Randonnée/Ain

Randonnée des Tunnels Hameau de Charabotte/Chaley (Ain)

 

 Randonnée des Tunnels     Hameau de Charabotte/Chaley  (Ain)

- 15h15  Je suis garé dans la deuxième épingle de la route qui relie le hameau de Charabotte à Lacoux, 50m juste en dessous de l' ancienne ligne de chemin de fer qui devait relier Tenay à Hauteville. J' ai d' ailleurs rapidement la confirmation que je suis au bon endroit, car un groupe de ferratistes accompagnés par des guides redescend des tunnels !

un groupe accompagné redescend de la via ferrata de Chabarotte depuis les tunnels

- Rando du" train fantôme"Hameau de Charabotte (Ain)

Massif du Bugey dans l' Ain (altitude maximum 920m our un dénivelé de 500m) Il faut compter 4 h.

- Accès : de Tenay (vallée de l' Albarine, aller en direction de Chaley, puis le hameau de la Charabote .

- "Se garer un peu plus loin dans la 2ème épingle.Dans l'épingle à cheveux, monter 50 mètres par une sente raide, jusqu'à la voie ferrée, l'emprunter à droite jusqu'à la route.

-  Avant d'arriver dans le village de Lacoux, prendre le chemin  sur votre gauche. ( "le chemin du facteur" qui vient de Chaley).Suivre la route jusqu'au village de Lacoux (40 minutes). 

- A la sortie du village, au niveau d'une croix, prendre la route qui monte à gauche et après le premier virage à gauche, prendre le sentier à droite. Monter jusqu'au carrefour des 4 chemins. Prendre à droite un sentier à plat et descendre à droite un peu plus loin en direction de la Bertinière.

- Prendre la route à droite, puis à gauche, pour contourner le village de la Bertinière, de nouveau à droite pour ensuite prendre un sentier à gauche en direction d'un élevage de chèvres (4). Suivre ce sentier jusqu'à ce qu'il descende (prendre le sentier de droite) et traverser la route.Poursuivre en descente quelques minutes et ne pas rater le chemin à plat sur la gauche.Le sentier qui continue à descendre rejoint la route dans le quatrième virage.

- Le sentier monte raide , passe sur la crête(6) (attention à bien prendre le sentier qui descend en face de vous) puis descend au niveau d'un carrefour.Du carrefour, prendre sur votre droite le sentier qui descend sur la Ragiaz.Dans le village prendre la route à droite et la suivre .

- A l'intersection suivante, prendre à droite et poursuivre  jusqu'à ce que le sentier parte vraiment à droite. A cet endroit, prendre le sentier de gauche pour rejoindre le bord de la falaise (10).  Faites très attention au bord de la falaise. La cascade de la Charabotte n'est pas visible du plateau. 350 mètres en contrebas, vous pouvez apercevoir le moulin de la Charabotte.Poursuivre le chemin sur la gauche en longeant un moment la falaise pour ensuite prendre dans les bois (balisage jaune). Descendre dans un petit vallon.

- Le chemin qui part sur votre droite, rejoint l'ancienne voie ferrée directement à la sortie du premier tunnel, mais la fin est délicate et vous avez de fortes chances de faire rouler des pierres sur les promeneurs en contre bas. Eviter donc de l'emprunter.

- Prendre le sentier à gauche et le suivre jusqu'à rattraper une route forestière que l'on descend jusqu'à Nantuy. Dans le village, prendre à droite et poursuivre entre les maisons. A la sortie du village,  (ne pas rester sur le chemin le plus évident) suivre le sentier à flanc de montagne jusqu'à la cascade.

- La cascade de la Charabotte : Attention les bords sont très glissants. Cette cascade chute en 4 marches totalisant plus de 130 mètres de hauteur. 

"Chara" signifierait cascade et "Abioth" signifierait blanc

- L'entrée du tunnel se trouve sur votre droite. Ce premier tronçon est le plus important de la partie haute du circuit. 

- Vous traverserez une succession de sept tunnels. Faites attention aux éventuelles chutes de pierre. Quelques minutes après le dernier tunnel, de gros blocs se sont effondrés au milieu du chemin .

- Descendre par la route jusqu'au véhicule ou remonter quelques mètres pour reprendre le tracé de la voie ferrée et descendre par la sente raide du début."

circuit-randonnee-des-tunnels-depuis-charabotte

- Dès le départ,  cela monte raide ...Je me retrouve un peu plus haut sur la route de Lacoux, et je décide de continuer par la route. Je retrouve d'ailleurs l' arrivée du chemin du facteur sur la gauche à l' entrée du village.

la montée raide vers l' ancienne voie de chemin de fer

 

Lacoux

Lacoux vu de l' opposé de la route

- A la sortie du village, je prends comme indiqué par le topo plus haut, le sentier qui part à droite après le premier virage. Je me retrouve ensuite sur une route et ... un peu plus loin ... je ne trouve pas le carrefour des 4 chemins, ni la direction de la Bertinière !

- Un peu plus, je questionne une maman avec son fils à mini-moto, qui d' abord me dit qu'elle ne connait pas l' existence des tunnels, mais connait la cascade de la Charabotte puisqu'elle est originaire de Nantuy (ouf !). Elle me dit "vous venez de passer le carrefour des 4 chemins ...!" et elle m' indique de prendre à droite au carrefour en direction de la Bertinière.Sans cette rencontre, j' aurais fait quelques kilomètres de plus ..à l' opposé de la bonne direction !

- Il faut dire que dans ce secteur de l' Ain, il y a peu d' indications écrites, comme si c' était une volonté délibérée (?), par exemple au carrefour des 4 chemins, la direction de la Bertinière n' est pas indiquée ! Le bon côté des choses est que cela permet d' engager le dialogue avec les gens de rencontre ...quant il y en a !!

- Je rebrousse donc chemin après avoir remercié la dame et je prends la direction du village par la route, même si un chemin part sur la droite visiblement en direction de la Bertinière. 

à la sortie de Lacoux ,prendre à gauche ...puis prendre le sentier à droite après le premier virage !

	Chemin/route vers La Bertinière 	Enfin une pancarte ! certe dissimulée !!

	Chemin/route vers La Bertinière	 	La Bertinière

- Passé la Bertinière, toujours en raison de l' absence d' indication, je ne sais quelle route ou chemin prendre ? A l' intuition, je prends à droite, puis je me rends compte que je repars vers Lacoux par la route ! Je fais donc demi tour et je reprends à droite après le village. Je trouve le temps long sur la route ! Un autre randonneur est en train de me rejoindre ... ouf je vais pouvoir m' orienter de nouveau ...Il est encore à 50m de moi quant j' aperçois la pancarte indiquant La Ragiaz. Bon c' était le bon choix !

- Mon compagnon fortuit de randonnée est de la région lyonnaise et il connait bien le coin !Il va me conduire à Nantuy puisqu'il y passe, cela m" évitera de gamberger aux multiples intersections que l' in va rencontrer, toujours sans pancartes ! C 'est son pays de jeunesse, et il vient en train pour randonner "un peu hors civilisation" dit il !

Nantuy

- Dans Nantuy, nous questionnons une habitante et son fils sur la direction à prendre pour trouver les tunnels. Nous serons bien renseigné ! Je salue alors mon compagnon de route qui va attendre le bus pour retourner à la gare de Tenay ou Belley, je ne sais plus.

- Je trouverai la direction des tunnels après encore quelques difficultés ...je questionnerai une famille fort aimable à la sortie du village. En fait il faut rester sur la rive droite du torrent passant dans le village (ne pas traverser le pont !) et longer le cours d' eau sur la hauteur.

prendre à droite ! C'est tout droit !

- C 'est là que je vais faire ma seule grosse erreur de la journée, Je vais bien aller tout droit, mais 150m plus loin, je vais me laisser "embarquer" dans un chemin évident montant légèrement d' abord sur la droite ! Je vais faire une heure de randonnée sur le plateau dominant la cascade de la Charabotte alors que je voulais aller directement à la chute du torrent de l' Albarine. Belle ballade tout de même, en bord de falaise , au dessus de la cascade que j' entends mais que je ne vois pas ! Superbe vue sur le moulin et le village de  Charabotte. Je croiserai même un chemin qui descend directement de La ragiaz et qui permet d' éviter Nantuy.

- Je fais donc demi tour et quand je retrouve une faille profonde qui part vers la vallée sur la droite, je décide de l' emprunter car une sente existe ! Après Nantuy, il aurait fallu que je reste à hauteur sous le plateau et que je suive le long de la falaise le cours d' eau (donc sans monter ! le chemin devait arriver en 15' à la chute de l' Albarine.

- j 'entends la cascade de plus en plus distinctement, je dois être dans la bonne direction ? Le sentier descend franchement dans une faille encaissée et après  quelques hésitations, car la pente est forte ...et le bruit de la cascade diminue ? Je poursuis un peu plus la descente qui devient limite car glissante jusqu' à ce que j' aperçoive...ce que j' ai d' abord pris pour une grotte ! ...un tunnel ! Ma persévérance (et mon intuition !) a payé !

	l' erreur, j' ai pris à droite au lieu d' aller tout droit !

Belle vue depuis le plateau sur le vallon de l' Albarine

le moulin de Charabotte

le moulin de Charabotte

Une grotte, non un tunnel !

- Apparemment je suis au milieu des tunnels, je choisis donc de remonter vers Nantuy, et dans le 3ème tunnel (en fait c'est le premier après Nantuy), je découvre la sortie de la via ferrata (que j' appellerai privée) par où le groupe a du sortir tout à l' heure ! Elle se trouve dans un abri de secours du tunnel donnant sur une faille ouverte dans le rocher. Son accès est interdit par une trappe verrouillée ! A ce moment je pense que l' accès à la via ferrata se fait du bas au niveau de la cascade !

Un autre tunnel

tunnels de charabotte

le tunnel de la via ferrata

certains tunnels obligent à se transformer en spéléo !

l' acès ou la sortie de la via ferrata de la Charabotte

En fait c'est la sortie de la via ferrata de la Charabotte depuis les tunnels

- Je poursuis dans le tunnel jusque sa sortie qui arrive juste en face de la chute -cascade de l'

Albarine. Il y a de l' eau ! La traversée  de l' Albarine est impossible au niveau de l' arrivée du chemin, il faut remonter le cours d' eau sur 50m pour traverser sans trop se mouiller ! On ne voit pratiquement rien de la chute d' eau du côté du tunnel !

- " L'Albarine prend sa source à 950 m d'altitude dans le département de l'Ain,  sur la commune de Brénod. Après s'être écoulée sur un plateau du massif du Bugey, elle plonge dans des gorges par une chute de 115 m au niveau la cascade de la Charabotte. Elle traverse alors le canton de Saint-Rambert-en-Bugey avant de rejoindre la rivière d'Ain à 40 km au nord-est de Lyon, à Châtillon-la-Palud à 222 m d'altitude.

-  La rivière se perd totalement par infiltration, tous les étés, sur le plateau à l'amont du fait des infiltrations dans le massif karstique. De plus, elle s'assèche aussi sur sa partie aval car elle s'enfonce dans sa nappe et disparaît alors totalement de la surface. L'été 2007 semble, de ce point de vue, être exceptionnel : le débit de la rivière est resté important, même au cœur du mois d'août."

l' Albarine juste avant la chute

La chute de l' Albarine

Vue depuis le côté tunnel (cascade de Chabarotte)

Lire la suite

Randonnée dans le haut de la cascade de Charabotte depuis Nantuy (Ain)

 

Randonnée dans le  haut de la cascade de Charabotte 

depuis Nantuy  (Ain)

le site de la cascade de Charabotte ence mois de' ooctobre ... un peu à sec !

Petit rappel :

- " L'Albarine" prend sa source à 950 m d'altitude dans le département de l'Ain,  sur la commune de Brénod. Après s'être écoulée sur un plateau du massif du Bugey, elle plonge dans des gorges par une chute de 115 m au niveau la cascade de la Charabotte. Elle traverse alors le canton de Saint-Rambert-en-Bugey avant de rejoindre la rivière d'Ain à 40 km au nord-est de Lyon, à Châtillon-la-Palud à 222 m d'altitude.

- La rivière se perd totalement par infiltration, tous les étés, sur le plateau à l'amont du fait des infiltrations dans le massif karstique. De plus, elle s'assèche aussi sur sa partie aval car elle s'enfonce dans sa nappe et disparaît alors totalement de la surface. L'été 2007 semble, de ce point de vue, être exceptionnel : le débit de la rivière est resté important, même au cœur du mois d'août."

- Histoire du train fantôme...

-  "Le projet date des années 1880, la construction est décidée en 1900 par le Conseil Général de l'Ain et les travaux commencent en 1909. Le projet est contesté par de nombreux Bugistes qui auraient préféré une ligne partant d'Ambérieu et desservant Brénod et Hauteville.

-  Les travaux vont bon train pendant 1 an (1910) puis ils ralentissent ou s'arrêtent par moments, pour reprendre correctement en 1913, si bien qu'en 1914, il ne reste plus qu'à poser 7 à 8 km de voie à partir d' Hauteville. En effet, l'approvisionnement du chantier et donc son cheminement s'effectue par le plateau. En cette même année, les travaux s'arrêtent de nouveau, alors que les tunnels sont presque tous percés et qu'il ne manque que les tabliers des ponts.
-  Cependant, en 1916, les rails stockés sont réquisitionnés par l'armée. En 1919, le projet est relancé. Le dernier tunnel est alors
percé. De 1920 à 1932, le percement connaît de nombreux problèmes d'infiltration et d'éboulement. Les trajectoires des galeries doivent être modifiées à deux reprises. Trois galeries sont donc creusées.La surcharge en déblai oblige les entrepreneurs à acheter d'autres terrains pour y stocker les matériaux. A cette occasion, ils s'aperçoivent que tous les terrains sur lesquels le tram a été construit n'ont pas été payés, d'autres en revanche l'ont été deux fois et d'autres encore l'ont été mais sans aucune utilité pour le chantier.
-  En 1933, la voie est achevée et inaugurée par le passage, sur une partie du tronçon seulement, d'une locomotive et un ou deux wagons occupés par les autorités locales. Par la suite, il est décidé d'électrifier la voie et de mettre des rails plus lourds. Les anciens rails sont démontés, mais le financement pour l'électrification n'a jamais été débloqué.
-  En 1936, le Conseil Général décide l'abandon de la ligne et son déclassement, qui ne sera effectif qu'en 1951. Cette voie n'aura jamais vu passer un train chargé de passagers et elle n'aura jamais servi."

- Détails techniques : 
-  18 tunnels cumulant 2 665 m dont le plus long se situe sur le haut, à proximité de la cascade de la Charabotte et mesure 557 m. "

- 17h30  je prends le sentier qui part en sous bois à droite du parking sur la D21 dans le sens de la descente. Rapidement je rejoins un large chemin qui en fait est le parcours de la voie de chemin de fer "du train fantôme" et je comprends vite que je vais arriver en haut de la cascade face au premier tunnel. Je suis un peu déçu car j' espérais en fait trouver un sentier descendant qui m' aurait permis d' aller plus bas sous la première cascade, où je pense qu'il existe un passage pour passer dessous et rejoindre une via ferrata exploitée par des guides de la région (ce sont mes observations réalisée lors de précédentes visites qui m' avait conduit à cette hypothèse). Je fais donc demi tour après avoir pris quelques photos du haut de la cascade.

le premier tunnel du le haut de la cascade de Charabottele haut de la cascade et le premier tunnel (Charabotte)

- 18h00  Je suis revenu à la voiture où trois jeunes "vététistes" discutent. Je vais les questionner sur l' existence d' un chemin qui passerait sous la première cascade ... surprise, ils ne parle pas trop le français ... sauf un qui finit par comprendre ce que je demande  et qui à ma grande surprise descend 100m plus bas que le parking et m' indique derrière la murette de protection du virage,  un sentier  discret et entravé par un rubalise, qui descend sous la cascade ! Bingo !

- Je suis la sente indiquée par les jeunes, elle court le long de la falaise puis plonge en sous bois vers la cascade ... elle est assez confortable et en partie aménagée (marches). Je remarque de suite les amarrages en queue de cochon qui permettent de sécuriser la sente quand elle approche de la cascade... puis passe sous la cascade ! Aujourd'hui elle n' est pas très en charge, mais j'imagine que à d' autres époques notamment à la fin du printemps elle doit être autrement impressionnante !

- passé la cascade, la sente devient plus exposée, puis exposée ... je me suis arrêté à ce moment, car contrairement à ma première tentative (haut de la cascade) , je n' ai cette fois ci pris aucun équipement (cordes,harnais,longe...casque !). Je n' ai pas vu si un câble était installé après mais visiblement , il s' agit bien d'un passage retour de la via ferrata sans doute moins  utilisé que le retour par la lucarne dans le tunnel. Ici je n' ai vu aucune information de mise en garde précise (sinon le rubalise arraché en début de sente ?).

le sentier de descente vers le bas de la première cascade de CharabotteArrivée sous la première cascade de Charabottesous la cascade (première chute) de Charabotte












vu d'en bas sur la sente qui descend vers la cascadeaprès la cascade la sente se poursuit mais elle devient exposée ! main courante recommandée (à poser).fin de la sente, début de la via corda !l' échelle de la via ferratasortie de la via ferrata vers la trappe,du tunnel (Charabotte)

- Je fais demi tour, satisfait d' avoir découvert ce passage qui répond à de précédentes interrogations ...mais où va la via ferrata après le tronc d' arbre ?. Malgré le ciel couvert, il fait étonnement bon ! Demain j' essayerai de répondre à d' autres interrogation en explorant le bas de la cascade ...Y a-t-il un accès à la via par le bas ?

une des queues de cochon en place pour l' assuragedernier coup d' oeil sur la  fin de la sente  !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Randonnée Pas de Pabro, vestiges de la Charmate depuis Chatelus (Isère/Vercors )

 

Randonnée  Grotte et pas de Pabro, vestiges de la Charmatte     

 

depuis Chatelus   (Isère/Vercors)

Vue sur la vallée à l' arrivée du pas de Pabro

Vue sur la vallée à l' arrivée du pas de Pabro

grotte-et-pas-de-pabro.jpg

- 13 h 40 Je pars depuis Chatelus en remontant vers le rocher. Dés avoir pris le sentier 50 m après la barrière verte (100 m au dessus de la mairie en revenant sur la route) , ça monte ... raide ... raide ! Heureusement le sentier est en sous bois à l' ombre. Il faut suivre les petits rectangles bleus. Au vu de la paroi, il faut continuer sur la gauche et monter jusque un gros rectangle bleu. A droite le pas de Pabro, à gauche la grotte de Pabro. D'abord une descente, puis une remontée jusqu' au porche de la grotte.

Mairie de Chatelus

Mairie de Chatelus

la barrière verte, prendre la sente qui part à droite 100m plus loin

la barrière verte, prendre la sente qui part à droite 100m plus loin

la sente et les marques bleues, toutes discrètes !

la sente et les marques bleues, toutes discrètes !

le chemin monte !

le chemin monte !
on approche de la falaise de la grande Cournouse

on approche de la falaise de la grande Cournouse

le gros rectangle bleu dans la paroi qui marque l'intersection grotte/pas de Pabro

le gros rectangle bleu dans la paroi qui marque l'intersection grotte/pas de Pabro

la montée raide et athlétique à la grotte de Pabro

la montée raide et athlétique à la grotte de Pabro

le premier porche à côté de la grotte à Pabro

le premier porche à côté de la grotte à Pabro

descente dans la grotte à Pabro

descente dans la grotte à Pabro

la descente vue de l' intérieur de la grotte à Pabro

la descente vue de l' intérieur de la grotte à Pabro

- La grotte est splendide, même si elle est en partie saccagée ! J' y suis resté 1h10, explorant les moindres recoins ! Aucun équipement n' est nécessaire si on reste au sol (!) et si on reste dans la grotte. Il faut juste un bon éclairage ! Le sentier de visite part vers la gauche , puis il faut trouver son chemin dans les concrétions, blocs,et faire ainsi le tour de cette immense cavité ! La surprise est la découverte des concrétions de la partie droite de la salle, concrétions aux formes surprenantes ! Hélas à certains endroits des monceaux de stalagmites et stalactites jonchent le sol ... renversés ... brisés ...effondrés ! Le spectacle est déplorable ! Au retour vers le porche ...surprise ! des cordes pendent depuis une cheminée dans le plafond ... sans doute des investigations en cours menées par des clubs spéléos de la région.En voulant m' approcher des cordes, je découvre un peu avec effroi, un gouffre qui prolonge la cheminée dans les profondeurs ! Danger objectif pour les promeneurs non avertis et curieux !!! c'est à droite de l' entrée !

les concrétions de la grotte de Pabro

les concrétions de la grotte de Pabro

Grotte de Pabro (Isère)

Grotte de Pabro (Isère)

Grotte de Pabro (Isère)

Grotte de Pabro (Isère)

Grotte de Pabro (Isère)

Grotte de Pabro (Isère)

 

la casse !

la casse !
P1230362 1

Les draperies !

Les statues !

Les statues !

de splendides coulées ! (grotte de Pabro-Isére)

de splendides coulées ! (grotte de Pabro-Isére)candelabre ?

candelabre ?

festival de concrétions !

festival de concrétions !

festival de concrétions !

festival de concrétions !

festival de concrétions !

festival de concrétions !
exploration speleo dans une cheminée (haut et bas)

exploration speleo dans une cheminée (haut et bas)

le gouffre caché

le gouffre caché

 

 

-  Après la grotte de Pabro,retour à la bifurcation et je prends la sente du pas de Pabro... puis le pas de Pabro !!! ... Dur, pentu, c'est une randonnée "à main" heureusement qu'il y a deux mains courantes et un restant de barre de ferraille (j' ai bien fait de prendre ma corde car si il faut redescendre le pas, elle me sera bien utile !). Arrivé sur le plateau, je me retrouve en forêt et je vais traverser cette dernière pour aller voir les vestiges du site préhistorique de la Charmate.

-  L' accès aux vestiges et juste avant le pas des voûtes dans le premier lacet à droite. Une sente part tout droit dans les buis puis va à flanc jusque les baumes du bassin de la Charmatte.

la montée du pas de Pabro

la montée du pas de Pabro

la main courante bien appréciée du pas de Pabro

la main courante bien appréciée du pas de Pabro

le haut du pas de Pabro

le haut du pas de Pabro

Vue sur la vallée à l' arrivée du pas de Pabro

Vue sur la vallée à l' arrivée du pas de Pabro

le plateau de la Cournouse, ça repose !

le plateau de la Cournouse, ça repose !

Le chemin se rétrécit; on approche du pas des voûtes

Le chemin se rétrécit; on approche du pas des voûtes

Curieux tunnel creusé sur 50m ... ?

Curieux tunnel creusé sur 50m ... ?

le sentier qui méne aux vestiges de la Charmatte

le sentier qui méne aux vestiges de la Charmatte

le site de la Charmatte

le site de la Charmatte

-  Je vais revenir par le classique pas des voûtes, dont le chemin ramène au col de Mésélier puis à Chatelus. Le sentier n' est pas difficile et la vue est magnifique. A près le col , j' ai coupé au dessus de la route pour rejoindre plus directement Chatelus.  Superbe circuit de randonnée très varié, assez sportif : crapahut de 5h45, grotte comprise ! Il ne doit pas y avoir souvent du monde à part en période de chasse ?!.

départ du pas des voûtes

départ du pas des voûtes

un lac au fond de la vallée

un lac au fond de la vallée

plongée vers le col de Mésélier depuis le pas des voûtes

plongée vers le col de Mésélier depuis le pas des voûtes

ambiance rocheuse dans le pas des voûtes

ambiance rocheuse dans le pas des voûtes

 

 

Lire la suite

Randonnée Cascade ,via ferrata et tunnels de Charabotte Hameau de Charabotte (Ain)


Randonnée Cascade ,via ferrata et tunnels de Charabotte 

Hameau de Charabotte  (Ain)

- 11h 00 Je suis garé sous le hameau de Charabotte, au lieu dit "moulin de Charabotte". Je vais aller faire une randonnée "de prospection" vers le pied de la chute de la cascade de l' Albarine, à la recherche de l' itinéraire de la via ferrata, puis je remonterai vers les tunnels pour essayer de suivre aussi l' itinéraire de la via.

Le moulin de Charabotte (lieu dit)Le moulin de CharabotteLe moulin









le chemin qui mène à la cascade au départ du moulin de Charabotte	 L' Albarine le long du chemin d'accès à la cascade

- Il y a deux chemins d' accès au depart du moulin de la Charabotte, soit le chemin qui longe l' Albarine (chemin des pêcheurs), soit le chemin qui part au dessus du parking au niveau du transformateur. Les deux se rejoignent au niveau du torrent de la cascade des demoiselles.

cascade des demoiselles à traverserbas de la cascade des demoisellessuite du chemin après la cascade des demoiselles

- Il faut environ 45' pour être au pied des cascades. C 'est grandiose, magnifique, l' eau arrive de partout !

la cascadede Chabarotte

la cascadede Chabarotte

Les chutes de la cascade de la Charabotte

le bas du bassin de la cascade de la Charabotte

- J' ai observé le parcours visible de la via ferrata qui apparemment sort par une lucarne dans le tunnel juste à côté de la cascade.La ligne de vie part du pied de la cascade, passe par une échelle inversée et rejoint la lucarne. Au pied de la via, une ligne de vie part sur la droite, passe par un tronc d'arbre couché et passe sans doute ensuite sous une des cascades. Du même endroit une ligne de vie part sur la gauche et doit être accessible par une descente en rappel à partir des tunnels.

le site de la via ferrata et la faille/lucarne d'entré-sortie du tunnel

L' échelle de la via ferrata de la Charabotte

La lucarne de sortie de la via ferrata de la Charabotte

- J' ai essayé depuis les chutes de la cascade de trouver en rive droite et sur la gauche des chutes, donc côté falaise, un chemin d' accès jusqu'au pied des rochers. Je n' en ai pas trouvé d' évident, cela doit passer mais la pente est rude et aujourd'hui très glissante. Je fais donc demi tour pour retourner vers le hameau de Chabarotte et prospecter par les tunnels.

le hameau de Chabarotte depuis la route vers Lacoux

Le hameau de Chabarotte

la fontaine sortie du hameau de Chabarotte

- Je suis de nouveau garé dans la deuxième épingle de la route de Chabarotte à Lacoux, et je reprends le chemin des tunnels pour essayer de découvrir les points de descente en rappel vers la via ferrata. Je ne trouverai pas de chemin, mais des points d'ancrage entre les deux derniers tunnels avant la cascade.Ces points d' ancrage doivent servir à descendre en rappel jusqu' au départ de la via ferrata au pied de la barre rocheuse.

dés le premier tunnel, je vérifie si au delà de cette grotte il n' y a pas un chemin qui suit les falaises ... point de passage évident, sauf pour les chasseurs !

tunnel de Chabarotte

Tunnel de Charabotte

des points d'ancrage pour descendre en rappel vers la via ?(tunnels de Charabotte)

- Revenu à hauteur de la deuxième épingle au dessus du hameau de Charabotte, je poursuis l'ancien chemin ferré en direction de Tenayjusqu' aux deux derniers tunnels (?)... en tout cas le dernier est infranchissable (éboulement à 150m de l' entrée).Des randonneurs croisés à la sortie, arrivent de Tenay en ayant contourné le tunnel par le dessus. Je fais demi tour pour retourner à la deuxième épingle et je croise de nouveau la décharge sauvage en plein sur l' ancien tracé de la ligne du tramway !

Tunnel après le hameau de Charabotte vers Tenay

Le dernier tunnel infranchissable !

infranchissable ...et pour cause ! (tunnel de Charabotte)

Tunnels de Charabotte ... décharge sauvage depuis la route de Charabotte à Lacoux !

- Malgré la pluie, je décide d'aller en reconnaissance d'un chemin éventuel passant en dessous de la barre rocheuse et juste au au dessous des tunnels et au dessus de la partie boisée. Je mets donc le "poncho de pluie" et je prends donc un chemin discret qui part dans la première épingle de la route Chabarotte/Lacoux ... mon intuition fut bonne,car il existe vraiment une trace qui longe la paroi sous les tunnels, passe près d'un abri grotte puis devient "incertain" voire improbable..au pied de la barre mais au dessus du vide ! Je pense qu'il faudrait donc descendre et tenter de passer plus bas ? ...Vu les conditions de pluie, je renonce à cette option et je fais demi tour !

-  Au total 5 heures de "crapahut" our un résultat un peu décevant puisque je n' ai pas réponse à toutes mes questions concernant la via ferrata, mais j' en comprends à présent "l'architecture" . Belle randonnée ferrée pittoresque ! plus que difficile sans doute !

Lire la suite