- 8 h 15  17° extérieur, je déjeune et je vais faire quelques courses (pain, journaux) et ensuite je sauvegarde mes photos sur mon ordinateur.

- 10 h 00  Je prépare le cycliste, j' ai l'intention d' aller refaire l' ascension du col de La Forclaz depuis la piste cyclable, cela fait un moment que je n' ai pas grimpé un col un peu difficile en vélo de route ! c'est une reprise !

 

Circuit vélo col de la Forclaz

 

Depuis la piste cyclable à Duingt / Annecy 74

 

 

 

Circuit velo col de la forclaz depuis duingt 74

 

- 10 h 30  Départ du cycliste en direction de Vésonne par la piste cyclable qui fait actuellement quasiment le tour du Lac d' Annecy et qui rejoint aussi Albertville. Beaucoup de monde sur la piste bien sûr, c' est dimanche, il faut être attentif pour doubler, croiser et prévoir l'imprévu ! Et en plus, les vélos electriques commencent à être majoritaires chez les seniors ! Vue somptueuse sur le lac d' Annecy depuis la piste ! Surtout juste après le passage du tunnel, endroit où la piste est la plus élevée au dessus du lac ! 

- Juste après Vésonne, commence la montée du col de la Forclaz, que je m' efforce de monter à ma main ... c'est mon premier vrai col à vélo de l' année, et ce n' est pas un col facile ! J' ai un peu négligé la pratique du vélo de montagne ces temps ci ! Comme je prends des photos, les pauses sont régulières et permettent de souffler ! Quand je vois le nombre de cyclistes qui me doublent, je constate que j' ai perdu beaucoup de mes talents de grimpeur ! Je trouve toujours que le plus dur de la montée, c'est les derniers kilomètres après Montmin même si ce n 'est pas forcément vérifié par les pourcentages.

- Au col de la Forclaz, c' est l'affluence des grands jours pour admirer le lac d'Annecy dans toute sa longueur et sa splendeur ! Le spectacle est aussi au niveau des parapentes qui s' élancent un peu au dessus du col, aujourd'hui c'est départ à gogo, à queue-leu-leu ! énormément de baptêmes en parapente biplace ! Ce fut d' ailleurs en raison de cette affluence, un problème à la montée du col, j' ai du être doublé par une vingtaine de minibus transportant les parapentistes et cela procure toujours un peu de stress pour un cycliste, surtout quant il y a des croisements de véhicules !

- La descente sur Talloires est assez rapide et agréable, moins de circulation de ce côté  ? ! Le retour vers Doussard se fait en mixte route/piste cyclable, les aménagements de piste se poursuivent et se complètent d' année en année, mais ce n' est pas fini ! De Doussard, je reprends la piste cyclable, il y a toujours autant de monde !

- 13 h 15  Retour à Duingt, 44 km parcourus en un peu plus de   deux heures pour 900 m de dénivelé au total. Il va falloir que je reprenne l' entraînement vélo de montagne !

 

 

-  13 h 40  Retour à Duingt en bordure du lac ! 27° extérieur, il fait chaud ! Je me fais une poêlée de champignons au lard ! ça passe bien surtout avec une bonne bière bien fraîche en apéro !

- 17 h 00  Je pars en direction du Cormet de Roselend en voiture, puis je rejoins Bourg St Maurice. demain je prévois une randonnée aux 5 laccs à partir du fort de la Platte.

- 19 h 30  Je suis à Bourg St Maurice stationné sur une grande place face à un terrain aménagé de vélo cross. Parking public gratuit assez calme, je suis en compagnie de camping caristes. Il fait toujours très chaud, lourd, et le ciel est chargé de nuages bien noirs !

 

Lundi 12 juin 2017

 

- 7 h 15  Bien dormi ! Il fait beau ! Je vais faire quelques achats à Bourg St Maurice à pied.

- 8 h 15  Je monte au Fort de la Platte en voiture.

 

Randonnée aux 5 lacs de Forclaz

 

Depuis le Fort de la  Platte   Savoie

 

 

 

Randonnee des 5 lacs de forclaz depuis le fort de la platte

 

- 8 h 15   Depuis Bourg St Maurice, je monte en voiture en direction du Fort de la Platte, erigé  au 19 ème siècle pour surveiller les intrusions  en Savoie à l' époque où elle venait d' être rattachée à la France. La route, puis la piste pastorale d' accès est longue (4 à 5 km), étroite, sinueuse et pentue ! Tout croisemment y est difficile, notamment avec le camion de ramassage de lait !

- 9 h 30  Je suis stationné sur le parking sous le Fort de la Platte, immédiatement je me fais la réflexion que la courte remontée sur le chemin depuis le bas du parking (100 m ) doit être aléatoire par temps de pluie ! La pente est rude !

- Un sentier court circuite la piste pastorale et permet de rejoindre directement le Fort de la Platte. Petite déception (même si les chèvres sont charmantes !), le fort de la Platte est utilisé en cette saison comme "ferme d' alpage", avec l'impression que le lieu est " privé" ! Je reprends donc rapidement le sentier/piste qui mène au col de Forclaz.

- depuis le fort, belle montée sur un chemin pastoral, aujourd'hui je crois que je serai seul sur la randonnée, pas de voitures, personne en vue ! Peu avant le col de Forclaz, je parviens au niveau de deux petits lacs sans nom où règnent une activité intrigante ... au fur et à mesure de l' approche , j' entends des "plocs" ! "plocs" ! suivis d'autant de ronds  dans l' eau ! C 'est le triton alpestre qui se met à l' abri du randonneur dérangeant !

-10 h 45  Je suis au col de Forclaz (2316 m) après 1 h 15 de montée . Le paysage devient beaucoup plus minéral, même si la neige encore persistante ne permet pas de s' en rendre vraiment compte, les sommets escarpés eux ne trompent pas ! L' arrivée dans le vallon capte tout de suite le regard, tout en bas des filets innombrables du ruisseau de Forclaz s' éparpillent sous l' effet de la fonte des neiges, , au dessus, Le Rognais ( 2995 m), la Pointe de la Combe Neuve ( 2961 m) et la Pointe de la Terrasse (2881 m) dominent et impressionnent le randonneur !

- Le vallon sous le col est envahi par les eaux de fonte, en face la montée vers les lacs semblent majestueuse ! Il faudra franchir le ruisseau de la Forclaz par un gué où quelques pierres plates facilitent le passage.

- Le premier lac, celui d' Esola (étoilé) (2315 m) se découvre après une montée à flanc de montagne, second émerveillement, ce lac libéré des glaces et de la neige  se situe juste au pied de la Grande Terrasse (2881 m).

- l' itinéraire se poursuit au dessus d' Esola par une sente en balcon, qu'il faut deviner dans la neige omniprésente ! Les lacs Riondet ( en forme de rond), Cornu (en forme de corne) et Verdet se découvrent ensuite recouverts de glace et neige. Ces trois lacs magnifiques dans leur écrin de montagnes et ornés de leur parure glacée et pleine de reflets bleutés,apparaissent austères mais abrite selon les informations lues au parking de départ, une population de truites et se saumons qui attirent l' été les pêcheurs.

- 11 h 55    Après 2 h 25 de marche, je suis au lac noir (2532 m) juste sous la Pointe Motte. Ce lac est le plus plus profond. Agréable montée du col aux lacs alternant  sentier et névés. C 'est le terminus apparent de la ballade, car le cirque minéral final semble infranchissable ! Lorsque les névés auront disparus, une sente déjà en partie visible permet de monter au dessus du lac noir et de rejoindre les crêtes d' où la vue doit être magnifique !

- je casse une "croûte", j' ai été seul toute la montée et malgré ma discrétion, je n' ai vu ni bouquetins, ni chamois éventuels ! Seules les marmottes se sont signalées plus bas !

- 12 h 15  Je redescends, le ciel est chargé du nuages qui bourgeonnent sur les sommets ! 

- 13 h 10  Je suis revenu au col de la Forclaz, je vais faire un petit tour à la cabane d' Alpage un peu au dessus du col.

- 14 h 20   retour au parking après 4 h 50 de randonnée pour 11,7 km et 630 m de dénivelé. Chouette randonnée surtout dans les conditions du mois de juin avec la présence encore importante de la neige et les lacs encore glacés !

 

- 15 h 00  Départ du Fort de Platte, fin de la "vadrouille" Annecy/Beaufortin !  Je mets le cap sur Aime où je vais faire quelques courses.

- 17 h 20  Je passe par le col du Frêne pour mon retour et je vais même y faire une petite pause sieste ! Ensuite retour à la maison ! J' ai pu faire tout ce que j'avais envisagé au départ, le temps a été favorable ! j' ai déjà dans la tête, mes prochains objectifs d' activités du côté de Chamonix, Super Dévoluy, Pic de Bure et Obiou ! A moins que j' opte pour le tour des Vosges en randonnée vélo !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau