ALPES/MASSIF CENTRAL/AOUT 2012 *

 AIN / ISERE

 

MASSIF CENTRAL

 

Vias ferrata,Vélo de route

 

15 au 20 aout 2012

 

Jeudi 16  aout 2012

- 9h30  Départ de la maison, je fais les courses au supermarché du coin pour me rendre directement après dans l' Ain à Tenay.

- 15h00  Je suis à Tenay. Je me localise sur la page membre de mon site pour mes proches,et je prépare le cycliste.

 

Circuit vélo autour de l' Albarine        

 

depuis Tenay  (Ain)

Vue sur la ville de Tenay (depuis la via ferrta d' Hostias)

 

autour-des-gorges-de-l-albarine-


- Circuit vélo en petites boucles autour de Tenay. Pour commencer montée à Hauteville par la D21 (pas plus de 5% maximum) puis après avoir pris la direction de Brénas toujours sur la D21, on tourne à droite en direction de Lacoux puis descente sur Tenay (première boucle).

- Direction alors Belley par la D1504 et après 4km environ, tourner à gauche en direction de Hostias (D103), la montée est alors plus sévère (9% maxi) et assez longue, d'autant que cela continue à monter après Hostias. Poursuivre sur la D103 jusqu'à rejoindre la D2 (Tenay/Hauteville/. Descendre alors à gauche en direction de Tenay (2ème boucle).

- A hauteur de Chaley, remonter sur la droite pour passer dans le village puis remonter jusque Lacoux et poursuivre tout droit jusque retrouver la route qui mène à Aranc puis retour à Tenay en passant à hauteur de Evosges.

- 16h00  Départ de Tenay pour Hauteville. Il fait chaud, mais il y a une légère brise rafraîchissante ! La montée vers Hauteville est facile (5%). Je repasse avec plaisir à hauteur de la cascade de l' Albarine qui à cette époque et contrairement à la photo, est presque à sec ! Un chemin semble descendre juste avant Nantuy, vers le pied de la cascade en rive droite, j' y retournerai prochainement faire un tour pour trouver le chemin qui mène sous une des chutes ! Après Hauteville, je rejoins par une montée la route qui retourne à Tenay et qui passe par Lacoux. Cette dernière se dégrade au fur et à mesure que l'on se rapproche de Tenay, notamment dans la partie descente sur Charabotte et Chaley ! Cette première partie de circuit constitue la première boucle.

la cascade de Chabarotte


Hauteville 

Col de la berche au dessus de Hauteville

Le village de Lacoux (Ain)

 

Le hameau de Chabarotte

 

- De retour à Tenay, direction Belley et la montée sur Hostias, célèbre aussi pour sa via ferrata (La guinguette). Cette fois ci, sur une route en mauvais état et "peuplée" de cailloux, la montée est raide (10%maxi) et longue puisqu'elle se continue au delà d' Hostias. Passé la partie montante, je redescends vers la bifurcation avec la route empruntée plus tôt (Tenay/Hauteville), pour cette fois ci tourner à gauche et aller jusque Chaley. Fin de la seconde boucle (je suis à 3km de tenay) et début de la troisième et dernière boucle ! Montée sur Charabotte et Lacoux ! 13% par endroit ! ça grimpe dur ! Une partie encore montante mais plus variée va me permettre de rejoindre la  D8 puis Aranc et retourner en passant à proximité de Evosges à Tenay ! Fin du circuit !

Route vers Belley, la falaise de la via ferrata d'Hostias


montée vers Hostias

Hostias

 

Le village de Chaley

 

Montée vers Lacoux

 

- Circuit  réalisé en 4h05 à 22 de moyenne, allure cyclo - touriste avec de nombreux arrêts photos ! L' idéal pour découvrir une région ! Ce circuit est exigeant et pas facile ! Les revêtement de route sont assez abrasifs. Des 3 montées,j'ai trouvé celle d' Hostias plus exigeante que celle de Lacoux, parce que plus longue ! La montée vers Hauteville est la plus facile, c'est pour cela que j' ai commencé par elle !

-  Les quelques kilomètres entre Tenay et la bifurcation vers Hostias sur la nationale sont à prendre avec précautions, car la circulation "décoiffe" !

-  Pas beaucoup de cyclistes sur ces routes exigeantes et encore moins dans les montées... dommage ! ! Très beau parcours pour les yeux !  Paysages,chutes de l' Albarine,villages...

 

  • Video Circuit vélo autour de l' Albarine  depuis Tenay  (Ain)

 

- 21h00  Je suis garé à l'entrée de Tenay et je prends mon repas du soir. Ensuite un peu plus tard, je visionne mes photos et la vidéo de ma sortie vélo ( je suis un peu déçu du résultat (image déformée par l' optique, images saccadées dues à l' appareil fixé sur le guidon du vélo ...).

 

Vendredi 17  aout  2012

- 7h45  22° dans la voiture, je me lève. Après le déjeuner et quelques courses du matin à Tenay, je monte en voiture à Hostias faire pour le quatrième ou cinquième fois la via ferrata de la guinguette ...que j' adore ! Je passe par la route d' Hauteville dans l' espoir de trouver une route plus facile que la montée depuis la nationale au départ de tenay ... c 'est beaucoup plus long, et la route est aussi étroite ! 

 

Via ferrata de la Guinguette     à Hostias   (Ain)

la falaise de la via ferrata de la guinguette à Hostias vue depuis le basitinéraire via ferrata de la Guinguette à Hostias

- Le plus facile pour aller à Hostias est de passer par Tenay en venant D' Ambérieux et poursuivre sur la nationale 504 puis tourner peu après  à gauche et emprunter la D103 en direction de Hostias. Traverser le village et suivre les panneaux via par un chemin de 2,5 km qui se termine par un parking au bord supérieur de la falaise.

- La via se situe à une altitude de 750m et comporte un dénivelé de 80m. La voie de la grotte (assez difficile) mesure 350m. La voie des buis (difficile +) mesure 700m.

- Il faut compter 5 à 10' d' approche pour 10 à 15' pour le retour. Via des buis en 2h30 et via de la grotte en 1h30.

- La grotte : par une descente boisée et câblée depuis le haut de la falaise,on accède par une courte traversée à un pont de singe de 6 mètres. Ensuite descente par l' échelle de 4m du tichodrome, suivi d'une traversée avec poutre qui conduit à une vire confortable.Franchissement ensuite d' un angle et deuxième poutre de 4m, petit mur de 3m et belles traversée aériennes avec poutre jusque la sortie dite du perroquet qui présente un mur vertical de 15m.

- Les buis : on y accède par la vire des buis sans difficultés, mais on peut aussi passer par la voie de la grotte, car le grand parcours  commence à hauteur de la sortie du perroquet.Tout d'abord, le grand parcours commence par un angle à passer et se poursuit par une descente en traversée de 12m. Traversées aériennes sur des vires horizontales jusqu'à une plateforme suspendue , descente ensuite d' un mur de 4m menant par des vires rocheuses au surplomb jaune.C' est un mur de 15m légèrement déversé partant dans le haut en traversée à droite.Ambiance gazeuze assurée ! On atteint des vires étroites, horizontales, plein vide, jusque de nouveau à un angle rocheux qui une fois passé conduit à un petit mur de 4m qui donne sur les pentes terreuses du "grand jardin". Une large vire rocheuse conduit ensuite à la passerelle du "saute mouton", longue de 15m.Un mur vertical de 7m suivi un peu plus haut d' un autre mur légèrement déversé reconduit au plateau et termine la via des buis !

- J' ai toujours grand plaisir à faire cette via ferrata en raison de son parcours aérien et vertigineux au dessus de la vallée de l' Albarine.Cette fois ci, je vais faire la via des grottes et poursuivre par le grand parcours. C' est un itineraire tout en traversée, à l' heure où je commence la via ferrata, je suis sans précédé par des ferratistes, car un véhicule est déjà stationné sur le parking.

la superbe table d' orientation au dessus de Tenay

départ en bord de falaise de la via de la guinguettedescente câblée, glissante par temps de pluie vers le dépat réel de la via

 

 

 

 

 

 

 

 

 

le véritable départ de la via de la grotte à Hostiasle pont de singe de la via de la grotte à Hostias

Belle ambiance au dessus de la vallée de l' Albarine et de tenay !

l' echelle du tychodrome à Hostias

le pas du lynx (poutre) à la Guinguette

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Belle vire !vire encore plus impressionnante quand on regarde en arrière !fin de la via des grottes, sortie du perroquet ...de l' autre côté de l' Angle, la traversée vertigineuse reprend ! (via de la guinguette à Hostias)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

la sortie du perroquet àn Hostias (photo prise au retour)

 

je rejoins trois ferratistes qui sont dans le surplomb jauneNous y sommes !ils sont trois !un peu de compagnie dans ce lieu sauvage !

- Ce passage précède les "jardins" et la passerelle peu avant la remontée verticale vers la sortie. Derniers instants de domination de la vallée de Tenay, sa route bruyante et son chemin de fer ...Les compagnons ferratistes m' ont laissé passé et j' ai poursuivi en solitaire jusque la sortie.J 'ai parcouru la via en 1h45.

la passerelle de la via d' Hostiasdernière verticale avant la sortie de la via de la Guinguettedernière verticale avant la sortie de la via de la Guinguette
 

 

 

 

la sortie de la via d' Hostiasla sortie de la via d'Hostias ...ouf ! terminé! ... je reviendrai !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Belle ambiance au dessus de la vallée de l' Albarine et de tenay !

- 11h45  Je pars pour Vaujany en Isère. Je vais passer par l' autoroute direction St Michel de Maurienne et je monterai le col du Glandon pour redescendre vers Bourg d' Oisans.

16h30 Je suis stationné dans le petit bourg de La Villette juste en face du panneau d'info de la via ferrata. Je m' équipe et je vais faire la nouvelle via ferrata de la fare.

 

Via ferrata de la Fare    depuis Vaujany - La Vilette  (Isère)

Vue générale sur le site de la via ferrata de lascade de la Fare à Vaujany

Approche :30min

- Hameau de la Villette, situé à 1km au nord de vaujany. Parking dans le village. Suivre les indications "cascade de la Fare".

Via ferrata

- La via ferrata suit le bord gauche de la cascade de la Fare située juste en face de Vaujany. 
- 2 variantes  :

- Le circuit de gauche, ludique et peu difficile.
- Le parcours de droite qui remonte sur une centaine de mètres la falaise verticale soutenant la cascade. Le niveau est D.

Les deux branches jonctionnent pour terminer par un cheminement  facile et comportant un  pont népalais. On arrive sur un plateau.

Au total environ 500m de câble.

Descente :45min

- A la sortie de la via, suivre un sentier  crée, on rejoint un alpage avec ruines. Le suivre vers le nord pendant 15mn et à la bifurcation qui suit descendre à gauche (panneau "les Frasses").
parking de la via au centre de la ValettePanneau d'info de la via sur fond de cascade de la Fare !
Vue générale sur le site de la via ferrata de lascade de la Fare à Vaujany
 
-16h30  Je suis équipé et je pars faire la via ferrata nouvellement crée à Vaujany / la Villette, la via de la cascade de la Fare.Le départ du chemin vers la via se fait en plein centre du hameau et par un parcours ombragé après la descente sous le village, on monte au pied de la cascade. je vais faire le parcours le plus à droite (D+), le long de la cascade, mais je ne résiste pas à l'idée d'emprunter le départ de l'itinéraire des passerelles pour rejoindre un peu plus haut l'itinéraire de la cascade.
Passerelle sur le torrent au bas du hameau de la Vilettemontée ombragée vers la via de la cascade de la faremontée ombragée vers la via de la cascade de la fare, vue sur le hameau de la Vilette
panneau d'info au pied de la via de Vaujanydépart de la via des passerelles à vaujany
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Départ de la via de Vaujany dans le sous bois après le pont de singe -voie des passerelles)
Pas très loin de la jonction non prévue par l'installateur avec l'itineraire de la cascade -Vaujany)Pas très loin de la jonction non prévue par l'installateur avec l'itineraire de la cascade -(Vaujany)

 

 

 

 

 

  

 

 

 

- La via de la cascade est installée en paralèlle à cette dernière, assez écartée (30 à  à 50m), ce qui n'empêche pas de recevoir les embruns ! Elle n' est pas impressionnante (comme celle de la cascade de la Pisse) car la pente n'est pas une verticale absolue, on a un peu l'impression de grimper à l'échelle.La première chute en cascade franchie, la via se poursuit en sentier ascendant jusque la seconde chute en cascade.

la première face peu impressionnante de la via de la cascade à Vaujany

via de la cascade à Vaujany - première partievia de la cascade à Vaujany - première partievia de Vaujany - première partie - l'impression de plan incliné se confirme !

Dans la première partie de la via de la cascade de la Fare à Vaujany

la sortie de la première partie de la via à VaujanyJuste au dessus de la première partie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- La seconde partie est rejointe après un sentier au dessus de la chute finale de la cascade et rejoint la partie câblée qui suit une autre cascade un peu moins haute.Elle comporte quelques passages sportifs et un pont thibetain qui vient se terminer très prés de la cascade. La via se termine en repassant au dessus du pont pour atteindre le plateau terminal sur la gauche des cascades. Finalement je suis un déçu de cette via, réalisée dans un site magnifique, mais un peu monotone. La partie Difficile dite des passerelles (que je n' ai pas faite) est peut être plus intéressante avec ses passerelles et sans doute plus ludique !

La cascade supérieure de la Fare (Vaujany)La cascade supérieure de la Fare (Vaujany) vue de dessus 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le départ de la deuxième partie de la via de Vaujanyautre perspective deuxième partie de la via de Vaujany

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ppont népalais de la via de Vaujanysur le pont de Montfrais à Vaujany

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

vers la sortie de la via de Vaujany Sortie sur le plateau (via de Vaujany)

début du chemin de retour de la via de Vaujany

- Parcours de via plaisant, mais sans enjeu sportif. La via ferrata de la Fare est sur côtée et est plus proche d'une Assez difficile/Assez difficile +.Via faite en 3h00 (photos comprises) (25' d'approche, 1h05 de via et 1h30 de retour tranquille).je suis un peu déçu par la va, même si le cadre est magnifique.

Itineraire de la via ferrata de la Fare à vaujany (Isère)

- 19h30  Je repars du hameau de la vilette en direction de l' Ardèche et je passe par l' autoroute Lyon/Valence. Je m' arrête pour la nuit à hauteur de Pont en Royans sur l' aire des camping car car c' est le seul endroit plat du parking ! il fait un peu plus frais ce soir dans la voiture (25°) et avec la porte ouverte, il fait bon.

Samedi 18 aout  2012

- 8h00  Bien dormi ! Les camping cars et caravanes sont partis entre 5h et 6 h !

- 9h00  Je pars en direction de Joannas dans l' Ardèche pour faire le col de Meyrand.

- 11h00  Après avoir acheté pain et journal, je suis bloqué un peu avant Aubenas ... je décide de  faire quelques courses en attendant au supermarché du coin ... mais je retombe dans le bouchon (accident).

- 12h30  Je me gare à Joannas à l'entrée du village sous les arbres (28° dans la voiture !). Je prends mon repas de midi,suivi d'une petite sieste ...et une heure après, je prépare le cycliste ... je vais monter "en plein cagnard" !

 

Col de Meyrand à Vélo

 

depuis Joannas      Ardèche 

 

panneau d'information tous les kms, col de Meyrand

 

- 13h30  Je pars de Joannas direction le col de Meyrand. D' abord un petit col en passant (col des Rocles) avant d' attaquer le col proprement dit à partir de Rocles.

- La montée n' est pas très difficile, du moins dans les premiers kilomètres et l' air n' est pas trop ...suffoquant.

- Il n' y a tout de même aucun cycliste sur la route ... sauf un ! le " fêlé" du Meyrand !

- Les trois derniers kilomètres sont plus ardus, mais le panorama magnifique compense la difficulté de la montée. Superbe  belvédère sur la montée du col depuis les rochers du sommet. Montée assez longue mais régulière et finalement assez roulant.

Joannas point de départ du cycliste, la voiture est à l' ombre ...elle !un petit col en passant avant d' aborder celui de Meyrand !

Valgorge

Dans le col de Meyrand, ça monte !

de temps en temps à l' ombre !

Loubaresse vu du dessusla montée finale du col de Meyrand vue depuis le belvédèrele passage du col est sur une portion plate !

p1240045.jpg

la vallée sous le col de Meyrand

- j' ai fait les30 km depuis Joannas en 2h48 à 21,7 de moyenne pour 1250m de dénivelé réel. depuis Rocles, j' ai monté le col en 1h23 à 15,7 de moyenne pour 22km. J' ai plus apprécié la géographie du col en le descendant, car on voit et on comprend mieux l'itinéraire et lacets et sinuosités sont plus spectaculaires.

 

au cours de la descente du Meyrand

le col de Meyrand et les derniers lacets

 

- 17h45 J 'avais pour projet d' aller faire la via ferrata de Malzieu Ville ce soir ... vu l' heure, ce sera pour demain ! j' aurais juste le temps de faire le trajet . Direction Malzieu via le GPS ... !

- 21h30  Le GPS a parlé ! 3h30 pour faire 107 km ! J' ai fait tous les cols entre l' Ardèche et la Lozère ... et quels cols ! Beaux villages et beaux paysages ! J' ai admiré la solitude du pêcheur, un soir au bord de la retenue d' eau de Naussac ... ! je campe à Malzieu Ville.

pplan d' eau de Naussacplan d' eau de Naussac

Dimanche 19 aout  2012

- 8h00  Après quelques courses en ville où j' ai découvert un grand parking tout prés des commerces, avec "cabinet d' aisance" !, je prends la direction de la via ferrata en partant direction de St Léger de Malzieu (prendre une petite route à gauche peu après les dernières maisons de Malzieu).

 

Via ferrata de Malzieu la ville       depuis Malzieu Ville  (Lozère)

 

vue d' ensemble sur la via ferrata de Malzieu Ville (Lozére)

itineraire via de Malzieu Ville
- La via ferrata présente 3 parcours, un practice pour apprendre au calme les bases aux novices, un parcours jaune PD/AD et un parcours rouge D+,TD+, répartis en 5 portions dont 3 troncs communs. Un seul échappatoire au  tiers de la via. L'ensemble est  bien équipé.

- 60m dénivelé,altitude maxi : 920m

- Le parcours se déroule dans et au dessus des gorges de la Truyère.
 
- L’itinéraire facile   : 3 murs, 1 pont tibétain, 1 longue passerelle, 3 ponts de singe courts, 1 vire. L’itinéraire  difficile  a en plus 1 pont de singe, des dévers dont 1 surplombant TD et 1 surplomb  TD+ sur la deuxième partie.    La tyrolienne en sortie (poulie speed) est facultative et peut se refaire à volonté par un  sentier. 
- Le sentier de sortie provisoire est pas balisé par des rubans de chantier. Remonter vers les antennes et suivre leles rubans.
- Après le practice la montée est commune sans difficulté, le parcours se divise alors. La "facile" continue à monter en contournant un surplomb puis emprunte une vire. Le "difficile" part sur un mur deversant, puis un pont de sing,e puis une longue montée sur un mur vertical.
- Les 2 itinéraires se rejoignent plus loin (départ d'un échappatoire) pour une descente vers un pont de singe,descend de nouveaupuis nouveau pont de singe,précède puis la grande passerelle. Suit ensuite un parcours à plat et de nouveau 2 ponts de singe. Nouvelle séparation des itinéraires .
- Le "facile" (AD) passe par un mur  puis une vire et rejoint le dernier tronçon commun. Le "difficile" par une traversée mène à un premier surplomb (TD) suivi d'un second beaucoup plus technique où il faut anticiper où poser les pieds avant de s'engager (TD+). Les deux parcours rejoignent alors la tyrolienne.
- Le parcours se fait dans le cadre des Gorges de la Truyère , même ambiance que la via ferrata des échelles de la mort à Charquemont de dans les gorges du Doubs.
 
- Office du Tourisme de Malzieu-Ville - Tel: 04 66 31 82 73 - http://www.gevaudan.com
 
- 8h45  Tout de suite après Malzieu Ville, en direction de St Lèger  de Malzieu sur la D47, prendre à gauche un chemin qui mène au lieu dit "le Rang" et se garer 500m plus loin sur le parking de la via (voie sans issue - panneau via ferrata). Se garer en épis, si possible en marche arrière pour  sortir plus facilement ! Accès à la via en 5', ambiance gorge comme à la via des échelles de la mort à Charquemont (Doubs).
parking de la via de Malzieu Villele chemin d' accès via de MalzieuDépart de la via de Malzieule practice de la via de Malzieu
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
les premiers mètres de la via de Malzieu
 
- Après avoir quitté le practice et laissé à droite la section facile, la première section difficile mène par des pas un peu déversants sous  un grand toit que l'on traverse. Suit une descente déversante D+/TD.
première partie du tracé difficile (Malzieu Ville)le toit à traverserLarges barreaux (adaptation nons voyants ?)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
le mur préalable
en haut du mur

 

 

 

 

 

 

 

 

première partie du tracé difficile (Malzieu Ville),avant le surplomb

ça se corse !

petit pont de singe dans la partie difficileau dessus du pont de singeBelle ambiance au dessus de la Truyère (via de Malzieu

les pieds sont sûrs !

Vue depuis les rochers opposés à la via ferrata de Malzieu

En remontant vers le surplombIl y a de l'ambiance !m

 

 

 

 

 

 

 

le premier surplomb TD via de Malzieupremier surplomb et barreau de pied caché !Belle première ascension ! (via de Malzieu)

- Sorti de la prémière partie de la via difficile, le tracé fait redescendre avec une partie déversante vers un premier pont de singe suivi d'autres, puis un pont népalais suivi d'une passerelle. On a alors rejoint  la partie facile.

La redescente !

petit pont de singe

Magnifique vue sur la Truyère et la suite du rocher de la via ferrata de Malzieu

le pont thibetain de la via de Malzieu

le pont thibetain de la via de Malzieule pont thibetain de la via de Malzieu

 

 

 

 

 

 

 

pont népalais

la passerelle de la via de Malzieu la Villela passerelle de la via de Malzieu la Ville

 

 

 

 

 

 

 

la passerelle de la via de Malzieu la Ville

Sur la passerelle de Malzieula passerelle de la via de Malzieu la Ville

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La passerelle franchie, on rejoint alors peu après le second tronçon difficile. Le clou de cette  partie difficile, un devers  surplombant.  pas très long mais  athlétique. Suit un  un toit à franchir, court, mais toujours sportif ! La via se termine facilement jusqu'à la Tyrolienne qui est assez rapide.

remontée finale dans la via ferrata de Malzieu

les derniers tronçonsAmarrage pour un rappel dans le dernier pilier

 

 

 

 

 

 

 

 

Le toit de la dernière partie de la via de Malzieu

La tyrolienne de Malzieu

La tyrolienne de MalzieuLa tyrolienne de Malzieu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La tyrolienne de Malzieu

La tyrolienne de Malzieu

 

La tyrolienne de Malzieu

recommandations provisoires ?l' antenne qui permet de repèrer le retour ... provisoire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

- Très belle via ferrata, le département de la Lozère devient un terrain de référence des vias ferrata ! Belle ambiance de grimpe, bon rocher, parcours ludique avec de nombreux pont de singe. Les deux parcours facile et  difficile (TD) se dédoublent deux fois et se rejoignent à la tyrolienne (elle même évitable, ou à refaire à volonté car le chemin qui rejoint l' arrivée au départ est facile et court ! 

-  Le parcours difficile après la passerelle, dans la partie qui remonte à la tyrolienne possède un passage vertical avec surplomb assez tire bras ! Il faut bien repérer les barreaux sous le rocher avant de s'engager pour y mettre les pieds, sinon c'est sortie sur les genoux assurée !

-  La passerelle et toutes les installations sont très stables car les câbles sont hyper tendus ! Par contre pour la traversée de la passerelle, il faudra peut être prévoir une sangle pour rallonger les longes pour les petites taille ! (1,80m pour ma part et longes tendues à bloc en milieu de passerelle).

-  La tyrolienne est peu impressionnante au dessus d'un talweg. Attention elle est rapide et l' arrivée peut être brutale (arrêt poulie sur noeud de câble ... et donc avec rétro-réaction ! ... et hop ! c'est reparti !).

-  Via faite en 1h30 (photos comprises) et 15' de retour.

chemin de retour style jeu de piste !!

- 10h30   A mon retour, vu le nombre important de voitures stationnées, l' idée me vient reprendre la voiture pour de Malzieu ville aller sur les rochers qui font face à la via ferrata (chapelle - départ de la grande tyrolienne payante) pour prendre des photos des ferratistes en action ! Ce que je fais aussitôt et ce qui me permettra d' illustrer mon récit de la via ferrata de Malzieu ville.

- 11h45  Départ pour le Mont Dore dans le massif central. J' ai l'intention de faire un circuit vélo passant par trois principaux cols du Puy de Dôme. Ce passage soudain par le Massif central se justifiant par le fait que sitôt mon escapade sportive terminée, je rejoins mes frères dans les Deux Sêvres pour faire tout à fait autre chose !

- 14h00  Je suis à Besse Anastaise dans le Puy de Dôme au départ de la route qui monte au col de la croix Saint Robert. Je ne me suis pas arrêté à Saurier (départ du circuit vélo prévu) car c'était brocante ! Du coup, j' ai vue en voiture ce qu' était la montée de Saint Anastaise ... belle montée !

- Je mange et je vais aviser de ce que je fais exactement. Il fait très chaud ... il est déjà tard ...se rajoute une petite sieste ! et j' abandonne l' idée du circuit vélo initial (que je referai une prochaine fois) pour ne faire que la montée du col de la Croix Saint Robert et retour.

 

Col de la Croix Saint Robert à Vélo

 

depuis Besse Saint Anastaise     Puy de Dôme

 

- 15h30  Après avoir préparé le cycliste, je pars direction le col de la Croix Saint Robert au dessus de Mont Dore. Finalement pas de difficulté avec la chaleur, il fait plutôt meilleur à vélo ! Il y a de la brise ... et de face en montant ... ça rafraîchit ! Je ne verrai pas beaucoup de cyclistes dans la montée .. à part un couple dont la femme est sur un vélo couché avec sa fille comme passagère !

 

au loin le Puy de Dômela route vers le Mont Doreétape intermédiaire au rocher de l' Aigle

Direction le col de la croix st Robert après le rocher de l' Aigle 

Les derniers kilomètres !


col de la croix st Robertsympathique équipe de cyclistes !

le sommet dominant le col

- Le col se monte assez aisément, le revêtement des 6 derniers kilomètres après la bifurcation avec le lac du Chambon est neuf et assez roulant ! Avant dans la montée, c' était goudron fondu et ... gravillons fraîchement répandu pour masquer la fonte... !  pas bon !! 

- Montée des 20 km en 1h06 à 17,5 de moyenne. Je redescends aussitôt vers Besse St Anastaise.

le lac du Chambon vu depuis la descente du col de la croix St ROBERTRetour à Besse St Anastaise

Besse St Anastaise

 

- 19h00  Après avoir rangé le matériel vélo, je pars vers les Deux Sêvres en prenant les petites routes et donc en évitant les autoroutes. Je prends donc mon temps ... je m' arrêterai pour la nuit à Pontaumur, ville où  feu la Compagnie générale transatlantique avait un centre de vacances en partie meublé par d' anciens mobiliers des paquebots, compagnie pour qui j' ai oeuvré comme directeur de centre de vacances (St Jorioz - Eclaireurs et Eclaireuses de France). Souvenir ...souvenir !

- Fin de l' escapade sportive pour ce mois d' août !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau