Alpes maritimes

Randonnée Lacs des Vens et Pas de Vens    St Etienne de Tinée      Alpes Maritimes

Randonnée Lacs des Vens et Pas de Vens

Depuis le parking des Vens    St Etienne de Tinée      Alpes Maritimes

Refuge des Vens au dessus du lac supérieur

Refuge des Vens au dessus du lac supérieur

- Montée matinale, le sentier est dégagé, mais la neige recouvre le reste ! Je suis dans le brouillard. Je vais atteindre les lacs des Vens et son refuge en 2 h 10 minutes.Beaucoup de nuages arrivent d' Italie ! Je monte dans la neige à l' estime car aucune trace au dessus du refuge, je suis le vallon  du ruisseau de Terre Rousse en direction du Pas de vens. Je passe à hauteur des lacs de Fourchas et de la Montagnette, la montée est pénible dans la neige qui ne porte pas, j' enfonce et dans les parties de rocher je dois faire attention aux trous piègeurs !

Le refuge des lacs des vens

Le refuge des lacs des vens

Dans la montée au pas de Vens, le soleil se décide à donner !

Dans la montée au pas de Vens, le soleil se décide à donner !

Sous le pas de Vens

Sous le pas de Vens

Montée avec un ciel bleu d' un côté et les nuages de l' autre !

Montée avec un ciel bleu d' un côté et les nuages de l' autre !

Vue sur le lac de la Montagnette

Vue sur le lac de la Montagnette

Pas de Vens en vue, mais les vraies difficultés commencent !

Pas de Vens en vue, mais les vraies difficultés commencent !

 

- 11 h 00  Je suis au Pas de Vens (2796 m).Le ciel est toujours chargé, même si le soleil a fait son apparition. Je trouve qu' il y a trop de neige piégeuse pour poursuivre en direction de la brêche Borgonio, qui m' aurait permis d' admirer le Ténibre et les lacs de Ténibre. Je décide donc de redescendre et de faire le retour au plus prés des lacs de Vens.

- La descente va être beaucoup plus facile et plaisante en ramasse dans les parties les plus pentues ! Après un petit tour aux lacs aperçus dans la montée, je traverse par la gauche les lacs des Vens et je fais une petite incursion en direction du lac des Babarottes dont le sentier par la suite mène au chemin de l' Energie. Ici il y a déjà moins de neige, au retour je croise quelques randonneurs qui montent.

Retour sur le refuge des Vens au dessus du lac supérieur

Retour sur le refuge des Vens au dessus du lac supérieur

Ensuite les lacs s' enchaînent !

Ensuite les lacs s' enchaînent !

Et les contrastes de couleurs aussi !

Et les contrastes de couleurs aussi !

Les lacs des vens

Les lacs des vens

- 13 h 45 après avoir pris un petit casse croûte, je redescends en direction du parking. Il fait à présent beau temps mais c' est orageux ! 

- 15 h 45 Je suis de retour au parking.

Petite Randonnée à la Cime de La Bonette depuis St Dalmas le Selvage St Etienne de Tinée      Alpes Maritimes

 

Petite Randonnée à la Cime de La Bonette

depuis St Dalmas le Selvage St Etienne de Tinée      Alpes Maritimes

Montée à la cime de la Bonette depuis la jonction avec la route du col.

Montée à la cime de la Bonette depuis la jonction avec la route du col.

La cime de la bonette depuis st dalmas le selvage

 

- Deuis St Dalmas le Selvage, je pars d' abord en voiture à la découverte de  la route qui rejoint la route du col de la Bonette. D' abord goudronnée, elle s'interrompt  3 ou 4 kilomètre sous la route du col de la Bonnette, puis se continue en terre battue et rejoint le col de Restefond puis la Bonette.la route passe près du refuge de Sestrière. Je serpente dans un paysage de neige, mais curieusement, la route est propre ! le paysage est sauvage, désertique ! La route est praticable en vélo de route jusqu'au terminus goudronné, après il est préférable d' avoir un vtt.

La route qui monte de St Dalmas le Selvage vers le col de Restefond et le col de la Bonette

La route qui monte de St Dalmas le Selvage vers le col de Restefond et le col de la Bonette

Stationnement au bout de la partie goudronnée sous la cime de la Bonette

Stationnement au bout de la partie goudronnée sous la cime de la Bonette

La cime de la Bonette

La cime de la Bonette

- 12 h 45 Je casse une croûte avant d' aller faire une petite vadrouille à pied. Je pars en direction du col de la Moutière , mais je n' irai pas jusqu'au refuge de  Bayasse, je ferai demi tour avant ! Petite ballade décontractante dans la neige ! Je vais croiser des vestiges militaires curieux ! je me décide ensuite à monter au sommet de la Bonette toujours à pied, il fait frais mais quand le soleil donne (enfin !), ça chauffe ! 

Curieuses formes sous la Bonette - Mercantour 2008 ?

Curieuses formes sous la Bonette dans le Mercantour ? Vestiges militaires ?

Montée à la cime de la Bonette depuis la jonction avec la route du col.

Montée à la cime de la Bonette depuis la jonction avec la route du col.

- Beau point de vue depuis la cime de la Bonette où le vent souffle (je ne m'éternise pas !).Du sommet j' ai observé le Mont Ténibre, un beau 3000 m à faire en randonnée ! Beaucoup de neige sur les cimes.

Vue depuis la cime de la Bonnette

Vue depuis la cime de la Bonnette

Au loin, le Ténibre bien blanchi !

La kangoo m' attend en bas à la jonction route/piste

La kangoo m' attend en bas à la jonction route/piste

 

- Je redescends tranquille par le même chemin, je n' ai pas tenté la descente directe indiquée comme descente à ski.

Descente vers la piste/route qui rejoint St Dalmas le Selvage

Descente vers la piste/route qui rejoint St Dalmas le Selvage

quelques rencontres en route !

quelques rencontres en route !

quelques rencontres en route !

quelques rencontres en route !

- Après 1 h 15 aller et retour, je suis revenu à la voiture.Il fait super bon là où je suis stationné, à l' abri du vent. Pas un bruit hors mis les sifflements des marmottes ! 

Montée à velo du Col de Braus Depuis Sospel Alpes Maritimes

 

Montée à velo du Col de Braus

 

Depuis Sospel   Alpes Maritimes

 
les lacets du col de Braus 
Derniers lacets col de Braus (06)
 
Le col de Braus
 

- 17h00  J' ai fait ma montée du col à un très bon rythme mais sans parvenir à faire monter la fréquence cardiaque ? 145 maxi, alors que je peux monter à mon âge, facilement à 165. Quant on attaque un col "sec" dès le départ sans échauffement, on a un peu de mal à emballer la "machine".Au début quelques tiraillement de genoux, puis ça s'est estompé. Les quatre derniers kilomètres sont les plus durs.

-  11,17 km en 43'17" à 15,5 de moyenne et une cadence de 60 coups de pédales par minute.