Le tour des lacs de Tinée par le Ténibre Parking des vens- St Etienne de Tinée - Alpes de haute Provence

 

Le tour des lacs de Tinée par le Ténibre

 

Parking des vens- St Etienne de Tinée - Alpes de haute Provence

 

Circuit randonnee tour des lacs de tinee par le tenibre

 

- 5h00  Branle bas de combat ! debout les braves on est parti pour la journée faire le tour des lacs  de la haute Tinée dans le Mercantour !Le ciel est hyper étoilé, il fait bon malgré l'heure matinale. Après 2h15 de marche, je suis au niveau du refuge de Vens et de son chapelet de lacs.La vue est magnifique. Je continue vers le pas de Vens qui m'amène à la frontière avec l' Italie. L' accès au pas de Vens sans être difficile, est délicat car il reste pas mal de neige qui à cette heure (7h30) est verglacée.Ensuite il faut grimper dans les roches les plus stables et avec l'aide des mains, les derniers mètres sont laborieux ! Au pas de Vens, le soleil est au rendez vous.Le col donne accès au val Tura côté italien, d'anciens abris militaires rappellent que ces montagnes conservent les empreintes d'aménagemens militaires dont certains servent d'abri en cas de mauvais temps (c'est le cas au pas de Vens). Après quatre heures de marche et sur le versant français, je suis à la Brêche de Borgonio, point de passage pour redescendre vers les lacs de Ténibre.

 

Départ au petit matin pour les lacs de Tinée et le Ténibre

Départ au petit matin pour les lacs de Tinée et le Ténibre

En haut à gauche le pas de Vens

En haut à gauche le pas de Vens

Encore de la neige en montant  au pas de Vens - Mercantour-2009

Encore de la neige en montant  au pas de Vens - Mercantour-2009

Dans la montée au pas de Vens vue vers le refuge des Vens

Dans la montée au pas de Vens vue vers le refuge des Vens

La breche de Bergonio-Mercantour-2009 

La breche de Bergonio-Mercantour-2009

 

- En présence des ruines d'un vieux pluviomètre, un fort beau panorama s'offre à mes yeux, les lacs de Vens, la station d'Auron, la cime du Mounier. Après m' être régalé l'oeil, je prends une petite collation méritée.Puis je me remets en route. La descente abrupte vers les lacs est intense, ensuite il devient assez difficile de se diriger ; ça ne m'empêche pas de lier connaissance avec un animal curieux dont je ne sais pas le nom et de saluer les chamois peu sauvages de ce vallon. Aprés avoir traversé les éboulis rocheux dominant les lacs Varicles, je me trouve face à un couloir herbeux qui va m'ouvrir le vallon du Ténibre. Je remonte la pente trés forte, ce qui rend l'ascension fatigante. La montée dans les rochers est " à vue", seul les 150 derniers mètres sont repérés à la peinture rouge ce qui sécurise ! Cela fait maintenant 7h30 que je marche ! (sans compter les pauses !).

 

Les lacs de Ténibre depuis la brêche de borgonio 

Les lacs de Ténibre depuis la brêche de borgonio

La brêche de Borgonio et son pluviomètre

La brêche de Borgonio et son pluviomètre

une rencontre insolite avec un animal très curieux !

une rencontre insolite avec un animal très curieux !

lac de fer sous le Ténibre

lac de fer sous le Ténibre

La montée du Ténibre

La montée du Ténibre

Le Ténibre vu  depuis plan du Ténibre

Le Ténibre vu  depuis plan du Ténibre

 

- 13h15 je suis au sommet du Ténibre, à 3031m d'altitude, point culminant du circuit. Formidable panorama par ce beau temps! Deux jeunes italiens rencontrés me prennent en photo et on parle un peu photo et montagne... en français ! Je prends ma collation du midi.Sitôt fait je redescends vers les lacs des Rabuons et son refuge. Et là emporté par mon élan ... je suis les ronds rouges de l'ascension pour me retrouver au sommet d'une pointe rocheuse sans le vouloir. Demi tour je retrouve le pas de Rabuons et je descends tout "schuss "  hors trace, les lacs de Rabuons en vue ...Et là re-erreur, avec la superbe sensation d'être perdu (?) car, où je suis arrivé, je ne reconnais plus les lacs à ma portée ! Retour à la carte salvatrice pour comprendre que les les Rabuons que je cherche sont après le lac que je vois ! L'erreur est réparée.Après 10 h de marche (16h30) j'arrive au refuge des Rabuons.

 

Sommet du Ténibre et lac de fer

Sommet du Ténibre et lac de fer

En redescendant du Ténibre vers les lacs de Rabuons

En redescendant du Ténibre vers les lacs de Rabuons

 
Lacs de Rabuons depuis le Ténibre
Lacs de Rabuons depuis le Ténibr

 

Lacs du Cimon avant Rabuons -Mercantour-2009

Lacs de Rabuons

Lacs de Rabuons

Refuge de Rabuons

Refuge de Rabuons

 

- Pause casse croûte et je pars en direction du chemin de l'énergie. Ce chemin historique, magnifique ouvrage de 8km, tracé à flanc de montagne, dans une pente calculée et réalisée "au cordeau" pour faciliter la construction d'usines hydroelectriques, a été réalisé dans la première moitié du 20ème siècle.Ces travaux remontent à une époque où chaque région de France devait produire sa propre electricité. Le site de la haute tinée avec ses nombreux lacs d'altitude, devaient permettre de capter en aval les eaux des lacs de Vens, Marie, Ténibre, fer et Rabuons et transformer l'énergie ainsi obtenue. Le chemin de l'énergie avec ses 1300m de dénivellé au dessus de la vallée de la Tinée, servait à acheminer les matériaux, les ouvriers, et attelages sur les différents captages et devait à terme servir de support à une conduite forcée. L'abandon du projet permet à présent  aux marcheurs une traversée aérienne ponctuée de tunnels et souvent taillée dans la paroi.

- 18h00  Je suis au plan de Ténibre (vue sur des lacs déjà vus,et le Ténibre sous un autre angle), qui anime un peu une marche certes magnifique, mais un peu monotone... On n'en voit pas la fin.

- 22h00 ! Retour au parking des Vens après encore un long cheminement champêtre au milieu des alpages. 15h45 de marche effective ! Parti de nuit, je reviens de nuit à la lampe frontale. Superbe circuit qui se réalise en trois jours et que je préparais depuis deux ans (approches succéssives).Fourbu ... mais content !

Chemin de l'énergie

Chemin de l'énergie

Chemin de l'énergie

Chemin de l'énergie

Berger et son troupeau

Berger et son troupeau

P1050182.JPG

 

- 22 h 00  je suis de retour au parking, je suis finalement revenu par le chemin de l' eau au lieu de repasser par les lacs de Vens comme prévu au départ, je ne sais pas si c' était vraiment plus court  en temps vu le détour ? La nuit tombante et la fatigue m' ont ammené à faire ce joint par sécurité d' autant plus que le ciel est devenu mançant sur le soir ! J' ai tout de même une ampoule sous le pied droit après 15 h 45 de marche, ce n' est pas surprenant !

 

 

 

Randonnée Alpes de haute provence

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau